Par où circule la sève descendante chez les plantes non ligneuses ?

Ce forum est consacré aux questions se rapportant au jardin d'ornement.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 20103
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Par où circule la sève descendante chez les plantes non ligneuses ?

Message par bourru07 » dim. 03 févr. 2019 15:55

Pour les arbres, c'est facile. Du moins pour les dicotylédones.
La sève élaborée redescend par le phloème contigu au cambium.
Oui mais pour les plantes molles, dont le cambium n'est pas apparent ?

Cette question n'est pas une colle oiseuse de phytophysiologie, mais un problème pratique, très utilitaire...
Par ma faute, je me suis laissé envahir par des plantes dont je n'avais pas imaginé les méfaits à retardement.
Entre autres, Mirabilis jalapa et Acanthus mollis... Leur prolifération à l'intérieur de massifs bien établis
est quasi impossible à faire régresser.
Des travaux d'Hercule ? Pour tenter d'extirper leurs racines (qui de plus nécessitent de bouleverser
gravement les plantes dans lesquelles elles s'entremêlent), je n'en ai plus la force.
Épandage de granulés à effet de sol ? Pas question, surtout sur un sol en pente et très drainant...
Pulvérisation de systémique ? Il faudrait cantonner sévèrement la plante à détruire, en risquant
des retombées collatérales sur celles à protéger.

Une idée me travaille...
Des injections méticuleuses de systémiques dans les tissus des maudites acanthes (et des Belles de nuit)...
Sur le papier, c'est pas idiot... Finalement, le même principe qu'une pulvérisation de systémique mais appliqué se façon chirurgicale, sans risques de dispersion...
Oui mais, où exactement leur faire la piqure pour être à peu près sûr que le poison descendra bien
jusqu'au bout des radicelles ?

Qui a déjà réussi de telles expériences ?
D'avance, merci.


Image
Pièces jointes
piqure.jpg
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Avatar de l’utilisateur
BUGADE
Maitre des bosquets
Messages : 5589
Inscription : jeu. 03 juin 2010 8:51
Région : Languedoc Roussillon
Localisation : Aude

Re: Par où circule la sève descendante chez les plantes non ligneuses ?

Message par BUGADE » dim. 03 févr. 2019 19:51

En page 14 de ce document, la structure ( tige ) de la plante herbacée.
Ceci implique de faire une entaille dans chaque tige pour atteindre le but recherché ? :(
http://gentiana.org/sites/commun/generi ... alites.pdf
Dans un monde sans mélancolie, les rossignols se mettraient à roter. Émile M Cioran

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 20103
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: Par où circule la sève descendante chez les plantes non ligneuses ?

Message par bourru07 » dim. 03 févr. 2019 20:04

Bien foutu ton lien, BUGADE, merci, mais pas simple...
L'entaille ? J'aimerais bien pouvoir l'éviter et savoir comment planter mon aiguille directement au bon endroit.
Juste dans un vaisseau de sève élaborée, pour être sûr que le poison aille tout de suite vers les racines.
Mais si je dois faire ça "sous échographie", je ne suis pas sorti de l'auberge.... :lol:
Ni de ma forêt d'acanthes...
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Avatar de l’utilisateur
BUGADE
Maitre des bosquets
Messages : 5589
Inscription : jeu. 03 juin 2010 8:51
Région : Languedoc Roussillon
Localisation : Aude

Re: Par où circule la sève descendante chez les plantes non ligneuses ?

Message par BUGADE » dim. 03 févr. 2019 21:11

Comme ta photo l'indique, ceci peut être sciatique :lol:
Couper trois tiges et les numéroter.
Prendre des photos avec la seringue plantée et comparer les résultats.
Ça peut marcher et si tu n'as que deux types de plantes à éradiquer, ce n'est pas la mer à boire.
Bien sûr, il faut de l'aide pour couper toutes les pousses et piquer.
Dans un monde sans mélancolie, les rossignols se mettraient à roter. Émile M Cioran

Voisine
Grappe de parlotte
Messages : 1978
Inscription : ven. 03 mars 2017 13:56
Région : Aquitaine
Sexe : Femme

Re: Par où circule la sève descendante chez les plantes non ligneuses ?

Message par Voisine » ven. 08 févr. 2019 21:34

Bonsoir,
Est ce qu'avec ces photos on pourrait retracer le parcours de la sève ?

J'ai vu des filaments transparents , comme des fils de sucs collants, assez élastiques,
prolongeant les gouttelettes que l'on devine sur les coupes des morceaux de tige de feuilles
Il y en avait moins sur la racine.


Je me souviens avoir lu (sur un bouquin, pas sur un forum) que,   plus rares sont les plantes dont le rapport : ascension sève /chaleur est inversé.
Et devinez qui figurent parmi ces distinguées ? : les Belles de nuit.

En bref, je patauge grave, quand à l'impact de la température sur la montée ou descente de la sève.
Mais je ne serais pas étonnée que, pour l'injection létale,
il faille prendre en considération et le moment du jour ou de la nuit et celle de la saison.

Image

Image

Image

Image
Pièces jointes
6 tige feuille.JPG
5 racine coupée.JPG
4 coupe longitudinale racine.JPG
3 racine déterrée.JPG
2 pied a l'air.JPG
1 base des feuilles2.JPG
Le " gratuit" n'existe pas puisqu'il y a moins cher que gratuit.

Avatar de l’utilisateur
BUGADE
Maitre des bosquets
Messages : 5589
Inscription : jeu. 03 juin 2010 8:51
Région : Languedoc Roussillon
Localisation : Aude

Re: Par où circule la sève descendante chez les plantes non ligneuses ?

Message par BUGADE » ven. 08 févr. 2019 22:22

À mettre en pratique, ce n'est pas simple.
C'est un bon début :top:
Dans un monde sans mélancolie, les rossignols se mettraient à roter. Émile M Cioran

Avatar de l’utilisateur
BUGADE
Maitre des bosquets
Messages : 5589
Inscription : jeu. 03 juin 2010 8:51
Région : Languedoc Roussillon
Localisation : Aude

Re: Par où circule la sève descendante chez les plantes non ligneuses ?

Message par BUGADE » ven. 08 févr. 2019 22:25

PS : j'espère qu'elle ne viennent pas de ton jardin !
Dans un monde sans mélancolie, les rossignols se mettraient à roter. Émile M Cioran

Voisine
Grappe de parlotte
Messages : 1978
Inscription : ven. 03 mars 2017 13:56
Région : Aquitaine
Sexe : Femme

Re: Par où circule la sève descendante chez les plantes non ligneuses ?

Message par Voisine » ven. 08 févr. 2019 22:50

Non Bugade, mais je suis sidérée de voir
- les racines nues, à l'air libre, avant de se repiquer
- leur longueur,
- leur nombre
- leur implantation ( elles empêchent les bambous de s'installer ), c'est dire !
- leur apparente fragilité/.souplesse ( elles cassent comme une asperge)
et leur vitesse de propagation quand le milieu leur convient.
Une autre chose m'a étonnée : elles ont leur coin, leur massif . (environ 10 m2) sur pente brute.
Elles ne donnent pas l'impression de se reproduire par les graines, mais par leurs racines ou leurs drageons.

Et dire qu'elle se nomme A. mollis !!!
Serait-ce la subérine qui bloque l'accès des herbicides ?..
Et la lignine responsable du port d 'A mollis ? Non ligneuse ?
Le " gratuit" n'existe pas puisqu'il y a moins cher que gratuit.

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 20103
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: Par où circule la sève descendante chez les plantes non ligneuses ?

Message par bourru07 » sam. 09 févr. 2019 12:14

Merci Voisine, d'alimenter ce sujet qui ne semble pas passionner les foules...
Que par drageonnage de racines, penses-tu ? Hélas non.
En plus de la prolifération et l'allongement de ces très gros spaghetti trop cuits, elle lance des hampes florales
(élégantes, je le reconnais) qui projettent à plusieurs mètres, les billes noires de leurs graines. Et qui lèvent trop facilement.

Où, et quand faire la piqure létale ? je crains fort que je serai obligé de tâtonner,
(mais ni plus, ni moins, que ces maudits oncologues avec leurs mixtures "à la Gargamel"). :lol:
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Voisine
Grappe de parlotte
Messages : 1978
Inscription : ven. 03 mars 2017 13:56
Région : Aquitaine
Sexe : Femme

Re: Par où circule la sève descendante chez les plantes non ligneuses ?

Message par Voisine » sam. 09 févr. 2019 13:51

Si j'en ai l'occaz, j'irais disséquer le rhizome, en lieu et place ;
Je le compare au carrefour, au rond-point , des tiges et des racines.
Si j'avais à traiter, je porterai l'attaque à cet endroit.
Puisqu'il lui est reconnu un rôle de source de 'propagules'.. :) :lol: :)
C'est lui que je viserai pour le blocus, l'embargo..

Cette stratégie militaire te paraît cohérente ?
(Digne d'un sultan tel que Iznogoud , calife H. El Poussah ? )
:lol:

Image
Pièces jointes
2 pied a l'air.JPG
Le " gratuit" n'existe pas puisqu'il y a moins cher que gratuit.

Voisine
Grappe de parlotte
Messages : 1978
Inscription : ven. 03 mars 2017 13:56
Région : Aquitaine
Sexe : Femme

Re: Par où circule la sève descendante chez les plantes non ligneuses ?

Message par Voisine » mar. 12 févr. 2019 19:13

Je ne sais si ces coupes vont aider
La texture du rhizome ressemble à celle d'un bois tendre, plutôt sec et cassant, blanc.
Les couleurs orangées arrivent vite en dessinant des méandres
que l'on voit sur les photos.

J'ai coupé à l'endroit où s’insérait un germe, puis tiré pour essayer d'avoir les fibres ou filaments
Peu de jus, contrairement aux tiges et uniquement sur les bords :

Image

Image
Pièces jointes
implantation germe.JPG
Coupe du rhizome.JPG
Le " gratuit" n'existe pas puisqu'il y a moins cher que gratuit.

Répondre

Revenir à « Au jardin d'ornement »