Repousses d'acacia (ou robinier) envahissantes

Ce forum est consacré aux questions se rapportant au jardin d'ornement.
Nicole37n
Seigneur des paquerettes
Messages : 7110
Inscription : ven. 13 avr. 2007 22:59
Région : Poitou Charentes
Localisation : Deux-sèvres

Re: Repousses d'acacia (ou robinier) envahissantes

Message par Nicole37n » mar. 18 déc. 2018 16:42

Bonjour,

Il faut mettre du destructeur de souche ou du débroussaillant mélangé avec du fioul dans un ou plusieurs trous faits à la perceuse, à la descente de la sève, à partir de fin aout pour que le produit aille jusqu'aux racines. Couvrir les plaies "soignées" avec du plastique pour éviter toute propagation.

Ce n'est pas écolo mais il en faut peu et c'est efficace.
Maintenant le problème est de trouver les produits.
Nicole

dandyo
Graine de timide
Messages : 48
Inscription : lun. 17 déc. 2018 18:09
Région : Centre
Sexe : Homme

Re: Repousses d'acacia (ou robinier) envahissantes

Message par dandyo » mar. 18 déc. 2018 19:24

J'avoue que je culpabilise un peu à l'idée d'utiliser ce type de produits. Mais là, je ne vois pas comment je pourrais faire autrement sans y passer un temps, une énergie et un "pognon de dingue".
Donc... option chimique confirmée. :oops:

opusoculi
Grossiste en parlotte
Messages : 4171
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Repousses d'acacia (ou robinier) envahissantes

Message par opusoculi » jeu. 20 déc. 2018 2:24

Un destructeur de souche détruit le gros du bois mais ne descend pas assez loin dans les racines, elles feront des rejets.
Un débroussaillant a un meilleur effet puisque par systémie il descend dans les racines.
Le meilleur résultat est obtenu en remplissant les trous de glyphosate (round-up).
Forer des trous de 5 à 10mm tout autour dans la partie AUBIER et le plus possible dans le PHLOEME (voir le lien). Il en faut 7 ou 8, 10mm de large est préférable, profondeur 5cm.
Remplir les trous avec le désherbant total systémique. Il sera totalement absorbé par les cellules de l'Aubier (phloème) qui le conduira jusqu'au bout des racines sans le disperser ni dans le sol ni dans l'atmosphère.
Le glyphosate, je l'utilise pur pour les gros arbres,pour les petits on peut diluer le glyphosate de moitié d'eau.

http://www.hobbesworld.com/botanique/images/tronc.jpg

-Il faut savoir que l'aubier coupé vivant conduit automatiquement toute substance liquide posée sur lui comme si c'était de la sève; c'est son rôle, et il l'accomplit en toute saison quel que soit le mois de l'année. En 15 mn vous verrez le niveau du liquide descendre, et en 30/40 mn les trous sont vides même en janvier (les remplir d'eau et les trous se videront à nouveau, c'est utile pour pousser le poison).
-Le glyphosate sera transformé par les racines en d'autres substances dont un peu d'azote ,avant de mourir. La décomposition du bois des racines achèvera la transformation en encore autre chose. Donc ne pas déraciner.

Cette façon de procéder est plus efficace que la pulvérisation du produit sur les feuilles qui disperse sur le sol , dans l'air et parfois sur l'opérateur.
Cette façon de procéder est la moins polluante que l'on puisse proposer.

MALADROITS, EMOTIFS, S'ABSTENIR . TECHNIQUE RESERVEE AUX BRICOLEURS PRECIS.
ECARTER LES ENFANTS ET LES ANIMAUX DE COMPAGNIE JOUEURS.
même si cette opération ne prend en fait que quelques minutes,
PORTER DES GANTS, DES LUNETTES ET VETEMENT APPROPRIES.
Couvrir la souche traitée pour éviter les contacts par inadvertance.

Notes
Si le tronc a été coupé il y a quelque temps, les cellules de l'aubier sont quasi mortes. Il faut alors recouper plus bas sur des cellules vivantes. Sur souche morte, tentative inutile.
Je n'ai pas mélangé de fioul au produit, cela ne me parait pas fondé.
J'ai appris cette technique il y a 20 ans avec des jardiniers formés à Versailles . Ils ne l'apprendront désormais plus à personne. A mon âge ma réputation de jardinier ne craint plus rien de l'opinion.

On m'a demandé si cette technique détruirait un Ailante introduit malheureusement et naïvement dans un petit jardin. Je l'ai traité avec cette technique des trous dans l'aubier. Il avait 10 ans environ, je l'ai traité en hiver. Il est mort sans faire aucun rejet.
D'autres espèces envahissantes peuvent être éliminées ainsi.
J'ai une parcelle de 100 robiniers plantés en 1982 au nord de mon jardin. Trois ou quatre me gênaient, je les ai dévitalisés de cette façon. Pas de rejets. J'ai replanté au même endroit des arbustes, un noyer d'Amérique, aucun n'a présenté de symptôme de pollution au glyphosate. Les Iris sont parmi tous les végétaux les plus sensibles à la présence de glyphosate, j'en ai planté autour des souches de robiniers dévitalisés; je n'ai pas observé de tache blanche. C'est pour moi une confirmation qu'en procédant ainsi, il n'y a pas de dispersion dans le sol.
Dernière modification par opusoculi le jeu. 20 déc. 2018 20:58, modifié 1 fois.

Cornouiller
Roi du massif
Messages : 11152
Inscription : ven. 30 oct. 2009 6:33
Région : Poitou Charentes

Re: Repousses d'acacia (ou robinier) envahissantes

Message par Cornouiller » jeu. 20 déc. 2018 15:02

Merci Opusoculi

Du vécu et des exposés on ne peut plus clairs, bravo!

Puis, des écrits à la portée de tous, simples à lire, sans moquerie
- çà, c’est le plus important ! :top:

opusoculi
Grossiste en parlotte
Messages : 4171
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Repousses d'acacia (ou robinier) envahissantes

Message par opusoculi » ven. 21 déc. 2018 18:08

Merci de tes mots aimables. Un ancien enseignant se doit de favoriser l'attention et faire en sorte d'être entendu.

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 15654
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: Repousses d'acacia (ou robinier) envahissantes

Message par bourru07 » ven. 21 déc. 2018 19:02

Alternative au glyphosate, pour un effet analogue, le chlorate de potassium ClO3K.
Sur tronc fraichement coupé, des perforations , à la limite entre écorce et liber (la ligne du cambium)...
Les remplir de cristaux, sans en verser sur le sol, reboucher avec des chevilles
pour ne pas laisser délaver par la pluie...
Les vestiges de circulation de sève véhiculent le produit jusqu'à l'extrémité des racines.
Le chlorate est un excellent comburant qui, quand le tout à séché, rend la souche inflammable .
Elle se consume en profondeur si on allume un petit feu, dessus, l'été suivant.
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Cornouiller
Roi du massif
Messages : 11152
Inscription : ven. 30 oct. 2009 6:33
Région : Poitou Charentes

Re: Repousses d'acacia (ou robinier) envahissantes

Message par Cornouiller » ven. 21 déc. 2018 21:30

opusoculi a écrit :
ven. 21 déc. 2018 18:08
Merci de tes mots aimables. Un ancien enseignant se doit de favoriser l'attention et faire en sorte d'être entendu.
De rien Maître :wink:


Parfois, un texte est vite lu, une page très vite tournée, celle-ci est lue et relue grâce à l'enseignant même s'il n'enseigne plus :top:

Il y a de bons conseilleurs ou conseillers sur ce forum, je remercie une nouvelle fois Daniel d'Aillon

Pour en revenir au sujet, j'espère ne plus les revoir ces rejets!
Courage aux autres participants qui en sont envahis!

dandyo
Graine de timide
Messages : 48
Inscription : lun. 17 déc. 2018 18:09
Région : Centre
Sexe : Homme

Re: Repousses d'acacia (ou robinier) envahissantes

Message par dandyo » sam. 29 déc. 2018 22:30

opusoculi a écrit :
jeu. 20 déc. 2018 2:24
Un destructeur de souche détruit le gros du bois mais ne descend pas assez loin dans les racines, elles feront des rejets.
Un débroussaillant a un meilleur effet puisque par systémie il descend dans les racines.
Le meilleur résultat est obtenu en remplissant les trous de glyphosate (round-up).
[...]
Merci opusoculi, ça me rassure un peu de savoir qu'utiliser un systémique peut potentiellement me permettre d'éliminer mes "indésirables" sans rejet et avec une pollution plus que limitée.
Je garde précieusement l'astuce aubier / phloème.
Merci à toi, encore.

Répondre

Revenir à « Au jardin d'ornement »