Matricaria chamomilla -Matricaria recutica- camomille vraie

Ces sauvageonnes qui s'invitent dans nos jardins, elles aussi méritent qu'on s'y intéresse, donc par ici les échanges sur ces plantes
Avatar de l’utilisateur
daniele 43
Empereur jardinier
Messages : 15521
Inscription : sam. 07 mars 2009 18:30
Région : Auvergne
Sexe : Femme
Localisation : Sibérie centrale de la métropole
Contact :

Matricaria chamomilla -Matricaria recutica- camomille vraie

Message par daniele 43 » jeu. 23 juil. 2015 15:42

Matricaria chamomilla - Matricaria recutica
camomille d'Allemagne, camomille vraie , camomille sauvage
Famille des Astéracées

Image

Milieux -répartition:

- cultivée
- à l'état naturel : Eurasie -Afrique du nord
Messicole des cultures de céréales sur sol acide , sablonneux, moyennement humide, enrichis en nitrates, mais pauvres en autres éléments .
Lieux rudéralisés ( abords de jardins , villages , chemins , friches ) et parfois talus et alluvions .

Camomilles dans des champs de blé:
Image
Image
photos de Manfredo et Radig sur wiki

Bio-indication:
Moissons acidophiles et un peu nitrophiles , sur sols sableux travaillés annuellement .
Association: scléranthe annuel , spergule des champs


Description:

Image Image
photos de Olivier Pichard et H. Zell sur wiki

Plante annuelle de 15- 60 cm , non velue , aromatique (parfum de camomille ), constituée d'une tige ramifiée vers le haut , et portant des feuilles courtes 2 fois divisées en petites lanières.
De nombreux capitules de 2-3 cm se forment au bout de longs pédoncules entre mai et septembre.
Les capitules ont un réceptacle conique creux , et le coeur jaune s'allonge en " Pain de sucre"; il porte à la périphérie des fleurs avec ligules blanches à 3 dents( façon marguerite) qui très vite s'abaissent, et au centre des fleurs tubulées jaunes sans écailles entre .

Coupe dans un capitule de Matricaria chamomilla:
Image
(photo originelle : Olivier Pichard)

Coupe dans un capitule de Matricaria perforata:
Image

Confusions possibles

Anthémis et camomilles se ressemblent beaucoup , avec leur feuillage fin et leur capitules style "marguerite blanche"; néanmoins , on les distingue facilement en y regardant de plus près , avec une loupe .
Les autres matricaires , comme Matricaria perforata(camomille inodore)ont des réceptacles hémisphériques , pleins , peu d'odeur.
Les Anthemis , cotula , arvensis et nobilis (camomille romaine) ,ont des réceptacles coniques étroits et allongés et des écailles entre les fleurs, ainsi qu'une odeur peu agréable , voir fétide. La camomille romaine est ramifiée dès la base et en partie couchée.
Anthemis arvensis( anthémis puant - camomille puante ):
Image
Anthemis nobilis (Camomille romaine )
Image

Utilisation:

C'est une plante médicinale , comme la plupart des parentes , dont les fleurs séchées sont utilisées en pommade pour des inflammations cutanées, en collyre , et en infusion pour ses propriétés digestives , calmantes ....

======================================
640px-Matricaria recutita Pichard 3_500.jpg
KamilleFahrspur411Don Manfredo_500.jpg
par Günter Josef Radig.JPG
Matricaria_recutita H. Zell.JPG
321px-Matricaria_recutita_Pichard.jpg

Répondre

Revenir à « Aux sauvages du jardin »