La rusticité des avocats, je teste !

Les plantes n'ont pas toutes la même résistance au froid et l'acclimatation peut améliorer cette résistance, quelles sont vos expériences ?
Avatar de l’utilisateur
Gordame
Graine de timide
Messages : 85
Inscription : mar. 25 août 2015 17:48
Région : Pays de la Loire
Sexe : Homme

Re: La rusticité des avocats, je teste !

Message par Gordame »

Ah bien ! Donc toi aussi tu veux des avocats dans ton assiette ? :D Tu as plus de chances que moi, j'espère que mes expériences t'inspirent de nouvelles méthodes d'acclimatation :) Si tu veux partager ton expérience, n'hésite pas, on est pas mal à vouloir essayer en France ! C'est un gain d'informations pour les autres ;-)

Avatar de l’utilisateur
libicou
Fleur de pipelette
Messages : 680
Inscription : sam. 06 juin 2015 16:35
Région : Aquitaine
Sexe : Femme

Re: La rusticité des avocats, je teste !

Message par libicou »

Oui bien sûr avec plaisir :top:
Pourquoi tu dis que j'ai plus de chance? Tu rencontres des soucis avec tes avocatiers ?
L'attente est une chaîne qui lie tous nos plaisirs. Montesquieu

Avatar de l’utilisateur
Gordame
Graine de timide
Messages : 85
Inscription : mar. 25 août 2015 17:48
Région : Pays de la Loire
Sexe : Homme

Re: La rusticité des avocats, je teste !

Message par Gordame »

Oui, il y a du gel l'hiver, avec -7°C cet hiver. Être dans le sud diminue les chances d'avoir du gros gel

Avatar de l’utilisateur
libicou
Fleur de pipelette
Messages : 680
Inscription : sam. 06 juin 2015 16:35
Région : Aquitaine
Sexe : Femme

Re: La rusticité des avocats, je teste !

Message par libicou »

Ah j'ai eu le même tu sais cet hiver... C'est déjà moi qui avait posté et expliqué tout ça il y a trois ou quatre mois!
Mais ici c'est exceptionnel j'espère que ça ne se reproduira pas!
L'attente est une chaîne qui lie tous nos plaisirs. Montesquieu

Avatar de l’utilisateur
Gordame
Graine de timide
Messages : 85
Inscription : mar. 25 août 2015 17:48
Région : Pays de la Loire
Sexe : Homme

Re: La rusticité des avocats, je teste !

Message par Gordame »

Bonsoir !

Et rebelote cette année avec un -8°C attendus dans la nuit ! Je vous en dirai plus une fois les températures enregistrées. Je posterai également des photos des avocatiers, je ne compte pas les rentrer et vous expliquer pourquoi je ne compte pas le faire dans les jours qui viennent.

Bonne soirée à toute la communauté, et faites gaffe au froid quand même !


Gordame

4rion
Graine de timide
Messages : 1
Inscription : dim. 02 févr. 2020 22:49
Région : Midi-Pyrénées
Sexe : Homme

Re: La rusticité des avocats, je teste !

Message par 4rion »

Salut Gordame,

Que devient ton avocatier ?

De mon côté, j'ai planté un noyau d'avocat directement en pleine terre début 2017 avec ma fille, entre de hauts murs qui ne lui accordent que 6h d'ensoleillement direct en été, et pas de direct en hiver, sur la commune de Baziège (Occitanie).
La terre à son pied est couverte de 20cm de feuilles mortes (glycine, vigne vierge) toute l'année, j'y jette aussi tous mes déchets compostables.
Après 3 ans, il a encaissé quelques coups de froid dont une nuit à -15, et plusieurs journées à +42 qui lui ont grillés une dizaine de feuilles.
Aujourd'hui, il mesure 1,50m et à fait ses premières branches l'été dernier.

A suivre. 😉

Avatar de l’utilisateur
christianne
Roi du massif
Messages : 11705
Inscription : sam. 16 avr. 2005 0:49
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Localisation : Vaucluse, VILLELAURE

Re: La rusticité des avocats, je teste !

Message par christianne »

le pb ne sera pas uniquement la survie d'un avocatier en pleine terre mais sa production de fruits! que les bourgeons à fleurs puissent se former au bon moment et qu'ils aillent jusqu'au bout.
En dehors de la Corse je ne vois pas comment on peut cultiver des avocats en France

Laclem
Graine de timide
Messages : 4
Inscription : jeu. 26 mars 2020 15:53
Région : Pays de la Loire
Sexe : Homme

Re: La rusticité des avocats, je teste !

Message par Laclem »

Bonjour, moi j'ai un avocatier que j'ai pincé en espérant qu'il fasse deux nouvelles branches et que la tige principale se fortifie mais il y a eu que une branche à partir ce qui déséquilibre sacrément la plante... Que feriez vous ?
Pièces jointes
sketch-1585231982624.jpg

Avatar de l’utilisateur
Gordame
Graine de timide
Messages : 85
Inscription : mar. 25 août 2015 17:48
Région : Pays de la Loire
Sexe : Homme

Re: La rusticité des avocats, je teste !

Message par Gordame »

4rion a écrit :
lun. 03 févr. 2020 0:15
Salut Gordame,

Que devient ton avocatier ?

De mon côté, j'ai planté un noyau d'avocat directement en pleine terre début 2017 avec ma fille, entre de hauts murs qui ne lui accordent que 6h d'ensoleillement direct en été, et pas de direct en hiver, sur la commune de Baziège (Occitanie).
La terre à son pied est couverte de 20cm de feuilles mortes (glycine, vigne vierge) toute l'année, j'y jette aussi tous mes déchets compostables.
Après 3 ans, il a encaissé quelques coups de froid dont une nuit à -15, et plusieurs journées à +42 qui lui ont grillés une dizaine de feuilles.
Aujourd'hui, il mesure 1,50m et à fait ses premières branches l'été dernier.

A suivre. 😉
Bonjour 4rion,

Tout mes avocatiers sont morts depuis l'hiver rude de 2018. J'ai un autre avocatier qui est en route et qui doit avoir 2 ou 3 ans d'âge je dirai. Il se développe beaucoup mieux que les autres, il fait actuellement des branches et même des sous-branches, chose que je n'avais jamais vu auparavant, même pour les plus vieux avocatiers que j'ai pu faire pousser ! Je posterai une photo pour te le montrer :)

C'est étrange que la température descende à -15 avec le climat doux de l'occitanie :shock:

christianne a écrit :
ven. 20 mars 2020 9:29
le pb ne sera pas uniquement la survie d'un avocatier en pleine terre mais sa production de fruits! que les bourgeons à fleurs puissent se former au bon moment et qu'ils aillent jusqu'au bout.
En dehors de la Corse je ne vois pas comment on peut cultiver des avocats en France
Il n'y a aucun problème, car je ne cherche pas la production de fruits, mais bien son adaptation et sa survie ! Mon objectif est de tester la résistance pour l'intégrer dans mon jardin. Les bananiers sont des plantes tropicales, les feuilles gèlent et meurent en hiver et pourtant, de très gros bananiers en Vendée survivent et pour les plus gros, ils arrivent à former des fruits ! Il n'y a rien d'impossible, du moins c'est mon avis.

Laclem a écrit :
jeu. 26 mars 2020 16:19
Bonjour, moi j'ai un avocatier que j'ai pincé en espérant qu'il fasse deux nouvelles branches et que la tige principale se fortifie mais il y a eu que une branche à partir ce qui déséquilibre sacrément la plante... Que feriez vous ?
Bonjour Laclem,

Personnellement je ne pince jamais les avocatiers. Si tu as lu ma réponse que j'ai écrit à 4rion un peu plus haut, j'obtiens une tige principale et des branches de chaque côtés sans faire aucune manipulation.

Dans ta situation, je comprends que tu voulais une tige plus grosse et que tu as pincé la tige principale. Tu espérais certainement que sa croissance en hauteur diminue et qu'il n'aurait d'autre choix que de pousser en largeur. A mon avis, si tu lui as pincer les bourgeons de la tige principale, la plante va choisir de faire de ta branche (celle de gauche sur la photo) une tige principale. Les extrémités d'une plante sont prioritaires à sa croissance. Tu ne peux pas empêcher une plante de vouloir chercher la hauteur.

Je remarque que ta plante est plutôt chétive, entre la hauteur de ta plante et la grosseur du tronc. Cela s'appelle l'étiolement. Elle cherche désespérément plus de lumière. Il commence à faire beau et doux dehors, tu peux la mettre en plein soleil. Grâce à ça, tu vas pouvoir lui donner plus d'énergie dans un premier temps pour ce printemps et cet été. Les feuilles ne vont pas cramer, cela fonctionne comme la peau. Si tu expose une peau blanche à un soleil de printemps, tu n'auras pas de coup de soleil, mais la peau va commencer à s'habituer à une intensité lumineuse de plus en plus forte au fur et à mesure des mois jusqu'à être prête pour l'été où les rayons lumineux sont les plus violents, et va donc devenir de plus en plus bronzé. Si tu sors une peau blanche directement en plein été, tu vas avoir un coup de soleil. C'est pareil pour les plantes, sauf que les feuilles d'une plante c'est sa respiration, c'est vital pour elle (contrairement à nous, notre peau ne nous sert pas à respirer, on va juste perdre notre peau). Tu vas donc freiner sa croissance en lui faisant perdre des feuilles pour rien.
Il n'y a pas de méthode particulière que j'applique pour faire pousser de nouvelles branche et la faire grossir. J'ai toujours laissé la plante se développer toute seule sans intervenir. Je te conseil dans un premier temps de changer de pot, un pot en plastique sera mieux. Les pots en argile retiennent l'humidité et favorise la formation de champignons, l'avocatier à des racines très sensibles aux champignons (et à l'excès d'eau).

C'est la bonne période pour mettre un pot plus gros et lui donner plus ressources. N'oublie pas le rapport racine/tige. Plus la plante aura de racine, plus elle poura subvenir aux besoins de la partie aérienne (tronc, branches, feuilles) et développer de nombreuse branche. Au contraire, si tu laisse l'avocatier dans un petit pot, elle va devoir faire le trie pour garder les feuilles les plus jeunes et ne développer qu'une ou deux branches. Il faut garder en tête que c'est un arbre qui peut s'enraciner jusqu'à 1 mètre de profondeur et 5 mètres de largeur !

Ensuite, plante un tuteur plus robuste et utilise des colliers en nylon pour attacher le tronc principal et avoir une tige parfaitement droite ; tu peux en utiliser deux ou trois (un collier en bas et en haut peut suffire, un haut milieu si la tige est vraiment mal formé).



Si tu as d'autres questions n'hésite pas à les dires ! Je prendrai une photo de mon avocatier demain pour vous le montrer, pour le plaisir :mrgreen: De plus j'ai un autre projet très tordu avec un avocatier pour le faire résister au froid. Pour l'instant j'essaye de faire germer un noyau, je vous tiendrai au courant dans les prochains mois, probablement fin été, très certainement début automne.

Avatar de l’utilisateur
Gordame
Graine de timide
Messages : 85
Inscription : mar. 25 août 2015 17:48
Région : Pays de la Loire
Sexe : Homme

Re: La rusticité des avocats, je teste !

Message par Gordame »

P_20200410_124043.jpg
P_20200410_124109.jpg

dodosmdi
Graine de timide
Messages : 1
Inscription : jeu. 11 juin 2020 22:49
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: La rusticité des avocats, je teste !

Message par dodosmdi »

Magnifique !!! :P

ROSY50
Graine de timide
Messages : 14
Inscription : sam. 23 mai 2020 17:33
Région : Basse-Normandie
Sexe : Femme

Re: La rusticité des avocats, je teste !

Message par ROSY50 »

ça donne vraiment envie.
Dans la Manche, j'ai un citronnier en pleine terre.
La première année il a souffert. Il était mal placé, trop dans le vent.
Je l'ai déplacé, mis contre un mur en pierre qui lui apporte sans doute un peu plus de chaleur et surtout moins de vent.
Mais il n'a pas encore fleuri, contrairement à ses confrères en pots qui ont de beaux fruits.
Je vais tenter l'avocatier.

Répondre

Revenir à « A la rusticité »