Surgreffage de vitis labrusca

La vigne a son forum dédié alors on se lâche ici pour parler de raisin !
fouroulou
Fleur de pipelette
Messages : 883
Inscription : jeu. 17 févr. 2011 22:47
Région : Ile de France
Sexe : Homme

Surgreffage de vitis labrusca

Message par fouroulou » mar. 07 mars 2017 8:29

Je souhaiterai greffer une vigne américaine Isabelle (Vitis Labrusca) conduite en treille avec des greffons issues de vignes de table européennes (vitis vinifera). Je pense à du surgreffage, plusieurs variétés sur la même liane. Des conseils, comment, quant ? J'ai vraiment envie de me lancer.

Avatar de l’utilisateur
Olisand
Fruit de la jacasse
Messages : 1397
Inscription : sam. 01 mars 2008 17:16
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : St Emilion (33)
Contact :

Re: Surgreffage de vitis labrusca

Message par Olisand » mar. 07 mars 2017 22:00

Bonsoir Fouroulou,

Je n'ai malheureusement aucune connaissance en matière de surgreffage de la vigne. Il y a des pépiniéristes viticoles qui le pratique en prestations, quand un viticulteur désire changer le cépage d'une parcelle sans avoir besoin de l'arracher et de la replanter.
Par contre je n'ai jamais entendu parler de plusieurs cépage sur le même cep.
Olivier
Tous les jours dans les vignes !!!
Présentation de Mon Métier, Ma Passion : Cliquez ici !!!

fouroulou
Fleur de pipelette
Messages : 883
Inscription : jeu. 17 févr. 2011 22:47
Région : Ile de France
Sexe : Homme

Re: Surgreffage de vitis labrusca

Message par fouroulou » mer. 08 mars 2017 7:24

Merci Olisand, cette vigne est d'une exubérance inouïe alors que mon muscat de Hambourg planté 1 mètre à côté végète. Je vous promets que ces vignes américaines sont incroyablement colonisatrices ... et pousent de façon presque qu'incontrôlable. Tout ça me pousse à tenter une greffe ou plusieurs. Je vais étudier la possibilité.

ge13
Fleur de pipelette
Messages : 831
Inscription : lun. 16 mai 2016 9:42
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Homme

Re: Surgreffage de vitis labrusca

Message par ge13 » mer. 08 mars 2017 9:00

Salut,

Je confirme tes dires de Fouroulou, du vrai chiendent cette vigne!

Justement, j'en ai quelques pieds, 3 je crois, que je compte tenter le surgreffage bientôt, au départ de végétation, en suivant cette méthode:
http://www.greffer.net/?p=476

Essayons de faire des photos, on pourra rapprocher notre résultat.

fouroulou
Fleur de pipelette
Messages : 883
Inscription : jeu. 17 févr. 2011 22:47
Région : Ile de France
Sexe : Homme

Re: Surgreffage de vitis labrusca

Message par fouroulou » mer. 08 mars 2017 19:36

J'ai jamais vu une telle vigueur chez une vigne, c'est hallucinant. Curieux que Olisand ne connaisse pas ? Enfin, peut être que je m'avance un peu sur ton compte Olisand. Sinon, la greffe en fente est intéressante mais créerait des nécroses sur le bois, c'est pas la meilleure technique ge13.

Avatar de l’utilisateur
Olisand
Fruit de la jacasse
Messages : 1397
Inscription : sam. 01 mars 2008 17:16
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : St Emilion (33)
Contact :

Re: Surgreffage de vitis labrusca

Message par Olisand » mer. 08 mars 2017 20:46

Je ne connais pas ce cépage. Je maitrise évidement les cépages de raisin de cuve (surtout les Bordelais :mrgreen: ) et j'applique ces connaissances aux quelques pieds de raisin de table que je possède.
Pour ce qui est du surgreffage, je ne l'ai jamais pratiqué. Mais les pépiniéristes viticoles pratique la greffe en fente, en protégeant le point de greffe avec de la cire.
Olivier
Tous les jours dans les vignes !!!
Présentation de Mon Métier, Ma Passion : Cliquez ici !!!

fouroulou
Fleur de pipelette
Messages : 883
Inscription : jeu. 17 févr. 2011 22:47
Région : Ile de France
Sexe : Homme

Re: Surgreffage de vitis labrusca

Message par fouroulou » mer. 08 mars 2017 20:58

La greffe en fente avec deux greffons est assez spectaculaire mais l'on se rend compte qu'elle provoque des nécroses au niveau du bois fendu. La greffe idéale serait celle de bourgeons beaucoup moins agressive pour le cep.

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 16701
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: Surgreffage de vitis labrusca

Message par bourru07 » mer. 08 mars 2017 21:18

Tu parles de surgreffage, fouroulou. Es bien sûr qu’elle soit greffée, ton Isabelle ?
Dans mon coin d’irréductibles cévenols, qui ont vaillamment résisté aux interdictions administratives à l’encontre des franco américains, les Isabelles, les Concords, les Clintons étaient toujours franches de pied.
A quoi bon donner des racines artificielles à ces cépages que l’on avait justement fait venir comme PG, parce que résistants au philloxera ?
Isabelle est un robuste porte greffe, presque trop vigoureux.
Tu peux t’amuser à poser des greffons de cépages français sur ta vieille Isabelle.
Les seuls problèmes que tu auras seront que l’Isabelle, trop puissante, percera des tas de rejets en deça de ton greffon, et aura tendance à prendre le dessus sur ta variété greffée.
Veille en permanence à supprimer les rejets d’Isabelle.
Évite aussi de poser des greffons de variétés précoces, ils risqueraient de sécher avant que l’Isabelle ne monte en sève.
Pense aussi à faire une ébénisterie solide pour que le greffon ne soit pas expulsé quand la pompe fonctionnera à plein régime. La cadillac tarabiscotée est particulièrement bien adaptée.
Tu as de quoi t’amuser comme un fou. J’ai joué à ça il y a trente ans.
J’y ai maintenant renoncé parce que je suis devenu fainéant. Les soins continuels de surveillance et d’entretien m’ont lassé..
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

fouroulou
Fleur de pipelette
Messages : 883
Inscription : jeu. 17 févr. 2011 22:47
Région : Ile de France
Sexe : Homme

Re: Surgreffage de vitis labrusca

Message par fouroulou » jeu. 09 mars 2017 17:15

Très bien Bourru, je reçois 5/5 tes conseils mais juste une chose je n'ai pas dis que ma vigne Isabelle était greffée ! ? C'est une franche issue d'une bouture que j'ai réalisée. Sinon, oui je souhaiterai faire quelques greffes le long de la liane. D'une puissance inouïe cette vigne, si j'y greffe un muscat de Hambourg que risque t'il d'arriver ?

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 16701
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: Surgreffage de vitis labrusca

Message par bourru07 » jeu. 09 mars 2017 18:10

Salut fouroulu.
Certes, tu n’as pas dit expressément qu’elle était greffée, mais tu as
parlé de surgreffage, ce qui veut dire la même chose…
Mais trêve de linguistique, passons au boulot.

Si tu poses un greffon de Muscat sur ton Isabelle, tout se passera très bien.
Au début.
Ce n'est qu'après, que ça se gâte, un peu.
Tu devras jouer du sécateur avec sagesse et persévérance pour maintenir ce petit monde en équilibre.
  • - Si tu laisses tous les autres bras de l’Isabelle, elle nourrira préférentiellement ses organes
    et aura tendance à laisser dépérir le rameau étranger.
    - Si, en revanche, tu ratiboises tous les autres rameaux, le greffon risque assez vite d’être noyé,
    puis, tu verras faire surgir une forêt de pousses nouvelles sur l’Isabelle.

Attention, je ne cherche pas à te décourager, car c’est très amusant à conduire…
Seulement te prévenir que tu dois te préparer à piloter avec une grande vigilance.
Doser du frein et de l’accélérateur, comme dans un rallye sur glace.
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

fouroulou
Fleur de pipelette
Messages : 883
Inscription : jeu. 17 févr. 2011 22:47
Région : Ile de France
Sexe : Homme

Re: Surgreffage de vitis labrusca

Message par fouroulou » jeu. 09 mars 2017 19:42

Oui un surgreffage comme projet à partir d'une Isabelle franche issue d'un bouturage. Ok bref ! Au vu ce que tu m'annonces, cette greffe multiple risque d'être rock n'roll ... Ce qui me motive à greffer, ce sont les grappes qui restent jusque là nombreuses mais peu garnies en raisins. Je précise que j'ai commencé à tailler à deux yeux que depuis l'an dernier. En l'occurrence, mes coursons n'entrent dans leur deuxième année que maintenant, je garde donc espoir pour que ça s'arrange côté grappes.

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 16701
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: Surgreffage de vitis labrusca

Message par bourru07 » jeu. 09 mars 2017 23:16

      • fouroulou a écrit :... Ce qui me motive à greffer, ce sont les grappes qui restent jusque là nombreuses mais peu garnies en raisins.
Tu as raison : l'Isabelle, si on la laisse faire sa fofolle en toute liberté, produit des foultitudes de grappes, la plupart très petites, dont la maturité s'étale de la fin aout à la mi décembre.
Sur la même grappe, la maturité des grains est hétérogène : coexistent des grains bien mûrs et d'autres verts.
Mais on peut fortement atténuer ces fantaisies en éclaircissant sévèrement les grapillons
dès leur nouaison et en supprimant quelques unes des feuilles (gigantesques..) qui cachent
le soleil aux grappes conservées...
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

fouroulou
Fleur de pipelette
Messages : 883
Inscription : jeu. 17 févr. 2011 22:47
Région : Ile de France
Sexe : Homme

Re: Surgreffage de vitis labrusca

Message par fouroulou » ven. 10 mars 2017 7:25

Bourru, le fait de créer des coursons (tout les 30/40 cm) et de les tailler à deux yeux va t'il améliorer mes grappes ? Je les veux plus grosses, avec plus de baies. Sinon, tes remarques sur Isabelle sont justes et tes conseils avisés. Isabelle, tu limites les yeux, ça sort de partout, le terme "pompe" est tout à fait adapté.

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 16701
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: Surgreffage de vitis labrusca

Message par bourru07 » ven. 10 mars 2017 14:13

Ceci n'est pas propre a la vigne...
Tout arbre trop vigoureux, si tu le tailles court, aura tendance à faire du bois et de la feuille
comme un malade.
Il faut "tailler long", pour épuiser un peu sa trop grande vigueur.
Quitte à tailler sévèrement en vert, pendant l'été.
Autre solution, mais plus fatigante, affaiblis ton sujet en bornant les racines...
Ou bien, laisse faire ton isabelle tout son saoul, et supprime en aout trois grappillons sur quatre...
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

fouroulou
Fleur de pipelette
Messages : 883
Inscription : jeu. 17 févr. 2011 22:47
Région : Ile de France
Sexe : Homme

Re: Surgreffage de vitis labrusca

Message par fouroulou » ven. 10 mars 2017 20:32

Oui, je comprends mais ces grappillons avec peu de raisins et peu développés c'est tout de même rageant parce que j'aime bien le goût de cette variété. J'espère une amélioration grâce à la taille pratiquée depuis 2 ans avec de beaux coursons, peut-être une plus belle récolte ? Au printemps après le débourrage et la floraison, j'ai l'impression que la nouaison se fait mal et qu'il y a une mauvaise formation des raisins. Est-ce qu'un apport de scories phospho-potassique pourrait être utile ? Et pourtant, la plante mère sur laquelle j'ai prélevé la bouture portait des grappes plus belles ...

Répondre

Revenir à « A la vigne »