Ginkgo biloba

A la découverte des végétaux, comment sont-ils arrivés en France, ...
bibiloba
Seigneur des paquerettes
Messages : 7669
Inscription : dim. 13 juin 2010 23:44
Région : Midi-Pyrénées
Localisation : Toulouse

Re: Ginkgo biloba

Message par bibiloba » ven. 07 sept. 2012 1:33

Je me demandais..... : un arbre qui n'a pas éprouvé, comme ses petits camarades, le besoin d'évoluer pour s'adapter à tous les évènements climatiques qu'il a dû rencontrer au fil des siècles, et qui est toujours donné pour résister à la pollution (et même aux explosions nucléaires, comme celui si célèbre de Nagasaki), avait forcément dès son origine et a conservé toutes les qualités nécessaires pour survivre dans toutes les circonstances.
Quel est son secret ?
Une petite impatience peut gâcher un grand projet. (Confucius)

Avatar de l’utilisateur
Ginkgo13
Graine de timide
Messages : 93
Inscription : dim. 17 mai 2009 17:43
Région : Rhone Alpes
Sexe : Femme
Localisation : FIRMINY
Contact :

Re: Ginkgo biloba

Message par Ginkgo13 » jeu. 20 sept. 2012 0:57

bibiloba a écrit :Le ginkgo date de ces temps reculés où les arbres n'avaient pas encore dû choisir entre devenir des feuillus ou des conifères. Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais je trouve ça extraordinaire, et cette échelle de temps et ce qu'il a fallu d'évolution pour arriver jusqu'à notre temps nous remet à notre juste place, un bref moment dans l'histoire du développement de la vie.
:top: Rien d'autre à rajouter!

Comme beaucoup d'entre vous, je voue une passion particulière à cet arbre qui selon moi, n'a pas son égal!

J'ai eu la chance de voir pousser et évoluer devant mes yeux deux graines de Ginkgo.
Je les ai choyé, protégé, admiré... bref vous avez compris l'idée. :oops:
Chacun d'eux portait une histoire et un nom. Hommage à deux de mes animaux décédés le jour ou chacun d'eux avait montré leur premier signe de vie. A une semaine d'intervalle.
Mais j'ai du déménager dans un appartement sans balcon, ni jardin...
Dépitée, je les ai donc confié à ma mère qui en pris bien soin.
Mais elle n'a pas pensé à les rentrer pour l'hiver alors qu'ils n'avaient que deux ans à peine et n'ont pas survécu à l'hiver dernier... :cry:
J'ai mis beaucoup de temps à l'accepter :(
(Vous pourrez trouver quelques photos de leur début sur ce post: mon-modeste-petit-balcon-t109936.html).

En hommage à ces deux arbres passionnants et surtout par passion pour cet arbre fantastique, mon petit Mouchon porte son nom.

J'ai donc l'honneur de vous présenter GINKGO, une toute autre espèce lol

Image

Je suis également passionnée par la fougère, deux plantes qui me fascinent totalement et je pense pour les mêmes raisons: leurs empruntes d'un autre temps... :top:

Désolée pour ce mode "je raconte ma vie", mais en voyant ce post, je n'ai pas pu resister :oops:
Cogito Ergo Sum Vegan

Avatar de l’utilisateur
Léontine
Grossiste en parlotte
Messages : 3985
Inscription : sam. 11 août 2007 11:19
Localisation : Ruffécois
Contact :

Re: Ginkgo biloba

Message par Léontine » jeu. 20 sept. 2012 19:53

bibiloba a écrit :Je me demandais..... : un arbre qui n'a pas éprouvé, comme ses petits camarades, le besoin d'évoluer pour s'adapter à tous les évènements climatiques qu'il a dû rencontrer au fil des siècles, et qui est toujours donné pour résister à la pollution (et même aux explosions nucléaires, comme celui si célèbre de Nagasaki), avait forcément dès son origine et a conservé toutes les qualités nécessaires pour survivre dans toutes les circonstances.
Quel est son secret ?
Le Ginkgo est comme on le sait le représentant d'un groupe fossile... et, de fait, il a très certainement disparu à l'état sauvage (à l'époque historique, d'après Aline Raynal-Roques) ! Alors que l'humanité détruit tant et plus, le Ginkgo est l'exception qui confirme la règle, car il doit sa survie à l'intérêt que les hommes lui ont porté : s'il n'avait pas été cultivé près des temples, il aurait disparu.

Le Ginkgo à rayures a de magnifiques yeux verts ! :D
Kekcestruc, Le Jardin des Amis, Mon Beau Jardin, Valinfo
et autres outils de jardin sont sur La Grille Verte et sur Facebook

Avatar de l’utilisateur
BIBI17
Grossiste en parlotte
Messages : 4879
Inscription : mar. 27 mai 2008 18:35
Région : Poitou Charentes
Sexe : Femme

Re: Ginkgo biloba

Message par BIBI17 » sam. 22 sept. 2012 11:16

Bonjour,
Je suis étonnée Ginkgo que vous ayez perdu vos ginkgo, pour ne pas les avoir rentrés l'hiver. - Le mien est issu également d'une graine, - Il a toujours été en pot (tous les ans je le change de pot, car l'arbre grandit, mais pas le pot :lol: - Je ne l'ai jamais rentré l'hiver, et l'été il est en plein cagnard. (cet hiver il a fait exceptionnellement froid, et l'été ici est très chaud et sec)
Il se porte à merveille - (il aura 6 ans en février) .
Bonne journée :wink:

Avatar de l’utilisateur
Zifool
Fruit de la jacasse
Messages : 1347
Inscription : dim. 22 juin 2008 9:35
Région : Bourgogne
Localisation : Saone & Loire, 71

Re: Ginkgo biloba

Message par Zifool » lun. 24 sept. 2012 10:15

Pour reprendre ce que dit Bibi, le ginko est un arbre extrêmement rustique et résistant je ne sais pas si c'est vraiment votre hiver qui les as tués.

Par contre le ginko a rayures demande beaucoup plus de soin c'est sur ! :smoke:
Il est plus facile de désintégrer un atome, qu'un préjugé (Einstein)

:loupe: Carte du climat français, et de la rusticité :prof:= climat-france-rusticite-usda-t146878.html

bibiloba
Seigneur des paquerettes
Messages : 7669
Inscription : dim. 13 juin 2010 23:44
Région : Midi-Pyrénées
Localisation : Toulouse

Re: Ginkgo biloba

Message par bibiloba » sam. 06 oct. 2012 14:38

Je retrouve des notes prises il y a longtemps (une émission télé, une conférence ?) :
. Le ginkgo est apparu au début de l'ère secondaire (dinosaures)
. Il a failli disparaître au milieu de l'ère tertiaire (mammifères) : réchauffement climatique, grands bouleversements géologiques ?.
. En japonais, hoïsho = grand ginkgo, est le nom donné à la coiffure des sumos.
. Les moines japonais ont pour canne une branche de ginkgo.
. Si l'arbre est détruit, il se recèpe en rebourgeonnant à partir de la racine :
- le "Dragon volant" (+ de 2 000 ans) a produit 22 nouveaux troncs,
- le "Cacochyme" a plus de 1 000 ans, mais par cartographie, on a détecté des arbres de plus de 3 000 ans.

. Les noix fraîches grillées se consomment en Corée (Unhaeng).
. Les feuilles se préparent comme du thé (préférer un mélange de feuilles vertes et jaunes d'automne) : contre troubles capillaires, notamment cérébraux).
. On peut en faire une décoction insecticide non polluante (dégagement d'un acide (?)), mais à ne pas consommer.
. La pulpe des fruits est irritante et allergène.
. Les amandes crues sont toxiques, mais on peut les griller ou les faire sécher au soleil, débarrassées de leur peau : elles soignent l'asthme, la toux, les troubles urinaires.
(Soupe, farine, amuse-gueules).

L'arbre ne connaît aucun parasite insecte ou champignon et survit aux radiations.

Les feuilles brûlent très difficilement (sans commentaire... il existe quelques espèces d'arbres qui, au contraire du pin et de l'eucalyptus, pourraient limiter les feux de forêts, si on s'y intéressait...).
Une petite impatience peut gâcher un grand projet. (Confucius)

marinaelis
Graine de timide
Messages : 49
Inscription : dim. 14 avr. 2013 7:19
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Homme
Localisation : Puget-ville

Re: Ginkgo biloba

Message par marinaelis » jeu. 02 mai 2013 6:40

Petit déterrage.
Bonjour, j'ai planté il y a trois ans à côté de mon olivier Marcel un Ginkgo qui a été offert à ma chérie par ses anciennes collègues de travail à l'occasion de notre emménagement dans notre maison et que nous avons baptisé Rikgo.

S'il est vrai que je lui ai un peu mené la vie dure (planté dans un trou creusé à la va-vite en pleine canicule d'août :? ) j'ai acquis à ses égards un affection particulière.
Les deux premières années, il a bourgeonné et perdu ses feuilles à deux reprises.
Cette année je sens qu'il a enfin pris ses marques et son développement me semble plus vif.
Quels soins puis-je lui apporter afin qu'il se sente bien chez nous ?
(comme un enfant un peu taciturne, on peut se demander ce qui ne va pas...)

Voilà une image (je sais c'est le chantier derrière ...)

Image
Marius, Nathan, Elise

***************************

"C'est curieux, chez les marins, ce besoin de faire des phrases ..."

so1lei2l
Pépinière à blabla
Messages : 2748
Inscription : lun. 09 nov. 2009 21:52
Région : Lorraine
Contact :

Re: Ginkgo biloba

Message par so1lei2l » jeu. 02 mai 2013 22:17

Le ginkgo est un arbre qui pousse lentement
Je pense que le tien est bien enraciné maintenant laisse le faire sa vie
il a l'air de si plaire

bonne continuation
Mes bonsaï et jardin en 2018
sur http://goshin.e-monsite.com

Avatar de l’utilisateur
airzab
Fruit de la jacasse
Messages : 1346
Inscription : lun. 08 déc. 2008 20:25
Région : Rhone Alpes
Sexe : Homme
Localisation : Nord Isere

Re: Ginkgo biloba

Message par airzab » ven. 03 mai 2013 9:45

bibiloba a écrit :Je retrouve des notes prises il y a longtemps (une émission télé, une conférence ?) :
. Le ginkgo est apparu au début de l'ère secondaire (dinosaures)
. Il a failli disparaître au milieu de l'ère tertiaire (mammifères) : réchauffement climatique, grands bouleversements géologiques ?.
. En japonais, hoïsho = grand ginkgo, est le nom donné à la coiffure des sumos.
. Les moines japonais ont pour canne une branche de ginkgo.
. Si l'arbre est détruit, il se recèpe en rebourgeonnant à partir de la racine :
- le "Dragon volant" (+ de 2 000 ans) a produit 22 nouveaux troncs,
- le "Cacochyme" a plus de 1 000 ans, mais par cartographie, on a détecté des arbres de plus de 3 000 ans.

. Les noix fraîches grillées se consomment en Corée (Unhaeng).
. Les feuilles se préparent comme du thé (préférer un mélange de feuilles vertes et jaunes d'automne) : contre troubles capillaires, notamment cérébraux).
. On peut en faire une décoction insecticide non polluante (dégagement d'un acide (?)), mais à ne pas consommer.
. La pulpe des fruits est irritante et allergène.
. Les amandes crues sont toxiques, mais on peut les griller ou les faire sécher au soleil, débarrassées de leur peau : elles soignent l'asthme, la toux, les troubles urinaires.
(Soupe, farine, amuse-gueules).

L'arbre ne connaît aucun parasite insecte ou champignon et survit aux radiations.

Les feuilles brûlent très difficilement (sans commentaire... il existe quelques espèces d'arbres qui, au contraire du pin et de l'eucalyptus, pourraient limiter les feux de forêts, si on s'y intéressait...).
Bonjour,

beaucoup de gens disent que les graines de Ginkgo sont mangeables grillées, mais est ce que quelqu'un a gouté ?

j'aime bien les chinois mais le fait qu'ils mangent quelque chose ne prouve pas que ça soit bon ... ;) en Corée je sais pas

j'ai des jeunes Gingko issus de semis et compte utiliser les graines produites, mais si c'est pas bon je ne garderai que les mâles pour les problèmes d'odeur des fruits

A+
Remi

Avatar de l’utilisateur
BUGADE
Grossiste en parlotte
Messages : 3999
Inscription : jeu. 03 juin 2010 8:51
Région : Languedoc Roussillon
Localisation : Aude, quelque part entre la montagne et la mer...

Re: Ginkgo biloba

Message par BUGADE » lun. 13 mai 2013 13:47

Biloba a écrit :Tout à fait Dagda, j'ai encore foule d'autre chose à son sujet que je mettrais ici.

Granvillais, effectivement magnifique reportage sur Arte sur le Ginkgo :top: , dommage qu'on ne puisse l'enregistrer.
Dans le même style, ce soir c'était les baobabs, j'ai adoré.
Pour te remercier de tes conseils passés et comme en "pm" les images ne passent pas, voici une photo de mon :baby: qui après des rempotages successifs et en pleine terre à ce jour, est passé de 10 à 60 cm en trois ans. Cette année, il n'a rien pris en hauteur mais il va bien :)
Gin....jpg
Dans un monde sans mélancolie, les rossignols se mettraient à roter. Émile M Cioran

Avatar de l’utilisateur
airzab
Fruit de la jacasse
Messages : 1346
Inscription : lun. 08 déc. 2008 20:25
Région : Rhone Alpes
Sexe : Homme
Localisation : Nord Isere

Re: Ginkgo biloba

Message par airzab » dim. 04 août 2013 13:02

bonjour,

Par rapport à ce que j'ai dit plus haut sur les graines de Gingko, mon fils qui est en Chine a gouté et dit que c'est très bon. (en même temps je sais pas s'il est totalement objectif étant très amoureux de ce pays ... ;) )

J'ai 3 gingkos issus de semis, y'a des chances qu'il y ait un femelle dans le lot (7 chances sur 8 si je me trompe pas) reste plus qu'à attendre pour gouter moi-même ...

A moins que j'aille faire un tour en Chine d'ici là

bon dimanche
Remi

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 15613
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: Ginkgo biloba

Message par bourru07 » mar. 27 août 2013 16:06

Bonjour
Je viens de dévorer ce sujet, passionnant et éclectique,
qui éclaire le ginko sous une multitude d'angles sauf un:
je reste sur ma faim en ce qui concerne:
  • Ses conditions optimales de culture(en France).

J'en ai planté un, il y a trente cinq ans, en pleine terre, chez moi.
Zone de l'olivier. Sur une restanque à l'adret, à deux mètres du muret inférieur.
Un trou de plantation modeste, mais pas ridicule, 50x50 creusé jusqu'au rocher,
Le sol? 30cm de terre sableuse, acide, au dessus d'une couche d'environ 15 cm,
une peu plus argileuse, au fond: le micaschiste.
Alentours, les sols laissés en jachère sont envahis de pins maritimes luxuriants.

Et mon ginko de 35 ans végète, atteignant péniblement les deux mètres.
Bien sûr, quelques vicissitudes dans sa prime jeunesse, peuvent partiellement
expliquer cette paresse. Deux fois rongé par les chevreuils, il est reparti du pied
sans trop broncher. Et depuis 25 ans, aucun accident.
  • Qui parmi cultive des ginkos âgés qui poussent bien?
    Que leur offrez-vous comme conditions?
    Chez moi,où est le loup?
A l'avance, merci pour tous conseils..
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Avatar de l’utilisateur
BUGADE
Grossiste en parlotte
Messages : 3999
Inscription : jeu. 03 juin 2010 8:51
Région : Languedoc Roussillon
Localisation : Aude, quelque part entre la montagne et la mer...

Re: Ginkgo biloba

Message par BUGADE » mar. 27 août 2013 17:36

bourru07 a écrit :Bonjour
Je viens de dévorer ce sujet, passionnant et éclectique,
qui éclaire le ginko sous une multitude d'angles sauf un:
je reste sur ma faim en ce qui concerne:
  • Ses conditions optimales de culture(en France).

J'en ai planté un, il y a trente cinq ans, en pleine terre, chez moi.
Zone de l'olivier. Sur une restanque à l'adret, à deux mètres du muret inférieur.
Un trou de plantation modeste, mais pas ridicule, 50x50 creusé jusqu'au rocher,
Le sol? 30cm de terre sableuse, acide, au dessus d'une couche d'environ 15 cm,
une peu plus argileuse, au fond: le micaschiste.
Alentours, les sols laissés en jachère sont envahis de pins maritimes luxuriants.

Et mon ginko de 35 ans végète, atteignant péniblement les deux mètres.
Bien sûr, quelques vicissitudes dans sa prime jeunesse, peuvent partiellement
expliquer cette paresse. Deux fois rongé par les chevreuils, il est reparti du pied
sans trop broncher. Et depuis 25 ans, aucun accident.
  • Qui parmi cultive des ginkos âgés qui poussent bien?
    Que leur offrez-vous comme conditions?
    Chez moi,où est le loup?
A l'avance, merci pour tous conseils..
Bonjour,
je ne prétends pas avoir de grandes connaissances mais au sujet de la croissance, j'ai lu qu'elle était variable comme pour le mien qui a bien poussé la première année, peu la deuxième et ainsi de suite... Pour le votre, ont peut penser que cette barrière rocheuse ralenti l'arbre, le pivot ne trouvant pas son chemin. Perso, je ne me risquerais pas à le
changer de place :( d'autant si l'arbre se porte bien !
Si les pins autour sont nombreux et proches, cela n'aide peut-être pas trop pour ses racines secondaires...
bonne journée
Dans un monde sans mélancolie, les rossignols se mettraient à roter. Émile M Cioran

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 15613
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: Ginkgo biloba

Message par bourru07 » mer. 28 août 2013 8:17

BUGADE a écrit :Si les pins autour sont nombreux et proches, cela n'aide peut-être pas trop pour ses racines secondaires...
:oops: Pardon pour mon "alentours" très ambigu.
J'ai totalement débarrassé mon terrain de ces satanés pins depuis plus de vingt ans.
Le pin le plus proche est à 100m. Je voulais seulement dire que mon sol et mon climat
est très (trop) favorable à la prolifération du pin maritime.
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Avatar de l’utilisateur
ligerienne
Liseron du clavier
Messages : 2200
Inscription : lun. 05 nov. 2012 22:35
Région : Centre
Localisation : Val de Loire entre sable et bruyères

Re: Ginkgo biloba

Message par ligerienne » mer. 28 août 2013 14:33

C'est un de mes chouchous celui là. Planté en 2004, tout petit. Il a eu un début difficile, il s'est fait étêter à deux ans par une débrousailleuse :oops: Sa cime est bien repartie, il s'allongeait de 20/30 cm par an et puis les quatre dernières années, c'était 10cm. Cette année c'est super, il s'est allongé d'un bon 40cm.
Image
Image

Répondre

Revenir à « Aux origines »