rusticité et zones USDA

Les plantes n'ont pas toutes la même résistance au froid et l'acclimatation peut améliorer cette résistance, quelles sont vos expériences ?
Avatar de l’utilisateur
neeqkowlah
Bourgeon de bavard
Messages : 294
Inscription : lun. 01 oct. 2007 14:14
Région : Nord Pas-de-Calais
Localisation : 59
Contact :

rusticité et zones USDA

Message par neeqkowlah » mar. 24 nov. 2015 17:35

bonjour,

je connais les zones USDA de rusticité. si je ne me trompe pas, pour chaque zone 1, 2, ...11 est associé un température minimale connue.
Grace à cette zone, on peut dire d'une plante de zone 8 résiste a -10 par exemple.

Par contre parfois je vois des sites qui donnent pour une plante un interval de zone ?

par exemple, pfaf donne l'interval 3-7 pour le groseillier
http://pfaf.org/user/Plant.aspx?LatinName=ribes

quelqu'un a t'il une idée de comment l'interpreter ?

d'avance un grand merci

fanch_53
Liseron du clavier
Messages : 2461
Inscription : ven. 08 mars 2013 0:27
Région : Bretagne
Sexe : Homme
Localisation : 29, e kreiz ar Breizh, er c'hreiz ar bed !

Re: rusticité et zones USDA

Message par fanch_53 » mar. 24 nov. 2015 17:58

Attention entre la rusticité USDA et celle utilisée par la RHS: ça ne correspond pas.

Un intervalle de zone s'interprète à mon avis par une limite basse et une limite haute: la plus douce permet la survie de la souche mais pas des parties aériennes, la plus rude voit mourir la souche, ça ne repart pas du pied. Je pense que c'est ça...

Avatar de l’utilisateur
pascual
Fleur de pipelette
Messages : 686
Inscription : lun. 06 févr. 2006 15:25
Région : Bretagne
Localisation : Quimper (29)
Contact :

Re: rusticité et zones USDA

Message par pascual » sam. 09 janv. 2016 9:08

Non, la zone la plus douce est plutôt la région à partir de laquelle on commence à avoir des problèmes liés à la chaleur. Par exemple le plantain majeur ne disparait pas en zone 9, il commence à avoir du mal dans la zone tropicale (10 et plus).
Autre exemple, les plantes à feuillage persistant comme le camellia japonica ne subissent pas de dégâts entre les deux zones, ils ont juste trop chaud (trop sec) au dessus.

Avatar de l’utilisateur
neeqkowlah
Bourgeon de bavard
Messages : 294
Inscription : lun. 01 oct. 2007 14:14
Région : Nord Pas-de-Calais
Localisation : 59
Contact :

Re: rusticité et zones USDA

Message par neeqkowlah » sam. 09 janv. 2016 10:54

c'est interessant pascual, si on reprend ton exemple de camelia japonica, j'ai vu que sa zone de rusticité etait 7 a 10, soit -17.7 °C à +1.7 °C, ton idée (ou ta certitude d'ailleurs :) ) seait qu'il meure a -18°C et qu'il n'aimerait pas +2°c à un certain moment ? je pense que l'on tient une piste en effet, mais j'ai encore un peu de mal a cerner le truc ;) d'avance un grand merci

Avatar de l’utilisateur
pascual
Fleur de pipelette
Messages : 686
Inscription : lun. 06 févr. 2006 15:25
Région : Bretagne
Localisation : Quimper (29)
Contact :

Re: rusticité et zones USDA

Message par pascual » sam. 09 janv. 2016 19:26

Pour les zones maximum je pense que l'on ne considère pas la température minimale dont a besoin la plante (par exemple les groseilliers ont besoin de froid pour leur induction florale, donc pas de froid, pas de groseille).
Je pense que l'on considère plutôt la zone comme indicatrice d'un climat plus général (continental, doux, subtropical, etc.). En effet camellia japonica peut prospérer dans des zones 11 ou 12 si il y fait suffisamment humide pendant la saison chaude. En revanche sa floraison sera plus aléatoire, et il sera plus sensible aux maladies.

Répondre

Revenir à « A la rusticité »