Re: Maladies des Acer, diagnostique et soins de culture.

Ce forum est consacré aux questions se rapportant au jardin d'ornement.
Avatar de l’utilisateur
christelle68
Bourgeon de bavard
Messages : 249
Inscription : dim. 19 mars 2017 13:37
Région : Rhone Alpes
Sexe : Femme
Localisation : village en Nord Ardèche

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par christelle68 » dim. 07 oct. 2018 8:41

Misologue une question que je me pose en voyant vos photos, vos érables en pot sont tous posés sur des blocs de ciments et non directement sur la terre, pour qu'elle raison ?

j'en ai un en pot, j'ai creusé un trou (à l'endroit ou je pense je le planterai en mars) et j'ai mis le pot dedans, pas une bonne idée ?
si je le pose simplement comme vous j'ai peur que le vent ne le renverse .

Misologue1
Graine de timide
Messages : 73
Inscription : mer. 18 juil. 2018 8:55
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par Misologue1 » dim. 07 oct. 2018 9:14

christelle68 a écrit :
dim. 07 oct. 2018 8:41
Misologue une question que je me pose en voyant vos photos, vos érables en pot sont tous posés sur des blocs de ciments et non directement sur la terre, pour qu'elle raison ?

j'en ai un en pot, j'ai creusé un trou (à l'endroit ou je pense je le planterai en mars) et j'ai mis le pot dedans, pas une bonne idée ?
si je le pose simplement comme vous j'ai peur que le vent ne le renverse .
Bonjour Christelle68 !

Oui, vous avez tout à fait raison ! Et devinez quoi ? Cette nuit a été très venteuse et au réveil j'ai constaté que le pot de mon 'Deshojo' était renversé (50kg quand même !). Tous mes pots sont effectivement posés sur des pavés autobloquants pour les isoler du sol (remontée d'humidité, écoulement de l'eau), et s'ils ne sont pas enterrés, c'est parce que je les déplacent en fonction de la course du soleil (pour observer aussi quel serait le meilleur emplacement pour chacun afin de créer une harmonie de couleur), et du coup je n'ai pas trop envie de laisser des trous un peu partout… Mais aujourd'hui, je vais faire comme vous avec le Deshojo, car son emplacement est décidé : je vais le rempoter et enterrer le pot pour éviter la mésaventure de cette nuit (sans dommage heureusement) !

Merci du conseil ! :top:

Misologue1
Graine de timide
Messages : 73
Inscription : mer. 18 juil. 2018 8:55
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par Misologue1 » dim. 07 oct. 2018 16:05

Voilà, container de 110L enterré, il ne risque plus de tomber. Mon 'Deshojo' profitera de l'ombre du grand noyer du voisin, j'espère que la situation lui plaira…

A gauche le 'Summer Gold' sera mis en terre au printemps sur son emplacement (reste à retirer la vielle souche qui se trouve derrière, plus ou moins prise dans le mur…). Avec le vent qui a soufflé cette nuit, il a perdu beaucoup de feuilles, c'est dommage pour les belles couleurs.

Image

Arrivée d'un très joli Erable Autumn Blaze 'Jeffersred'. Ne reste plus qu'à lui trouver un emplacement qui lui convienne...

Image

Enfin une photo de Acer Japonicum 'Aconitifolium' : ce rouge !!!!! :love:

Image

acerarno
Bourgeon de bavard
Messages : 188
Inscription : ven. 12 mai 2017 14:26
Région : Haute Normandie
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par acerarno » dim. 07 oct. 2018 19:04

Tu as vraiment de très beaux arbres Misologue .
L'idée d'enterrer un peu le pot me plaît car j'ai beaucoup de vent . Avez-vous mis du gravier au fond du trou ?
Peux-tu me rappeler le nom de ton érable très foncé à coté de summer gold ? il est magnifique

opusoculi
Grossiste en parlotte
Messages : 4267
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par opusoculi » dim. 07 oct. 2018 20:13

Très intéressant 'work in progress' , en direct de chez Misologue , comme si on y était .

Autumn blaze Jeffersred supporte très bien le plein soleil, son porte greffe supporte les sols calcaires. C'est le premier Erable à se colorer, souvent fin septembre. Ses couleurs sont très intenses allant du jaune orangé au rouge vif.
Il est vraiment poussant, il se développe nettement plus vite que le liquidambar . Les deux ne deviennent jamais immenses et conviennent quand les surfaces ne le permettent pas .
La forme que prendra le liquidambar dépend de son nom, il existe de nombreuses sélections qui étendent leurs bras et d'autres qui font des flèches verticales; toutes ont des colorations riches quoi qu'il arrive .

Pour éviter que le vent renverse les pots, ce qui est très fréquent, je vous transmets ce truc ; 'Roebuck' , collectionneur dans le Yorkshire, en est l'auteur sur le forum canadien UBC botanical garden forums.
Pièces jointes
fixation au sol.jpg

acerarno
Bourgeon de bavard
Messages : 188
Inscription : ven. 12 mai 2017 14:26
Région : Haute Normandie
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par acerarno » dim. 07 oct. 2018 20:35

Ha oui , sympa aussi ce système Opus . Avec toutes ces astuces je vais enfin terminer de ramasser les miens au moindre coup de vent 😂.

Helfrider
Bourgeon de bavard
Messages : 196
Inscription : lun. 09 mars 2015 22:33
Région : Alsace
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par Helfrider » dim. 07 oct. 2018 20:54

Sympa tes arbres misologue ! C’est ton bloodgood qui est presque violet ? Intéressant comme couleur...

Misologue1
Graine de timide
Messages : 73
Inscription : mer. 18 juil. 2018 8:55
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par Misologue1 » mar. 09 oct. 2018 8:00

Bonjour les amis !

Acerarno : merci ! A part le 'Bloodgood' (à côté du 'Summer Gold'), en place depuis l'année dernière, et qui s'épanouit très bien (il n'a fait qu'une nouvelle pousse cette année, au sommet, mais a manifestement poussé en tout sens, son tronc est également plus épais), les autres sont sains mais un peu "dans leur jus" : j'ai la ferme intention de les bichonner durant tout l'hiver (quitte, comme je l'avais dit, à les protéger par un auvent, le mur assez haut s'y prête plutôt bien), pour repartir au printemps prochain sur un nouveau feuillage plus beau et plus touffu.

Oui, j'ai posé le pot sur un lit de grosse pouzzolane pour l'écoulement de l'eau, mais la pente naturelle va s'en charger toute seule aussi.

Opusoculi : Comme toujours merci pour toutes ces informations précieuses que tu nous apportes au quotidien ! Oui, j'ai choisi l'Autumn blaze 'Jeffersred' pour sa tolérance au calcaire et sa résistance au soleil. Comme il pousse vite, il apportera l'ombre dont j'ai besoin dans une partie du jardin. Pour le 'Liquidambar', j'ai surtout craqué pour ses couleurs, il n'aime pas du tout le calcaire (d'où une belle fosse très profonde), mais apprécie lui aussi le soleil. J'ai lu qu'il pouvait pousser de 40 à 50 cm par an lorsqu'il est bien installé (sur son emplacement j'ai remarqué que le sol était pour une fois très propre, avec une belle terre noire et presque sans calcaire, mais j'ai quand même rempli une partie du trou avec du bon terreau 'or brun' et de la véritable terre de bruyère…).

Que penses-tu du tulipier de virginie (pour son feuillage jaune à l'automne qui se marierait bien avec l'orange/rouge de 'l'Autumn Blaze') ? Ainsi que d'un Eucalyptus 'Gunnii' (pour son feuillage bleu-vert) ?

Astuce sympa pour avoir des pots bien stables !

A propos, tu avais raison, le Deshojo provient d'une pépinière du nord de l'Italie (près de Milan) qui pratique le marcottage et le bouturage sur les pieds mères. Il paraît même que beaucoup de 'Deshojo' sont issu de ce genre de pratique pour éviter l'appauvrissement génétique...

Helfrider : Merci ! Mais je tâtonne encore dans mon jardin tu sais, je suis encore loin d'avoir cette harmonie et ce soin que j'ai constaté chez toi sur les photos ! Il manque encore plein de choses dans mon jardin (les bordures, par exemple…). Cela dit, j'aimerai créer un coin de verdure ordonné, mais plus foisonnant (style jardin anglais), c'est pour cela que j'achète un peu "à tout va" des variétés aux couleurs bien marquées et au feuillage caractéristique, pour avoir la possibilité de tester les associations… Les idées ne manquent pas ! D'ailleurs je ne veux pas que mon jardin soit entièrement consacré aux Erables du japon, mais j'essaie de les associer avec d'autres plantes (couleur, forme, hauteur, etc...).

Sur ce, bonne journée à tous !

opusoculi
Grossiste en parlotte
Messages : 4267
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par opusoculi » mar. 09 oct. 2018 21:02

Le liquidambar n'aime pas le calcaire mais s'en accommode plutôt bien; je l'ai observé depuis longtemps. Il pousse moins vite mais cela ne l'empêche pas d'avoir des couleurs fantastiques, de plus les couleurs s'échelonnent sur une longue périodes; la première avec des jaunes , orange et rouge vif, souvent les premières feuilles à se colorer tombent et vient alors une deuxième vague de couleurs plus profondes avec des teintes sang et violacées. C'est ce que je vois ici sur mon coteau calcaire.
Nous sommes le 9 octobre, le festival des liquidambar n'a pas commencé.

Le tulipier de virginie est un arbre qui devient très grand. Il lui faut un sol limoneux profond et approvisionné en eau; en somme il est bien à proximité d'une rivière ou proche d'un écoulement d'eau.
Ceux que j'ai pu observer sur terrain sec ont des automnes anticipés et la coloration des feuilles est très brève.
Résumé: je ne suis pas fan, sauf des fleurs très grosses et néanmoins discrètes.

Les productions d'Erables dans l'Italie du nord sont de très grande qualité. Les dissectum à port retombant en particulier, ils sont formés sur des gros troncs de 1m de haut (le nom est mini-albéréto) ; si vous en voyez dans le commerce , je vous les recommande.

sangokaku
Bourgeon de bavard
Messages : 118
Inscription : mer. 16 août 2017 12:17
Région : Ile de France
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par sangokaku » mar. 09 oct. 2018 23:29

Hello à tous.

C'est génial je viens de trouver un arbre à planter de plus. L'autumn blaze Jeffersred. Le fait qu'il se colore tôt c'est parfait pour mon jardin.

Sinon je suis aussi d'avis que l'association avec le tulipier n'est pas harmanieuse en forme. Les feuilles sont trop large et ronde et l'arbre trop imposant en largeur je trouve. Comme cattalpa c'est difficile de pas les mettre en isolé. Sinon en association avec des géants comme des séquoias ou qui montent en hauteur et tiennent la comparaison comme des érables platanoides pourpre

De mon côté je cherche à remplacer mon deshojo. Savez vous si Wilson's pink dwarf tient la comparaison en couleur ? S'il est précoce ?

Je vous envoie ce we des photos de mes dernières commandes chez Guy maillot. Acer selbonadium kumoi nishiki. Qqn l'a déjà maintenu ? Il pousse fort ?

Sango kaku

Misologue1
Graine de timide
Messages : 73
Inscription : mer. 18 juil. 2018 8:55
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par Misologue1 » mer. 10 oct. 2018 6:27

Ahhhh Opusoculi tu viens de trancher pour moi : mon fournisseur vient de me présenter justement un Dissectum 'Viridis' (il commence à virer à l'orange ! :love: ) exactement comme celui dont tu parles ! Il provient de la même pépinière Italienne (comme d'ailleurs mes 'Bloodgood', 'Summer Gold', 'Butterfly', 'Sangokaku', 'Garnet', 'Seiryu', bref tous les grands en super forme), c'est un 'mini-albéréto' sur gros tronc de 1 m, hauteur totale de plus 1m50 ! j'hésitais (il m'a présenté d'autres petites merveilles, plus rares, dont je vous reparlerai, alors il va falloir que je me calme un peu… :mrgreen: ), mais sur ma future nouvelle terrasse, il sera finalement au poil !

Bon ok, je vais vous écouter, toi et Sangokaku, et j'abandonne l'idée du 'Liriodendron Tulipifera', mon jardin n'est pas assez grand (et le sol inadapté) pour l'accueillir.

Sinon, je suis content d'apprendre que le liquidambar supporte bien le sol à tendance calcaire (sur mon terrain, c'est assez inégal, plus je m'éloigne du mur et plus le sol devient propre et riche, donc je pense qu'il devrait se plaire là ou je l'ai installé).

Sangokaku : pour le 'Wilson's pink dwarf', j'en ai un depuis 1 bon mois, mais, comme je le disais, il est un peu "dans son jus" et je ne suis pas certain que tu auras un idée très juste de ses possibilités en matière de couleur... L'année prochaine, une fois acclimaté et avec son nouveau feuillage, sans doute. Je te mets quand même une photo, prise du dessus dans le magasin, la photo dans le jardin se trouve quelques pages plus haut. Sa forme me plaisait, mais il n'est peut-être pas aussi touffu que celui que tu cherches (il ne ressemble pas du tout à un 'Deshojo') :

Image

J'ai hâte de voir la photo de ton Acer selbonadium kumoi nishiki, je ne connais pas du tout !

opusoculi
Grossiste en parlotte
Messages : 4267
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par opusoculi » mer. 10 oct. 2018 12:47

Acer sieboldianum nishiki est un Erable à feuilles panachées de blanc et rose. Tous le Erables panachés sont plus sensibles à la dessiccation au vent et supportent moins bien que les autres le soleil direct. Pour cette raison je n'en ai pas.

Je n'ai pas d'expérience avec Wilson's pink dwarf.

Illustration: A. dissectum tamuke yama en mini albéréto italien. Distribué par MonEden avant qu'il change de propriétaire.
Cette variété de dissectum à feuilles violacées a une pousse puissante et avec l'âge supporte assez bien un peu de soleil direct.
Il y a 2 ans 1/2 que je l'ai.
Pièces jointes
tamuke yama-9.JPG
mini albéreto-10.JPG

Misologue1
Graine de timide
Messages : 73
Inscription : mer. 18 juil. 2018 8:55
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par Misologue1 » ven. 12 oct. 2018 7:40

Bonjour à tous !

Juste un lien pour découvrir de pures merveilles en grandes tailles (il y a toutes les plantes, mais en déroulant les pages on tombe vite sur les Acer). Si je ne me trompe pas, il s'agit d'un site américain. Pourquoi il n'y a pas ça chez nous ? :cry:

https://www.coniferkingdom.com/specimen ... red&page=1

acerarno
Bourgeon de bavard
Messages : 188
Inscription : ven. 12 mai 2017 14:26
Région : Haute Normandie
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par acerarno » ven. 12 oct. 2018 9:50

Superbes specimens Misologue , ça fait envie .
Le fait qu'on ait pas ça chez nous évitera peut-être que je finisse ruiné :) .

Sinon voici mon "specimen" dont je parlais recemment et qui sera mis en terre l'année prochaine . Il s'est paré de sa plus belle tenue pour la photo .

Image

Je vous met une photo de mon Shirasawanum Jordan qui , après avoir pris un bon coup de soleil , repart de plus belle . Mais je n'avais jamais remarqué que les nouvelles pousses avaient des feuilles si différentes de l'ensemble de l'arbre . Il devrai donner tout son potentiel l'année prochaine après avoir un peu stagner lors de sa mise en pleine terre .On aperçoit derrière mon Sango Kaku qui a aussi pris le soleil et a été raccourci sur quelques branches suspectes .

Image

Misologue1
Graine de timide
Messages : 73
Inscription : mer. 18 juil. 2018 8:55
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par Misologue1 » ven. 12 oct. 2018 11:42

Oui, je pense aussi qu'il vaut mieux ne pas avoir ce genre de pépinière trop près, ce serait la banqueroute assurée !

Oh qu'il est beau ton 'Atropurpureum' !!! :love:

Pour ton 'Jordan', c'est étonnant, en effet, la différence entre les nouvelles feuilles et les plus anciennes ! Je me trompe où les nouvelles sont beaucoup plus grandes ?

Répondre

Revenir à « Au jardin d'ornement »