Flore alpine

A la découverte des végétaux, comment sont-ils arrivés en France, ...
Avatar de l’utilisateur
maranta
Fleur de pipelette
Messages : 744
Inscription : dim. 21 juin 2009 20:13
Région : Rhone Alpes

Flore alpine

Message par maranta » ven. 31 août 2012 16:16

Il y avait au-dessus des Alpes , de 1 à 2 kms de glace .
Quand cette grande glaciation a été terminée , comment les plantes , et quelles plantes se sont installées ? Il a d' abord fallu que les lichens transforment les roches en humus , mais après ? Les herbacées ? Les arbres ? Les plantes de taïga ?
Et à quelle altitude ? Les glaciers ont perduré en fond de vallées , donc je suppose que ce sont les sommets de faible altitude qui ont d' abord été occupés ...
Y-a-t-il moyen de savoir ou pas ?
Merci à tous pour votre contribution .... :)

Avatar de l’utilisateur
moxalyne
Bourgeon de bavard
Messages : 220
Inscription : lun. 11 juin 2012 10:20
Région : Belgique
Sexe : Femme

Re: FLORE ALPINE

Message par moxalyne » ven. 31 août 2012 20:43

Ce n'est pas une réponse scientifique mais lors d'une visite de tourbière (il y a 30 ans, c'est de l'histoire ancienne), le guide nous expliquait que les plantes de montagne, du moins, les plantes dites alpines, avaient beaucoup de points communs avec celles de la tourbière et celles de la taïga car elles avaient la même origine. Lors du réchauffement, les plantes de steppe froide se sont progressivement réfugiées en altitude où sont demeurés des "ilots" de plantes de climat glaciaire alors qu'en plaine, elles avaient régressé vers le grand nord...

Ce même guide expliquait que la colonisation de la tourbière suivait toujours le même schéma et qu'il était similaire à la transition entre la taïga et la forêt. J'ai oublié les détails, je me rappelle seulement que l'un des premiers arbres étaient le bouleau...

Avatar de l’utilisateur
Hommenature
Prince du jardin
Messages : 9655
Inscription : ven. 01 oct. 2004 21:13
Région : Belgique
Sexe : Homme
Localisation : Goegnies-chaussée (Hainaut Belgique)
Contact :

Re: FLORE ALPINE

Message par Hommenature » sam. 01 sept. 2012 0:58

Bonsoir
Ce n est qu une partie de la réponse mais il faut tenir compte que cela c est passé sur des centaines d années... le vent, les animaux pouvant colporter des graines très loin, les colonisations se sont faites progressivement

Profitant des substrat soit composé par les lichens ou autre système érosif ou encore par apport de poussières par le vent

Pascal
Consultant en Ecologie et Horticulture ornementale

Avatar de l’utilisateur
daniele 43
Empereur jardinier
Messages : 15683
Inscription : sam. 07 mars 2009 18:30
Région : Auvergne
Sexe : Femme
Localisation : Sibérie centrale de la métropole
Contact :

Re: FLORE ALPINE

Message par daniele 43 » lun. 10 sept. 2012 11:57

On parle , pour les plantes de Haute-montagne , et des tourbières acides de montagne, de reliques de l'ère glaciaire; car une bonne partie de ces plantes , ou leur ancêtres,vivaient sans doute sur notre territoire, au temps des grandes glaciations , sur ce qui devait être une toundra et des marécages au climat très rude..
Lorsque les glaciers ont fondu, la plupart ont disparu, mais certaines d'entre elles ont persisté ds des refuges où les conditions restaient très froides..sur des aires réduites et disjointes , dans les hautes montagnes et les plateaux assez élevés pour leur convenir..
Ensuite l'évolution et l'adaptation ont fait le reste sur ces populations isolées.; certains groupes sont restés semblables ,, dans d'autres , les plantes ont évolué vers des formes locales endémiques ....Donc ces plantes sont forcément rares.. mais si elles paraissent abondantes ds une station...
Pascal a raison , il y a aussi un phénomène de dissémination , par le vent , les animaux, et aujourd'hui par les hommes ;
L'apport humain s'accompagne d'une pollution par des espèces indésirables , phénomène qui s'accélère malheureusement du fait du tourisme dit vert, qui permet à des foules de pénétrer et surfréquenter des lieux à préserver ( ainsi des espèces rares sur des stations très réduites disparaissent , au profit d'espèces d'adventices envahissantes)... ( et je ne parle pas de l'érosion des sols et de la pollution due aux infrastructures nécessaires au tourisme, de l'envahissement par les véhicules à moteur.... ce ne serait plus le sujet )
C'est pourquoi chacun doit être responsable lorsqu'il part en randonnée, tout particulièrement dans des milieux rares...notre seule présence perturbe la flore et la faune

Avatar de l’utilisateur
maranta
Fleur de pipelette
Messages : 744
Inscription : dim. 21 juin 2009 20:13
Région : Rhone Alpes

Re: FLORE ALPINE

Message par maranta » sam. 15 sept. 2012 8:15

Merci à tous pour votre contribution .
Il y a des plantes envahissantes très nuisibles , telles les renouées du Japon et de Sakhaline , colonisation des berges de rivières et de tous espaces .
La colonisation "naturelle" est doublée d'une implantation inconsciente par l'homme : terrassements , transports des terres infectées vers des talus nouveaux etc ...
Le buddleïa aussi est omniprésent , il est surtout reproduit par ses graines . On peut trouver un avantage à ce dernier : les papillons l'adorent , peut-être contribue-t-il à leur reproduction par leur nourriture (?)
Je précise que je ne connaissais pas ces deux plantes dans mon enfance , maintenant on les voit partout ...
La colonisation par le robinier est plus ancienne , et non moins nuisible , il est parfois impossible de franchir un peuplement ...
Ceci n'est que le plus visible , il y en a des dizaines d'autres ...ambroisie , impatiens etc ...

Niortinoufin
Graine de timide
Messages : 3
Inscription : mer. 20 nov. 2019 16:44
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Contact :

Re: FLORE ALPINE

Message par Niortinoufin » mer. 20 nov. 2019 16:59

Bonne question effectivement

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 20358
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: Flore alpine

Message par bourru07 » mer. 20 nov. 2019 18:53

Ah ! Le Bon vieux temps du Würm. :veryhappy:
La police de Cro-Magnon faisait son boulot, en ces temps-là, on n'aurait jamais laissé les vaches roter,
ni les mobylettes pétarader...
Tout bien pesé, je me demande si Riess, Mindel et Günz n'étaient pas encore plus chouettes :P ...
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Répondre

Revenir à « Aux origines »