Erables japonais , symptômes de maladies à l'achat.

De part leur culture contraignante et difficile, les érables du Japon méritent leur propre forum
opusoculi
Maitre des bosquets
Messages : 5666
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Erables japonais , symptômes de maladies à l'achat.

Message par opusoculi »

Shirasawanum aureum , c'est un bijoux , je n'exagère pas .

Le chicot qui noircit, c'est un reste de taille ( faite pour que les branches se divisent), il va devenir gris normalement, tu tailleras plus court au printemps .
Quand on taille un Erable du Japon, on laisse un 'talon' qui devient un 'chicot'. On ne taille pas une branche de l'année trop près des bourgeons car ils pourraient avorter.
Quand on taille une branche grosse pour la supprimer, on coupe à raz du tronc ou à 1 mm sans blesser le tronc. Autour de la base d'une telle branche tu peux voir un anneau, c'est lui qui va permettre la cicatrisation, donc on ne le blesse pas.

Un bourgeon noir , je ne le vois pas assez bien.
De toutes façon cette espèce est moins vulnérable aux bactérioses que les palmatum et amoenum; tu surveilles quand même.

Ton aureum a bien poussé, ses nouveaux prolongements sont épais et bien verts, c'est bien.
C'est un arbre à pousse verticale qui pousse souvent lentement.
Il a besoin de soleil au printemps jusqu'au début de l'été. S'il a trop peu de lumière il ne pousse presque pas.
Pourtant il lui faut un peu d'ombre en été mais une ombre lumineuse quand même, c'est toute la difficulté.
Mes érables , printemps automne 2019. http://jalbum.net/a/1973986
Année 2018. http://jalbum.net/a/1974352

reggy
Bourgeon de bavard
Messages : 392
Inscription : ven. 01 nov. 2019 14:25
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Erables japonais , symptômes de maladies à l'achat.

Message par reggy »

Merci à vous deux pour vos réponses rassurantes,

je vais surveiller le bourgeon mais je ne m'inquiète pas plus, je pense que l'arbre abandonne cette pousse au profit des latérales comme au niveau des coupes de ramifications. à suivre donc.

Concernant l'emplacement de ce "bijou" (héhé!) il est au niveau du pot marron foncé sur la photo ci-dessous.
Il se trouve sous un Betula pendula youngii que je laisse monter désormais (d'où sa forme un peu bizarre).
A côté se trouve un Nothofagus, hêtre austral à petites feuilles très sympathique d'ailleurs (mais très lent dans mon jardin, ici 10ans!).

Bref il reçoit la lumière directe aux aurores via la droite (par l'arrière du Gingko) puis se trouve à l'ombre du Betula. L'endroit est abrité du vent (maison + haie+ bâtiment). Le Betula le protège aussi des gros coup de pluies vu la densité de son feuillage. Je pense que c'est un bon compagnon pour ces petits Acer fragiles. En montant il laissera un peu plus respirer ce qu'il y a en dessous et ce sera plus agréable et joli.

J'avais lu qu'il lui fallait de l'ombre totale, mais suite à ton retour opusoculi je vais peut être l'avancer au printemps pour le porter à la lisière du Betula et lui faire profiter d'un peu plus de lumière en journée. Je le reculerais l'été pour qu'il soit plus protégé. 1 mètre suffira pour opérer cette différence de lumière.

Je lui ai mis un pote, Acer shirasawanum automn moon à côté (pot marron clair). Premier Acer commandé début octobre chez M. Maillot.(adresse que j'ai découvert en parcourant ce forum) j'en suis très satisfait, il est arrivé en excellente condition (en une journée!). Il est très bien formé et en parfaite santé. je n'ai pas encore réfléchis où le positionner..

Image

opusoculi
Maitre des bosquets
Messages : 5666
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Erables japonais , symptômes de maladies à l'achat.

Message par opusoculi »

reggy a écrit :
mer. 06 nov. 2019 11:18

je vais peut être l'avancer au printemps pour le porter à la lisière du Betula et lui faire profiter d'un peu plus de lumière en journée. Je le reculerais l'été pour qu'il soit plus protégé. 1 mètre suffira pour opérer cette différence de lumière.
Oui, c'est comme ça qu'il faut faire.
Mes érables , printemps automne 2019. http://jalbum.net/a/1973986
Année 2018. http://jalbum.net/a/1974352

reggy
Bourgeon de bavard
Messages : 392
Inscription : ven. 01 nov. 2019 14:25
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Erables japonais , symptômes de maladies à l'achat.

Message par reggy »

Bonjour,

Aujourdh'ui j'ai croisé un Acer Palmatum Ki-Kachijo dans une pépinière.
il m'a tout de suite plu par ses couleur et ses grandes feuilles.

Je n'ai pas vu de maladie au premier regard. qu'en dites vous?
Je n'aime pas trop la tete du systeme racinaire ni la coupe d'une branche ai niveau de la greffe.
idem il y a deux ou trois tâches blanches sur les feuilles..... :? on devient méfiant à force de parcourir le forum!
Je craque ou pas?
36 Euros.... il a été laissé monté en hauteur surement pour mieux le vendre mais il me semble robuste du bas et les charpentières me semblent harmonieuses...

Si quelqu'un à du retour sur ce cultivar je suis preneur!

merci d'avance pour vos retours :D

Image

Image

Image

Image

opusoculi
Maitre des bosquets
Messages : 5666
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Erables japonais , symptômes de maladies à l'achat.

Message par opusoculi »

http://www.erableduvaldejargeau.fr/prod ... kihachijo/

La greffe est bien, la coupe était nécessaire, c’est le porte greffe.
Les taches sur les feuilles, c’est rien du tout.
Vu le substrat et le développement des racines, tu peux prendre et laisser dans ce pot jusqu’en mai/juin pour agrandir mais pas trop.
Mes érables , printemps automne 2019. http://jalbum.net/a/1973986
Année 2018. http://jalbum.net/a/1974352

reggy
Bourgeon de bavard
Messages : 392
Inscription : ven. 01 nov. 2019 14:25
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Erables japonais , symptômes de maladies à l'achat.

Message par reggy »

opusoculi a écrit :
mar. 12 nov. 2019 21:33
http://www.erableduvaldejargeau.fr/prod ... kihachijo/

La greffe est bien, la coupe était nécessaire, c’est le porte greffe.
Les taches sur les feuilles, c’est rien du tout.
Vu le substrat et le développement des racines, tu peux prendre et laisser dans ce pot jusqu’en mai/juin pour agrandir mais pas trop.
Cool merci!
c'est Mai/juin les rempotages? Je croyais que c'était trop tard une fois les feuilles sorties..... :?

opusoculi
Maitre des bosquets
Messages : 5666
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Erables japonais , symptômes de maladies à l'achat.

Message par opusoculi »

C’est juin, parfois fin mai si les bourgeons terminaux sont fermés.
Tant qu'ils sont en trains de pousser on attend. Le rempotage en juin provoque souvent une deuxième pousse, c’est avantageux de gagner presque une année.

Fin février tu peux diminuer la longueur des prolongements de cette année. Obtenir une division des branches à mi-hauteur me semblerait bien.
Avec ces deux interventions, fin 2020 il sera formé.
Mes érables , printemps automne 2019. http://jalbum.net/a/1973986
Année 2018. http://jalbum.net/a/1974352

reggy
Bourgeon de bavard
Messages : 392
Inscription : ven. 01 nov. 2019 14:25
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Erables japonais , symptômes de maladies à l'achat.

Message par reggy »

opusoculi a écrit :
mer. 13 nov. 2019 3:31
C’est juin, parfois fin mai si les bourgeons terminaux sont fermés.
Tant qu'ils sont en trains de pousser on attend. Le rempotage en juin provoque souvent une deuxième pousse, c’est avantageux de gagner presque une année.
Sans vouloir paraître du de la feuille, mais c'est pour être sur de bien comprendre :
On laisse la pousse de printemps de mettre en place et dès qu'elle est terminée on rempote, c'est bien ça?

Le rempotage de d'Automne c'est pas bon ou juste pas optimal? Parce que c'est un peu ce que j'ai fait jusqu'à présent..... :?
opusoculi a écrit :
mer. 13 nov. 2019 3:31
Fin février tu peux diminuer la longueur des prolongements de cette année. Obtenir une division des branches à mi-hauteur me semblerait bien.
Avec ces deux interventions, fin 2020 il sera formé.
C'est ce que je voulais faire avant de tomber sur cette photo du Val de Jargeau ou le sujet très aéré et aérien est très sympathique.
Comme celui que je convoite est proche au niveau des charpentière (départ un peu moins haut cependant), je serais tenté d'essayer cette mise en forme.
c'est une taille un peu en nuage non?

Image

opusoculi
Maitre des bosquets
Messages : 5666
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Erables japonais , symptômes de maladies à l'achat.

Message par opusoculi »

Tu as bien compris.
On rempote :
-fin février/début mars pendant le gonflement des bourgeons. La réduction des racines des gros sujets se fait à ce moment là.
-de fin mai/juin/ à début juillet sans réduire les racines. A ce moment là, les bourgeons terminaux sont fermés, les feuilles sont entièrement formées , les tissus complètement développés fournissent des sucres en abondance dont une partie descend pour contribuer au développement de nouvelles racines.
-en automne à la chute des feuilles ; c’est très bien, à condition que les pluies ne s’accumulent pas dans le nouveau substrat.
On ne rempote pas :
-pendant la pousse des prolongements (stress sur les racines en train de se développer).
-en aout/sept, pour ne pas provoquer de pousses tardives qui n’auraient pas le temps d’aouter et ne passeraient pas l’hiver (sauf en serre ).

Les conseils sont à pondérer selon les cas et les urgences. De toutes façons c’est en observant le développement des racines que l’on décide de rempoter ou pas.
Dans le cas de ton projet d’achat, je te conseille de le rempoter en fin de pousse pour solliciter une deuxième pousse. Mais si tu le rempote maintenant ou fin février, il n’y aurait pas une erreur.

Idem pour la réduction des prolongements, suis ton intuition et faits toi une expérience.
En ce qui me cocerne, j’essaye d'imaginer ce que pourrait être le développement de l’arbre dans 10 ou 20 ans et en fonction de mon climat local; ce qui me pousse à conduire les charpentières en formes basses.

Non, ce ne sont pas des ‘nuages’ . Les branches sont fortes et se divisent au sommet. Les nuages dont j’ai parlé ailleurs sont issus de branches faibles.
Je détaillerai cette distinction plus tard avec des photos.
Mes érables , printemps automne 2019. http://jalbum.net/a/1973986
Année 2018. http://jalbum.net/a/1974352

reggy
Bourgeon de bavard
Messages : 392
Inscription : ven. 01 nov. 2019 14:25
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Erables japonais , symptômes de maladies à l'achat.

Message par reggy »

opusoculi a écrit :
mer. 13 nov. 2019 14:14

On rempote :
-fin février/début mars pendant le gonflement des bourgeons. La réduction des racines des gros sujets se fait à ce moment là.
-de fin mai/juin/ à début juillet sans réduire les racines. A ce moment là, les bourgeons terminaux sont fermés, les feuilles sont entièrement formées , les tissus complètement développés fournissent des sucres en abondance dont une partie descend pour contribuer au développement de nouvelles racines.
-en automne à la chute des feuilles ; c’est très bien, à condition que les pluies ne s’accumulent pas dans le nouveau substrat.
On ne rempote pas :
-pendant la pousse des prolongements (stress sur les racines en train de se développer).
-en aout/sept, pour ne pas provoquer de pousses tardives qui n’auraient pas le temps d’aouter et ne passeraient pas l’hiver (sauf en serre ).
A conserver dans mon carnet de note! :top:

opusoculi a écrit :
mer. 13 nov. 2019 14:14
Idem pour la réduction des prolongements, suis ton intuition et faits toi une expérience.
En ce qui me cocerne, j’essaye d'imaginer ce que pourrait être le développement de l’arbre dans 10 ou 20 ans et en fonction de mon climat local; ce qui me pousse à conduire les charpentières en formes basses.

Non, ce ne sont pas des ‘nuages’ . Les branches sont fortes et se divisent au sommet. Les nuages dont j’ai parlé ailleurs sont issus de branches faibles.
Je détaillerai cette distinction plus tard avec des photos.
Oui j'ai vu tes arbres dans tes albums (d'ailleurs il n y' a pas une version 2019? :wink: )
Ils paraissent naturellement de petits arbres, de gros bonsaï bien équilibrés en quelque sorte. très agréables à l'oeil.

Pour les nuages je me suis trompé de terme effectivement mais j'ai bien saisi le concept sur mon seiryu! Ils me sont apparus comme une révélation quand j'ai fait le tour de l'arbre après t'avoir lu donc merci.
Maintenant le but est de les conserver voire développer si c'est possible. Vu qu'ils deviennent frêles est-ce que l'arbre peut revenir dessus pour y développer de la puissance où est-ce qu'une fois qu'il les délaissent on ne peut qu'espérer les conserver?

Sur ce cas du Ki-hachijo du val de Jargeau il s'agit plutôt de plateaux (?), un peu comme les arbres de la savane que l'on a l'habitude d'imaginer?

reggy
Bourgeon de bavard
Messages : 392
Inscription : ven. 01 nov. 2019 14:25
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Erables japonais , symptômes de maladies à l'achat.

Message par reggy »

Bonjour,

Je suis l'heureux propriétaire d'un Dissectum Garnet depuis aujourd’hui.
Mon pépiniériste m'a fait venir un beau sujet d'1m. Les branches sont bien charnues, j'ai inspecté, pas de traces de maladie, point de greffe nickel.

Par contre en le manipulant mon pépiniériste à trop écarté deux branches et créer une fissure. Il l'a refermé en utilisant la même méthode que pour les greffes. Il m'a dit qu'il n'y aurait pas de problème normalement et que je devrais retirer son pansement vers août 2020. Si jamais problème il m'a dit qu'il me le changerait.

Il s'agit de la banche centrale (il y a 3 charpentières). Celle-ci gêne de toute manière la structure de l'arbre, elle est trop proche des deux autres et à selon moi vocation à être supprimée dans le futur.

Qu'en pensez-vous? Ça craint?
Dois-je déjà couper une partie de cette branche avant le débourrement ce printemps puis la sectionner à la base une fois la cicatrisation du pansement faite.

ps: je l'ai mis à l'hivernage, au sec avec d'autres petits copains.

merci d'avance!

Image


Image

opusoculi
Maitre des bosquets
Messages : 5666
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Erables japonais , symptômes de maladies à l'achat.

Message par opusoculi »

C’est un beau sujet .
Sans voir de près le ‘pansement’, je devine que le pépiniériste a utilisé un mastic épais qui se modèle en le pétrissant entre les doigts et s’applique sans coller; il fait un capuchon. Ce mastic en principe, contient du cuivre et peut-être des hormones . C’est un bon mastic.

Je n’y toucherais pas. D’abord si la cicatrisation se passait mal , le pépiniériste pourrait te reprocher ta coupe.
Ensuite , avec le temps , ces trois branches principales ne vont peut-être pas conserver leur orientation verticale; elles peuvent baisser, se mettre à 45° et s’écarter sans rien faire. Une restera verticale, nous ne savons pas laquelle .
Mes érables , printemps automne 2019. http://jalbum.net/a/1973986
Année 2018. http://jalbum.net/a/1974352

reggy
Bourgeon de bavard
Messages : 392
Inscription : ven. 01 nov. 2019 14:25
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Erables japonais , symptômes de maladies à l'achat.

Message par reggy »

Merci du conseil opusoculi.

Voici une image de plus près, mais bon ça n'aide pas beaucoup plus pour voir le travail en dessous.
Là il est au sec, j'espère que le scotch ne va pas provoquer un accumulation d'humidité quand je le remettrais dehors au printemps.

Désolé pour mes photos, je ne suis pas un pro, le téléphone portable à tendance à simplifier le travail mais les rendus ne sont jamais satisfaisant.. surtout quand on veux faire la focale sur une branche spécifique ou capter la vraie couleur que l'on voit sur un sujet :?

Image

opusoculi
Maitre des bosquets
Messages : 5666
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Erables japonais , symptômes de maladies à l'achat.

Message par opusoculi »

Le pépiniériste l’a mis pour que le branche ne bouge pas , il espère qu’elle cicatrisera. Je n’aime pas cet adhésif pour emballage, n’importe quoi peut se développer dessous .
Maintenant que ton Acer est à l’abri, tu peux essayer de retirer l’adhésif avec précaution, sans tirer, le couper en morceaux avec un petit cutter etc.
En laisser si ça ne veut pas se décoller, en fin tu vois ... Au printemps il vaudrait mieux que cet adhésif soit retiré.
Tu pourrais attacher les deux branches de droite avec de la ficelle ou du raphia, en le faisant plus haut, ainsi appliqquées elles ne s’écarteront pas, ce sera plus efficace.

Sur la photo précédente je me suis un peu trop avancé sur la nature du mastic que je confondais avec l’adhésif (en plus, je n’y crois pas beaucoup aux mastics). Enfin on pourra voir comment il est ce mastic .

J’ai eu le même accident sur un Olivier en bonsaï, j’ai mis un mastic en capuchon, j’ai ligaturé et rien n’a cicatrisé. Un an après des bourrelets de recouvrement se sont formés partir du bas de la cassure et continuent d’avancer vers le haut mais je conserve les deux parties discrètement attachées.
Mes érables , printemps automne 2019. http://jalbum.net/a/1973986
Année 2018. http://jalbum.net/a/1974352

acerarno
Bourgeon de bavard
Messages : 250
Inscription : ven. 12 mai 2017 14:26
Région : Haute Normandie
Sexe : Homme

Re: Erables japonais , symptômes de maladies à l'achat.

Message par acerarno »

Je ne laisserai pas le scotch non plus . Tu ne verras rien de la cicatrisation . Un gros élastique comme pour les greffes fera l'affaire

Répondre

Revenir à « Aux érables du Japon »