Ginkgo biloba

A la découverte des végétaux, comment sont-ils arrivés en France, ...
opusoculi
Grossiste en parlotte
Messages : 4628
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Ginkgo biloba

Message par opusoculi » mer. 22 janv. 2014 3:04

Et nous apprécions les photos toujours très soignées de biloba.

bibiloba
Seigneur des paquerettes
Messages : 7849
Inscription : dim. 13 juin 2010 23:44
Région : Midi-Pyrénées
Localisation : Toulouse

Re: Ginkgo biloba

Message par bibiloba » ven. 21 févr. 2014 16:31

Je viens d'apprendre qu'il est en culture (quelques centaines d'hectares) dans le nord des Landes, en remplacement des forêts de pins. Une sacrément bonne nouvelle.
Et donc qu'il aurait une petite préférence pour des terrains sablonneux...

Mon premier ginkgo va bientôt avoir 25 ans, et 1 m 50 seulement : il a séjourné presque 10 ans en pot, le pauvre, et sa racine principale avait subi des misères ! Exemple à ne pas suivre.
Une petite impatience peut gâcher un grand projet. (Confucius)

Avatar de l’utilisateur
Biloba
Empereur jardinier
Messages : 15121
Inscription : sam. 29 janv. 2005 19:19
Région : Aquitaine
Localisation : Sud Ouest (Entre-Deux-Mers)

Re: Ginkgo biloba

Message par Biloba » ven. 21 févr. 2014 19:41

Bonjour

Sans doute parles tu de St Jean d'Illac, en fait c'est une exploitation à usage médical, la plus grande exploitation européenne de Ginkgo.
Je n'ai pas entendu parler de forêts de Ginkgo en remplacement de Pin.

bibiloba
Seigneur des paquerettes
Messages : 7849
Inscription : dim. 13 juin 2010 23:44
Région : Midi-Pyrénées
Localisation : Toulouse

Re: Ginkgo biloba

Message par bibiloba » sam. 22 févr. 2014 16:23

C'est cela !
" La SCA “Domaine de Saint Jean d’Illac” exploite de grandes parcelles basées sur deux sites : Saint Jean d’Illac (230 ha) et Captieux (300 ha). Ces immenses champs représentent plus de 11 millions de ginkgos qui poussent sans insecticide ni herbicide (certifié bio), maintenus à l’état d’arbustes pour permettre la mécanisation de cette culture. De grandes quantités (600 tonnes) de feuilles vertes sont ainsi récoltées tous les ans et transformées sur place, puis séchées (mises dans des balles) avant d’être envoyées vers les usines d’extraction situées en Allemagne."

Bon, 11 millions de ginkgos, ça ne fait pas une forêt ? Qui a remplacé le pin cultivé autrefois pour sa résine ?
Dommage qu'on ne sache pas aller jusqu'à la fin du processus...
Une petite impatience peut gâcher un grand projet. (Confucius)

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 18237
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: Ginkgo biloba

Message par bourru07 » sam. 22 févr. 2014 16:33

      • bibiloba a écrit : 11 millions de ginkgos ... ... maintenus à l’état d’arbustes pour permettre la mécanisation de cette culture.
Les maintenir à l'état d'arbustes?
Ça, je sais très bien faire... 8)
C'est l'inverse qui me semble plus difficile. :lol:
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Avatar de l’utilisateur
Biloba
Empereur jardinier
Messages : 15121
Inscription : sam. 29 janv. 2005 19:19
Région : Aquitaine
Localisation : Sud Ouest (Entre-Deux-Mers)

Re: Ginkgo biloba

Message par Biloba » sam. 22 févr. 2014 16:35

Pour avoir vu l'effeuillage de ces Ginkgos, pour moi qui les aime tant, je peux vous dire que ça me fait vraiment mal au coeur....

opusoculi
Grossiste en parlotte
Messages : 4628
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Ginkgo biloba

Message par opusoculi » sam. 22 févr. 2014 21:55

Le sol des Landes est un sable pauvre fixé par le Pin maritime, souvent la nappe phréatique affleure. Il n'y pousse pas grand chose. D'immenses parcelles de milliers d'hectares d'un seul tenant ont été améliorées à grands frais. Depuis 20 ans sont cultivés en alternance et en fonction des débouchés, les semences de maïs (années 90), Rosiers,Tulipes (grossissement des bulbes pour la Hollande), carottes, salades et d'autre cultures surprenantes dans ce contexte très acide humide + microclimat très froid ...
Les Gingko de ces 530 d'hectares sont cultivés techniquement comme des légumes alimentés artificiellement ; leur culture peut être abandonnée au profit d'une autre si de meilleurs débouchés se présentent ou bien si un concurrent propose ces feuilles à meilleur prix. C'est une culture assistée comme une autre. Je ne juge pas.

"Dommage qu'on ne sache pas aller jusqu'à la fin du processus..."

Planter des Gingko dans les Landes et obtenir des arbres serait une autre paire de manches. Mis à part quelques endroits choisis comme les 'airials' où poussent des chênes les chances de réussite seraient minces. Les arbres dans le sol des Landes ne forment pas de pivots ; seules les tiennent (et avec difficulté) des racines superficielles . Le Pin maritime peut pousser et tenir debout sans pivot , voilà pourquoi il avait été choisi pour assécher cet immense marécage insalubre au 19ème . Il reste encore très difficilement cultivable, même les Pins se développent mal sur plus de la moitié du territoire et le bois des Chêne est inutilisable comme bois d'oeuvre (dégâts du gel).

Je vous souhaite à tous de visiter l'eco musée du village de Marquéze (Conservatoire du Parc Régional des Landes de Gascogne). Les maisons, le jardin potager(une misère), les maigres arbres (aux prolongements de 2cm par an), les animaux, tout le mode vie des gens dans ce milieu est expliqué par votre guide. Vous apprécierez l'accès par un petit train tout à fait charmant . Vous reviendrez étonnés des difficultés extrêmes que plantes animaux et humains ont du et doivent encore affronter dans les Landes de Gascogne.

bibiloba
Seigneur des paquerettes
Messages : 7849
Inscription : dim. 13 juin 2010 23:44
Région : Midi-Pyrénées
Localisation : Toulouse

Re: Ginkgo biloba

Message par bibiloba » dim. 23 févr. 2014 11:18

:top: Très intéressant de vous lire. Des arbres maintenus en état de servitude...
Région à mettre en parallèle avec toutes ces zones de bonne terre cultivable que l'on préfère bétonner. :oh:
Je me réjouis de voir dans ma ville des ginkgos "historiques", même si on doit se boucher le nez en passant au début de l'automne (comme fait exprès, des arbres-filles !).
Une petite impatience peut gâcher un grand projet. (Confucius)

Avatar de l’utilisateur
Biloba
Empereur jardinier
Messages : 15121
Inscription : sam. 29 janv. 2005 19:19
Région : Aquitaine
Localisation : Sud Ouest (Entre-Deux-Mers)

Re: Ginkgo biloba

Message par Biloba » lun. 24 févr. 2014 15:05

Pour la forêt des Landes on continue là bas, merci Bourru :wink:

bibiloba
Seigneur des paquerettes
Messages : 7849
Inscription : dim. 13 juin 2010 23:44
Région : Midi-Pyrénées
Localisation : Toulouse

Re: Ginkgo biloba

Message par bibiloba » lun. 24 févr. 2014 16:47

Merci, Bourru ! Je ne sais pas rester en ligne droite. Chaque fois que se présente une bifurcation, il faut que j'aille voir ce que cachent ces petits sentiers...
Pour me faire pardonner, une jolie traduction d'un célèbre poème de Goethe (à moins qu'il n'ait déjà été mentionné) :

"La feuille de cet arbre, que l’Orient
À mon jardin a confié,
Donne à goûter un sens secret
Que l’initié apprécie.

Est-ce un seul être vivant,
Qui en lui-même se sépare ?
Est-ce deux êtres, qui si bien se cherchent
Qu’on les croit ne faire qu’un ?

Pour répondre à cette question,
Voilà que j’ai trouvé le sens juste,
Ne sens tu pas à mes chants,
Que je suis, et Un, et double ?"
Une petite impatience peut gâcher un grand projet. (Confucius)

bibiloba
Seigneur des paquerettes
Messages : 7849
Inscription : dim. 13 juin 2010 23:44
Région : Midi-Pyrénées
Localisation : Toulouse

Re: Ginkgo biloba

Message par bibiloba » mar. 18 mars 2014 15:02

Ouverture de la saison : les bourgeons des miens ont éclaté. Premières feuilles ces jours-ci. Et dans les autres régions ?
Une petite impatience peut gâcher un grand projet. (Confucius)

Avatar de l’utilisateur
Biloba
Empereur jardinier
Messages : 15121
Inscription : sam. 29 janv. 2005 19:19
Région : Aquitaine
Localisation : Sud Ouest (Entre-Deux-Mers)

Re: Ginkgo biloba

Message par Biloba » mar. 18 mars 2014 18:51

Bonjour

Ceux qui sont en pot commencent à verdir au bout des bourgeons
le plus grand qui est en terre dort encore.

Avatar de l’utilisateur
rama45
Seigneur des paquerettes
Messages : 7830
Inscription : sam. 17 janv. 2009 14:19
Région : Centre
Sexe : Femme
Localisation : loiret (puiseaux)
Contact :

Re: Ginkgo biloba

Message par rama45 » mer. 19 mars 2014 9:31

le mien aussi dort encore

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 18237
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: Ginkgo biloba

Message par bourru07 » mer. 19 mars 2014 10:24

Ah, exotisme, quand tu nous tiens.. :angryfire:
Il y a 40 ans, je débarquais dans ma nouvelle patrie plus ensoleillée, j'ai cru
malin de tenter la plantation de quelques arbres légèrement exotiques..
Un Lyrodendron, un Gincko, un Dyospyros kaky, un Magnolia grandiflora et un Jacaranda.
Le tulipier et le kaki jubilent et prospèrent.
Le jacaranda est mort dès le premier hiver.
Le M. grandiflora réussit à faire un petit 6 m. mais souffre manifestement de l'air trop sec.
Quand au Gincko, il survit, souffreteux. 2,5m en 40 ans, il ne montera jamais sur le podium.
J'ai expliqué, sur ce post (27 août 2013) les conditions que je lui donne.
Qui a des pistes pour que je lui aménage des conditions édaphiques plus favorables?
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

bibiloba
Seigneur des paquerettes
Messages : 7849
Inscription : dim. 13 juin 2010 23:44
Région : Midi-Pyrénées
Localisation : Toulouse

Re: Ginkgo biloba

Message par bibiloba » mer. 19 mars 2014 11:43

Un ginkgo de 40 ans ! S'il n'a pas fait de fruits, ce devrait être un garçon (la post-puberté est entre 25 et 30 ans).
A essayer peut-être : tu plantes des noyaux dans différentes conditions de terrain, pour voir où ils poussent le mieux.
Pour le jacaranda, dommage, mais c'est un rêve en dehors de zones climatiques précises. Et encore, on en trouve soit de très moches, soit de splendides en bordure de Méditerranée.
Une petite impatience peut gâcher un grand projet. (Confucius)

Répondre

Revenir à « Aux origines »