mon talus pffff.......

Ce forum est consacré aux questions se rapportant au jardin d'ornement.
patchouly
Graine de timide
Messages : 19
Inscription : ven. 16 sept. 2011 12:20
Région : Colombie-Britannique-Amérique du Nord
Sexe : Femme

mon talus pffff.......

Message par patchouly » dim. 23 sept. 2012 0:48

phffffoto.JPG
après
phffffoto.JPG
après
Bonjour ! me revoilà moi et mon talus ;) il y a une année je suis venu vous en parler, j'avais de gros problème de prêle. Suite à quelques conseils je l'ai laissé cette prêle ! génialllllllll , en 1 année elle et des muriers sauvage venu de je ne sais où m'ont fait mourir mes vivaces :cry: :cry:
Dès mi août sur les conseils d'un professionnel nous avons tout arracher traité et depuis 1 semaine notre talus est recouvert d'une bache tressée. On va maintenant devoir remettre des couvres sol :D
J'ai besoin de conseils de personnes qui ont comme nous de la terre argileuse.
-j'aimerais un talus dans le: bleu ,gris, violet,mauve, blanc :veryhappy: :veryhappy:
-si possible qu'à chaques saisons il y ait des fleurs :top:
-et je le répète ne pas oublier que la terre est argileuse :( il y a pas tout qui pousse .
MERCIIIIIIIIIIIII beaucoup :kiss:
Je vais essayer de vous mettre une photo du talus, il fait :22 mètres de long et la largeur est de 5 à 7 mètres . 130m2 environs
Pièces jointes
aaphoto.JPG
avant

Avatar de l’utilisateur
moxalyne
Bourgeon de bavard
Messages : 220
Inscription : lun. 11 juin 2012 10:20
Région : Belgique
Sexe : Femme

Re: mon talus pffff.......

Message par moxalyne » dim. 23 sept. 2012 13:07

Bonjour,
Il y a des plantes pour toutes les situations mais je vais commencer par faire le rat de bibliothèque...

D'abord, il serait utile de connaître l'ensoleillement (bien que cela a l'air bien exposé), si le sol est acide ou calcaire, et la zone de rusticité (au minimum la résistance au gel souhaitable).

Quelques particularités liées à la culture sur bâche :
- le sol ne peut pas s'enrichir en humus grâce au paillis qui serait incorporé par les vers de terre. Cela signifie que si le sol est actuellement pauvre en humus, il le restera.
- la bâche limite l'évaporation, ce qui est plutôt positif
- elle empêche les plantes de s'enraciner. Après tout, c'est son but. Mais cela signifie qu'il est inutile de choisir des couvre-sols qui s'étendent par marcottage ((ils ne pourront pas s'enraciner) ni par stolons (ils ne pourront pas percer la bâche). Donc, il faut se limiter aux végétaux qui ont un port naturellement étalé ou qui forment des touffes larges.

Les arbustes et sous-arbrisseaux sont les plus adaptés car les fleurs vivaces disparaissent en hiver. On peut bien sûr en utiliser mais pour un beau résultat, elles doivent être en minorité. Il vaut mieux aussi éviter celles dont le feuillage disparaît après la floraison (comme les pavots ou les dicentra Coeur-de-Marie) ainsi que celles qui ont une durée de vie courte mais se maintiennent grâce au semis.
Les bulbes printaniers ne sont pas adaptés, il faut donc chercher des plantes qui apporteront un peu de vie de mars à mai pour les remplacer.

Le plus simple me semble de d'abord sélectionner les arbustes et les plantes qui vont former la structure de ce massif un peu particulier. Les graminées conviennent aussi très bien et j'en ai vu de très belles compositions en talus. Je serais de mauvais conseil, je n'y connais rien mais il y a ici des amoureux des "filles du vent" qui auront certainement des propositions intéressantes.

Arbustes : rosiers couvre-sols et paysages, weigelia (cultivar de petites tailles ou prévoir le sécateur), viorne (cultivar de petite taille ou prévoir le sécateur), escallonias (zone 8), choisia (intéressant car feuillage persistant, éviter 'Sundance' et autres cultivars à feuilles dorées), genêts (très adapté aux sols pauvres mais craint l'humidité, choisir par exemple Cytisus purpureus pour sont port rampant et ses fleurs roses ou Cytisus 'Zeelandia' pour ses couleurs), hybiscus syriacus, lavandes, potentilles (un arbuste idéal pour ce cas, chercher les variétés à fleurs blanches ou roses comme 'Abbotswood' ou 'Princess'), les spirées (aussi bien S.japonica, bas à fleurs roses, que les variétés en buisson à fleurs banches comme S. arguta), caryopteris (max -15°C), fusain du Japon panaché blanc (ex : Euonymus fortunei 'Emerald gaiety'), chèvrefeuille...

Vivaces : hélianthèmes (très adapté à cette situation, choisir les variétés blanches et roses), sédum spectabile, asters, perovskia, marguerites, chrysanthèmes, sauges, valériane rouge (Centranthus ruber) ...

Pour le printemps : arabettes (Arabis), aubriète (Aubrieta), iberis, phlox mousse,...

Avatar de l’utilisateur
Isao
Fruit de la jacasse
Messages : 1005
Inscription : dim. 17 juil. 2011 13:00
Région : Midi-Pyrénées
Sexe : Femme
Localisation : presque Toulouse

Re: mon talus pffff.......

Message par Isao » dim. 23 sept. 2012 18:39

Bonjour ! :D
Moxalyne a dit l'essentiel. J'aurais juste quelques remarques, en fonction des deux configurations que je connais. Et quelques idées me viennent...

J'ai planté sur bâche en sol poreux, caillouteux et sec, plein cagnard, chez mon père. J'en suis très contente : arme anti-liserons très efficace. Après un peu plus d'un an, je n'ai évidemment pas constaté que les plantes avaient "faim", mais il est vrai que je les ai choisies adaptées aux sols pauvres et secs. J'avais mis du compost dans le trou de plantation, ça les occupe un moment ; pour les plus souples et les moins rampants, il doit être possible d'en rajouter autour du pied. De toute façon, le sol ne devait pas être si pauvre que ça puisque orties et acanthes y prospéraient. Je ne connais pas du tout la prêle, mais si ton talus lui plaisait, tu trouveras bien d'autres plantes qui vont s'en contenter. Chez mon père, ce fut ces saletés d'armoises qui s'en sont données à coeur-joie et me recouvrent tout ! :evil:

Chez moi, pas de bâche, mais j'ai une terre argileuse aussi. Comme elle est bien drainée quand même, c'est plutôt une aide pour que les plantes résistent mieux à la sècheresse ; je n'ai pas besoin de trop arroser. Avec des alternances brutales d'ombre et de soleil brûlant, et la chaleur estivale (voire printanière et automnale ! :lol: ) je recherche tout de même une bonne résistance à la sècheresse.

Tu n'as pas précisé si tu as prévu un arrosage au-delà de la période d'installation. Je ne me rends pas du tout compte de la pluviométrie par chez toi, mais il faudra quand même des plantes un minimum résistantes au sec. Le talus est un cas particulier : à mon avis l'argile ne sera pas vraiment un problème car le sol sera forcément plus drainé en hauteur. Il faudra réserver le haut aux plantes pour sol sec et le bas à celles qui préfèrent les sols frais.

Bien d'accord avec Moxalyne, les rosiers couvre-sol devraient bien s'y plaire puisqu'ils préfèrent les sols lourds sans avoir besoin de beaucoup d'arrosage. Pour ce type de sol, si par hasard une partie de ton talus était bien ombragée, tu peux envisager les hellebores orientales, assez grandes et persistantes, pas d'arrosage nécessaire en sol argileux et des fleurs de longue durée dès la sortie de l'hiver ! :veryhappy:
Les hémérocalles suporteront très bien aussi. Faciles de culture, très belles fleurs, il y en a même des persistants, des remontants, des parfumés... et pourquoi pas les trois en même temps ? Le feuillage arqué puis un peu couché devrait rendre très bien en talus.

Sauf erreur, les romarins n'ont pas été cités. C'est ce que je te recommanderais en priorité pour le haut, surtout les rampants qui occupent rapidement 1,5 m au moins, avec un très beau port. Chez moi, il y en a partout dans la résidence, donc en sol argileux et même à mi-ombre (voire à l'ombre, j'en ai gardé un plusieurs années comme ça). Mais chez mon père, ils s'éclatent aussi ! Le seul inconvénient, c'est qu'il faut les tailler régulièrement, parfois les renouveller, car ils deviennent moches au bout de plusieurs années (mais bon, c'est pas cher et ça pousse vite).

Autre idée, en couvre-sol : l'érigéron de Karvinsky. J'adore ce truc ! :D Il fait une belle masse de tiges légères toutes fleuries de mai aux gelées, mais n'a pas besoin de s'enraciner plus loin. Je n'ai pas encore essayé en terre argileuse, c'est pour cette année, mais ça m'étonnerait qu'il en souffre.
Les origans, aussi, pourraient être pas mal. J'ai planté le 'thumble variety' chez mon père, il a bien poussé. A voir en sol lourd chez moi : je tente cette année les origans retombants 'Kent Beauty' et 'Bristol Cross' ; à mi-ombre, je sais que je prends des risques, mais je les trouve vraiment trop trop beaux ! :love:
Pour une floraison hivernale, peut-être des bruyères Erica darleyensis ? Elles sont censées supporter tous les sols pas trop calcaires. Pas de recul non plus, ça aussi, j'essaye cette année. :P

Dans le genre grand machin qui s'étale : la renouée persicaire 'Red Dragon' pour mettre de la couleur même sans fleurs. Ses longues tiges se couchent en partie pour couvrir un mètre. J'ai même vu une photo où elle était cultivée en suspension. :love: Pas trop au sec quand même, et le plus à l'ombre possible pour renforcer les couleurs.
Et des gauras, des gypsophyles pour un recouvrement rapide mais très aérien ?
Je sais que je suis une grande maniaque de la chose, mais je trouve important de jouer sur les couleurs de feuillage pour un décor permanent. Les gauras roses sont très beaux bien avant la floraison avec leurs pousses rouges. Et pourquoi pas quelques euphorbes, il y en a de toutes les couleurs, elles acceptent souvent aussi bien les sols secs que frais d'après mes lectures (c'est prévu pour cette année aussi. :oops: Je te raconterai. :wink: ).
moxalyne a écrit :Les graminées conviennent aussi très bien et j'en ai vu de très belles compositions en talus. Je serais de mauvais conseil, je n'y connais rien mais il y a ici des amoureux des "filles du vent" qui auront certainement des propositions intéressantes.
Présente !!! :lol:

Alors là, le premier truc qui m'est venu à l'idée : des carex, des carex, et encore des carex ! Particulièrement les C. comans et les C. testacea qui ont un feuillage très retombant. Parfaits en pot, mais sur un talus, ça doit avoir de l'allure aussi ! :veryhappy: Il y a plein de nuances différentes, du vert doux au cuivre, en passant par des tons de bronze et de brun clair qui mettent magnifiquement les fleurs en valeur. Les C. buchananii aussi sont très beaux, plus érigés quand ils sont jeunes, ils s'étalent pas mal par la suite. Ils sont censés préférer un sol frais (originaires de Nouvelle-Zélande) mais suportent une bonne dose de sècheresse, au soleil ou à la mi-ombre.
Attention, beaucoup de carex dans les panachés aiment un sol frais à humide à exposition ombragé. Mais C. oshimensis 'Evergold', ça doit le faire ; feuillage très retombant et très très lumineux, mais peu être un peu petit pour ce que tu veux en faire.
Je ne te recomande pas la Stipa arundinacea (maintenant Anemanthele lessoniana), plus grande et encore plus belle, car bien qu'elle aime le même type de conditions, elle n'est pas très rustique (pas supporté les -20°C de l'hiver dernier... :( )

Les Miscanthus aiment en principe les sols drainés mais frais, c'est jouable ; de même, les panicum virgatum s'accommodent de tout sol pas trop sec et même de la mi-ombre (pareil : compte rendu dans un an... :oops: ).
Pour les sols argileux, le plus recommandé serait le Calamagrostis, surtout pour les climats frais (là je ne sais pas si je vais essayer, la fraîcheur chez moi, c'est pas ça... :roll: ). Et l'idéal dans le bas du talus se serait la canche cespiteuse, qui aime les sols lourds, voir humides ; elle ne paye pas de mine à première vue, mais la floraison n'est pas mal, très graphique ; la variété panachée 'Northern light', plus petite, est jolie et devrait bien se teinter de rose avec le froid par chez toi. :)

Fin du catalogue. :wink: Il m'inspire, ton talus ! :lol: Je reviendrai si d'autres trucs me reviennent.

patchouly
Graine de timide
Messages : 19
Inscription : ven. 16 sept. 2011 12:20
Région : Colombie-Britannique-Amérique du Nord
Sexe : Femme

Re: mon talus pffff.......

Message par patchouly » dim. 23 sept. 2012 22:51

bonsoir Moxalyne et Isao :D

Merci beaucoup pour vos conseils, idées etc.....
Pour répondre mon talus est au soleil levant avec une partie ( la 1/2 ) un peu à l'ombre de la maison .
Je ne connais pas les plantes, fleurs que vous m'avez énuméré, je vais les copier et aller voir sur google images !
Moxalyne, tu me demande pour la terre,alors comme je l'ai écrit la terre est calcaire :(
Bonne nuit et merci encore
aa j'oubliais j'habite en suisse à 1:30 de genève, à 700 mètres. J'ai un hiver avec pas mal de gèle ( jeudi passé j'ai déjà gratter les vitres de l'auto :( Par exemple aujourd'hui on avait 20° et à partir de demain c'est la pluie !

Avatar de l’utilisateur
moxalyne
Bourgeon de bavard
Messages : 220
Inscription : lun. 11 juin 2012 10:20
Région : Belgique
Sexe : Femme

Re: mon talus pffff.......

Message par moxalyne » lun. 24 sept. 2012 0:11

Pour le plaisir, quelques photos glanées sur le net...

Le jardin de Jacky
Image
Image
Image

Le jardin de Bene
http://lejardindebene.over-blog.com/5-c ... 95527.html
http://lejardindebene.over-blog.com/100-index.html
(j'ai mis les liens directs parce que c'est un blog : en mettant directement les photos, on risque de trop taxer la bande passante du serveur)

Le jardin de Guy
https://picasaweb.google.com/1005117374 ... eMonJardin

Les idées de Sophie
http://www.lejardindesophie.net/jardina ... chael7.htm

Avatar de l’utilisateur
jeannotin
Roi du massif
Messages : 11704
Inscription : jeu. 29 déc. 2005 11:58
Région : Aquitaine
Localisation : "Au jardin d'Eden" en Chalosse(Landes)
Contact :

Re: mon talus pffff.......

Message par jeannotin » lun. 24 sept. 2012 10:30

coucou
ton invasion de prêle n'est pas une chose anodine, ça révéle surtout la nature de ton sol, certaines prospère en sol acide, d'autres en sol calcaire, certaines en milieu humides il aurait fallu dans un premier temps voir qu'elle était celle qui poussais chez toi, et la prêle c'est coriace et ça va où ça veut la bâche ne l'arrêtera pas, certaines pousse en altitude tu peut peut être aller voir sur le net :wink: avant de planter pour une réussite sans probs , faut savoir d'abord dans quoi on plante et choisir en fonction de cela :wink: perso. je suis une anti-bâche :lol: je suis pour un jardin qui peut vraiment se nommer jardin :lol: après chacun est libre de ses choix et il y a plein de solution pour éviter que l'herbe ne pousse planter des couvres sols et planter dense et en attendant que cela s'installe occuper le terrain avec des paillages , feuilles, tonte , broyat de taille voir carton comme certains le font, qui auront pour avantage de limiter l'arrosage et aussi d'enrichir la terre en se décomposant, terre dont les plantes puiseront ce dont elles ont besoin, j'ai réalisé pas mal de pentes dans mon jardin et j'ai jamais utilisé de bâche et mes plantes s'éclatent :wink:j'ai eu à une période une "invasion" d'arum italicum(certains en plante) moi j'en voulais pas spécialement au jardin ils prenais le pas sur mes vivaces, j'ai arraché et c'est pas facile l'oignon est très profond, et bien j'en ai presque plus et les rares qui reste on ne les vois plus dans la jungle qu'est devenu mon jardin :lol:
Un jardin c'est comme une partition de musique ça se pense, ça se couche sur le papier, ça se joue et ça s'écoute!

Josy
http://josy-jardin-eden.space-blogs.com/

Avatar de l’utilisateur
Isao
Fruit de la jacasse
Messages : 1005
Inscription : dim. 17 juil. 2011 13:00
Région : Midi-Pyrénées
Sexe : Femme
Localisation : presque Toulouse

Re: mon talus pffff.......

Message par Isao » lun. 24 sept. 2012 13:00

patchouly a écrit :Pour répondre mon talus est au soleil levant avec une partie ( la 1/2 ) un peu à l'ombre de la maison .
Super, de l'ombre !!! :D Tu vas pouvoir mettre des hellébores ! Ce n'est pas retombant, mais pour ponctuer le massif ça et là...
Mais en fait, si il n'y a que le soleil du matin, c'est vraiment à considérer comme un emplacement de mi-ombre, excepté au sommet du talus.
patchouly a écrit :Moxalyne, tu me demande pour la terre,alors comme je l'ai écrit la terre est calcaire :(
Euhhh... non... en l'occurrence, tu as surtout dis qu'elle était argileuse. Je ne pense pas que ce soit indissociable. :wink: Alors, calcaire, neutre ou acide ? (est-ce qu'une terre argileuse peut être acide ? ça je ne sais pas du tout. :pascompris: )
patchouly a écrit :aa j'oubliais j'habite en suisse à 1:30 de genève, à 700 mètres. J'ai un hiver avec pas mal de gèle ( jeudi passé j'ai déjà gratter les vitres de l'auto :( Par exemple aujourd'hui on avait 20° et à partir de demain c'est la pluie !
Mouais, tu dois pouvoir oublier les problèmes de sècheresse, surtout avec l'argile. Par contre, évites les méditerranéennes qui aiment avoir les pieds au sec en hiver (sauf romarin ?) et choisis des plantes bien bien rustiques !
Chez nous, c'est encore sandales/T-shirt, alors je ne me rends pas bien compte. :mrgreen:
jeannotin a écrit : il y a plein de solution pour éviter que l'herbe ne pousse planter des couvres sols et planter dense et en attendant que cela s'installe occuper le terrain avec des paillages , feuilles, tonte , broyat de taille voir carton
Moi aussi, je préfère, à priori, mais ces choses-là, ça marche surtout pour les plantes qui se ressèment, pas trop pour ce qui arrive par en dessous à partir d'une grosse racine indestructible, genre ce $#&%*£@ de liseron ou les acanthes. ;-)
Le carton, peut-être... S'il ne se fait pas dévorer trop tôt pour avoir le temps de tout étouffer en dessous. (J'envisage d'en mettre là où je veux planter des bulbes de printemps. C'est jouable ? Pardon pour le HS... :oops: )

patchouly
Graine de timide
Messages : 19
Inscription : ven. 16 sept. 2011 12:20
Région : Colombie-Britannique-Amérique du Nord
Sexe : Femme

Re: mon talus pffff.......

Message par patchouly » lun. 24 sept. 2012 21:31

Bonsoir,
Merci Isao pour ton complément d'infos :top:
jeannotin ,merci pour tes conseils :top: juste une petite question : comment penses tu qu'un paillage ou des cartons( qui sont des matériaux léger) feraient pour tenir sur ma montagne....lol je veux dire sur mon talus ! ( Au fait est ce que vous voyez les photos que j'ai mise???
Alors ici nous avons qu'une sorte de prêle, un droguiste m'a dit que c'est celle qui envahi tout !
La bache nous a été conseillé par un paysagiste qui a des années d'expérience, car je ne me souviens pas si je l'ai déjà écrit, mais il ya 2 ans on a planté directement en terre des vivaces, couvres sol etc... qui nous ont été fourni pour notre sol . Tout a été envahi par les muriers sauvages et la prêle alors sachant que ce talus est très pentu, et qu'il nous est pas possible d'aller y enlever la mauvaise herbes comme dans un jardin la bache est une solution , mais si la prêle devrait arriver à la percer alors là :angryfire: :angryfire: :angryfire: que faire ?
bonne soirée

Avatar de l’utilisateur
moxaline
Bourgeon de bavard
Messages : 172
Inscription : lun. 28 avr. 2008 16:39
Région : Belgique
Sexe : Femme
Localisation : Hainaut - zone 7b - sol limoneux un peu calcaire

Re: mon talus pffff.......

Message par moxaline » lun. 24 sept. 2012 22:08

La bâche a des inconvénients, surtout si on cherche un jardin très naturel, mais aussi des avantages. Et franchement, à choisir, mieux vaut la bâche que les désherbants chimiques ;)
Je suis plutôt une adepte du carton + paillis mais sur une pente, sur une surface pareille, sans compter l'exposition aux intempéries, je vois mal comment on les ferait tenir.
Je pense qu'en plantant à la fois des arbustes et arbrisseaux à port étalé et des vivaces plus petites, on peut arriver à un massif d'aspect assez naturel où la bâche ne sera plus trop visible.
Bien sûr, si on aligne au cordeau des rangées d'arbustes identiques comme on le fait pour les talus routiers ou de chemin de fer, on n'a pas tout à fait le même style :mrgreen:

C'est vrai qu'avec la pente, je n'arrive pas à imaginer un paillis qui tiendrait sur la bâche. Dans mon coin, ils ont utilisé des lysimaques numulaires pour cacher la bâche sur un petit talus à mi-ombre. Elles ont effectivement réussi à couvrir le talus en un temps assez court et c'était joli comme effet... mais elles n'ont pas aimé, mais alors là pas du tout, la sécheresse qu'on subit depuis début août. Faut dire qu'ils n'ont jamais arrosé. D'habitude, ils utilisent plutôt du lierre pour faire couvre-sol. C'est plus coriace.

La prêle prolifère dans les sols lourds et compactés. Elle n'a pas besoin d'un sol riche et je crois qu'elle est assez indifférente au PH (à vérifier). Cela m'étonnerait qu'elle perce la bâche... par contre, elle est bien capable de s'insinuer par les trous créés pour les plantations : il faudra surveiller cela, surtout au début.

Par chez moi, les sols argileux sont généralement à tendance calcaire mais on peut avoir de l'argile à tendance acide. Quand on sélectionne des plantes adaptées aux sols lourds, plutôt pauvres, drainés, elles sont généralement aussi tolérantes à un peu de calcaire. Peut-être pas aux marnes calcaires mais si cela avait été le cas, je suppose que Patchouly nous l'aurait signalé.

Bref, la donnée qui change vraiment, c'est l'ensoleillement. L'espace a l'air bien dégagé et donc, sauf ombre portée très importante, le site doit quand même être lumineux, non?

patchouly
Graine de timide
Messages : 19
Inscription : ven. 16 sept. 2011 12:20
Région : Colombie-Britannique-Amérique du Nord
Sexe : Femme

Re: mon talus pffff.......

Message par patchouly » lun. 24 sept. 2012 22:49

Coucou,
Alors pour l'ensoleillement, oui, il est assé ensoleillé . On va mr donner des pervenches, elles vont vivrent dans mon sol??

Avatar de l’utilisateur
burs
Bourgeon de bavard
Messages : 232
Inscription : lun. 16 juil. 2012 22:34
Région : Bretagne
Sexe : Homme
Localisation : Brest

Re: mon talus pffff.......

Message par burs » lun. 24 sept. 2012 22:53

Après tout dépend de la qualité de la "bâche" (toile de paillage) :) évitons les 1er prix et prennons du 120gr/m² et vérifions la résistance aux UV ! mais il est trop tard ... la bâche est posée .
On ne dit pas : Un potager, mais un copain à Gérard !

patchouly
Graine de timide
Messages : 19
Inscription : ven. 16 sept. 2011 12:20
Région : Colombie-Britannique-Amérique du Nord
Sexe : Femme

Re: mon talus pffff.......

Message par patchouly » lun. 24 sept. 2012 23:00

oui c'est une bache tressée, achetée sur le conseil du paysagite . bonne soirée :)

Avatar de l’utilisateur
moxalyne
Bourgeon de bavard
Messages : 220
Inscription : lun. 11 juin 2012 10:20
Région : Belgique
Sexe : Femme

Re: mon talus pffff.......

Message par moxalyne » lun. 24 sept. 2012 23:09

patchouly a écrit :Coucou,
Alors pour l'ensoleillement, oui, il est assé ensoleillé . On va mr donner des pervenches, elles vont vivrent dans mon sol??
Oui, sans aucun souci, ce n'est pas une plante exigeante. Habituée des sous-bois, elle n'aime pas les sols secs mais je ne crois pas que ce soit le cas chez toi.
Et maintenant que j'ai vu ce que la petite lysimaque peut faire, je n'hésiterais pas à la tester en couvre-sol de la bâche.

Demain, je passe du côté de ce talus, je regarderai les distances de plantation qu'ils ont utilisé.

patchouly
Graine de timide
Messages : 19
Inscription : ven. 16 sept. 2011 12:20
Région : Colombie-Britannique-Amérique du Nord
Sexe : Femme

Re: mon talus pffff.......

Message par patchouly » lun. 24 sept. 2012 23:26

merci beaucoup Maxolyne :top:
bonne nuit :sleep:

Avatar de l’utilisateur
moxalyne
Bourgeon de bavard
Messages : 220
Inscription : lun. 11 juin 2012 10:20
Région : Belgique
Sexe : Femme

Re: mon talus pffff.......

Message par moxalyne » lun. 24 sept. 2012 23:36

Un exemple de talus planté sur bâche après 2 ans et demi :
Image

Répondre

Revenir à « Au jardin d'ornement »