Labour ou rota pour pommes de terres

Ce forum regroupe les discussions sur les pommes de terre
time
Graine de timide
Messages : 13
Inscription : dim. 18 janv. 2015 10:00
Région : Bretagne
Sexe : Homme

Labour ou rota pour pommes de terres

Message par time » ven. 15 mars 2019 1:23

Bonjour,
J'ai un jardin qui est une partie resté nue et l'autre avec une jachère fleurie ou je compte planter des pommes de terres.
Je possède un motoculteur avec un bon rota qui met le sol bien propre et un brabant que je n'est jamais utilisé.
Qu'est il mieux de faire? retourner la terre ou pas forcement?

Hallu
Bourgeon de bavard
Messages : 186
Inscription : mer. 23 janv. 2019 15:09
Région : Ile de France

Re: Labour ou rota pour pommes de terres

Message par Hallu » ven. 15 mars 2019 9:57

Labourer c'est si ton sol est très compacté. Si c'est une prairie depuis longtemps, pas besoin. T'as aussi la méthode pomme de terre sous paillis, posée directement sur le sol, ça a une trentaine d'année c'est Ruth Stout qui faisait ça, et si tu google "potatoes Ruth Stout method" tu verras de nombreux gens qui ont essayé et qui en sont très content. Ca réclame une bonne épaisseur de paillis en revanche, 20 cm minimum, pour pas que les patates verdissent. Mais du coup aucun labour, aucun buttage (rajout de paillis s'il fond trop) et des récoltes similaires. Penser à rajouter de l'azote sous forme de compost ou fumier si ton paillis est très carboné, genre broyat de branches ou paille. Avec du foin normalement pas besoin.

chuferlu
Grossiste en parlotte
Messages : 3074
Inscription : dim. 27 déc. 2015 11:15
Région : Belgique
Sexe : Homme
Localisation : Asturias-Espagne

Re: Labour ou rota pour pommes de terres

Message par chuferlu » ven. 15 mars 2019 12:22

time a écrit :
ven. 15 mars 2019 1:23
Bonjour,
J'ai un jardin qui est une partie resté nue et l'autre avec une jachère fleurie ou je compte planter des pommes de terres.
Je possède un motoculteur avec un bon rota qui met le sol bien propre et un brabant que je n'est jamais utilisé.
Qu'est il mieux de faire? retourner la terre ou pas forcement?
ça dépend.
Dans un autre post (terre vivante chez chuf), j'ai pris en photo une partie de la plantation, mais dessous c'est un parc du potager de l'année dernière, oignons, qui ne s'était pas trop compactée.
On a depuis toujours pratiqué comme ça (sous paillis a même le sol,, la prairie, ou a même le tas de vieux fumier), quand on a un coin, une terre sans travailler, caillouteuse, ça n'a rien de nouveau.
Ça fonctionne bien, pas de binages buttages, mais on récolte moins,.
Si je continue , c'est pour le dos (droit a la paresse) et les enfants quittant le nid, la consomation s'est réduite.
Il faut vers le mois de mai un gros apport de paillis, et si possible du fumier a épandre au sol entre les patates a la plantation.
J'ai tout ça.

Maintenant, ameublissemnent avec enfouissement des adventices, roille de 20 cm, vieux fumier, picage quand elles pointes au rateau en ramenant vers elles , recommencer en buttant quand elles ont quelques feuilles, et c'est si c'est bien fait, au moins 25 a 30% de plus. et 50% en plus de boulot; sans compter l'arrachage (sous paillis on le fait a la main et c'est propre)
C'est ce que je faisais quand je plantais trois sacs.

A toi de voir
Analyse, bon sens, jugeote et réflexion sont les quatre mamelles de la réussite J. Labby.

time
Graine de timide
Messages : 13
Inscription : dim. 18 janv. 2015 10:00
Région : Bretagne
Sexe : Homme

Re: Labour ou rota pour pommes de terres

Message par time » ven. 15 mars 2019 15:00

Bonjour, et tous d'abord merci de vos conseil.
Ma terre n'est pas tres tassé et avec mon rota j'arrive a descendre assez profond.
J'ai une autre question j'ai du fumier de bovin composté (avec un agriculteur) et de l'OR BRUN fumier et algue a disposition.
Qu'est il le mieux de faire epandre le fumier avant le rota? ou mettre l'OR BRUN dans le rang?

chuferlu
Grossiste en parlotte
Messages : 3074
Inscription : dim. 27 déc. 2015 11:15
Région : Belgique
Sexe : Homme
Localisation : Asturias-Espagne

Re: Labour ou rota pour pommes de terres

Message par chuferlu » ven. 15 mars 2019 16:30

time a écrit :
ven. 15 mars 2019 15:00
Bonjour, et tous d'abord merci de vos conseil.
Ma terre n'est pas tres tassé et avec mon rota j'arrive a descendre assez profond.
J'ai une autre question j'ai du fumier de bovin composté (avec un agriculteur) et de l'OR BRUN fumier et algue a disposition.
Qu'est il le mieux de faire epandre le fumier avant le rota? ou mettre l'OR BRUN dans le rang?
Il n'est alors pas nécessaire d'ameublir profond.
ma façon, disons traditionnelle-productive, c'est de faire un sillon a la houe dans une terre ameublie, mettre fumier, de l'année, avec beaucoup de déchets organiques, recouvrir au rateau d'un peu de terre, placer les pdt, recouvrir en faisant le sillon d'a côté.. de cette façon, avec le coup de main, mes aîeux n'inversaient pas les couches...des précurseurs???

Ma façon actuelle, c'est ameublir trou par trou, planter enfoncer la patate, recouvrir de déchet dont du fumier d'un an, que j'eaasye de situer entre les plants (pas direct), mais bon, a la grosse louche.
J'ai un moment planté directement sur les herbes sans même sarcler, alors il faut beaucoup (trop) de matériel a pailler
Ce qui est le principal défaut de cette méthode, raison pour laquelle elle ne s'est pas généralisée (en plus du manque a gagner); on ne l'utilisait que pour les primeurs. Parfois direct sur le tas de fumier pour profiter des quelques degrés en plus sans doute aussi.

Il y' a autant d etechniques de plantation de pdt que de planteurs.

Je dis fumier de l'année, car j'utilise le fumier du côté du tas, du début de la stabulation des vaches, soit aux premières neiges, il n'a pas encore un an, il a un peu plus d'un hiver et est encore très très paillé. Ou alors je prélève des strons de chevaux, direct au pré, aussi délavés et dépourvus de l'amoniaque brulant des urines.
Analyse, bon sens, jugeote et réflexion sont les quatre mamelles de la réussite J. Labby.

Avatar de l’utilisateur
noichCoco
Bourgeon de bavard
Messages : 202
Inscription : mar. 27 sept. 2016 10:23
Région : Bretagne
Sexe : Homme
Localisation : Un peu plus à l'ouest

Re: Labour ou rota pour pommes de terres

Message par noichCoco » sam. 16 mars 2019 19:18

Hallu a écrit :
ven. 15 mars 2019 9:57
T'as aussi la méthode pomme de terre sous paillis, [...] et des récoltes similaires.
Visiblement ça n'a pas été le cas dans le test effectué par Terre Vivante. Les PdT sous paillis c'est bien pour des toutes petites surfaces mais si Time parle de rota c'est que ça doit être assez conséquent, du coup il va falloir quelques remorques de matière organique pour pailler.
Tu dois gagner un peu en pénibilité lors de la récolte je suppose, et encore à condition de pouvoir laisser tout le paillis sur place.
35.jpg

Hallu
Bourgeon de bavard
Messages : 186
Inscription : mer. 23 janv. 2019 15:09
Région : Ile de France

Re: Labour ou rota pour pommes de terres

Message par Hallu » sam. 16 mars 2019 20:02

Hmm je prendrais pas exemple sur Terre VIvante, 10 cm de feuilles mortes comme paillis, c'est pas un très bon paillis pour cette culture. Les essais que j'ai vus où ça marche le mieux, c'est sur un sol déjà bien vivant (type prairie) et 20 cm de foin. Faut vraiment pas que la lumière traverse. Certains recommandent d'enfoncer un peu la pomme de terre, sans la recouvrir, juste pour lui donner un coup de main. J'ai jamais essayé moi-même, je vais essayer pour la première fois cette année, et ce sera un paillis de broyat de sapin, amendé avec un peu de compost pour éviter la faim d'azote. D'autre part en quoi la méthode est plus pénible ? Au contraire tu creuses pas du tout. Et la récolte, tu écartes le paillis, et t'as pas besoin de creuser, pas besoin de fourche pour récupérer les patates. Sans compter que tu peux en récolter des jeunes, en laisser et refermer le paillis pour une autre récolte plus tard. Après je m'attends pas à une récolte faramineuse du premier coup, surtout que François Mulet témoigne que c'est aussi très dépendant de la variété, il disait que certaines marchaient pas du tout sur sol vivant.

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 16639
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: Labour ou rota pour pommes de terres

Message par bourru07 » sam. 16 mars 2019 20:19

Hallu a écrit : ... J'ai jamais essayé moi-même, je vais essayer pour la première fois cette année ...
Un aveu, enfin.
Mais une très sage décision. :D
Bien qu'expérimenter sur le terrain mette souvent à mal les plus solides convictions...
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Hallu
Bourgeon de bavard
Messages : 186
Inscription : mer. 23 janv. 2019 15:09
Région : Ile de France

Re: Labour ou rota pour pommes de terres

Message par Hallu » sam. 16 mars 2019 20:55

T'as fini un peu... Un vrai gosse.

Avatar de l’utilisateur
noichCoco
Bourgeon de bavard
Messages : 202
Inscription : mar. 27 sept. 2016 10:23
Région : Bretagne
Sexe : Homme
Localisation : Un peu plus à l'ouest

Re: Labour ou rota pour pommes de terres

Message par noichCoco » sam. 16 mars 2019 21:21

Hallu a écrit :
sam. 16 mars 2019 20:02
D'autre part en quoi la méthode est plus pénible ? Au contraire tu creuses pas du tout. Et la récolte, tu écartes le paillis, et t'as pas besoin de creuser, pas besoin de fourche pour récupérer les patates.
Tu as mal interprété mon message, car j'écrivais bien que tu devais "gagner en pénibilité" lors de la récolte avec la méthode sous paillis (= c'est moins pénible).

GRANGE
Grossiste en parlotte
Messages : 3662
Inscription : lun. 13 avr. 2009 23:26
Région : Franche Comté
Sexe : Femme
Localisation : JURA (Revermont)

Re: Labour ou rota pour pommes de terres

Message par GRANGE » dim. 17 mars 2019 0:09

J'ai cultivé les pommes de terre sous paille, donc je me permets de vous faire part de mon expérience.

Effectivement, c'est valable si on cultive une petite quantité, car il faut couvrir d'environ 30 à 40 cm de paillis. Pour ma part, je cultivais seulement une douzaine de pieds, ce qui suffisait à ma consommation.
Je creusais un petit trou d'environ 5 cm de profondeur, je posais ma pomme de terre, puis je couvrais d'une petite pelle de compost. Je matérialisais l'emplacement de chaque plant avec un petit bâton.
Ensuite, je couvrais de paille, que je mouillais avant de la mettre en place, car elle a tendance à s'envoler. Je dégageais un peu la paille à l'emplacement de chaque plant pour lui permettre d'émerger plus facilement. Puis j'entourais ma parcelle d'une bordure de grillage et je couvrais d'un filet, toujours à cause du vent.
Par la suite, la paille se tassait sous l'effet de la pluie, j'enlevais le filet et le grillage, je remettais une couche de paille et par dessus, j'ajoutais toutes les herbes que j'arrachais au jardin ainsi que de la tonte de pelouse.
Plus aucun travail jusqu'à la récolte.
Pour récolter, je dispersais la paille, qui était partiellement décomposée, sur le terrain, et j'extrayais mes pommes de terre par un petit coup léger de fourche-bêche. Je récoltais presque 1 kg par pied.
J'avais opté pour la culture sous paille à cause de problèmes de dos. Je ne peux pas me pencher en avant, donc impossible de butter. Mais cette année j'abandonne, car c'est devenu pour moi impossible de mettre en place la paille, le grillage et le filet. Il faut quand même savoir que ça ne se fait pas sans mal. L'année dernière, j'ai mis 4 h pour finaliser la plantation de 13 pieds, et après, je suis restée couchée 2 heures ! Sur mon cahier de jardin, que j'ai relu il y a quelques jours, j'ai écrit "c'est la dernière fois. Trop dur".
Alors oui, la culture sous paille, c'est bien, mais selon le problème de dos dont on souffre, ce n'est pas la panacée et il arrive un moment où c'est carrément mission impossible.

chuferlu
Grossiste en parlotte
Messages : 3074
Inscription : dim. 27 déc. 2015 11:15
Région : Belgique
Sexe : Homme
Localisation : Asturias-Espagne

Re: Labour ou rota pour pommes de terres

Message par chuferlu » dim. 17 mars 2019 3:24

Hallu a écrit :
sam. 16 mars 2019 20:02
Hmm je prendrais pas exemple sur Terre VIvante, 10 cm de feuilles mortes comme paillis, c'est pas un très bon paillis pour cette culture.
Non non, je ne disais pas 10 cm de feuilles mortes, tu dois confondre...
Analyse, bon sens, jugeote et réflexion sont les quatre mamelles de la réussite J. Labby.

Hallu
Bourgeon de bavard
Messages : 186
Inscription : mer. 23 janv. 2019 15:09
Région : Ile de France

Re: Labour ou rota pour pommes de terres

Message par Hallu » dim. 17 mars 2019 10:43

chuferlu a écrit :
dim. 17 mars 2019 3:24
Hallu a écrit :
sam. 16 mars 2019 20:02
Hmm je prendrais pas exemple sur Terre VIvante, 10 cm de feuilles mortes comme paillis, c'est pas un très bon paillis pour cette culture.
Non non, je ne disais pas 10 cm de feuilles mortes, tu dois confondre...
C'est noichcoco qui parlait de Terre Vivante qui eux utilisaient 10 cm de feuilles.

chuferlu
Grossiste en parlotte
Messages : 3074
Inscription : dim. 27 déc. 2015 11:15
Région : Belgique
Sexe : Homme
Localisation : Asturias-Espagne

Re: Labour ou rota pour pommes de terres

Message par chuferlu » dim. 17 mars 2019 11:16

Hallu a écrit :
dim. 17 mars 2019 10:43
chuferlu a écrit :
dim. 17 mars 2019 3:24
Hallu a écrit :
sam. 16 mars 2019 20:02
Hmm je prendrais pas exemple sur Terre VIvante, 10 cm de feuilles mortes comme paillis, c'est pas un très bon paillis pour cette culture.
Non non, je ne disais pas 10 cm de feuilles mortes, tu dois confondre...
C'est noichcoco qui parlait de Terre Vivante qui eux utilisaient 10 cm de feuilles.
Pourtant ma Terre semble Vivante!
Analyse, bon sens, jugeote et réflexion sont les quatre mamelles de la réussite J. Labby.

Avatar de l’utilisateur
noichCoco
Bourgeon de bavard
Messages : 202
Inscription : mar. 27 sept. 2016 10:23
Région : Bretagne
Sexe : Homme
Localisation : Un peu plus à l'ouest

Re: Labour ou rota pour pommes de terres

Message par noichCoco » dim. 17 mars 2019 11:52

Merci Grange pour ce retour d'expérience !

J'en tente une cette année de mon côté :
- Patates plantées de manière classique sous 10 cm de terre.
- Pour l'instant je n'ai pas paillé la terre pour qu'elle se réchauffe, mais quand elles sortiront de terre je paillerais au fur et à mesure avec un broyat de fougères et ronces mortes.

Le but : essayer d'avoir un meilleur rendement avec une espèce peu productive et de culture très longue (la vitelotte noire), en faisant monter les plants le plus haut possible (j'ai de quoi pailler sur 40 cm d'épaisseur), et en plantant plus serré étant donné que les plants de cette variété sont beaucoup moins "exubérants" que les variétés classiques, et que je n'aurais pas besoin de les buter.
C'est donc un test hybride entre méthode classique, culture sous paillage et méthode de la tour à patates, je n'en attends pas des miracles mais on n'est pas à l'abri d'un coup de bol :top:

Pour l'instant ça ressemble à ça, les côtés seront calfeutrés avec du carton au fur et à mesure que le paillage montera.
tourPdT.jpg
(les branches de prunelier posées sur la terre c'est pour dissuader faisans et lapins d'aller y fouiller).

PS : désolé Time, on a quelque peu dévié du sujet initial...

Répondre

Revenir à « Aux pommes de terre »