vos plantes parlent

Soyons clair et précis, la classification méthodique permet de s'y retrouver dans l'univers du végétal
Avatar de l’utilisateur
chaolinette
Maitre des bosquets
Messages : 5219
Inscription : jeu. 27 déc. 2007 20:13
Région : Rhone Alpes
Sexe : Femme
Localisation : isére

vos plantes parlent

Message par chaolinette » mer. 06 nov. 2013 16:21

L'amour c'est comme le jardinage; ça commence par des pelles et ça finit par des râteaux.


photos peinturlurées
http://www.clicanimaux.com/catalog/accu ... sites_id=1

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 15570
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: vos plantes parlent

Message par bourru07 » mer. 06 nov. 2013 18:55

Je ne sais pas si les plantes entendent ce que nous leur disons
mais dans l'autre sens, ça c'est sûr, ça fonctionne.
Il suffit d'ouvrir les oreilles.
Et vous en entendrez, des salades.. :wink:
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Avatar de l’utilisateur
focazelle
Fruit de la jacasse
Messages : 1122
Inscription : lun. 04 juil. 2011 12:45
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Femme
Localisation : Cévennes gardoises

Re: vos plantes parlent

Message par focazelle » mer. 06 nov. 2013 19:01

Bonne idée ce post :top:

Je ne sais pas trop si elles entendent ou si elles perçoivent les vibrations, mais j'avais un mimosa pudica qui ne supportait pas que l'on claque une porte à coté de lui, le pauvre, il se renfrognait aussi vite !
Mes enfants ( ces sauvages! :lol: ) se faisaient une joie de l'effrayer :top:

Avatar de l’utilisateur
pivoine 1
Fleur de pipelette
Messages : 820
Inscription : jeu. 28 juil. 2011 18:30
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Femme

Re: vos plantes parlent

Message par pivoine 1 » mer. 06 nov. 2013 20:49

Merci chaolinette pour cette info

à mon tour de vous communiquer une info

ce soir à l'agora des savoirs de Montpellier aura lieu une conférence sur l'arbre.



" 6 novembre 2013 : A comme Arbre, par Francis Hallé
Un arbre tout neuf


Après 50 ans de découvertes, les arbres ne sont plus comme les voyaient nos grands-parents ; d’où mon titre « Un arbre tout neuf ».

Une réussite biologique à l’échelle mondiale ; un effectif de 70 000 espèces, augmentant chaque année par la découverte d’arbres nouveaux dans les Tropiques. Les forêts tropicales contiennent les formes ancestrales et arborescentes des herbes d’Europe : pervenches, myosotis, et pâquerettes. Les êtres vivants les plus grands et ceux qui vivent le plus longtemps sont et ont toujours été des arbres, les records actuels étant de 130 mètres et de 43 000 ans. Arbres et forêts existent depuis le Dévonien (350 millions d’années), alors que l’Homme n’a que 150 mille ans.

Il est cocasse que ce « nouveau venu » se donne le beau rôle : il faut, dit-il, tailler les arbres sinon ils dépérissent, et exploiter les forêts sinon elles disparaissent.

C’est un contresens de tailler les arbres en ville pour éviter que, devenant trop grands, ils ne deviennent dangereux, car c’est de tailler les arbres qui les rend dangereux, en ouvrant la porte aux pathogènes. Y a-t-il une différence entre tailler la branche d’un arbre et couper la patte d’un chien ? Un bon sujet de réflexion.

Lorsque l’on plante des arbres en ville en leur laissant la place dont ils auront besoin dans l’avenir, les tailler est inutile. En arboriculture fruitière, tailler est utile pour obtenir des fruits abondants, mais c’est à notre avantage : l’arbre lui-même n’a nul besoin d’être taillé.

L’homme est le seul ennemi de l’arbre ; un paradoxe puisque nos ancêtres étaient arboricoles, comme Darwin l’avait compris.

L’arbre a des sensibilités inattendues, récemment découvertes ; sensibilité à l’attraction lunaire et aux variations du champ magnétique terrestre ; en revanche il aurait une forte résilience à la radioactivité. On sait depuis peu que les arbres communiquent entre eux par voie aérienne, de même qu’ils communiquent avec les animaux et même avec l’atmosphère. Ils ont des « feuilles souterraines » et communiquent entre eux dans le sol grâce aux champignons symbiotes.

La forme 3D d’un arbre est contrôlée par ses gènes ; dans la cime de vieux arbres coexistent des variants du génome. Des gènes peuvent passer d’un arbre à l’autre par des voies non sexuelles : ces « transferts horizontaux » entraîneraient des convergences de formes entre espèces différentes.

Les arbres épurent l’air que nous respirons et peuvent induire une sensation d’euphorie. Jouant un rôle dans notre santé, ils sont capables de diminuer les violences urbaines, d’accroître le lien social et de réduire l’exclusion.

Les arbres le long des routes ? Les conclusions sont surprenantes.

Eloge du vieil arbre : plus il est grand, mieux il remplit ses fonctions écologiques. « Place aux jeunes » est valable pour nos sociétés : l’appliquer aux arbres est absurde.

Grâce aux arbres, nous renouons avec le temps long, avec l’altérité et la non-violence invincible de Gandhi ; ils ouvrent sur l’esthétique, l’art, la poésie, la spiritualité et les religions. Beaux, utiles, sobres, autonomes, discrets et non-violents, ils sont nos meilleurs alliés contre les perturbations écologiques et les meilleurs antidotes contre les contraintes de la vie moderne : fric, frime, vitesse, béton, bitume, bagnoles. Nous ferions bien de nous inspirer des arbres."



Francis Hallé est botaniste, biologiste et dendrologue. Ancien professeur de botanique à l'Université de Montpellier, il est spécialiste de l'écologie des forêts tropicales humides, de l'architecture des arbre et ardent défenseur des forêts primaires. Il a publié de nombreux essais parmi lesquels Le radeau des cimes (Lattès), Plaidoyer pour l'arbre (Actes Sud), Du bon usage des arbres (Actes Sud), Un jardin après la pluie (Armand Colin). Le 13 novembre 2013 sort sur les écrans Il était une forêt, documentaire de Luc Jacquet écrit en étroite collaboration avec Francis Hallé.



je vous posterai la vidéo plus tard quand elle sera mise en ligne

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 15570
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: vos plantes parlent

Message par bourru07 » mer. 06 nov. 2013 21:19

Juste 4 messages et déjà deux grandes leçons se dégagent:
1- Chaolinette, tu as visé juste. Voila un sujet qui va faire parler.
2- Quel dommage que Lilaa nous ait quittés, le débat aurait été encore plus riche :wink:
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Avatar de l’utilisateur
daniele 43
Empereur jardinier
Messages : 15115
Inscription : sam. 07 mars 2009 18:30
Région : Auvergne
Sexe : Femme
Localisation : Sibérie centrale de la métropole
Contact :

Re: vos plantes parlent

Message par daniele 43 » mer. 06 nov. 2013 22:11

cela dit j'ai proposé à Chaolinette de mettre son sujet ici car c'est un sujet scientifique sérieux
ce serait bien de rester dans le sujet : communication et sensibilité des plantes réelle et prouvée
Je suis un peu choquée par cette histoire de gènes qui volerait d'un arbre à l'autre .. :mrgreen:
un gène n'est pas un gaz mais une chose matérielle certes infinitésimale mais qd même ; d'autre part ce n'est pas un microbe et il ne vit pas en dehors d'un organisme ou d'une cellule : c'est un bout d'ADN périssable
Enfin , si les arbres pouvaient s'échanger des gènes , on le verrait tout particulièrement dans le cas des greffes : le greffon transmettrait des caractères au PG et vice -versa .
Par contre des conditions similaires de vie , de milieu , peuvent faire évoluer divers êtres vivants dans le même sens
Il suffit de constater comment se sont transformer des plantes de familles différentes pour s'adapter à la haute altitude , ou au désert ...

Pour revenir au sujet : La question à se poser est : quels moyens de communication ont les plantes à leur disposition ?

opusoculi
Grossiste en parlotte
Messages : 4165
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: vos plantes parlent

Message par opusoculi » jeu. 07 nov. 2013 1:15

Je ne sais pas si les plantes entendent,
ce que je sais c'est que je m'entends bien avec elles et qu'il est plaisant d'imaginer qu'elles me le rendent.

Il faut reconnaitre que nous ne savons pas grand chose, en particulier de l'usine de transformations chimiques qui a lieu plusieurs fois pendant la circulation de ce que nous appelons sève dans les plantes et qui change de composition à plusieurs niveaux. J'ai lu plusieurs fois "La botanique pour jardiniers" de Briand Capon chez Belin.
Mieux connaitre le fonctionnement de cette usine chimique complexe devrait nous permettre de savoir si les plantes ont des oreilles ou quelque chose d'équivalent.
Connaissez-vous d'autres ouvrages ?
J'avoue préférer la lecture à la communication des conférenciers qui à l'oral répondent parfois aux attentes moralisantes de leur public.

Quant'à l'échange aérien de gènes c'est du haut vol. j'aime beaucoup les découvertes scientifiques, mais à la transmission de celle-là s'est mêlé d'un peu de lyrisme.

sequoia
Bourgeon de bavard
Messages : 119
Inscription : lun. 30 juil. 2012 13:10
Région : Nord Pas-de-Calais
Sexe : Homme

Re: vos plantes parlent

Message par sequoia » jeu. 07 nov. 2013 10:20

Le Desmodium Gyrans (appelée aussi "plante qui danse", ou "plante télégraphe") serait sensible à l'ambiance sonore .
J'en ai cultivé l'année dernière, les feuilles bougent en effet rapidement, à vue d'oeil, mais il n'est pas si évident de discriminer ce qui est dû à des petites variations de luminosité ou réellement à l'ambiance sonore.
Les graines se trouvent en vente un peu partout, comme curiosité, si vous voulez essayer (enfin, dans quelques mois, ce n'est pas la saison maintenant).

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 15570
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: vos plantes parlent

Message par bourru07 » jeu. 07 nov. 2013 10:31

Pour stupéfiant que cela puisse paraître, je crois bien,
moi aussi, que les plantes comprennent.
N'écoutant pas les conseils des anciens, j'avais planté une Verdale.
Parfait dans la Drôme, on tient cet olivier pour capricieux en Ardèche.
Le mien, dix ans après plantation, était splendide.
Vigoureux, sain, bien que un peu trop porté vers le zénith.
Mais se refusait obstinément à passer à fruits.
Il y a trois ans, en colère, tronçonneuse en main, je l'ai menacé de le recéper
et de le surgreffer en Picholine.
L'an d'après, une très jolie récolte.
Preuve qu'il m'avait entendu.
Un ami, un de ces insupportables esprits forts, a insinué que ce n'était pas
l'effet de mes imprécations, mais la vue de ma tronçonneuse qui l'avait décidé.
Les plantes seraient elles donc, en plus, douées de la vue?
Étonnant, non? :wink:
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Avatar de l’utilisateur
jds
Fleur de pipelette
Messages : 896
Inscription : sam. 25 avr. 2009 23:19
Région : Alsace
Sexe : Homme
Localisation : Strasbourg

Re: vos plantes parlent

Message par jds » jeu. 07 nov. 2013 11:22

Je dirais qu'elles s'expriment plus qu'elles n'écoutent.
Après tout c'est le jardinier qui est à l'écoute de ses plants/plantes .
Mon mirabellier est soit sourd soit tétu ! Je lui ai dit fait des fruits ou tu t'en vas. Pour être sûr qu'il ait compris... Je lui ai montré la scie... Résultat : 30 mirabelles cette année .
Il me m'écoute pas ... ou il se moque de moi :)
Donc, en fait, sélectionner un arbre c'est sélectionner une variété qui entend bien le jardinnier lui dire "produit beaucoup" ! Interéssante théorie :) .
Je confirme que mon cerisier et mon poirier williams ont des superbes feuilles de choux :)
A+

Avatar de l’utilisateur
daniele 43
Empereur jardinier
Messages : 15115
Inscription : sam. 07 mars 2009 18:30
Région : Auvergne
Sexe : Femme
Localisation : Sibérie centrale de la métropole
Contact :

Re: vos plantes parlent

Message par daniele 43 » jeu. 07 nov. 2013 11:49

Hum hum !! mes chers amis
je vous aime bien , j'apprécie l'humour
Mais , il ne faudrait pas que la discussion prenne un tour fantaisiste , qui prendrait le pas sur le sérieux du sujet
pour le moment , la discussion navigue entre ésotérisme et fantaisie gracieuse
J'invite à se reprendre ..sinon : direction le café :devil:
( d'ailleurs c'est au café que chacun pourrait exprimer le mieux son imagination délirante )

opusoculi
Grossiste en parlotte
Messages : 4165
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: vos plantes parlent

Message par opusoculi » jeu. 14 nov. 2013 16:12

En épistémologue des sciences, Jacques Monod disait:
"Ce que nous appelons les lois de la nature sont des hypothèses . Ces hypothèses se présentent à nous par une structure symbolique et c'est par là que nous les comprenons."
Mon commentaire:
Depuis la théorie de la sélection naturelle de Darwin, la structure symbolique qui nous tends les bras c'est que la nature est rationnelle et qu'elle a un but ultime. Au début du 20ème siècle , pour les révolutionnaires russes athées, la Nature est devenue divine donc parfaite (nous sommes sur cette lancée). A l'intérieur de cela toutes sortes de projections ont lieu y compris et souvent anthropomorphiques . A défaut de connaissances plus précises sur le fonctionnement des plantes, notre réflexe est d'interpréter les choses de la nature sur notre modèle humain (alors qu'elles ont peut-être d'autres priorités et/ou processus).

Aujourd'hui les questions sur le fonctionnement des plantes dépassent de loin les réponses que nous en avons. La physiologie des plantes est, parmi les sciences, un domaine qui connait le développement le plus rapide. Les connaissances qui ne manqueront pas d'intervenir modifieront jusqu'à nos conceptions philosophiques.

Ce pourquoi je me sens à distance des interprétation forcées.

papiphilo

Avatar de l’utilisateur
zagribouille
Grossiste en parlotte
Messages : 4100
Inscription : lun. 14 févr. 2011 14:42
Région : Rhone Alpes
Sexe : Femme
Localisation : charly 69

Re: vos plantes parlent

Message par zagribouille » jeu. 14 nov. 2013 19:29

en éthiopie ils ont prouvé que les acacias communiquaient entre eux a l'arrivé d'herbivores, il y a une célèbre expérience (russe je crois) qui a montré que les plantes avaient de la mémoire par rapport aux maltraitances subit, la musique a une influence sur les cultures sous serres ..
cousteau avait appelé la mer "le monde du silence" mais l’océan est aussi silencieux que le monde végétal!
La vie est belle puisque je suis en vie
lat:18°46'30.09"N long: 102°30'38.66"E

opusoculi
Grossiste en parlotte
Messages : 4165
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: vos plantes parlent

Message par opusoculi » jeu. 14 nov. 2013 21:16

zagribouille a écrit :en éthiopie ils ont prouvé que les acacias communiquaient entre eux a l'arrivé d'herbivores,
Oui, ce phénomène est un classique devenu célèbre; il peut se trouver au programme de terminale. Sur ce document pédagogique on le trouve à la page 27
http://cache.media.eduscol.education.fr ... 228691.pdf
Il ne s'agit pas du tout de nier le phénomène, mais je préfère la façon de dire de ce document qui présente le 1°phénomène de l'augmentation des tanins toxiques pour les gazelles qui fut suivi d'un 2eme: l'observation de l'émission de gaz ethylène suite au prélèvement des feuilles d'acacias dans des parcelles clôturées et surpaturées par les gazelles.

Je résiste aux formules comme "prouver la communication" , "prévenir du danger" ou "langage des plantes" que l'on rencontre sur le net et dans la presse. C'est là qu'il y a anthropomorphisme ou au moins un certain déplacement du sens des mots , ("maltraitance" est emprunté à la psychologie humaine , le mot stress convient mieux aux plantes qui n'ont pas de système nerveux. La "mémoire" des plantes est nommée stockage et recall par les chercheurs).
Par contre l'emploi d'analogies, laissant entendre que les plantes sont semblables aux humains, auront toujours plus de succès auprès du public (possibilité de projections affectives qui nous rendent la nature toujours plus sympathique). Arte et Dailymotion "surfent" sur ce registre.
Voilà pourquoi je citais plus haut les réserves épistémologiques de jacques Monod.
Je préfère : http://www.canalacademie.com/ida1627-Le ... moire.html
et: http://sciencesetavenir.nouvelobs.com/n ... antes.html

Lire F Halle . "Eloge de la plante". Collection sciences découvertes . Seuil 1999.

Et ce n'est pas fini. La recherche porte actuellement (entre autres) sur les substances qui déclenchent chez les plantes la stimulation de leurs défenses contre les agressions (insectes et cryptogames). Ce qui me fait dire que l'avenir est ouvert et non pas en train de se fermer comme on pourrait le croire.

Avatar de l’utilisateur
jeannotin
Roi du massif
Messages : 11704
Inscription : jeu. 29 déc. 2005 11:58
Région : Aquitaine
Localisation : "Au jardin d'Eden" en Chalosse(Landes)
Contact :

Re: vos plantes parlent

Message par jeannotin » lun. 18 mai 2015 8:25

coucou
je viens jamais par ici par manque de temps mais c'est dommage les sujets y sont interessants,et je découvre ce post peut être un peu tard mais mieux vaut tard que jamais :lol: Chaolinette mon mentor en botanique qui œuvre depuis des années pour la conservation végétale depuis le début 2015 organise des "concerts" de plantes suivis d'une conférence sur le thème et oui ! perso j'ai toujours eu la conviction profonde que les plantes communiquais ou essayais de le faire et bien tout cela me conforte dans mon ressenti, des expériences sont réalisées dans différents pays et il en ressortirait que les plantes émette des bruits différents d'un pays à l'autre, en quelque sorte comme nous elles pourrait avoir des langues différentes,elles communique entre elles,et aussi avec la faune environnante,je n'ai pas encore assisté mais ça va se faire je ne manquerais pas de vous dire
en tout cas j'adore l'idée :wink:
Un jardin c'est comme une partition de musique ça se pense, ça se couche sur le papier, ça se joue et ça s'écoute!

Josy
http://josy-jardin-eden.space-blogs.com/

Répondre

Revenir à « A la classification & l'étymologie »