Maladies des Acer, diagnostique et soins de culture.

Ce forum est consacré aux questions se rapportant au jardin d'ornement.
opusoculi
Grossiste en parlotte
Messages : 3457
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Maladies des Acer, diagnostique et soins de culture.

Message par opusoculi » dim. 30 juil. 2017 0:54

Le gris des branches est symptomatique des Erables qui ont végété et dont la sève est pauvre. Mon avis est qu'il faut les nourrir plus que les autre et éviter que le soleil de l'été les brule un peu plus.
Quand ils font des rejets en bas mais au dessus de la greffe, il faut les laisser se reformer sur ces nouvelles branches.

rosse
Graine de timide
Messages : 19
Inscription : jeu. 27 juil. 2017 16:00
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostique et soins de culture.

Message par rosse » lun. 31 juil. 2017 10:46

pour reprendre la discussion sur l'identification concernant les 4 érables, c'était sensé être rendue plus facile sachant ce que contenait la commande.je me suis redu bien évidemment sur le site de maillot entre autres et de toute évidence il y a un bug avec ce qui m'a été livré. d'où ma demande d'aide.
malgré tout je les élèverai pour ce qu'ils sont des érables

opusoculi
Grossiste en parlotte
Messages : 3457
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Maladies des Acer, diagnostique et soins de culture.

Message par opusoculi » mar. 01 août 2017 1:45

Les noms des 4 variétés du lot que tu as commandé ne correspondent pas à ceux du lot que tu as reçu, mais ce sont probablement d'aussi belles variétés, je pense que tu n'y perds pas. Rappel du post initial => viewtopic.php?f=4&t=184834&p=2897423#p2897423

La photo 2 ressemble beaucoup à dissectum seyriu, c'est une variété qui pousse bien et tolère un peu de soleil. Je peux me tromper par rapport a un cultivar proche mais avec Acer palmatum dissectum seyriu on n'est pas loin. C'est une très ancienne variété (3 siècles) bien connue et appréciée.

Pour identifier les autres il faudra d'abord leur donner le nom qui correspond à la forme de leurs feuilles;
-feuilles palmées comme photo 3, (je ne peux pas dire si c'est orange dream ) tu le sauras courant mars aux couleurs du débourrement.
-feuilles découpées=dissectum comme photo 2 et 4.
-Le sujet de la photo 1 est vraiment jeune . Les lobes des feuilles sont bien séparés, il pourrait s'agit d'un matsumurae. On distingue les Erables du japon en 3 groupes, les palmatum à feuilles palmées + ou - dentées, les amoenum dont les lobes sont en losange + ou - creux, et les matsumurae dont les lobes sont plus séparés et les dentures du bord des feuilles sont irrégulières et bien marquées.
Ces trois nom sont rarement utilisés dans le langage commercial. Pour les trois on dit Acer palmatum, mais pour l'identification il faut commencer par les distinguer les uns des autres; bien que de nombreuse hybridations aient mélangé les caractères qui n'apparaissent pas toujours clairement.

Ensuite tu observeras chacun au débourrement. Les très jeunes prolongement ont des formes de feuilles et des couleurs caractéristiques de leur variétés; vérifie sur le site Maillot. Attention, plusieurs variétés ont des descriptions presque semblables , mais tu auras un nombre de noms possibles.
Puis tu affineras au cours des saisons, couleur en été, couleurs en automne bien qu'elles soient très variables.
Avec le développement et l'âge les Acer ont aussi de dimensions différentes mais il est trop tôt .

Ma proposition d'identification n'est pas académique, il faudrait noter les détails botaniques et leurs noms que pas grand monde ne connaît. Je préfère te donner des indications pragmatiques sans nous perdre dans les dédales de ce labyrinthe .
C'est un jeu de pistes qui prendras du temps, mais tu y arriveras.

PS: kora ori nishiki existe chez Maillot, tu ne t'es pas trompé.

angearael
Graine de timide
Messages : 26
Inscription : lun. 04 avr. 2016 18:49
Région : Aquitaine
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostique et soins de culture.

Message par angearael » mar. 01 août 2017 14:50

Bonjour,

Je me permets d'intervenir ici, j'ai fait un nouveau sujet tout à l'heure sur une forum identification d'une maladie concernant mes acers, j'ai fait une recherche uniquement sur ce sous-forum pour voir s'il y avait déjà la même question, mais je n'ai pas vu ce sujet!!!

Je me permets donc de poser le lien de ma question ici viewtopic.php?f=16&t=187703

Merci d'avance de votre aide.

Julien

rosse
Graine de timide
Messages : 19
Inscription : jeu. 27 juil. 2017 16:00
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostique et soins de culture.

Message par rosse » mar. 01 août 2017 17:07

merci opusculi pour ces précisions.Celui qui est en pleine terre peut -il le rester en attendant son évolution et son identification sachant que j'habite dans le Vaucluse près de Carpentras(plus de 40° hier) et que le mistral est courant et des fois très vite ou est -il préférable de le remettre en pot et est ce une période favorable.merci

opusoculi
Grossiste en parlotte
Messages : 3457
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Maladies des Acer, diagnostique et soins de culture.

Message par opusoculi » mar. 01 août 2017 23:39

Comme tu t'en doutes, les épisodes chauds + le mistral ont de grandes chances de griller les feuilles de ton petit Erable d'autant que plus les Erables sont jeunes plus ils sont vulnérables. Il aurait mieux valu le cultiver en pot ce qui permet de mettre le pot à l'abri du vent desséchant.
Si tu l'as planté il y a quelques jours, tu peux le remettre en pot. Mais si tu l'as planté il y a 15 jours ou plus , ce n'est pas le moment de déranger ses racines . Dans ce dernier cas, tu peux le dépanter pour le remettre en pot en novembre ou en février, en dérangeant le moins possible les racines.

rosse
Graine de timide
Messages : 19
Inscription : jeu. 27 juil. 2017 16:00
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostique et soins de culture.

Message par rosse » mer. 02 août 2017 14:46

ok il avait l'air de s'y plaire mais il fait une chaleur torride. il va finir par cramer en attendant je vais lui construire un abri à l'aide de bambous.

Avatar de l’utilisateur
lambada
Bourgeon de bavard
Messages : 384
Inscription : jeu. 29 mai 2014 20:23
Région : Ile de France
Sexe : Femme

Re: Maladies des Acer, diagnostique et soins de culture.

Message par lambada » lun. 07 août 2017 21:13

Chez moi même Paul Garnet a souffert... :cry:

opusoculi a écrit :
sam. 29 juil. 2017 2:45

En insistant encore sur ce point, (c'est ma méthode pour les Erables en pots) en taillant fin février de moitié les prolongements de l'année précédente, j'obtiens des Erables qui ont beaucoup de racines pour nourrir moins de longs prolongements ce qui aide les feuilles à résister au soleil de l'été. Et ce faisant, lentement je forme les branches avec de nombreuses divisions réparties dans l'espace.
De toutes façons des érables hauts ont une telle prise au vent qu'ils se retrouvent souvent par terre ... c'est très désagréable !
Bonjour Opusculi,
Comment faire techniquement pour couper la moitié des prolongements de n-1 ?
Je ne vois pas comment on repère la pousse de l'année.
On coupe au sécateur, comme ça, sans autre forme de procès ?

Merci d'avance :)

opusoculi
Grossiste en parlotte
Messages : 3457
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Maladies des Acer, diagnostique et soins de culture.

Message par opusoculi » mar. 08 août 2017 23:39

Dit autrement, les pousses de cette année (telle que tu les vois en ce moment) seront coupée en les diminuant environ de moitié fin février 2018 ou tout début mars.
Je coupe au sécateur tout simplement. Il vaut mieux choisir une paire de bourgeons bien orientés pour la pousse 2018.
Couper 1 ou 2 cm au dessus de la paire de bourgeons.

Cette taille n'a pas de conséquence sur la longueur de la pousse annuelle des Acer. Je la pratique tous les ans fin février sur paul Garnet.
Si le-tien a souffert du soleil c'est que probablement il n'a pas encore assez de racines. Patience ça va venir.

Avatar de l’utilisateur
remth
Bourgeon de bavard
Messages : 106
Inscription : lun. 29 juil. 2013 12:17
Région : Nord Pas-de-Calais
Sexe : Homme
Localisation : Lille

Re: Maladies des Acer, diagnostique et soins de culture.

Message par remth » sam. 12 août 2017 14:45

Bonjour à tous

Bon et bien il semble que mon érable se sente en automne, la plupart de ses feuilles tombent ! Les différentes canicules qu'on a pu avoir et malgré la modification de son emplacement temporaire durant les fortes chaleurs et la brumisation des feuilles, un grand nombre sur les extrémités ont grillées en juillet et depuis quelques jours tout tombe. Je ne m'inquiète pas plus que ça car toutes les feuilles au "cœur" de l'arbre sont toujours bien vertes.

En ce moment il pleut quasiment tous les jours ce qui doit faciliter leur chute, niveau arrosage je fais tous les 4 à 5 jours les températures ne dépassant pas 25 le jour (peu de soleil sauf quelques rares journées) et la nuit il fait souvent entre 13 et 15.

En lisant plusieurs messages similaire, j'ai vu qu'il ne fallait pas forcer la chute des feuilles mais dois-je laisser des branches dégarnie ou bien effectuer une taille ou bien alors cette taille attendra le mois de mars prochain ?

Voici une vue sur les extrémités:
IMG_20170812_124146.jpg
Pour rappel en image, vers le mois de mai il ressemblait à cela :
Image

opusoculi
Grossiste en parlotte
Messages : 3457
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Maladies des Acer, diagnostique et soins de culture.

Message par opusoculi » dim. 13 août 2017 2:48

Tu as fait au mieux.
D'abord l'exposition sur un balcon est rude mais rares sont les érables sortis de leur pépinières qui ne perdent pas leurs feuilles la première année et même la seconde.
La perte des feuilles en aout est une mise en dormance précoce qui n'a pas d'incidence pour la suite.

Il vaut mieux ne pas tailler maintenant.
La sève excédentaire descend et sert à développer ne nouvelles racines.
Si tu tailles maintenant tu sollicites de nouvelles pousses qui n'auraient pas le temps de former des bois capables de passer l'hiver, ils sècheraient ou noirciraient. A mon avis c'est inutile.

Par contre ton arbre est jeune et très vigoureux. Il a beaucoup trop de branches et de brindilles, vraiment beaucoup de végétation et donc de surface d'évaporation; il faudra tailler fin février ou 1° semaine de mars. Il faudra simplifier , aérer mais sans réduire l'ampleur. De sorte qu'il ait plus de racines et moins de surface d'évaporation.
Peut-être l'an prochain il perdra encore des feuilles mais un peu moins.
En deux ans tu verras qu'il réduira sa force et progressivement il s'adaptera à la situation en pot.

Avatar de l’utilisateur
remth
Bourgeon de bavard
Messages : 106
Inscription : lun. 29 juil. 2013 12:17
Région : Nord Pas-de-Calais
Sexe : Homme
Localisation : Lille

Re: Maladies des Acer, diagnostique et soins de culture.

Message par remth » lun. 14 août 2017 19:21

Salut opusoculi,

Merci pour ta réponse, j'espère que tes érables vont bien également

Ok très bien, je vais continuer à le laisser faire sa vie et à l'arroser quand il faut, pas d'autres feuilles ont séchées depuis vu que le temps est sûrement plus agréable pour lui.

C'est dommage, il n'a montré ces signes que juste après le dernier épisode de forte chaleur mi-juillet où ses couleurs ont virées au orange/vert rapidement en moins de 15 jours... 2-3 canicules c'était un peu trop pour son adaptation sur un balcon et en pot :( !

Aujourd'hui, il continue à faire tomber quelques feuilles séchées avec le vent qui se lève si bien qu'il va se constituer un paillis de feuilles si ça continue, en plus de celui que j'avais mit en pouzzolane haha :D
Ça va nourrir la terre au fil du temps ou bien ça risque de le faire pourrir ?

Et maintenant que je vois bien au travers, effectivement, il a énormément de branches, cette taille permettra d'éclaircir tout ça.

A bientôt

sangokaku
Graine de timide
Messages : 15
Inscription : mer. 16 août 2017 12:17
Région : Ile de France
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostique et soins de culture.

Message par sangokaku » mer. 16 août 2017 12:38

Bonjour à tous

Je suis nouveau sur le forum mais je voulais vous remercier d'abord pour cette file de discussion que j'ai du parcourir en long et en large plusieurs fois et qui m'a vraiment permis de me lancer il y a deux ans dans les acers. Je suis maintenant mordu :veryhappy:

Pour l'instant je ne peux qu'espérer que cet fin d'été vos érables résistent bien.

J'ai une question (de débutant ?). J'ai lu qu'il était préférable de ne pas avoir de reprise de pousse après l'été. Or, j'ai craqué pour un bloodgood en pépinière qui dépérissait il y a deux semaines (bon il était aussi bradé à 19 euro pour un acer de 1m50), j'ai rempoté avec les conseils suivis donnés ici concernant le raccourcissement des racines (il en avait plus beaucoup au final) et il est reparti assez vite et avec pas mal de boutons. Dois-je l'encourager à faire cette nouvelle mue ou faut il que je le laisse en dormance ?

J'avoue être un peu perdu. Car j'ai aussi un atro que j'ai encouragé à refaire des pousses en enlevant des feuilles moitié mortes fin juin. Depuis il repart mais assez difficilement (les feuilles dessèchent la plupart du temps).

Arnaud

sangokaku
Graine de timide
Messages : 15
Inscription : mer. 16 août 2017 12:17
Région : Ile de France
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostique et soins de culture.

Message par sangokaku » mer. 16 août 2017 19:52

IMG_20170816_195322.jpg
Pour préciser la demande une photo du bloodgood. Il me faisait trop de peine. J'ai supprimé tous les rameaux gris et raccourcir la hauteur de 30 cm environ. J'ai aussi gardé au plus deux noeuds par branche au delà des branches principales. Le bas j'ai pas fait grand chose à part éclaircir. J'ai aussi supprimé toutes les feuilles séchées ou semi séchées. Pour les racines j'ai coupé celles un peu pourries et il restait environ 15*15 cm seulement environ. Il est passé dans un pot de 10 à 18l avec mélange moitié terreau tiers terre de bruyère et le reste écorce de pin et terre de jardin. Je l'ai mis à l'abri du vent dans un coin sous un if et au nord par rapport à un gros laurier sauce. J'espère qu'il va pouvoir être sauvé, je l'avais vu au printemps il était beau mais personne ne l'a acheté depuis et je l'ai vu dépérir petit à petit. La au bout de deux semaines il a refait pas mal de feuilles rouges. Je me demande si il faut le tailler plus bas pour respecter la proportion basse et hausse.

Arnaud

sangokaku
Graine de timide
Messages : 15
Inscription : mer. 16 août 2017 12:17
Région : Ile de France
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostique et soins de culture.

Message par sangokaku » mer. 16 août 2017 20:00

IMG_20170816_195936.jpg
Et ci joint l'atro en avril et maintenant (16/08). Entre temps il avait perdu toutes ses feuilles en juin, je me suis absenté une semaine, et grillé.
IMG_20170816_195634.jpg

Répondre

Revenir à « Au jardin d'ornement »