plantation acer palmatum terrain argileux et maladies

Ce forum est consacré aux questions se rapportant au jardin d'ornement.
Avatar de l’utilisateur
LilyKay
Graine de timide
Messages : 78
Inscription : sam. 16 juil. 2016 8:06
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Femme
Localisation : Hérault

Re: plantation acer palmatum terrain argileux et maladies

Message par LilyKay » dim. 15 avr. 2018 8:45

opusoculi a écrit :
sam. 14 avr. 2018 20:52
Salut Lily. Une petite illustration ?

trompenburg rouge aujourd'hui.
Edit: Voulant le former sur 4 charpentières, il a été ralenti les trois dernières années; mais cette année il grandit dans toutes les directions. Toutes les pousses font déjà 30 cm .
Toujours ! (les illustrations) :wink:

En retour, une petite photo de famille d'une partie de la collection, prise hier.
Image

Les pousses de 30 cm ou plus c'est également ce que j'ai sur la plupart des sujets, surtout sur Shigitatsu Sawa, Filigree et Seiryu, qui ont doublé de volume.
Et toutes les feuilles sont grandes et bien développées. Rien à voir avec le printemps dernier, très 'piteux' après les gelées à -10° de l'hiver !
Pièces jointes
group1.jpg

Avatar de l’utilisateur
LilyKay
Graine de timide
Messages : 78
Inscription : sam. 16 juil. 2016 8:06
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Femme
Localisation : Hérault

Re: plantation acer palmatum terrain argileux et maladies

Message par LilyKay » dim. 15 avr. 2018 8:53

Ah... Chaniwa, Acerarno... vous avez répondu d'avance à ma question suivante ! Infestation massive de pucerons ici aussi. Et c'est une première en 30 ans. :|
Les acariens, c'est un mal avec lequel nous avons dû souvent composer. Ces saletés ont tué net plusieurs de mes jeunes arbres, fut en temps. Mais les pucerons, il est rarissime qu'ils constituent un problème.
Les coccinelles étant en retard cette année, j'étais justement en train de penser au savon noir. Mais n'ayant jamais eu à tester cela sur érables, je m'inquiétais de la réaction de ceux-ci. Une proportion / recette éprouvée à conseiller, Acerarno ?

acerarno
Graine de timide
Messages : 60
Inscription : ven. 12 mai 2017 14:26
Région : Haute Normandie
Sexe : Homme

Re: plantation acer palmatum terrain argileux et maladies

Message par acerarno » dim. 15 avr. 2018 10:40

Opus m'avait conseillé 2 cuillères à soupe par litre d'eau et franchement les pucerons n'ont pas apprécié. Et sans aucun dommage pour mes érables. J'ai utilisé un savon noir liquide en bidon dans une jardinerie. J'ai aussi utilisé cette mixture sur un cerisier qui était infesté par ces saletés de bestioles et même constat radical 😉

Avatar de l’utilisateur
LilyKay
Graine de timide
Messages : 78
Inscription : sam. 16 juil. 2016 8:06
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Femme
Localisation : Hérault

Re: plantation acer palmatum terrain argileux et maladies

Message par LilyKay » dim. 15 avr. 2018 11:04

acerarno a écrit :
dim. 15 avr. 2018 10:40
Opus m'avait conseillé 2 cuillères à soupe par litre d'eau et franchement les pucerons n'ont pas apprécié. Et sans aucun dommage pour mes érables. J'ai utilisé un savon noir liquide en bidon dans une jardinerie. J'ai aussi utilisé cette mixture sur un cerisier qui était infesté par ces saletés de bestioles et même constat radical 😉
Ah, super, merci, je le note !

Avatar de l’utilisateur
CHANIWA
Graine de timide
Messages : 60
Inscription : sam. 05 août 2017 11:40
Région : Rhone Alpes

Re: plantation acer palmatum terrain argileux et maladies

Message par CHANIWA » dim. 15 avr. 2018 13:10

Ok merci pour le tuyau.
:top:

Helfrider
Bourgeon de bavard
Messages : 182
Inscription : lun. 09 mars 2015 22:33
Région : Alsace
Sexe : Homme

Re: plantation acer palmatum terrain argileux et maladies

Message par Helfrider » dim. 15 avr. 2018 18:45

De bien beaux spécimens Lily !

fumy
Graine de timide
Messages : 14
Inscription : dim. 14 mai 2017 0:01
Région : Rhone Alpes
Sexe : Homme

Re: plantation acer palmatum terrain argileux et maladies

Message par fumy » dim. 15 avr. 2018 20:26

Le Seiryu c'est impressionnant comme ca pousse vite. J'en ai un depuis 3 ans en pot (environ 80 litres c'est pas énorme) sur ma terrasse et je vais être obligé de lui couper la tête à cause de la prise au vent. Pourtant je met de l'engrais seulement 1 fois par an, il est dehors toute l'année non protégé et j'arrose très rarement même en été (1 fois par semaine il est plein sud et bien sur il crame un peu aux extrémités hautes à plus de 2m). C'est du costaud :-)

Avatar de l’utilisateur
LilyKay
Graine de timide
Messages : 78
Inscription : sam. 16 juil. 2016 8:06
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Femme
Localisation : Hérault

Re: plantation acer palmatum terrain argileux et maladies

Message par LilyKay » lun. 16 avr. 2018 8:06

Helfrider a écrit :
dim. 15 avr. 2018 18:45
De bien beaux spécimens Lily !
Il me semble me souvenir que les tiens ne sont 'pas mal' (comme disent les anglishes, pros de l'euphémisme) non plus, Helfrider ! :wink:
J'ai réalisé récemment que le Shirasawanum Jordan que l'on voit sur la photo est avec moi depuis à présent 14 ans. Un exploit de sa part, au vu des 11 premières années de culture : balcon au second étage, plein sud (notre plein sud étant nettement moins 'amical' que celui du Rhône-Alpes de Fumy !).
Le Shira est plus grand que moi, à présent. Bien que greffé, il a intérêt à rester encore longtemps ! (ou je lui fais un procès carabiné).

La trentaine de bonhommes va subir un nouveau choc, bien que ce sera in fine pour le mieux : nous déménageons dans les Cévennes. Moins de soleil écorchant, davantage d'humidité, et grands ombrages (parc très arboré)... j'espère enfin pouvoir éviter ces automnes piteux où tous les Acer exposent leurs feuilles séchées prématurément.
Mais je m'inquiète de ce transbordement.
Qui a déjà déménagé ses érables dans une zone climatique sensiblement différente ? Des conseils pour l'adaptation ?

Avatar de l’utilisateur
LilyKay
Graine de timide
Messages : 78
Inscription : sam. 16 juil. 2016 8:06
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Femme
Localisation : Hérault

Re: plantation acer palmatum terrain argileux et maladies

Message par LilyKay » lun. 16 avr. 2018 8:18

fumy a écrit :
dim. 15 avr. 2018 20:26
Le Seiryu c'est impressionnant comme ca pousse vite. J'en ai un depuis 3 ans en pot (environ 80 litres c'est pas énorme) sur ma terrasse et je vais être obligé de lui couper la tête à cause de la prise au vent. Pourtant je met de l'engrais seulement 1 fois par an, il est dehors toute l'année non protégé et j'arrose très rarement même en été (1 fois par semaine il est plein sud et bien sur il crame un peu aux extrémités hautes à plus de 2m). C'est du costaud :-)
80 litres... c'est déjà pas mal ! :) Je ne crois pas avoir un seul de mes spécimens dans un pot supérieur à 30 litres.
Et les conditions sont vraiment bonnes dans ta zone, Fumy, pour permettre de telles conditions de culture ! Si je tentais ça chez moi, le bonhomme périrait en un mois !

Mais je confirme pour la "costauditude" du Seiryu. Impressionnant en effet ! (et un de ceux qui résistent le mieux aux expos "soleil brulant" + vent.
Voilà 'mon mien' en deux étapes : à son arrivée et... maintenant. Peu ou prou 1 ans et demi de culture.
(sachant que je ne recommande vraiment pas la pépinière auprès de laquelle je les ai acquis, lui et le Garnet qu'on aperçoit un peu devant. A savoir LCF (Le Clos Férréols). C'était un test et il ne sera pas réitéré ! :angryfire: Les deux érables étaient dans un état terrible. J'ai eu le plus grand mal à les maintenir en vie).
Seiryu 08-16.jpg
Seiryu 08/2016
Seiryu 04-18.jpg
Seiryu 04/2018

fumy
Graine de timide
Messages : 14
Inscription : dim. 14 mai 2017 0:01
Région : Rhone Alpes
Sexe : Homme

Re: plantation acer palmatum terrain argileux et maladies

Message par fumy » lun. 16 avr. 2018 17:59

Le voici aujourd'hui (mon appareil est pourri mais ca donne une idée).
Le pot est très haut (80cms).
De gauche à droite : deshojo (dans un pot de 110 litres), sango kaku, yezo nishiki, seiryu, red pygmy
Par terre : aureum et automn moon
Image

opusoculi
Grossiste en parlotte
Messages : 3713
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: plantation acer palmatum terrain argileux et maladies

Message par opusoculi » mar. 17 avr. 2018 2:15

LilyKay a écrit :
lun. 16 avr. 2018 8:06
La trentaine de bonhommes va subir un nouveau choc, bien que ce sera in fine pour le mieux : nous déménageons dans les Cévennes. Moins de soleil écorchant, davantage d'humidité, et grands ombrages (parc très arboré)... j'espère enfin pouvoir éviter ces automnes piteux où tous les Acer exposent leurs feuilles séchées prématurément.
Mais je m'inquiète de ce transbordement.
Qui a déjà déménagé ses érables dans une zone climatique sensiblement différente ? Des conseils pour l'adaptation ?
Tout dépend de la saison à laquelle tu déménageras tes Erables en pots. En hiver, ils ne s'apercevront de rien . En été , même en camion bâché, les feuilles accuseront un stress c'est inévitable. A l'arrivée, les placer à l'ombre et les brumasser . Respecter autant que possible l'orientation des pots par rapport à la lumière principale car les feuilles adultes et endurcies ne peuvent plus modifier leur orientation , en été le pétiole a perdu sa souplesse et sa mobilité.
Sous les grands arbres d'un parc, il n'y a pas meilleur accueil .

Ton Shirasawanum jordan a 14 ans de pot dans des conditions difficiles, bravo. Comme quoi une croissance lente, un développement contrôlé peuvent (à l'instar des grands bonsaï) durer longtemps.

@'fumy' Je te suggère d'y réfléchir. Cultiver les Erables du Japon dans des grands pots sans les tailler est une gageure .
Il aurait fallu limiter la longueur des prolongements en les taillant chaque printemps à 2 ou 3 paires de feuilles .
Trois ans sans rempoter est la limite après laquelle il faut réduire les racines qui se sont accumulées contre les parois, là où il fait le plus chaud.
Ton installation est très belle mais tes Erables ne sont pas conduits pour durer. C'est bien sur une affaire de gout,
il faudrait selon moi, réduire toutes les longues branches de seyriu pour l'obliger à rebourgeonner à mi-hauteur .
Quand la pousse va être terminée, les bourgeons terminaux se fermeront, ce sera le bon moment pour commencer à le structurer.
Proposition douce pour commencer.
Pièces jointes
seyriu copie_1.JPG

Avatar de l’utilisateur
LilyKay
Graine de timide
Messages : 78
Inscription : sam. 16 juil. 2016 8:06
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Femme
Localisation : Hérault

Re: plantation acer palmatum terrain argileux et maladies

Message par LilyKay » mar. 17 avr. 2018 5:41

opusoculi a écrit :
mar. 17 avr. 2018 2:15
Tout dépend de la saison à laquelle tu déménageras tes Erables en pots. En hiver, ils ne s'apercevront de rien . En été , même en camion bâché, les feuilles accuseront un stress c'est inévitable. A l'arrivée, les placer à l'ombre et les brumasser . Respecter autant que possible l'orientation des pots par rapport à la lumière principale car les feuilles adultes et endurcies ne peuvent plus modifier leur orientation , en été le pétiole a perdu sa souplesse et sa mobilité.
Sous les grands arbres d'un parc, il n'y a pas meilleur accueil .

Ton Shirasawanum jordan a 14 ans de pot dans des conditions difficiles, bravo. Comme quoi une croissance lente, un développement contrôlé peuvent (à l'instar des grands bonsaï) durer longtemps.
Merci Opusoculi... Hélas ce sera en été je le crains (juin ou juillet). D'où une petite inquiétude.
Je n'aurais pas pensé à l'orientation des pots, je dois dire. Leur conserver plus ou moins "la même (qu'ici)" sera une petite gageure. Mais je vais au moins tenter de leur donner un éclairage plus ou moins équivalent... ou meilleur. Ce ne sera pas difficile ! C'est l'ombrage de l'arbre proche qui les protège comme il peut du soleil (sud) et le mur de bois monté derrière eux du vent et soleil (ouest). Les pauvres prennent le vent du nord sur le flanc.
Pas une configuration idéale, ici aussi !

Le nouveau "parc" est vraiment cela : un parc ancien, aux allures de forêt (immenses arbres matures). Il est par ailleurs en bord de ruisseau et agrémenté de plusieurs bassins, dont un avec fontaine. Je suis très curieuse, évidemment, de voir comment les érables réagiront si placés au bord des bassins. Je doute qu'ils se plaignent de cette humidité ambiante. Restera à caler les distances pour que cela ne dérive pas en un excès en sens inverse (pas d'oïdium, non non merci !).

Pour les techniques bonsaï, je te rejoins tout à fait. C'est l'école où j'ai fait mes premières armes, et j'applique de façon presque automatique ces méthodes à mes sujets, en matière de pinçage, taille, et rempotage. Les ratios couronne / hauteur applicables à la circonférence des pots me semble vraiment importante, même si on ne peut pas appliquer celles concernant la profondeur des conteneurs.

C'est pourquoi, @Fumy, j'ai moi aussi eu un petit frisson en regardant tes bébés, par ailleurs fort jolis et qui ont l'air en forme. Je trouve que le Seiryu "file" un peu. Personnellement je n'ai jamais eu de très bons résultats au long terme en laissant mes Acers agir ainsi. Maintenir une couronne aérée mais dense m'a toujours mieux réussi. D'autant que les bouquets de tête, surtout sur les jeunes pousses, ont tendance a pomper toute la sève. Au fil du temps, l'arbre se déplume du bas, et la nourriture doit effectuer des "trajets" de plus en plus longs pour parvenir à destination. Cela fatigue l'arbre, lorsqu'il ne peut compter que sur les ressources d'un pot.
La sève, c'est un peu comme les livraisons maraichères : mieux vaut favoriser les 'cycles courts' ? :wink:

C'est toujours un crève-coeur de les tailler durement lorsqu'ils sont devenus si grands. Je préfère toujours pour ma part agir en amont, afin de ne pas avoir à trancher trop par la suite. Et donc pincer les pousses quand elles sont encore tendres, entre deux ongles, à deux ou trois paires (selon la taille de l'arbre) au fur et à mesure. Cela maintient l'arbre compact, permet de travailler la forme en douceur, et a l'avantage estimable de garder les interventions invisibles (tiens tiens... encore une méthode héritée du bonsaï !) ; et, tout autant, cela permet de ne pas opérer de coupes sur des branches aoûtées, et donc de ne pas trop ouvrir de "portes" aux maladies.

La même réserve s'applique à la profondeur des pots. On pense souvent que "plus on leur donne de terre, plus on leur donne des conditions proches de celles de la nature"... mais j'ai remarqué que cela induit des risques vitaux quant à leur fragilité naturelle aux maladies du sol. Et les racines font la même bêtise que les branches, partant baguenauder au fond du pot sans bien coloniser le milieu. Et ça... bad karma !
Pour leur bien, les priver un peu d'espace afin qu'ils ne s'égarent pas me semble plus prudent. En tous cas c'est ce qui me permet à présent de les conserver beaucoup plus longtemps qu'avant. Cela vaut ce que cela vaut, ceci dit. :wink: Conserver ses "bébés", après tout, c'est surtout question d'un bon dialogue entre l'arbre et son gardien.

fumy
Graine de timide
Messages : 14
Inscription : dim. 14 mai 2017 0:01
Région : Rhone Alpes
Sexe : Homme

Re: plantation acer palmatum terrain argileux et maladies

Message par fumy » mar. 17 avr. 2018 17:58

Salut,
Et merci pour vos conseils ! En fait sur le seiryu j'aimerais garder cette hauteur car il me sert pour cacher un immeuble. Je n'ai pas besoin de plus haut c'est possible de lui couper juste la tête à chaque printemps ? (quelle est la meilleure période pour faire ceci ?).
Le sango kaku commence aussi à bien monter, lui par contre je voudrais le couper pour étoffer si vous avez des conseils voici une photo.
Image

opusoculi
Grossiste en parlotte
Messages : 3713
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: plantation acer palmatum terrain argileux et maladies

Message par opusoculi » mer. 18 avr. 2018 2:22

Pour les Acer, la réduction de la longueur des pousses de l'année précédente se fait fin février/début mars, c'est au moment où les bourgeons grossissent.
On taille les branches à réduire ou à supprimer de mars jusqu'à début juin. C'est une période où il y a peu de contaminations de maladies du bois et la cicatrisation se fait bien . On ne taille pas en hiver à cause du risque de bactériose.

Acer palmatum sango-kaku a un port vertical, il s'élargit généralement peu. Le tien a des prolongements qui ont poussé si vite, qu'ils n'ont pas la grosseur suffisante pour tenir, ils s'écartent. Il faudrait réduire leur longueur de moitié et même de 2/3.

opusoculi
Grossiste en parlotte
Messages : 3713
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: plantation acer palmatum terrain argileux et maladies

Message par opusoculi » mer. 18 avr. 2018 2:44

LilyKay a écrit :
mar. 17 avr. 2018 5:41
Hélas ce sera en été je le crains (juin ou juillet). D'où une petite inquiétude.
Je n'aurais pas pensé à l'orientation des pots, je dois dire. Leur conserver plus ou moins "la même (qu'ici)" sera une petite gageure. Mais je vais au moins tenter de leur donner un éclairage plus ou moins équivalent... ou meilleur. Ce ne sera pas difficile ! C'est l'ombrage de l'arbre proche qui les protège comme il peut du soleil (sud) et le mur de bois monté derrière eux du vent et soleil (ouest). Les pauvres prennent le vent du nord sur le flanc.
Pas une configuration idéale, ici aussi !

Le nouveau "parc" est vraiment cela : un parc ancien, aux allures de forêt (immenses arbres matures). Il est par ailleurs en bord de ruisseau et agrémenté de plusieurs bassins, dont un avec fontaine. Je suis très curieuse, évidemment, de voir comment les érables réagiront si placés au bord des bassins. Je doute qu'ils se plaignent de cette humidité ambiante. Restera à caler les distances pour que cela ne dérive pas en un excès en sens inverse (pas d'oïdium, non non merci !).
Les nouvelles conditions on l'air princières ! Tes Acer apprécieront autant que toi, sans aucun doute.
Le transport en juin/juillet est plus à craindre . L'orientation des feuilles, tu l'as compris, consiste à exposer les feuilles à la lumière dominante du nouveau lieu sans tenir compte des points cardinaux.
L'oidium ne concerne pas souvent les Acer, sois rassurée.

Répondre

Revenir à « Au jardin d'ornement »