Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

De part leur culture contraignante et difficile, les érables du Japon méritent leur propre forum
acerarno
Bourgeon de bavard
Messages : 205
Inscription : ven. 12 mai 2017 14:26
Région : Haute Normandie
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par acerarno » ven. 12 oct. 2018 12:12

Tu ne te trompes pas, elles sont énormes et beaucoup plus dessinées que les feuilles du bas

opusoculi
Grossiste en parlotte
Messages : 4588
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par opusoculi » sam. 13 oct. 2018 12:16

Acerano, ton Jordan m'a surpris mais en y réfléchissant, il a probablement eu plusieurs pousses chacune se produisant dans des conditions différentes.
Sur ta photo j'ai cerné deux feuilles typiques et conformes à la variété.
Les feuilles du bas ne se sont pas développées, elles ont la forme du type mais je pense qu'elles ont du pousser dans la chaleur de l'été (phénomène connu).
Les feuilles exagérément découpées ont peut-être reçu un bon coup d'engrais azoté .

Les très nombreuses petites pousses du bas: il vaudra mieux les supprimer en fin d'hiver.
Pièces jointes
jordan.jpg
Dernière modification par opusoculi le sam. 13 oct. 2018 16:25, modifié 1 fois.

acerarno
Bourgeon de bavard
Messages : 205
Inscription : ven. 12 mai 2017 14:26
Région : Haute Normandie
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par acerarno » sam. 13 oct. 2018 16:24

Ton oeil d'expert ne se trompe pas Opus. En effet, j'ai eu le droit à plusieurs pousses. La pousse de printemps à été grillée rapidement. Remplacée par une nouvelle pousse dont font partie les feuilles que tu as entouré . Elle aussi a souffert de la canicule et toute la cime à été touchée.
Les nouvelles grandes pousses aux feuilles bizarres , ont en effet certainement profité de l'engrais à géranium appliqué en septembre et octobre.
J'ai été obligé de pincer certaines tiges la semaine dernière car ça poussait encore.
édit: maintenant que j'y pense, mon Orange Dream m'a fait la même chose

Misologue1
Bourgeon de bavard
Messages : 218
Inscription : mer. 18 juil. 2018 8:55
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par Misologue1 » dim. 14 oct. 2018 14:48

Hello les amis !

Arrivé ce matin du Dissectum 'Viridis' : il a peut-être 7 ou 8 ans, mesure 1m70, son tronc à la base fait 20 cm de circonférence et il provient de la pépinière italienne Vannucci. Malheureusement, dans le transport, quelques extrémités des branches, ainsi qu'une belle branches au sommet, se sont cassées. :angryfire: Il est bien rentré dans la voiture, mais c'est en voulant le sortir que, malgré toutes les précautions, des branches sont restées coincés derrière le siège passager. C'est bête, sont port est moins harmonieux, moins dense ! :cry: :cry: :cry: Enfin, les grosses branches charpentières n'ont rien, ouf ! Il a aussi perdu beaucoup de feuilles dans l'opération.

Image

Image

Image

opusoculi
Grossiste en parlotte
Messages : 4588
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par opusoculi » dim. 14 oct. 2018 16:26

Beau sujet. Le désir n'attend pas ...
Transport à contre-saison, c'est quelque chose que je ne fais pas. Je préfère réserver et demander une livraison après la chute des feuilles.
Il est probable que les feuilles vont se détacher avant de se colorer.

Misologue1
Bourgeon de bavard
Messages : 218
Inscription : mer. 18 juil. 2018 8:55
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par Misologue1 » dim. 14 oct. 2018 17:00

Oui, tu as raison bien sûr ! :paix: Mais c'est surtout que, pour une fois, je n'ai pas eu le "compas dans l'œil" : j'étais certain qu'il y avait largement la place dans la voiture et, en effet, il est rentré sans problème, sauf que je n'ai pas vu les branches coincées derrière les sièges au moment de le sortir (nous étions trois pourtant)… Je ne transporte jamais moi-même un sujet qui rentrerait un peu au "chausse-pied" dans la voiture.

Lorsque je vois la beauté de mon Bloodgood après une saison seulement, je me dis que c'est à partir de l'année prochaine que je pourrais vraiment profiter de son feuillage magnifique jaune-oranger (enfin j'espère) :love: !

Et puis, si je peux éviter les frais de livraison, pourquoi pas ? Par exemple, pendant les vacances de la Toussaint, je vais aller visiter la pépinière du Val de Jargeau (je serais dans la région chez des amis, autant en profiter), et je lorgne avec insistance sur le Shishigashira qui est en vente en ce moment : je sais qu'il rentrera sans aucun dommage dans la voiture, bien calé comme il faut (s'il me plaît…) !

Allez, une petite photo du 'Katsura' avant que les feuilles ne tombent :

Image

opusoculi
Grossiste en parlotte
Messages : 4588
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par opusoculi » dim. 14 oct. 2018 18:57

Splendide.

acerarno
Bourgeon de bavard
Messages : 205
Inscription : ven. 12 mai 2017 14:26
Région : Haute Normandie
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par acerarno » dim. 14 oct. 2018 19:07

opusoculi a écrit :
dim. 14 oct. 2018 18:57
Splendide.
Je confirme 😮

sangokaku
Bourgeon de bavard
Messages : 169
Inscription : mer. 16 août 2017 12:17
Région : Ile de France
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par sangokaku » lun. 15 oct. 2018 22:03

hello

ouah je suis jaloux de tous ces achats. Misologue, arrete de mettre des photos, j'ai vu un kastura de 2m avec une superbe forme (pot 50 l) pour pas trop cher à mon pépinériste, tu vas me créer des pb :)

Acerarno, ton rouge c'est un atro ? sur ton jordan, j'ai exactement le meme phenomène sur mon bi-hoo. Il a fait des pousses vert pomme avec des feuilles 20% plus grosses.

bon comme prévu les photos des achats chez maillot. Mon préféré c'est l'Arakawa issu de semis. Je le trouve sympa je l'adore. il commence a avoir le tronc qui se crevasse. Les autres snt donc kumoi nishiki et amagi shiguirre. Guy maillot a eu un peu de mal dans la livraison, il a été pris d'assaut pendant les portes ouvertes. Mais comme vous pouvez le voir, il s'agit de sujets en forme, avec des tailles tout à fait respectables! je suis bien content.
arakawa.jpeg
arakawa2.jpeg
amagi et kunoi nishiki.jpeg
kumoi.jpeg
bel automne. Pour moi cette année, c'est grillé :( pour la plupart des érables.

acerarno
Bourgeon de bavard
Messages : 205
Inscription : ven. 12 mai 2017 14:26
Région : Haute Normandie
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par acerarno » lun. 15 oct. 2018 22:54

Et bien, je vois que beaucoup de monde étoffe sa collection. Ça nous fera de nombreux érables à admirer sur le forum.
Oui sangokaku, c'est bien un atropurpureum . Depuis la photo, Il a perdu beaucoup de feuilles grillées. Nous avons eu un épisode de vent soutenu pendant deux jours puis gros soleil derrière. J'espère que ce n'est rien.
Pour le Jordan, ça me rassure un peu de ne pas être le seul à avoir ce genre d'anomalie.
Tu as pris des variétés intéressantes chez Maillot dont certaines peu commune. J'ai hâte de voir leur évolution.
Il est certain que j'aurai aussi un Arakawa un jour.

Misologue1
Bourgeon de bavard
Messages : 218
Inscription : mer. 18 juil. 2018 8:55
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par Misologue1 » mar. 16 oct. 2018 8:23

Hello Sangokaku !

C'est à mon tour d'envier tes achats ! Comme dit Acerarno, j'ai hâte de les voir grandir, s'épanouir et donner leurs plus belles couleurs !

En parlant de couleurs, voici celles de mon 'Butterfly', photo prise ce matin (lumière un peu faible) :

Image

sangokaku
Bourgeon de bavard
Messages : 169
Inscription : mer. 16 août 2017 12:17
Région : Ile de France
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par sangokaku » mar. 16 oct. 2018 19:13

On voit que tu les as pris cette année. En général le changement de conditions leur fait prendre rapidement leur couleur d'automne. Chez moi butterfly prolonge l'été comme la météo. Y'a que Inaba shidare qui prend sa teinte d'automne. Et lui c'est son deuxième printemps chez moi.

opusoculi
Grossiste en parlotte
Messages : 4588
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par opusoculi » mer. 17 oct. 2018 2:25

Ta remarque sur le changement de condition de culture est juste, après un déplacement si les feuilles ne tombent pas, elles changent de couleur (signe qu'elles ne sont plus alimentées par la sève) et quand il a du soleil elles grillent vite; toutes recroquevillées elles restent accrochées parfois tout l'hiver.

Les Erables encore jeunes exposés à la lumière forte tout l'été prennent vite leurs habits d'automne, même quand les températures nocturnes sont hautes . Les feuilles sont fatiguées de soleil, la matière végétale change de composition et entraine un changement de couleur. Ces colorations interviennent tôt début octobre; et dans le cas des petits arbres, ce n'est pas le réchauffement climatique qui crée, bien qu'il existe, un automne un peu anticipé; c'est l'âge de l'arbre et sa densité qui compte dans leur cas.

Les Erables vraiment d'âge mur ont des feuilles qui se recouvrent les une les autres, des feuilles sont protégées des excès de lumière. Pour elles, les colorations se produisent 10 ou 15 jours plus tard et comme les températures auront baissé, que l'humidité va devenir plus importante , elle hydratera les feuilles, les feuilles colorées resteront en place plus longtemps.
Le vent , le gel, un excès de pluie peuvent interrompre la fête. Mais en général le spectacle coloré des Erables a lieu fin octobre au nord de la loire et première quinzaine de novembre en dessous de la Loire. Dans de bonnes conditions , toujours trop râres à notre gout, les feuilles restent accrochées assez longtemps et tombent toutes seules vers le 20 novembre et dans le meilleur des cas font des tapis somptueux.

Toutes les variétés et espèces ne se colorent pas simultanément, il y a un échelonnement qui permet de prolonger la fête.
Acer cappadocicum est l'un des premier avec lobeli, les dissectum et Garnet en particulier se colorent souvent tard. C'est une palette de possibilités et de combinaisons sur lesquelles ont peut jouer dans notre jardin.

Le 20 octobre correspond plus ou moins au début de la grande fête que nous attendons tous. C'est le moment de se ballades dans les parcs , dans les jardins remarquables, au bord des routes, que de belles choses à observer. Remplissons nos yeux d'étonnements bienfaisants.
Joyeux 'momiji-gari' à toutes et tous.

Misologue1
Bourgeon de bavard
Messages : 218
Inscription : mer. 18 juil. 2018 8:55
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par Misologue1 » mer. 17 oct. 2018 7:34

Bonjour à tous !

Opusoculi : Comme toujours, c'est très intéressant, très instructif !

Je comprends mieux pourquoi le seul de mes Erables a avoir encore un feuillage d'été est le 'Bloodgood', en place depuis un peu plus d'un an, grand et touffu, bien protégé par le mur derrière lui orienté Nord. Malgré quelques tiges (les plus exposées) un peu dénudées au bout, l'arbre a ses feuilles qui commencent à se colorer d'un rouge un peu plus vif.

Mais je suis content que la plupart de mes Erables, même s'ils sont en avance, aient des feuilles qui se colorent au lieu de simplement tomber. Le fait de les avoir protégés le plus possible, y compris pendant mes vacances (une amie dévouée, amoureuse des Erables comme moi, a bien voulu s'en occuper !) n'est pas étranger à l'affaire.

Les seuls a avoir perdu très tôt leurs feuilles sont les 'Summer Gold', 'Sangokaku' et 'Japanese Sunrise', pourtant de grands sujets, bien touffus. En plus d'avoir changés d'environnement, ils n'ont pas pu être déplacés souvent (vu leur taille et leur poids), et même s'ils n'ont pas grillé purement et simplement, la protection du mur et des arbres autour n'a pas été suffisante (d'où la nécessité de planter sur mon terrain des arbres pour créer de l'ombre l'été au lieu de compter sur l'ombre des arbres du voisin). Leur âge, leur grande taille et leur feuillage touffu ne les a pas protégés complètement du soleil et de la canicule. En revanche, les plus petits ('Katsura', 'Phoenix', 'Orange Dream', 'Japonicum Aconitifolium', etc..) sont restés presque tout le temps à l'ombre du cerisier : leurs feuilles se colorent très tôt, mais ne tombent pas encore.

Tout ceci donnent des indications sur l'avenir dans le jardin : en plus de la nécessité de créer de l'ombre, j'envisage maintenant de créer un bassin pour apporter une atmosphère humide plus constante l'été… Où, à la rigueur, je pourrai installer des voiles avec un système de buses pour vaporiser de l'eau aux heures les plus chaudes...

sangokaku
Bourgeon de bavard
Messages : 169
Inscription : mer. 16 août 2017 12:17
Région : Ile de France
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par sangokaku » mer. 17 oct. 2018 15:56

Salut misologue

Un bassin c génial. Tu peux y mettre des koi et des galets, des stelles. Je vais en faire un autre dans mon jardin, je trouve qu'un erable au bord de l'eau c magnifique. Avec qqs coniferes. Le reflet de atropurpurem au soleil à la surface c top.

Pour la vaporisation, il me semble préférable de le faire à la fraiche. Moi je le fais le soir. Après un fois installés tes arbres iront de mieux en mieux. C moche un système de vaporisation. :)

À plus

Répondre

Revenir à « Aux érables du Japon »