Repousses d'acacia (ou robinier) envahissantes

Ce forum est consacré aux questions se rapportant au jardin d'ornement.
Cornouiller
Roi du massif
Messages : 11162
Inscription : ven. 30 oct. 2009 6:33
Région : Poitou Charentes

Re: Repousses d'acacia (ou robinier) envahissantes

Message par Cornouiller » dim. 02 sept. 2018 5:59

Bonjour
Faut pas non plus s'inquiéter à outrance, ça n'est pas non plus une forêt de jeune pousses d'acacia qui va réapparaître et pousser en 1 journée envahissant tout le jardin, faut pas exagérer, en tondant ça se gère surtout s'il n'y en a qu'un, mais une fois que ce genre d'arbre a établit son système racinaire il est là pour longtemps.
- à outrance, peut être pas, des mises en g(ar)de oui... :kiss:
En résumé, l'acacia ne se taille pas, il n'est pas recommandé de le planter dans les petits jardins.

Perso, je continue à creuser avec mon petit matériel
- pioche, bêche, cisailles, seaux etc......

Pour les connaisseurs, le mien a été planté en 2007 ce qui donne quelques idées sur la longueur et grosseur des racines.
Dernière modification par Cornouiller le dim. 02 sept. 2018 21:24, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
airzab
Fruit de la jacasse
Messages : 1441
Inscription : lun. 08 déc. 2008 20:25
Région : Rhone Alpes
Sexe : Homme
Localisation : Nord Isere

Re: Repousses d'acacia (ou robinier) envahissantes

Message par airzab » dim. 02 sept. 2018 9:12

merci CDB,

En fait j'avais envie de le tailler fort pour qu'il ne se développe pas trop et qu'il ne fasse pas d'ombre à mes kiwis (à droite sur la photo)
Si je fais ça cela risque de le pousser à drageonner ?

Remi

CBD
Fruit de la jacasse
Messages : 1000
Inscription : lun. 26 août 2013 3:04
Région : Ile de France
Sexe : Femme

Re: Repousses d'acacia (ou robinier) envahissantes

Message par CBD » dim. 02 sept. 2018 11:20

Oui!

Avatar de l’utilisateur
Daniel d'Aillon
Liseron du clavier
Messages : 2050
Inscription : mar. 22 avr. 2003 11:43

Re: Repousses d'acacia (ou robinier) envahissantes

Message par Daniel d'Aillon » mer. 05 sept. 2018 11:12

Bonjour,

je vais répondre à Airzab à partir d’une expérience vécue :

D’abord, oui, je préférerai laisser les racines en place qui retiennent la terre dans un terrain en pente…

Oui! Nous avons débarrassé des robiniers pour y mettre des iris.. C'était sur un talus style ballast (SNCF à l'époque) ..
On devrait faire un sondage auprès des robiniers pour savoir si ils ont vu une différence dans le changement.. :lol:
Nous n’avions pas de pelouse à respecter.
Et sur le plan écologique, je ne portes pas de jugement.

Après avoir dégagé le plus gros, j’ai mis sur les petites pousses naissantes, en général en bouquet, lorsque celles-ci avaient atteint 10 cm environ, des sachets noirs..

Le pari étant que la sève emmagasinée dans les racines se dirige tout de suite là où elle est appelée.. Si les pousses ne remplissent plus leur rôle, la photosynthèse ne se faisant plus, la plante est perturbée...
Elle ne sait plus comment réagir. Les réserves deviennent progressivement inaccessibles.. Car celles-ci doivent être entretenues..

Cela a marché pour nous. Il n’y avait presque plus rien l’année suivante.. Je ne dis pas que cela marchera ailleurs.. Je ne dis pas que c'est la panacée..

J’ai seulement précisé ensuite que ce jeu ne me plaisait pas. Je n’ai rien contre la plante qui se défend.. Et ce n'est pas le rôle du jardinier de jouer de malice.. Par respect à la vie... Mais on m’avait demandé mon avis... Des gens que je connaissais bien à l’époque.

Ceci dit:
Respectant la discrétion du site, je ne m’arrête pas sur la personnalité de qui que ce soit et je répondrais donc courtoisement à madame CDB qui venue de nulle part s’était déjà permis de me harponner sur un autre post..
(viewtopic.php?f=82&t=186037&start=15)
Si nous pouvions parler des préoccupations communes à tous et à toutes, dans un bon esprit, nous aurions assurément un bel automne..
à plus.
Daniel
"L'art aujourd'hui engendre plus de perplexité qu'il n'apporte de réponses; à moins qu'il n'y ait un sens souterrain mais celui-ci, réservé aux seuls abonnés?"

CBD
Fruit de la jacasse
Messages : 1000
Inscription : lun. 26 août 2013 3:04
Région : Ile de France
Sexe : Femme

Re: Repousses d'acacia (ou robinier) envahissantes

Message par CBD » mer. 05 sept. 2018 22:31

Relis toi sur ce post pour savoir qui harponne qui...enfin bref.
Ton histoire de remplacement de robinier de talus SCNF par des iris avec les petits sacs noirs c'est mignon.
La SNCF a une autre solution qui te donne une idée de la difficulté réelle de déloger cette espèce! C'est un peu plus pragmatique et fiable comme infos..pour ceux qui auraient l'intention d'en installer un bosquet dans leur petit jardin.
"Lorsque les arbres et autres végétations seront enlevés des talus par le haut, des trains-débroussailleurs termineront le nettoyage sur le bas depuis la voie. Ensuite, des traitements seront appliqués pour ralentir la repousse, et quatre nappages de produit caoutchouteux seront installés sur les empierrements en forte pente situés de chaque côté du pont haut d'une vingtaine de mètres."
https://www.google.fr/url?sa=i&rct=j&q= ... 6274784040

Avatar de l’utilisateur
Daniel d'Aillon
Liseron du clavier
Messages : 2050
Inscription : mar. 22 avr. 2003 11:43

Re: Repousses d'acacia (ou robinier) envahissantes

Message par Daniel d'Aillon » ven. 07 sept. 2018 16:49

Bonjour,

On s’en serait douté !!!
La SNCF (ou RFF), ne va pas mettre des lutins sur des km... Ce n'est plus la mode des nains de jardins...
:lol: :lol:

Voici un exemple mieux adapté aux moyens de la plupart d’entre nous :
Il y a quelques années... En propriété privée... Madame ne voulait plus des robiniers et souhaitait voir des iris, sa fleur préférée exposée comme un arc en ciel… Des agriculteurs partant à la retraite..
Un talus, du style ballast SNCF ; une forte pente mais la comparaison s'arrête là !


Monsieur, moi et la tronçonneuse, (les trois mousquetaires encouragés par les tartes aux cerises de madame), nous avons rabattu les arbres, à un mètre de hauteur.. Ce morceau de tronc au dessus du sol allait nous servir. Pour éviter que la chaîne ne glisse, on a prévu une encoche dans ce tronc.
Nous avons ensuite creusé, en amont de chaque souche, pour couper les premières racines, puis tirer au tracteur sur le ''levier'' que nous avions laissé pour avoir une bonne prise pour faire basculer la dite souche... On ne reste pas à côté de la souche quand on tire dessus. On y va doucement et seulement quand on estime le travail préalable suffisamment bien fait.
On finissait par les dernières racines du dessous..
On a tiré tout ça en bas, débiter en soucoupes bien plates (utiles pour faire les pas japonais ) que nous avons distribué aux habitants lors de la kermesse, ( :wink: ) puisque (quelqu’un nous le confirme), le bois de robinier est classé ''4''... (en imputrescibilité)

Ensuite, on a apporté par le haut du talus, de la terre pour égaliser à peu près la pente.
L'automne venu, pour éviter le retour des substances nutritives dans le sol, on a rasé tout ce qui sortait de terre avant que les feuilles ne tombent d’elles -même .. .. Nous avons ensuite pris soin de couper les racines là où les rejets étaient sortis...

Je ne sais pas si le monsieur a protégé son talus en hiver contre le ravinement.

Il nous est venu au printemps l'idée d’ensacher les premières pousses... Ce sont les plus vigoureuses parce que les mieux placées. Si on s'était contenté de couper celles-ci, les bourgeons voisins seraient immédiatement sortis et il fallait tout le temps être sur le terrain..
Par contre, nous savions une chose : les premières pousses perdues emmenaient avec elle autant de réserves alimentaires consommées pour rien...
Nous pensions aussi qu'il se passerait un peu plus de temps entre l'épuisement du premier rejet ainsi dépourvu de chlorophylle, et la relève d’un nouveau bourgeon. Effectivement, ça permettait d'espacer les visites du terrain..

La présence de ces ''sentinelles noires'' (les plastiques) permettant un repérage de ce qui était sorti.. Et de pouvoir juger où notre travail aurait été plus ou moins mal fait..


Au mois d’août, madame a mis ses iris..
Combien y a t il eu de récidives? je ne sais pas mais peu. Assurément nous sommes doués ou nous avons pris le temps nécessaire..

Ironie du sort, elle a été obligée de faire bien plus de désherbage qu'avant mais seulement en raison des mauvaises herbes... Les robiniers eux, ne demandaient rien à personne...
Il est à noter qu'en haut et en bas du talus se trouvaient deux prairies plates qui étaient fauchées régulièrement. Je ne sais pas ce qu'il en était du comportement des robiniers invasifs à cet endroit avant que ceux-ci ne soient enlevés dans le talus... Mais je n'en ai pas entendu parler...

Autre exemple :
J'ai vu récemment quelqu’un spécialisé dans les travaux agricoles débroussailler deux hectares de ronces impénétrables... Je ne sais pas comment il s'y est pris. Au printemps suivant, il a dit simplement attendre l'automne pour semer la prairie (pour chevaux), expliquant qu'en cas d'été sec, tout serait cuit d'avance.. Ce qui est sûr, c'est qu'aucune ronce n'a repoussé. Il m'a étonné..

Revenons aux racines, une souche de houx peut repartir 3 ou 4 ans après, par exemple. Pour le robinier, je ne sais pas mais je voudrais nous donner le mérite d’avoir au départ fait un travail exhaustif.. Nous avons complètement dessouché ! Et je pense que la présence des ''sentinelles'' (les plastiques noirs) nous a donné une lecture pertinente du réseau de racines qui étaient encore actives ou pas, à chacun de nos passages... En somme, nous avons planifié notre travail pour ne pas avoir à y revenir...

Encore un détail, J'ai un peu enjolivé les faits pour ce qui est de la kermesse au village... Et du pas japonais... Dommage
Merci d'avoir suivi!
à plus
"L'art aujourd'hui engendre plus de perplexité qu'il n'apporte de réponses; à moins qu'il n'y ait un sens souterrain mais celui-ci, réservé aux seuls abonnés?"

Avatar de l’utilisateur
k6hte
Empereur jardinier
Messages : 19665
Inscription : mar. 26 juil. 2005 7:25
Région : Ile de France
Sexe : Femme
Localisation : Seine et Marne

Re: Repousses d'acacia (ou robinier) envahissantes

Message par k6hte » ven. 07 sept. 2018 18:27

le robinier faux acacia est un des pires invasifs qui soit , en forêt de Fontainebleau il est avec la phytolacca un des premiers pionniers qui s'installent dans les parcelles qui ont été maltraitées ; jamais essayé d'en débarrasser la forêt , ça nous est impossible avec nos petites mains ; le cerclage est un moyen pas si bête d'inhiber les repousses et rejets , l'arbre n'étant pas capable de savoir qu'on est entrain de le tuer , mais je ne sais pas du tout si ça s'applique au robinier . en tous cas c'est une très bonne idée la méthode de daniel pour les rejets , merci !
"Quand on s'indigne il convient de se demander si l'on est digne" Abbé Pierre

entrez-chez-k6bis-t182708-15.html

77300-fontainebleau-balades-foret-t135569.html

Avatar de l’utilisateur
Daniel d'Aillon
Liseron du clavier
Messages : 2050
Inscription : mar. 22 avr. 2003 11:43

Re: Repousses d'acacia (ou robinier) envahissantes

Message par Daniel d'Aillon » sam. 08 sept. 2018 10:58

Bonjour,

Merci K6hte, tu as donné je crois, l’essentiel à retenir
Couper les rejets ne permet pas de comprendre la ‘’logique en sous-sol’’…

Prenons un contre exemple, celui de la renouée de Chine ou du Japon où n’importe quel fragment est capable de repartir..
Certes
Mais il en faut plus pour un réseau lignifié et les rejets partent de là où ils sont le mieux nourris, même localement.
La lecture des racines principales étant devenue apparente, il a été possible d’en enlever de grandes sections..
C’est ce que je retiendrai, sur le plan jardin


Pour ceux qui veulent en savoir plus sur l’utilisation du robinier,, voici un site à visiter:
http://www.alternabois.fr/robinier/

Notez toutefois ceci :
Concernant son imputrescibilité, le robinier y est cité avec le bois de teck
Cela me paraît une comparaison honnête mais très maladroite
Je reprends ceci sur un autre post puisque nous sortons du jardin.

viewtopic.php?f=18&t=186849&p=2963174#p2963174


:wink:
A plus
"L'art aujourd'hui engendre plus de perplexité qu'il n'apporte de réponses; à moins qu'il n'y ait un sens souterrain mais celui-ci, réservé aux seuls abonnés?"

Cornouiller
Roi du massif
Messages : 11162
Inscription : ven. 30 oct. 2009 6:33
Région : Poitou Charentes

Re: Repousses d'acacia (ou robinier) envahissantes

Message par Cornouiller » sam. 08 sept. 2018 20:24

Merci Daniel et bonsoir à tous.

Je pensais baisser les bras...puis, au fil de ces témoignages, je n'ai pas renoncé
- çà motive!

L'idée des pochons noirs, je retiens
- en effet sur une racine, des touffes sont bien voyantes pour en avoir retirée une sur une dizaine de mètres.
Malheureusement, je n'ai pas vu le bout qui doit être passé chez un voisin.

Pour info, nous avons retiré la souche à l'aide d'un tire fort.
Pas simple du tout mais tout autour du tronc les grosses racines étaient coupées pour faciliter son extraction.

Le tronc par lui même n'était pas très haut
- ce sont ses grosses racines latérales qui sont les plus dangereuses.

Je sais que rien n'ai gagné, d'autres rejets peuvent sortir.

Sa vente devrait être interdite.

Avatar de l’utilisateur
k6hte
Empereur jardinier
Messages : 19665
Inscription : mar. 26 juil. 2005 7:25
Région : Ile de France
Sexe : Femme
Localisation : Seine et Marne

Re: Repousses d'acacia (ou robinier) envahissantes

Message par k6hte » sam. 08 sept. 2018 20:57

tu as raison Marie claire , la vente des invasives devrait être interdite , le nombre degans qui continuent de planter nombre d'entre elles sans savoir ... buddleia , lauriers cerise , sophoras , chênes rouges pour ne parler que des arbres ! et les jardiniers qui ne savant pas suivent les conseils de pépiniéristes peu scrupuleux qui ne voient que par leurs profits ; c'est une cause perdue d'avance , pour la bien connaître je peux l'affirmer :(
"Quand on s'indigne il convient de se demander si l'on est digne" Abbé Pierre

entrez-chez-k6bis-t182708-15.html

77300-fontainebleau-balades-foret-t135569.html

Cornouiller
Roi du massif
Messages : 11162
Inscription : ven. 30 oct. 2009 6:33
Région : Poitou Charentes

Re: Repousses d'acacia (ou robinier) envahissantes

Message par Cornouiller » dim. 09 sept. 2018 4:05

Coucou Cassis :kiss: et tous

Merci de ton soutien
et les jardiniers qui ne savant pas suivent les conseils de pépiniéristes peu scrupuleux qui ne voient que par leurs profits
c'est exact :top: le vinaigrier ou sumac est également à bannir
- la liste s'allonge.

Et témoignage à l'appui

avec photo plus que parlante :angryfire:
racine.JPG
Un massif à réaménager..............

Avatar de l’utilisateur
colibri87
Empereur jardinier
Messages : 17132
Inscription : jeu. 22 mai 2008 15:15
Région : Limousin
Sexe : Femme
Localisation : Panazol, banlieue est de Limoges 67ans

Re: Repousses d'acacia (ou robinier) envahissantes

Message par colibri87 » dim. 09 sept. 2018 11:19

Coucou, cornouiller :D
J'allais parler du cerclage, mais je vois que k6 est déjà passée par là :wink:
Il y a quelque chose de plus fort que la mort: c'est la présence des absents dans la mémoire des vivants
(Jean d'Ormesson)

Cornouiller
Roi du massif
Messages : 11162
Inscription : ven. 30 oct. 2009 6:33
Région : Poitou Charentes

Re: Repousses d'acacia (ou robinier) envahissantes

Message par Cornouiller » lun. 10 sept. 2018 7:58

Coucou Colibri et les autres :veryhappy:

Oui, les filles vous êtes toujours aussi actives :top:

Le sarclage!
J'imagine mal les racines tournoyant à l'intérieur.
Elles finiraient par remonter, j'en suis pratiquement certaine avec la force qu'elles peuvent avoir.
Le tronc serait tout chignonné en très peu de temps.

Si les pochons noirs sont la meilleure façon de s'en débarasser, promis, je vous tiens au courant.

Pour l'instant, croisons les doigts pas de récidive, mais, elles sont tellement sournoises et mesquines à sortir n'importe où cachées de ci et de là....
- à bientôt peut être :kiss:

Avatar de l’utilisateur
k6hte
Empereur jardinier
Messages : 19665
Inscription : mar. 26 juil. 2005 7:25
Région : Ile de France
Sexe : Femme
Localisation : Seine et Marne

Re: Repousses d'acacia (ou robinier) envahissantes

Message par k6hte » lun. 10 sept. 2018 8:45

non marie claire , c'est le CERCLAGE , pas le sarclage ; ça consiste à pratiquer une saignée tout autour du tronc de l'arbre , jusqu'au liber -partie dure - nous laissons juste 5% de l'écorce libre afin que l'arbre ne sache pas qu'on est entrain de le tuer , ça fonctionne sur le prunus serotina à Bleau , il faut juste un peu de patience , quelques années , ce qui n'est pas un grave problème dans une forêt .
"Quand on s'indigne il convient de se demander si l'on est digne" Abbé Pierre

entrez-chez-k6bis-t182708-15.html

77300-fontainebleau-balades-foret-t135569.html

Avatar de l’utilisateur
airzab
Fruit de la jacasse
Messages : 1441
Inscription : lun. 08 déc. 2008 20:25
Région : Rhone Alpes
Sexe : Homme
Localisation : Nord Isere

Re: Repousses d'acacia (ou robinier) envahissantes

Message par airzab » lun. 10 sept. 2018 10:51

bonjour,

Bon, premières décisions :
- je vais éradiquer l'acacia que j'avais laissé pousser dans une haie (je voulais le réduire pour qu'il fasse des fleurs à portée, ma pente au fond du jardin avait été coupée par l'ancien propriétaire il y a une bonne 15 aine d'années (bonjour les ronces quand on est arrivés fin 2005 :pastop: ) j'avais des fleurs d'acacia cueillables mais plus maintenant ils sont trop hauts)
- celui que j'ai greffé avec une variété dorée je vais le tailler court cet hiver et on verra l'an prochain (je ferai des boutures pour le remplacer et le déplacer en bas de la colline qui est déjà envahie)

A++
Remi

Répondre

Revenir à « Au jardin d'ornement »