Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Ce forum est consacré aux questions se rapportant au jardin d'ornement.
opusoculi
Grossiste en parlotte
Messages : 4171
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par opusoculi » mer. 17 oct. 2018 2:25

Ta remarque sur le changement de condition de culture est juste, après un déplacement si les feuilles ne tombent pas, elles changent de couleur (signe qu'elles ne sont plus alimentées par la sève) et quand il a du soleil elles grillent vite; toutes recroquevillées elles restent accrochées parfois tout l'hiver.

Les Erables encore jeunes exposés à la lumière forte tout l'été prennent vite leurs habits d'automne, même quand les températures nocturnes sont hautes . Les feuilles sont fatiguées de soleil, la matière végétale change de composition et entraine un changement de couleur. Ces colorations interviennent tôt début octobre; et dans le cas des petits arbres, ce n'est pas le réchauffement climatique qui crée, bien qu'il existe, un automne un peu anticipé; c'est l'âge de l'arbre et sa densité qui compte dans leur cas.

Les Erables vraiment d'âge mur ont des feuilles qui se recouvrent les une les autres, des feuilles sont protégées des excès de lumière. Pour elles, les colorations se produisent 10 ou 15 jours plus tard et comme les températures auront baissé, que l'humidité va devenir plus importante , elle hydratera les feuilles, les feuilles colorées resteront en place plus longtemps.
Le vent , le gel, un excès de pluie peuvent interrompre la fête. Mais en général le spectacle coloré des Erables a lieu fin octobre au nord de la loire et première quinzaine de novembre en dessous de la Loire. Dans de bonnes conditions , toujours trop râres à notre gout, les feuilles restent accrochées assez longtemps et tombent toutes seules vers le 20 novembre et dans le meilleur des cas font des tapis somptueux.

Toutes les variétés et espèces ne se colorent pas simultanément, il y a un échelonnement qui permet de prolonger la fête.
Acer cappadocicum est l'un des premier avec lobeli, les dissectum et Garnet en particulier se colorent souvent tard. C'est une palette de possibilités et de combinaisons sur lesquelles ont peut jouer dans notre jardin.

Le 20 octobre correspond plus ou moins au début de la grande fête que nous attendons tous. C'est le moment de se ballades dans les parcs , dans les jardins remarquables, au bord des routes, que de belles choses à observer. Remplissons nos yeux d'étonnements bienfaisants.
Joyeux 'momiji-gari' à toutes et tous.

Misologue1
Graine de timide
Messages : 66
Inscription : mer. 18 juil. 2018 8:55
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par Misologue1 » mer. 17 oct. 2018 7:34

Bonjour à tous !

Opusoculi : Comme toujours, c'est très intéressant, très instructif !

Je comprends mieux pourquoi le seul de mes Erables a avoir encore un feuillage d'été est le 'Bloodgood', en place depuis un peu plus d'un an, grand et touffu, bien protégé par le mur derrière lui orienté Nord. Malgré quelques tiges (les plus exposées) un peu dénudées au bout, l'arbre a ses feuilles qui commencent à se colorer d'un rouge un peu plus vif.

Mais je suis content que la plupart de mes Erables, même s'ils sont en avance, aient des feuilles qui se colorent au lieu de simplement tomber. Le fait de les avoir protégés le plus possible, y compris pendant mes vacances (une amie dévouée, amoureuse des Erables comme moi, a bien voulu s'en occuper !) n'est pas étranger à l'affaire.

Les seuls a avoir perdu très tôt leurs feuilles sont les 'Summer Gold', 'Sangokaku' et 'Japanese Sunrise', pourtant de grands sujets, bien touffus. En plus d'avoir changés d'environnement, ils n'ont pas pu être déplacés souvent (vu leur taille et leur poids), et même s'ils n'ont pas grillé purement et simplement, la protection du mur et des arbres autour n'a pas été suffisante (d'où la nécessité de planter sur mon terrain des arbres pour créer de l'ombre l'été au lieu de compter sur l'ombre des arbres du voisin). Leur âge, leur grande taille et leur feuillage touffu ne les a pas protégés complètement du soleil et de la canicule. En revanche, les plus petits ('Katsura', 'Phoenix', 'Orange Dream', 'Japonicum Aconitifolium', etc..) sont restés presque tout le temps à l'ombre du cerisier : leurs feuilles se colorent très tôt, mais ne tombent pas encore.

Tout ceci donnent des indications sur l'avenir dans le jardin : en plus de la nécessité de créer de l'ombre, j'envisage maintenant de créer un bassin pour apporter une atmosphère humide plus constante l'été… Où, à la rigueur, je pourrai installer des voiles avec un système de buses pour vaporiser de l'eau aux heures les plus chaudes...

sangokaku
Bourgeon de bavard
Messages : 106
Inscription : mer. 16 août 2017 12:17
Région : Ile de France
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par sangokaku » mer. 17 oct. 2018 15:56

Salut misologue

Un bassin c génial. Tu peux y mettre des koi et des galets, des stelles. Je vais en faire un autre dans mon jardin, je trouve qu'un erable au bord de l'eau c magnifique. Avec qqs coniferes. Le reflet de atropurpurem au soleil à la surface c top.

Pour la vaporisation, il me semble préférable de le faire à la fraiche. Moi je le fais le soir. Après un fois installés tes arbres iront de mieux en mieux. C moche un système de vaporisation. :)

À plus

Misologue1
Graine de timide
Messages : 66
Inscription : mer. 18 juil. 2018 8:55
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par Misologue1 » jeu. 18 oct. 2018 6:06

Bonjour Sangokaku !

L'idée d'un bassin me trotte dans la tête depuis que j'ai vu ton magnifique 'Atropurpureum' devant le tien. C'est vrai que c'est génial un bassin ! Je suis en train d'étudier la question, sa faisabilité : où, comment, etc... Mon jardin est plutôt petit, mais je suis presque certain que c'est possible…

Si tu en réalises un second, j'espère que tu nous feras partager les étapes de ton travail, comme tu peux l'imaginer j'aurai des tas de questions à te poser !

croquelavie37230
Graine de timide
Messages : 27
Inscription : dim. 14 oct. 2018 19:43
Région : Centre
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par croquelavie37230 » jeu. 18 oct. 2018 19:11

Hello,
hâte de suivre ce projet qui me trotte dans la tête depuis un an.

benji791
Graine de timide
Messages : 38
Inscription : mar. 14 août 2018 18:34
Région : Basse-Normandie
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par benji791 » ven. 26 oct. 2018 18:43

Hello,

Je constate ce soir (ca fait sans doute plusieurs jours mais je n'avais pas remarqué) que les feuilles en bout de certains rameaux de mon deshojo sont recroquevillées et tachées de noir ou brun. Je n'ai rien vu sur le tronc ou les branches.
Image
Avez-vous une idée de ce que c'est ? un champignon ? Est-ce que ca vaut le coup de traiter à cette période ? ou bien tout simplement une déshydratation suivie d'un coup de chaud après la pluie


Benji
Pièces jointes
20181026_164707_resize.jpg

opusoculi
Grossiste en parlotte
Messages : 4171
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par opusoculi » ven. 26 oct. 2018 20:03

Déshydratation alors que la sève ne monte plus. Ici c'est peu de choses. Chez moi il y a bien pire !
De toutes façons on ne traite pas en cette saison.

benji791
Graine de timide
Messages : 38
Inscription : mar. 14 août 2018 18:34
Région : Basse-Normandie
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par benji791 » ven. 26 oct. 2018 20:45

Merci. Je m'en doutais un peu. Mais comme c'est la première année que je prends soin et observe le jardin, je découvre plein de trucs qui ne sont pas nouveaux mais m'interpellent.
Au fait, j'ai reçu des mycorhizes. Je vais bientôt lui en mettre. Faut que je trouve avec quel outil m'approcher des racines sans les blesser.

acerarno
Bourgeon de bavard
Messages : 167
Inscription : ven. 12 mai 2017 14:26
Région : Haute Normandie
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par acerarno » ven. 26 oct. 2018 21:13

opusoculi a écrit :
ven. 26 oct. 2018 20:03
Chez moi il y a bien pire !
Des problèmes avec tes érables Opus ?

opusoculi
Grossiste en parlotte
Messages : 4171
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par opusoculi » sam. 27 oct. 2018 2:25

Les feuilles commencent juste à se colorer et se recroquevillent en sèchant le lendemain ...
Heureusement les températures baissent et le ciel se couvre, ça va mieux aller car la sève ne montant plus, tout allait sécher.

acerarno
Bourgeon de bavard
Messages : 167
Inscription : ven. 12 mai 2017 14:26
Région : Haute Normandie
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par acerarno » sam. 27 oct. 2018 9:36

J'ai eu ce phénomène avec mon Atro. Il était rouge flamboyant et le lendemain grillé de moitié 🙁

Avatar de l’utilisateur
CHANIWA
Bourgeon de bavard
Messages : 128
Inscription : sam. 05 août 2017 11:40
Région : Rhone Alpes

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par CHANIWA » sam. 27 oct. 2018 13:50

Pareil sur le petit Seyriu, Sango et Katsura.
Je pense que je n’aurai de belles couleurs que sur Red Wine qui est encore tout vert mais bien à l’ombre. Quelques feuilles virent au bronze.

roddy44
Graine de timide
Messages : 49
Inscription : mer. 20 sept. 2017 9:53
Région : Pays de la Loire
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par roddy44 » dim. 28 oct. 2018 11:38

Bonjour je viens de découvrir un produit le stockosorb qui sont des cristaux qui se chargent d'eau pour la restitué après et ainsi espacer les arrosages. Je voulais savoir si certains en avait utilisé avec les érables notamment en pot et si cela était bénéfique ou pas. Est ce que la rétention d'eau dans les cristaux présente le même effet néfaste qu'une coupelle sous le pot qui ferait pourrir les racines? Ce produit me tente bien car mes érables en pot ont souffert de la chaleur cet ete et notamment pendant mes vacances et si ce produit peut aider a passer un peu mieux la sécheresse estival je prends
merci

opusoculi
Grossiste en parlotte
Messages : 4171
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par opusoculi » dim. 28 oct. 2018 16:53

Je ne l'utilise pas.
Je n'aime pas trop cette substance gélatineuse qui gonfle et se charge d'eau. Je craindrais qu'elle favorise la pourriture des racines, surtout en hiver.

Helfrider
Bourgeon de bavard
Messages : 196
Inscription : lun. 09 mars 2015 22:33
Région : Alsace
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par Helfrider » dim. 28 oct. 2018 17:54

Question intéressante ! Je n’ ai jamais osé non plus, mais Agustin Coello Verra met la substance des couches bb dans ses pots, donc ça doit marcher pour les érables...

Répondre

Revenir à « Au jardin d'ornement »