La rusticité des avocats, je teste !

Les plantes n'ont pas toutes la même résistance au froid et l'acclimatation peut améliorer cette résistance, quelles sont vos expériences ?
Avatar de l’utilisateur
Gordame
Graine de timide
Messages : 79
Inscription : mar. 25 août 2015 17:48
Région : Pays de la Loire
Sexe : Homme

Re: La rusticité des avocats, je teste !

Message par Gordame » dim. 04 juin 2017 10:17

Bonjour LandryTusse,

La technique de mettre le noyau d'avocatier dans un verre rempli d'eau n'est pas la meilleure. Pour ma part, je le mets directement en pot dans du terreau (2/3) et du sable (1/3) pour aérer ta terre et faciliter l'écoulement de l'eau le tout doit rester constamment humide. Tu peux mettre un peu de terre de jardin si tu veux, le tout est que ton mélange soit homogène (comme si tu faisais un gâteau, tu mélanges plusieurs ingrédients, il ne faut pas qu'il y soit de grumeau).

Ce pot doit bien évidemment rester dehors à l'ombre. Une fois que le noyau se fend sur le dessus, tu dois le mettre en plein soleil. Les premières feuilles s'adaptent à la quantité d'UV émise par les rayons du soleil. Comme tu l'as dit, tu l'as mis en extérieur depuis un mois. Le fait de faire pousser un avocatier en intérieures demandes quelques précautions et en avoir un beau n'est pas infaisable. Mais tu as choisi de le passer en extérieur. Soit. J'espère pour lui qu'il n'est pas en plein soleil. C'est comme mettre un bébé à la peau blanche en plein soleil. Ce que tu peux faire est de le mettre sur un arbre (si tu en as un) qui est très volumineux pour qu'il reste à l'ombre tout la journée afin qu'il s'adapte aux rayons du soleil plus agressifs qu'en intérieur. Une fois l'hiver passé, tu pourras le mettre à la sortie des gelés au printemps en plein soleil, le fait que les rayons du soleil soient de plus en plus intenses du printemps à l'été ne posera pas de problème étant donné que cela se fait de manière progressive, chaque jour un peu plus. L'acclimatation se fera donc en douceur et de manière naturelle !

Ensuite, je remarque que tes feuilles se sont fait manger ... Tu peux mettre un peu de produit anti-limace/escargot si ce sont bien ces animaux-là qui les mangent. On peut soupçonner une malformation des feuilles . A voir ...

Enfin, ne te fixe pas une fréquence d'arrosage. La nature est pleine d'irrégularité aussi bien pour la température, que les rayons du soleil ou encore la pluie. Si tu l'arroses à une certaine fréquence, elle risque de s'y habituer. Le mieux est d'arroser quand la terre de surface (les premiers centimètres) est sèche. Si tu arroses tout le temps même quand la terre est encore humide, la plante va faire sa faignante et ne pas développer ses racines en profondeur. Si tu veux accentuer ça et lui pousser à faire ses racines en profondeur, tu peux soit mettre ton pot enterré dans le sol qui va garder une certaine humidité au fond. Les racines vont donc le sentir et vont aller la chercher. Il faut faire attention, car les racines passent par les trous de drainage et après pour enlever tout ça, ça s'arrache et c'est dommage, mais pas grave. Prévois donc un pot assez grand ! Ou alors, je sais qu'une connaissance pour son potager enfonce une bouteille d'eau sur 10 cm où il a simplement enlevé le cul de la bouteille pour pouvoir arroser. Ce qu'il faut que la terre du haut reste sèche et ça oblige la plante à développer ses racines en profondeur. À toi de voir !

Si tu as d'autres questions, n'hésites pas ! Mais formule bien des questions précises !

LandryTusse
Graine de timide
Messages : 19
Inscription : mar. 30 mai 2017 14:43
Région : Languedoc Roussillon

Re: La rusticité des avocats, je test !

Message par LandryTusse » dim. 04 juin 2017 18:57

Non je n'ai aucune autre question. Car cette réponse est complète. Merci pour le temps passé à la rédiger, sincèrement.
Juste dans le cas de cet avocatier, les feuilles mangées ne sont pas le fait d'escargot, car c'était déjà le cas en intérieur.
Dès que je fais des courses, j'achète des avocats et procède de la façon longuement expliquée ci-dessus. Que de supers détails ! Et c'est promis, je n'aurai plus de régularité dans l'arrosage... c'est moi qui deviendrai paresseux. Je plaisante car il y a bien d'autres choses à faire.
Encore merci.

Avatar de l’utilisateur
Gordame
Graine de timide
Messages : 79
Inscription : mar. 25 août 2015 17:48
Région : Pays de la Loire
Sexe : Homme

Re: La rusticité des avocats, je test !

Message par Gordame » sam. 10 juin 2017 20:13

Bonjour,

Mon dernier gros message est bourré de fautes, il faut dire que j'ai tout écrit avec mon téléphone et en plus il m'est impossible d'éditer mon message :paix:

Avant de re-poster mon message ci-après, je tenais à vous faire partager un lien PDF qui peut vous guider. Pour ma part, la catégorie "fertilisation" va m'être très utile une fois de retour de mon voyage : http://www.agrimaroc.net/108.pdf. Ce site vient de l'Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II. Leur site web est disponible en langue française ici : http://www.iav.ac.ma/

Bonjour LandryTusse,

La technique de mettre le noyau d'avocatier dans un verre rempli d'eau n'est pas la meilleure. Pour ma part, je le mets directement en pot dans du terreau (2/3) et du sable (1/3) pour aérer ta terre et faciliter l'écoulement de l'eau (drainage) le tout doit rester constamment humide sans que l'eau ne stagne. Tu peux mettre un peu de terre du jardin si tu veux, le tout est que ton mélange soit homogène (comme si tu faisais un gâteau, tu mélanges plusieurs ingrédients, il ne faut pas qu'il y ait de grumeau).

Ce pot doit bien évidemment rester dehors à l'ombre. Une fois que le noyau se fend sur le dessus, tu dois le mettre en plein soleil. Les premières feuilles s'adaptent à la "quantité" d'UV émise par les rayons du soleil. Comme tu l'as dit, tu l'as mis en extérieur depuis un mois. Le fait de faire pousser un avocatier en intérieur demande quelques précautions et en avoir un beau n'est pas infaisable. Mais tu as choisi de le passer en extérieur. Soit. J'espère pour lui qu'il n'est pas en plein soleil. C'est comme mettre un bébé à la peau blanche en plein soleil, c'est in coup de soleil assuré ! Ce que tu peux faire est de le mettre sous un arbre (si tu en as un) qui est très volumineux pour qu'il reste à l'ombre tout la journée afin qu'il s'adapte aux rayons du soleil qui restent plus agressifs qu'en intérieur. Une fois l'hiver passé, tu pourras le mettre à la sortie des gelés au printemps en plein soleil, le fait que les rayons du soleil soient de plus en plus intenses du printemps à l'été ne posera pas de problème étant donné que cela se fait de manière progressive, chaque jour un peu plus. L'acclimatation se fera donc en douceur et de manière naturelle !

Ensuite, je remarque que tes feuilles se sont fait manger ... Tu peux mettre un peu de produit anti-limace/escargot si ce sont bien ces animaux-là qui les mangent. On peut soupçonner une malformation des feuilles . A voir ...

Enfin, ne te fixe pas une fréquence d'arrosage. La nature est pleine d'irrégularité aussi bien pour la température, que les rayons du soleil ou encore la pluie. Si tu l'arroses à une certaine fréquence, la plante risque de s'y habituer. Le mieux est d'arroser quand la terre de surface (les premiers centimètres) est sèche. Si tu arroses tout le temps même quand la terre est encore humide, la plante va faire sa faignante et ne pas développer ses racines en profondeur. Si tu veux accentuer ce point et lui forcer à faire ses racines en profondeur, tu peux soit mettre ton pot enterré dans le sol qui va garder une certaine humidité au fond. Les racines vont donc le sentir et vont aller la chercher. Il faut faire attention, car les racines passent par les trous de drainage du pot et après pour enlever tout ça, ça s'arrache et c'est dommage, mais pas grave. Prévois donc un pot assez grand ! Ou alors, je sais qu'une connaissance pour son potager enfonce une bouteille d'eau sur 10 cm où il a simplement enlevé le cul de la bouteille pour pouvoir arroser. Ce qu'il faut que la terre du haut reste sèche et ça oblige la plante à développer ses racines en profondeur. À toi de voir !

Si tu as d'autres questions, n'hésites pas ! La conduite de l'avocatier est différente selon ce que tu veux obtenir. Je sais faire un avocatier au feuillage dense en intérieur et un avocatier qui résiste à une température de -4°C. Le tout est d'avoir du bon sens,
de la logique et de s'intéressé au fonctionnement d'une plante !

Avatar de l’utilisateur
Gordame
Graine de timide
Messages : 79
Inscription : mar. 25 août 2015 17:48
Région : Pays de la Loire
Sexe : Homme

Re: La rusticité des avocats, je test !

Message par Gordame » mar. 18 juil. 2017 16:29

Bonjour,

Voici quelques photos de mon avoactier :

Image

Image

Image

Avatar de l’utilisateur
Roger22
Bourgeon de bavard
Messages : 351
Inscription : mar. 07 juil. 2015 9:08
Région : Bretagne
Sexe : Homme

Re: La rusticité des avocats, je test !

Message par Roger22 » mar. 18 juil. 2017 20:28

Bonjour Gordane. je suis admiratif devant tes avocatiers . Avec les miens , j'ai des problèmes : Ils commencent par bien pousser jusqu'à environ 60 cm de hauteur. Ensuite des zones sèchent sur le tronc avec perte de feuilles et ce, malgré des traitements à l'aliette, ils dépérissent. J'ai essayé d'en pincer pour les faire ramifier , jusqu'à présent sans succès. Ils ont pourtant des conditions favorables de chaleur et de lumière. A-tu une idée pour résoudre ce problème?

Avatar de l’utilisateur
libicou
Fleur de pipelette
Messages : 680
Inscription : sam. 06 juin 2015 16:35
Région : Aquitaine
Sexe : Femme

Re: La rusticité des avocats, je test !

Message par libicou » mar. 18 juil. 2017 23:06

Est ce que ton avocatier a déjà fleuri?
J'ai lu un post sur un autre site sur lequel je suis tombée un peu par hasard que certains ont réussi à les faire fleurir, mais ensuite les fruits tombaient avant même de commencer à se développer...
L'attente est une chaîne qui lie tous nos plaisirs. Montesquieu

Avatar de l’utilisateur
Gordame
Graine de timide
Messages : 79
Inscription : mar. 25 août 2015 17:48
Région : Pays de la Loire
Sexe : Homme

Re: La rusticité des avocats, je test !

Message par Gordame » mer. 19 juil. 2017 0:56

Bonjour Roger22,

Tes avocatiers sont-ils en intérieur ? Aurais-tu des photos de ton avocatier dans sa globalité ainsi que ses symptômes ?

@libicou : Non, pour l'instant, aucun de mes avocatiers n'a fleuri. Je ne peux donc pas m'exprimer sur ce point, si j'ai l'occasion d'en avoir, je ferai part de mon expérience sur ce forum !

Avatar de l’utilisateur
daniele 43
Empereur jardinier
Messages : 15116
Inscription : sam. 07 mars 2009 18:30
Région : Auvergne
Sexe : Femme
Localisation : Sibérie centrale de la métropole
Contact :

Re: La rusticité des avocats, je teste !

Message par daniele 43 » mer. 19 juil. 2017 10:20

Roger est en zone 10 , pratiquement .... :mrgreen: alors je suppose qu'il ne les rentre pas

j'ai corrigé la faute du titre ... on conjugue les verbes : je teste

Avatar de l’utilisateur
daniele 43
Empereur jardinier
Messages : 15116
Inscription : sam. 07 mars 2009 18:30
Région : Auvergne
Sexe : Femme
Localisation : Sibérie centrale de la métropole
Contact :

Re: La rusticité des avocats, je test !

Message par daniele 43 » mer. 19 juil. 2017 10:22

Gordame a écrit :
sam. 08 avr. 2017 22:01
Bonjour,

Je viens apporter des nouvelles comme promis dans mon dernier message.

J'ai fais une très nette différence de résistance face au gel cette année, et il y en a un qui l'a remporté haut la main. En voici une photo :

Pour comparer, voici un autre avocatier qui lui pour le coup a vraiment morflé :

Image
c'est quoi cette eau qui stagne , la terre semble saturée d'eau ... le pot est percé au moins ?

Avatar de l’utilisateur
Gordame
Graine de timide
Messages : 79
Inscription : mar. 25 août 2015 17:48
Région : Pays de la Loire
Sexe : Homme

Re: La rusticité des avocats, je teste !

Message par Gordame » mer. 19 juil. 2017 11:52

Bonjour daniele 43,

Merci d'avoir corrigé la faute :oops:

Pour ce qui est de l'eau stagnante, j'ai eu un souci de drainage avec mon pot, heureusement que je l'ai vu dans la journée, les vers de terre commençaient à remonter à la surface :| Le trou de drainage était obstrué étant donné que mes pots sont au contact direct avec la terre, ça a tendance à se boucher. Mais c'est réglé, et j'ai dû changer de pot, car mon papa l'avait cassé :cry:

Image

Avatar de l’utilisateur
Gordame
Graine de timide
Messages : 79
Inscription : mar. 25 août 2015 17:48
Région : Pays de la Loire
Sexe : Homme

Re: La rusticité des avocats, je teste !

Message par Gordame » mer. 26 juil. 2017 20:40

Image

Avatar de l’utilisateur
libicou
Fleur de pipelette
Messages : 680
Inscription : sam. 06 juin 2015 16:35
Région : Aquitaine
Sexe : Femme

Re: La rusticité des avocats, je teste !

Message par libicou » jeu. 27 juil. 2017 22:24

Il est très beau !
L'attente est une chaîne qui lie tous nos plaisirs. Montesquieu

Avatar de l’utilisateur
libicou
Fleur de pipelette
Messages : 680
Inscription : sam. 06 juin 2015 16:35
Région : Aquitaine
Sexe : Femme

Re: La rusticité des avocats, je teste !

Message par libicou » ven. 28 juil. 2017 10:23

Le notre aussi récupère bien de son hiver, des copains poussent et vont pas tarder à le rejoindre dans des petits pots!
IMG_20170728_101736.jpg
IMG_20170728_101943.jpg
L'attente est une chaîne qui lie tous nos plaisirs. Montesquieu

Avatar de l’utilisateur
Gordame
Graine de timide
Messages : 79
Inscription : mar. 25 août 2015 17:48
Région : Pays de la Loire
Sexe : Homme

Re: La rusticité des avocats, je teste !

Message par Gordame » ven. 28 juil. 2017 13:18

En effet, sur la première photo il est très beau ! Tu as conduis cet avocatier comme ceux de la deuxième photo ? C'est-à-dire le noyau dans l'eau et ensuite en pleine terre ? J'aimerai bien que d'autres personnes partagent leurs expériences ! libicou, quel est ton objectif avec ces avocatiers ?

En effet, sur la première photo il est très beau ! Tu as conduis cet avocatier comme ceux de la deuxième photo ? C'est-à-dire le noyau dans l'eau et ensuite en pleine terre ? J'aimerais bien que d'autres personnes partagent leurs expériences en détail pour pouvoir corréler nos expériences ! libicou, quel est ton objectif avec ces avocatiers ?

Avatar de l’utilisateur
libicou
Fleur de pipelette
Messages : 680
Inscription : sam. 06 juin 2015 16:35
Région : Aquitaine
Sexe : Femme

Re: La rusticité des avocats, je teste !

Message par libicou » ven. 28 juil. 2017 15:21

Coucou gordame !
Oui je fais toujours pousser mes avocats dans un verre d'eau avec cure-dents.
Je le fais depuis petite, mais je n'en avais jamais gardé un aussi longtemps que celui de la photo.
Au début je faisais ça comme ça, pour voir pousser le plante.
Mais depuis que je suis en maison je réfléchis à le planter en pleine terre, je sais que c'est possible dans le sud est, je me dis que cela pourrait tenir dans le sud ouest? Du coup j'ai commencé à lire plus de choses, et j'ai vu qu'il fallait différents pieds... On tente avec mon compagnon de les acclimater petit à petit, en les laissant dehors de plus en plus... Je vais en planter un direct en pleine terre cette année, avec paillage et voile cet hiver, on verra bien !
L'attente est une chaîne qui lie tous nos plaisirs. Montesquieu

Répondre

Revenir à « A la rusticité »