Vis à vis plongeant sur mon jardin

Ce forum est consacré aux questions se rapportant au jardin d'ornement.
Répondre
sonao
Graine de timide
Messages : 2
Inscription : mar. 23 févr. 2021 22:16
Région : Ile de France
Sexe : Femme

Vis à vis plongeant sur mon jardin

Message par sonao »

Bonjour, je tiens tout d'abord à m'excuser au cas où j'aurais posté ce message dans la mauvaise partie du forum...

Je vais déménager la semaine prochaine dans une maison et c'est la première fois que ma famille et moi déménageons d'un appartement à une maison.

Ceci dit, durant notre visite nous avons remarqué que n'importe qui pouvait nous voir dans notre futur jardin une fois qu'on sera là-bas. N'ayant ahsolument aucune connaissance sur la jardinerie etc, j'aimerais savoir si vous aviez des conseils.

J'ai pris plusieurs photos pour vous montrer la situation.

Je ne suis pas encore assez grande pour trouver une solution moi-même mais j'aimerais apporter de l'aide à ma famille.
20210223_222548.jpg
20210223_222618.jpg
20210223_222739.jpg
20210223_222649.jpg
20210223_222705.jpg
Merci à vous.
Arverne
Bourgeon de bavard
Messages : 301
Inscription : sam. 04 juin 2011 18:59
Région : Auvergne
Sexe : Femme

Re: Vis à vis plongeant sur mon jardin

Message par Arverne »

Le sujet a été traité plusieurs fois sur le forum comme ici par exemple : viewtopic.php?f=1&t=171746
Bon courage pour les recherches et les travaux.
Avatar de l’utilisateur
Daniel d'Aillon
Grossiste en parlotte
Messages : 3092
Inscription : mar. 22 avr. 2003 11:43

Re: Vis à vis plongeant sur mon jardin

Message par Daniel d'Aillon »

Le cadre lui même est oppressif, appelons un chat un chat...
Le mieux est de traiter le jardin comme un atrium romain.
Pas tout le jardin qui est quand même assez grand.
Abstraction faite du coût de l'opération, vous pouvez réaliser en périphérie les 4 pentes qui constituaient l'atrium et sa partie centrale ouverte au ciel.
Il n'est point nécessaire de couvrir toute la structure au sens propre du mot. Juste un minimum. Voir traiter une partie en pergola...
Sans blaguer, tendre un voile de camouflage ne doit pas être interdit... Il suffit de le faire avec humour.
:)

L'autre solution est de créer une treille à aménager..
À l'endroit qui vous conviendra.

Vérifier les règles locales d'urbanisme.
Évidemment ne rien fermer pour éviter '' les impôts locaux ''
"L'art aujourd'hui engendre plus de perplexité qu'il n'apporte de réponses; à moins qu'il n'y ait un sens souterrain mais celui-ci, réservé aux seuls abonnés?"
Wivine
Grossiste en parlotte
Messages : 3323
Inscription : mer. 07 févr. 2018 12:45
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Femme
Localisation : Vaucluse

Re: Vis à vis plongeant sur mon jardin

Message par Wivine »

Bonjour,

Un grand arbre... Mais le jardin est petit...

Tes parents sont locataires ou propriétaires ?
Si vous savez combien de plantes vous avez, c'est que vous n'en avez pas assez
Avatar de l’utilisateur
Daniel d'Aillon
Grossiste en parlotte
Messages : 3092
Inscription : mar. 22 avr. 2003 11:43

Re: Vis à vis plongeant sur mon jardin

Message par Daniel d'Aillon »

Ils vont attendre pour le grand arbre.
Celui-ci ne plaira pas forcément à tout le monde.
Entendre les habitants suivants.

Certains y verront un risque pour la maison.
La solution d'une '' construction ouverte'' comme le préau, l' atrium ou la treille est tout à fait logique.

Le milieu est très urbain. Et la relation dominant-dominé évidente.
Ceci plaide en faveur d'un espace protégé des regards.
sous une treille ou un atrium, il n'est pas nécessaire, alors, de voir loin pour être bien.
C'est le secret des petits jardins.
"L'art aujourd'hui engendre plus de perplexité qu'il n'apporte de réponses; à moins qu'il n'y ait un sens souterrain mais celui-ci, réservé aux seuls abonnés?"
Wivine
Grossiste en parlotte
Messages : 3323
Inscription : mer. 07 févr. 2018 12:45
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Femme
Localisation : Vaucluse

Re: Vis à vis plongeant sur mon jardin

Message par Wivine »

Ben à chacun ses goûts bien sûr, mais je doute que les habitants suivants apprécient plus d'avoir une dizaine de logements avec vue plongeante chez eux. On peut n'en avoir rien à faire (des suivants), mais dans le cadre d'une vente c'est quand même très rédhibitoire...

Toujours une question de goûts, pour moi un préau serait encore plus "cloisonnant", pour ne pas dire étouffant.

Quoi qu'il en soit selon que la famille est locataire ou propriétaire les solutions éventuelles diffèrent. D'où ma question.
Si vous savez combien de plantes vous avez, c'est que vous n'en avez pas assez
Avatar de l’utilisateur
Daniel d'Aillon
Grossiste en parlotte
Messages : 3092
Inscription : mar. 22 avr. 2003 11:43

Re: Vis à vis plongeant sur mon jardin

Message par Daniel d'Aillon »

Non, le secret des petits jardins est de créer un espace là où il n'y en a pas ou peu...

L'atrium romain à construit sa légende la dessus.

Propriétaire ou locataire, ils ont le droit de monter quelque chose sauf clause préventive...
C'est une question de coût.
"L'art aujourd'hui engendre plus de perplexité qu'il n'apporte de réponses; à moins qu'il n'y ait un sens souterrain mais celui-ci, réservé aux seuls abonnés?"
Wivine
Grossiste en parlotte
Messages : 3323
Inscription : mer. 07 févr. 2018 12:45
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Femme
Localisation : Vaucluse

Re: Vis à vis plongeant sur mon jardin

Message par Wivine »

Mais un atrium est une cour fermée, ils sont déjà dans cette configuration avec des immeubles et maisons cernant tout le jardin, qui plus est une île de France où le climat n'est pas des plus ensoleillés. Si on ferme encore plus autant retourner vivre en appartement.

La marge de manoeuvre est faible : l'immeuble en face est haut et proche et le jardin est petit. Il est impossible d'occulter toute la vue. Tout au plus pourra-t-on cacher une table pour manger dehors en été (pergola ou petite tonnelle dans un coin) et éventuellement doubler le mur d'une haie pour surélever un peu et cacher les fenêtres à niveau, mais tout ça mange de la place déjà restreinte.
Si on veut cacher un maximum il faut un autre arbre du style de celui déjà en place. Mais ça aussi ça prend de la place. Oui il faut le temps qu'il pousse mais si on est propriétaire ça vaut le coup.
Si on est locataire, le propriétaire peut ne pas apprécier qu'on touche trop à son "jardin" (qui n'en a que le nom pour l'instant).
Si vous savez combien de plantes vous avez, c'est que vous n'en avez pas assez
Avatar de l’utilisateur
Daniel d'Aillon
Grossiste en parlotte
Messages : 3092
Inscription : mar. 22 avr. 2003 11:43

Re: Vis à vis plongeant sur mon jardin

Message par Daniel d'Aillon »

Le jardin présenté sur la photo est par lui même une cour fermée...
L'idée de L'atrium n'est pas d'inclure une seconde fortification mais de proposer une toiture sous quelques formes,..., pour mettre une partie du dit jardin à l'abri des regards indiscrets...
Quand un dessin vaut mieux qu'un long discours.
L'atrium ou tout autre nom que l'on veut bien lui donner est un lieu de méditation ouvert sur le ciel.
Ça plairait à certains.

Quand on s'installe sur la terrasse de son jardin, on bénéficie pour proximité, de deux ou trois choses destinées à marquer les limites de la terrasse et au delà de celle ci, d'un horizon, mais, ici seulement quatre murs.
On peut donc protéger un périmètre donné comme une pièce ouverte, avec un périmètre rendu attractifs, les murets de clôtures qui regorgeront de plantes luxuriantes.

Pourquoi ne pas réaliser une serre victorienne ?
Et un compte de fée approprié...

Je conseillerai à Sonao de faire un dessin qui lui vient à l'esprit...
Souvent la perception que l'on a instinctivement est une bonne inspiration.
Je suppose qu'il faut pouvoir jouer au ballon
Dessiner les activités qu'elle pressent sera un premier pas.
"L'art aujourd'hui engendre plus de perplexité qu'il n'apporte de réponses; à moins qu'il n'y ait un sens souterrain mais celui-ci, réservé aux seuls abonnés?"
sonao
Graine de timide
Messages : 2
Inscription : mar. 23 févr. 2021 22:16
Région : Ile de France
Sexe : Femme

Re: Vis à vis plongeant sur mon jardin

Message par sonao »

Bonjour,

Je viens de lire tous vos messages et je tenais à préciser que nous sommes locataires. Il n'est pas sûr du tout que l'on devienne propriétaires plus tard.

Nous vivons déjà dans un tout petit appartement et nous voulions avoir de l'espace pour nous reposer un peu et prendre du soleil (car il s'agit de la partie qui peut être ensoleillée de la maison).

De ce fait, j'avais pensé à conseiller mes parents d'ajouter une clôture en bambou et ensuite de rajouter au-dessus un treillage avec des plantes grimpantes pour cacher la vue un maximum sans arrêter le soleil.

Concernant l'atrium romain, je l'étudie en ce moment dans mes cours de civilisation romaine, l'idée me semble assez bonne mais nous nous sentirons assez renfermés et ce n'est pas notre objectif.

J'ai également recherché quelques arbres qui pourraient pousser vite et qui seraient assez décoratifs comme le laurier-tin ou l'arbre robinia mais encore, je ne sais pas si nous habiterons toujours dans cette maison-là plus tard.

Je souhaite faire un dessin mais absolument rien ne me vient à l'esprit. Je ne comprends pas pourquoi les propriétaires ont eu cette idée de construire un jardin au bord de la rue au lieu d'en faire un à l'intérieur.

Concernant le coút nous sommes un peu serrés en ce moment mais si nous travaillons le jardin petit à petit, nous pourrons aboutir à quelque chose, mais encore nous ne savons pas encore combien de temps nous pourrons y rester.
Avatar de l’utilisateur
Daniel d'Aillon
Grossiste en parlotte
Messages : 3092
Inscription : mar. 22 avr. 2003 11:43

Re: Vis à vis plongeant sur mon jardin

Message par Daniel d'Aillon »

Il n'existe guère que quelques sociétés HLM qui proposent à leurs locataires de passer au stade suivant...

Un barnum suffisamment solide pour justifier un investissement dans un équipement que l'on pourra emporter.. Assurer ainsi la quiétude quand on est assis.
Sinon...
Une fée qui viendrait faire pousser quelques pins parasol en une nuit.

Mieux vaut rester modeste dans ses ambitions.
"L'art aujourd'hui engendre plus de perplexité qu'il n'apporte de réponses; à moins qu'il n'y ait un sens souterrain mais celui-ci, réservé aux seuls abonnés?"
Répondre

Revenir à « Au jardin d'ornement »