Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Ce forum est consacré aux questions se rapportant au jardin d'ornement.
opusoculi
Grossiste en parlotte
Messages : 4171
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par opusoculi » lun. 26 nov. 2018 3:41

Acer amoenum ozakazuki pousse lentement les première année et se lance ensuite. Il peut devenir assez grand, tu peux espérer plus de 4 m mais il faudra être patient .
1,5 m à 10 ans, non . Ces indications du fournisseur, comme la plupart de celles que l'on trouve sur le net ne sont pas fiables.
C'est un Acer amoenum et non un Acer palmatum comme il est faussement dit sur beaucoup de sites. Pour la force du porte greffe je serais très étonné qu'il soit nanisant , ce serait une erreur.
Je te conseille de ne pas le tailler.

Tu as mélangé de la tourbe à l'argile, la tourbe se gorge d'eau, ce n'est pas conseillé.
Comme tu ne l'as planté que depuis une semaine, n'hésite pas a le replanter .
Tu peux mélanger des écorces de pin grosses pour drainer ta terre, c'est le moins cher. Tu peux aussi mélanger de la pouzzolane pour allées et un peu de terreau , de 30 à 50% du volume. Les racines des Acer ont besoin d'air dans la terre.

benji791
Graine de timide
Messages : 38
Inscription : mar. 14 août 2018 18:34
Région : Basse-Normandie
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par benji791 » lun. 26 nov. 2018 13:56

Bonjour,
opusoculi a écrit :
lun. 26 nov. 2018 3:41
Acer amoenum ozakazuki pousse lentement les première année et se lance ensuite. Il peut devenir assez grand, tu peux espérer plus de 4 m mais il faudra être patient .
1,5 m à 10 ans, non . Ces indications du fournisseur, comme la plupart de celles que l'on trouve sur le net ne sont pas fiables.
C'est un Acer amoenum et non un Acer palmatum comme il est faussement dit sur beaucoup de sites. Pour la force du porte greffe je serais très étonné qu'il soit nanisant , ce serait une erreur.
Je te conseille de ne pas le tailler.
Ouf c'est bien ce qu'il me semblait
opusoculi a écrit :
lun. 26 nov. 2018 3:41
Tu as mélangé de la tourbe à l'argile, la tourbe se gorge d'eau, ce n'est pas conseillé.
Comme tu ne l'as planté que depuis une semaine, n'hésite pas a le replanter .
Tu peux mélanger des écorces de pin grosses pour drainer ta terre, c'est le moins cher. Tu peux aussi mélanger de la pouzzolane pour allées et un peu de terreau , de 30 à 50% du volume. Les racines des Acer ont besoin d'air dans la terre.
ah mince c'est pourtant le conseil que m'a donné un pépiniériste spécialisé dans les érables du japon quand je lui ai dit que ma terre était argilo calcaire.
Je n'avais pas pensé à la rétention d'eau. J'ai planté 2 acer ainsi (l'osakazuki en faisant une butte et un sango kaku il y a 1 mois environ sans butte). J'ai dû mettre un peu moins de 30% mélangé à ma terre. En revanche, j'ai mycorhizé et les mottes j'ai bien paillé avec des feuilles mortes. Est-ce que l'activité des vers de terre ne pourrait pas compenser pour oxygéner le sol ?
Sinon je suis embêté. En dehors du travail supplémentaire, il faudrait que je ramène de la terre d'ailleurs pour remplacer la terre tourbée et je n'en ai pas à disposition directe.

Édit en fait c'est certainement moins de 20% de tourbe que j'ai mis.

opusoculi
Grossiste en parlotte
Messages : 4171
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par opusoculi » mar. 27 nov. 2018 1:47

Ajoute des écorces de pin/pouzzolane à ta terre tourbée. la proportion de tourbe sera diminuée + l'aération, c'est bon. Tu auras un excédent de volume pour planter sur une petite butte.

Le problème de la tourbe, c'est la rétention d'eau. Il suffit qu'il y ait deux gros orages en été pour que la verticiliose se déclare en aout/sept. C'est un risque qu'il ne faut pas prendre.

Par contre la tourbe répandue à la surface du sol en été a un très bon effet sur l'enracinement de surface; les feuilles aussi.

Misologue1
Graine de timide
Messages : 66
Inscription : mer. 18 juil. 2018 8:55
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par Misologue1 » mar. 27 nov. 2018 6:37

opusoculi a écrit :
sam. 24 nov. 2018 20:48
Est- ce que tu as l'intention de planter ce grand seyriu en pleine terre ?
Si oui, ce n'est pas la peine de le rempoter (rempoter un 130 l c'est vraiment du boulot ! ) . Laisse le dehors, 3 ou 4 tuiles posées à la surface du substrat (inclinées vers l'extérieur pour que l'eau s'écoule) . Tu empècheras ainsi l'excès d'eau des pluie hivernales.
Si tu veux le garder en pot , il faut envisager une réduction des racines pour le laisser dans le pot de 130 l. Car passer à un pot de volume supérieur , ça devient impossible à bouger !
Bonjour Cher Opus !

Oui, bien sûr, il est destiné à être planté en terre, pas tout à fait au sommet de ma pente (je n'ai pas le choix, mais c'est tant mieux pour assurer un bon drainage), côté droit du jardin (le plus au soleil, orienté plein Sud… :-? :-? Côté droit le grand Deshojo, et côté gauche, un peu plus bas, le Seiryu), mais protégé par l'ombre de 2-3 arbres que j'ai acheté récemment. Son emplacement doit me servir de brise-vue pour créer une perspective dans mon jardin tout en longueur et m'aider à dessiner un petit chemin entre les massifs de vivaces et tous les autres Erables, à moi de créer les associations de formes et surtout de couleur, un beau casse tête avec des Acer encore immatures aux couleurs changeantes…

Pour la protection contre les pluies, j'ai utilisé des sacs destinés aux gravats Leroy-merlin (tissés donc empêchant l'eau de passer au travers), clipsés en forme d'entonnoir inversé avec les bords à l'extérieur du pot (l'eau s'écoule vers le bas, ne stagne pas dessus), avec juste une ouverture près du tronc… J'espère que je suis clair... :oops: :veryhappy: Je me demande si le substrat aura assez d'air pour respirer, et s'il n'y aura pas de condensation sur les parois à l'intérieur ???? :? :? :? Je prévois de retirer ces sacs dès que le soleil s'invite… J'ai utilisé ces sacs pour protéger tous mes Acer en pot restés dehors... Le substrat du Seiryu est très semblable à celui qu'utilise le Val de Jargeau (une sorte de terreau Pro 347 PG... ) qui doit très bien drainer la flotte, car l'eau pénètre à toute vitesse !!!

opusoculi
Grossiste en parlotte
Messages : 4171
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par opusoculi » mer. 28 nov. 2018 3:44

Je te suis aisément, la description de ton jardin en cours de réalisation est parlante.
Parmi mes associations préférées:
-Fothergilla gardenii, un tout petit arbuste à croissance lente, aux couleurs lumineuses, jaune et rouge en automne, devrait te plaire. Fothergilla major est un peu plus grand mais sa touffe n'est pas du tout encombrante. Sol acide et toujours frais.(photos médiocres).
-Les nérines sont les derniers bulbes à fleurir, les roses se naturalisent en pleine terre au soleil; la floraison dure longtemps.

L'entonnoir inversé, très bien si le haut est assez ouvert.
Le substrat pro est fait pour des très gros conteneurs, il draine très bien.
Pièces jointes
Fothergilla-6.JPG
Fotergilla 7 ans-7.JPG

Misologue1
Graine de timide
Messages : 66
Inscription : mer. 18 juil. 2018 8:55
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par Misologue1 » ven. 07 déc. 2018 9:43

Bonjour Opus !

Un petit moment de liberté ce matin, j'en profite pour te répondre !
Merci pour les photos, j'aime beaucoup la forme et les couleurs du 'Fothergilla gardenii' ! :love: :love: :love: J'ai vu d'autres photos sur le net, les couleurs sont somptueuses !!! Et en plus ses fleurs sont parfumées ! Je ne connaissais pas du tout, il m'en faut absolument un ou deux dans le jardin !
Les Nerines, je n'en ai pas encore, mais oui, je vais en planter au printemps (il leur faut du soleil).
J'avais également pensé au 'Cotinus Grace', mais peut-être que son grand développement ne sera pas bien adapté à mon jardin relativement petit... Qu'en penses-tu ?
J'ai acheté au printemps dernier 2 'Philadelphus' (un panaché 'Innocence' et un 'Belle étoile') pour leur parfum, ainsi qu'un 'Viburnum carlesii', toujours pour son parfum enivrant, mais à ma grande surprise, j'ai constaté que son feuillage devenait quasiment rouge grenat à l'automne, je suis d'autant plus sous le charme !
Association d'espèces et de variétés, de formes, de couleurs,... du parfum, des pantes mellifères et nectarifères pour les pollinisateurs et les papillons (toute la partie consacrée au vivaces a été un pur ravissement cet été !), mon jardin prend forme, se dessine… (une trentaine d'Erables du Japon, déjà… Je me dis parfois que je suis allé bien vite, peut-être trop vite… j'imagine que le sage que tu es doit pour le moins s'interroger sur mon cas… :oops: ), de la fin de l'hiver à la fin de l'automne, je veux réaliser un havre de paix et d'harmonie pour reposer et stimuler tous les sens ! Mon projet de bassin (1500-2000 litres…) avance également, il devient selon moi, une quasi nécessité pour entretenir l'été une humidité favorable à l'épanouissement des Erables (une grande partie du jardin est orienté plein Sud)...
Vivement le printemps prochain !

opusoculi
Grossiste en parlotte
Messages : 4171
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par opusoculi » sam. 08 déc. 2018 3:09

Parfumées les fleurs de Fothergilla , faut pas exagérer ... il fleurit abondamment, c'est déjà ça.
Il pousse très très lentement, il ne devient jamais grand, j'insiste. Et le sol doit être acide, bien acide.

Continus grâce est plus vaillant surtout en sol bien drainé mais on peut le tailler; c'est un grand arbuste enviable.
En sol argileux compact il devient sensible aux bactérioses, donc tailler en mars.

Les Viburnum sont de superbes arbustes pas trop difficiles et superbes à l'automne. Ceux qui ont des formes étagées sont des plantes remarquables.

Il y a 15 ou 18 ans , je collectais des informations sur la culture des Acer, Je ne me serais pas lancé avec autant d'Acer d'un seul coup . La sagesse sans un peu de passion serait ennuyeuse .

acerarno
Bourgeon de bavard
Messages : 167
Inscription : ven. 12 mai 2017 14:26
Région : Haute Normandie
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par acerarno » sam. 22 déc. 2018 23:08

Salut à tous, le week-end dernier j'ai eu un épisode de pluies verglaçantes à la maison. Je n'avais encore jamais vu ça. Mes bambous de 3-4m de haut étaient couchés au sol par le poids de la glace 😨.
Et bien évidemment , mes érables de pleine terre n'ont pas échappés au phénomène qui n'a duré qu'une partie de la journée.
J'ai l'impression que certains bourgeons ont "blanchi". Parano de ma part ? Quelles peuvent être les conséquences de cette mésaventure ?

Avatar de l’utilisateur
CHANIWA
Bourgeon de bavard
Messages : 128
Inscription : sam. 05 août 2017 11:40
Région : Rhone Alpes

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par CHANIWA » dim. 23 déc. 2018 13:30

Moins grave à mons avis qu’un gros coup de gel.
Si la glace a formé une gange autour des bourgeons elle les a protégés, un peu comme le font les arboriculteurs ou les vignerons ... je sais plus.

Au pire quelques bourgeons touchés, ou extrémités de branches. Je ne pense pas que l’arbre en soufre énormément. Les aléas d’une vie d’arbre ...

Je ne m’angoisse plus, je suis les conseils d’Opus à la lettre, et s’il arrive quelque chose... c’est ma fois comme ça ! Impossible de tout prévoir, et d’être derrière eux à les protéger.
C’est la loi de la nature.
Mais je reconnais que quelques fois c’est flippant et qu’on s’attache à ces arbres comme peu d’autres.

Attends de voir ce qu’Opus va dire.

opusoculi
Grossiste en parlotte
Messages : 4171
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par opusoculi » dim. 23 déc. 2018 21:17

"Je n'ai jamais vu ça" , et bien acerano tu ne pourras plus le dire . Les pluies verglaçantes sont plus dangereuses pour ton équilibre quant tu sorts de chez-toi et pour la sécurité des véhicules automobiles que pour les arbres .

Il ne faut pas toucher aux rameaux quand ils sont gelés ou recouverts de glace, on risque provoquer des lésions internes (invisibles à l'oeil nu) . On ne secoue pas un arbre couvert de neige, on laisse en l'état.
Assez souvent, les pins maritimes craquent sous le poids de la glace ou de la neige accumulée sur leurs aiguilles, ils peuvent être défigurés.

Certaines espèces ou variétés d'Erables ont des bourgeons poilus qui blanchissent au froid, Acer japonicum aconitifolium est dans ce cas.

Bonnes fêtes à toutes et tous.

acerarno
Bourgeon de bavard
Messages : 167
Inscription : ven. 12 mai 2017 14:26
Région : Haute Normandie
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par acerarno » dim. 23 déc. 2018 23:32

Me voilà rassuré .
Mes érables sont encore relativement jeunes donc pas de dégats au niveau des branches, mais certains arbres près de chez moi en ont effectivement perdu .
Vraiment impressionnant en tout cas.
Je vous souhaite également de bonnes fêtes de fin d'année.

Avatar de l’utilisateur
CHANIWA
Bourgeon de bavard
Messages : 128
Inscription : sam. 05 août 2017 11:40
Région : Rhone Alpes

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par CHANIWA » dim. 23 déc. 2018 23:48

Bonnes fêtes à vous tous également !

Misologue1
Graine de timide
Messages : 66
Inscription : mer. 18 juil. 2018 8:55
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par Misologue1 » ven. 18 janv. 2019 9:34

Je vous souhaite à tous une excellente année 2019 ! Beaucoup de joie au jardin, et nos yeux émerveillés par nos protégés toujours plus beaux et épanouis !!!

Un petit message pour celles et ceux qui seraient intéressés par de grands containers pour le rempotage de fin d'hiver : j'ai trouvé chez Jardiland des tarifs très intéressants pour ces containers noirs type "pro" avec poignets (je trouve que le noir est une couleur qui passe bien dans le jardin pour nos Acer) : 23 euros le container de 110 litres ! Du coup, j'en ai acheté une quinzaine toutes tailles confondues car je vais maintenant placer mes Erables en pot et les enterrer (il sera ainsi plus facile de déménager si opportunité). D'ailleurs, je me demande s'il est possible de rempoter mon grand Bloodgood, le seul en pleine terre ? Opus ?

opusoculi
Grossiste en parlotte
Messages : 4171
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par opusoculi » ven. 18 janv. 2019 21:17

Si ton grand bloodgood est en bonne santé, s'il a fait des réserves dans ses bois (bourgeons bien formés), il supportera d'être déterré et d'être mis en pot.
Les Erables qui ont quelques années se transplantent mieux que les jeunes.

Répondre

Revenir à « Au jardin d'ornement »