Du latin, au ras du sol...

Soyons clair et précis, la classification méthodique permet de s'y retrouver dans l'univers du végétal
Voisine
Grappe de parlotte
Messages : 1772
Inscription : ven. 03 mars 2017 13:56
Région : Aquitaine
Sexe : Femme

Re: Du latin, au ras du sol...

Message par Voisine » dim. 29 avr. 2018 15:35

Bonjour,
Je traduis ce que j'ai compris et qui m'a fait sourire , parce qu'il y a de l'idée , et je n'y ai rien vu d'inconvenant .

Et pi t'et' ( et peut être) que les racines (des mots aussi) viennent de terres différentes (biotopes)
par exemple, reptans serait plus proche de couché/allongé ( dans certains continents) que de rampantes/se propageant ( version latine)

(La flèche ( :arrow:) est une émoticone qui ne traduit pas une émotion mais un sens/direction)

Maintenant, s'il y a quelque chose que je n'ai pas compris, ce ne sera pas un scoop ! :balloon:
Le " gratuit" n'existe pas puisqu'il y a moins cher que gratuit.

ruderal
Graine de timide
Messages : 67
Inscription : ven. 27 oct. 2017 12:41
Région : Champagne Ardenne
Sexe : Homme
Localisation : Sainte Ménéhould

Re: Du latin, au ras du sol...

Message par ruderal » lun. 30 avr. 2018 17:22

bourru07 a écrit : à ce que tu laisses sous entendre comme une blague inconvenante.
Tu me charries là ! Un tantinet cavalier peut être, mais rien de discourtois chez moi.
Voisine a écrit : Maintenant, s'il y a quelque chose que je n'ai pas compris...
C'était ça ! Au moins ma blague aura fait sourire un(e) internaute sur deux, c'est déjà un début :fete:

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 18436
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: Du latin, au ras du sol...

Message par bourru07 » lun. 30 avr. 2018 17:35

ruderal a écrit :
lun. 30 avr. 2018 17:22
Au moins ma blague aura fait sourire un(e) internaute sur deux, c'est déjà un début :fete:
Tu te trompes, deux sur deux. Mais moi, à retardement.
C'est bien la première fois que j'ai besoin d'un truchement pour me faire traduire un à-peu-près. :oops:
Très drôle, d'ailleurs.... :wink:
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Voisine
Grappe de parlotte
Messages : 1772
Inscription : ven. 03 mars 2017 13:56
Région : Aquitaine
Sexe : Femme

Re: Du latin, au ras du sol...

Message par Voisine » ven. 10 mai 2019 11:23

]Bonjour,

Et puis, [i]il y a cette jolie violette qui attire l’œil et dont le nom t'échappe, à chaque fois[/i]  (avouais-tu)
Ajuga reptans : 'bugle' rampant

L'écrire, ce jour, te permettra, peut-être, de t'en souvenir ?
Le " gratuit" n'existe pas puisqu'il y a moins cher que gratuit.

Wivine
Fruit de la jacasse
Messages : 1033
Inscription : mer. 07 févr. 2018 13:45
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Femme
Localisation : Vaucluse

Re: Du latin, au ras du sol...

Message par Wivine » dim. 12 mai 2019 15:11

Je vais probablement dire une bêtise mais est-ce que à tout hasard il n'y en aurait pas un qui rampe en s'enracinant et l'autre qui s'enracine en rampant ? Ouais, dis comme ça, ça ne fait pas avancer le schmilblick...

Plus clairement : un qui rampe par le biais de rhizomes (par exemple) et l'autre qui rampe par le biais de racines adventives (qui apparaissent sur les tiges au fur et à mesure de l'avancée de la plante au sol) ?

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 18436
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: Du latin, au ras du sol...

Message par bourru07 » dim. 12 mai 2019 15:33

Wivine a écrit :... Plus clairement : un qui rampe par le biais de rhizomes (par exemple) et l'autre qui rampe par le biais de racines adventives (qui apparaissent sur les tiges au fur et à mesure de l'avancée de la plante au sol) ? ...
Ton hypothèse semble capillotractée mais elle est très astucieuse et c'est peut être peut être bien la bonne...
Mais alors pourquoi le gros lourdaud suédois (qui connaissait le latin, comme je manie le moldovalaque)
n'a-t-il pas pris la peine de préciser sa description par une petite apposition en latin de cuisine ? :shock: :shock:
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Répondre

Revenir à « A la classification & l'étymologie »