nouveaux noms de familles.

Soyons clair et précis, la classification méthodique permet de s'y retrouver dans l'univers du végétal
fanch_53
Liseron du clavier
Messages : 2462
Inscription : ven. 08 mars 2013 0:27
Région : Bretagne
Sexe : Homme
Localisation : 29, e kreiz ar Breizh, er c'hreiz ar bed !

Re: nouveaux noms de familles.

Message par fanch_53 » ven. 29 avr. 2016 12:19

Et les noms qui changent souvent, au gré des classifications. Ajoutons à cela les multiples noms de cultivar, nom commerciaux, noms de variétés différent pour un tout petit détail, ... on ne s'en sort pas, et sur le terrain on galère.

Avatar de l’utilisateur
maranta
Fleur de pipelette
Messages : 744
Inscription : dim. 21 juin 2009 20:13
Région : Rhone Alpes

Re: nouveaux noms de familles.

Message par maranta » mer. 11 mai 2016 10:43

"D'un coté il y a Bourru, qui sort de la préhistoire

image: images/smilies/icon_razz.gif
:P, et découvre tout d'abord que le nom scientifique s'écrit en latin depuis 1865"

etc... pourquoi rabaisser celui qui n' est pas d' accord , le faire passer pour réactionnaire, etc;;;?
Je n' enlève rien de ce que j' ai écris plus haut , bien sûr que les éminents botanistes rêvent de laisser leur nom abrégé dans les bouquins :
- un ouvrage de quelques années quoique récent en ma possession comporte plus de 500 (cinq cents) noms d' "autorités" en relation avec les espèces citées .
Cela me fait irrésistiblement penser à ce que fait mon chien pour laisser trace de son passage . :mrgreen:
Quant à l' homme préhistorique, je dis et je pense que l' art du Néanderthalien montré par Bourru est supérieur à ce qui se fait maintenant sous le nom d' art contemporain .

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 16703
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: nouveaux noms de familles.

Message par bourru07 » mer. 11 mai 2016 11:34

Merci, maranta, de venir à ma rescousse...
Était-ce nécessaire ?
Pascual avait besoin d'un Pécuchet pour asseoir sa polémique et poser
avantageusement en scientifique dans le vent.
Grand bien lui fasse, je m'en contre-tamponne.

Quoi qu'il affirme, j'utilise, et depuis longtemps, les binômes linnéens.
Cela n'a pas été sans mal, m'étant mis à la botanique à 60 ans passés.
C'est d'ailleurs pour la peine que j'ai eue à acquérir ce réflexe, que je tiens à ce que
l'on ne vienne pas trop foutre le souk, dans cet univers que j'ai bien chèrement acquis.

Mais si cela faire rire Pascual, ce n'est pas bien grave.
C'est un métier difficile de faire rire les honnêtes gens... :P
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Avatar de l’utilisateur
pascual
Fleur de pipelette
Messages : 686
Inscription : lun. 06 févr. 2006 15:25
Région : Bretagne
Localisation : Quimper (29)
Contact :

Re: nouveaux noms de familles.

Message par pascual » mer. 11 mai 2016 11:51

maranta a écrit :etc... pourquoi rabaisser celui qui n' est pas d' accord , le faire passer pour réactionnaire, etc;;;?
Ou alors on y voit de l'humour, certes un peu sarcastique, mais qu notre ami Bourru est à même d'apprécier à sa juste valeur, puisqu'il n'est pas le dernier à le pratiquer :-) (d'où l'emploi des smileys, pour ne laisser aucun doute quant au caractère humoristique et amical d'une comparaison volontairement outrancière.

Ce n'est pas parce qu'il y a des noms dans tous les sens que le but en soi est d'en faire figurer le plus possible. Le fait de citer les auteurs est une obligation professionnelle dans le monde scientifique, car cela permet de retrouver les références, de croiser les informations pour pouvoir les vérifier ou compléter ses recherches, et de savoir à quel labo ou chercheur s'adresser pour tel type de question.

Le fait d'être publié est également le seul moyen pour un chercheur de "prouver" à sa hiérarchie et à ses financeurs qu'il "travaille pour de vrai". C'est donc une forme de recherche de légitimité c'est vrai, mais de gloriole, franchement ça m'étonnerait (en tous cas je ne connais aucun chercheur dans ce cas). Les jeunes étudiants sont certes émus la première fois qu'ils sont publiés, mais au 30è article ça n'a plus grande importance.
Si un chercheur est en mal d'immortalité, c'est plutôt soit vers les récompenses académiques, soit vers les médias qu'il va se tourner.

Au pire, surtout quand on a une jeune discipline comme la phylogénétique, qui n'est pas encore très clairement normalisée, chacun souhaite faire entendre son opinion pour que la normalisation en question se fasse plutôt dans le sens qui lui paraît préférable. On obtient donc des débats houleux, de publications en grand nombre, etc.
Mais celles-ci sont le fruit de la polémique: quand on discute (le genre Mahonia est-il distinct du genre Berberis ?) il y a nécessairement plus de courriers que quand on proclame un fait admis (description d'une nouvelle espèce de Mahonia).

Avatar de l’utilisateur
daniele 43
Empereur jardinier
Messages : 15161
Inscription : sam. 07 mars 2009 18:30
Région : Auvergne
Sexe : Femme
Localisation : Sibérie centrale de la métropole
Contact :

Re: nouveaux noms de familles.

Message par daniele 43 » mer. 11 mai 2016 12:38

:mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: vous me faites bien rire !!

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 16703
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: nouveaux noms de familles.

Message par bourru07 » mer. 11 mai 2016 14:16

      • daniele 43 a écrit : vous me faites bien rire !!
Ce n'était pas mon intention initiale,
mais, puisque c'est parti ainsi... allons y gaiement... :wink:

Cap gargantua.JPG
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 16703
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: nouveaux noms de familles.

Message par bourru07 » sam. 11 juin 2016 10:20

      • maranta a écrit :Quant à l' homme préhistorique, je dis et je pense que l' art du Néanderthalien montré par Bourru est supérieur à ce qui se fait maintenant sous le nom d' art contemporain .
Juste pour la précision :
pour très anciennes que soient les peintures de la grotte Chauvet, elles ne sont pas l’œuvre
des néandertaliens, mais de Cro Magnon. (Aurignacien)
Mais cela fait ringard de parler de Cro Magnon. On doit dire un Homo sapiens sapiens.
Mais dans ce cas, je pense qu'il ne s'agit pas de querelles de mandarins.
Plutôt une incursion rétrospective de la tarte à la crème du "politiquement correct"...
  • "On ne doit pas dire un aigle, on doit dire un oiseau de couleur".
Comme quoi, la frénésie de changer le nom des espèces n'est pas l'exclusivité des botanistes,
les préhistoriens ont, eux aussi, attrapé le virus.

@ maranta. Bien d'accord avec toi. Ça vaut amplement les colonnes de Buren... :lol:
[/color][/i]
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Pellia
Fleur de pipelette
Messages : 768
Inscription : lun. 28 août 2017 11:30
Région : Rhone Alpes

Re: nouveaux noms de familles.

Message par Pellia » sam. 23 sept. 2017 14:23

Bonjour,
@bourru07 où est le problème ? Lorsque je suis in situ, sur mon carnet je note des noms en abrégé, en patois, en… pour m’en souvenir. J’ai un collègue, qui était maître de conférence qui va s’exclamer : tient il y a du pétarou (silène enflée). Tous nous le faisons, c’est après lorsqu’il faut rédiger scientifiquement, nous allons retrouver les écris, non pas les bibles qui sont dans des armoires, derrière mon dos, de mon patron, le Musée d'histoire naturelle à Paris, France. J’ai des collègues du Conservatoire qui se promènent avec des feuilles où les noms scientifiques sont en marge, là c’est du bourrage de crâne, ils mémorisent de force, ils ne connaissent même plus les noms de leur enfance, ils ne savent même plus ce qu’est une tarte aux brimbelles.
Sur le site je m’efforce d’écrire le mot actualisé, il ne faut pas croire que je l’ai dans la tête, je reste avec mes ombellifères et les autres comme du jâpis, Galium aparine.

Répondre

Revenir à « A la classification & l'étymologie »