Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

De part leur culture contraignante et difficile, les érables du Japon méritent leur propre forum
levivaio
Graine de timide
Messages : 89
Inscription : ven. 26 avr. 2019 23:42
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par levivaio » dim. 09 juin 2019 13:50

Misologue1 a écrit :
dim. 09 juin 2019 10:32
Hello Levivaio !

Très beau sujet ! Je reconnais la qualité de la production des pépinières de la Bambouseraie : une greffe propre, un porte greffe bien costaud, un substrat très aéré et un sujet taillé pour lui donner une forme harmonieuse. Opusoculi laisse entendre que la production elle-même ne serait pas assurée par la Bambouseraie, à confirmer, mais c'est bon à savoir… J'y vais cet été, je partirais à la recherche d'infos à ce sujet...
Merci Misologue,
Je suis pour l'instant satisfait de ce deshojo, j'en ai un autre qui vient aussi de la Bambouseraie, il se comporte plutot bien depuis 2 ans en exposition nord et même avec le mistral j'arrive a tenir un maximum de feuilles jusqu'a l'automne , c'est ce comportement encourageant qui m'a poussé a en planter un en terre;) . ma région est hyper hostile pour la culture des acers, je m'accroche :)
J'ai pas mal d'infos concernant la Bambouseraie qui cultive une partie de sa production a 30 minutes de chez moi, malheureusement les particuliers ne sont pas autorisés a visiter le site:( , on peut néanmoins récupérer des sujets sur place, apres avoir commandé sur leur site, tres pratique pour moi.
Ils m'ont aussi précisé que le reste de leur production est cultivée a Pau en partenariat avec un pépiniériste du coin, donc a toi d'enquêter:) j'ai cru comprendre que c'était pas loin de chez toi;) . Je sais aussi de source sûre que les 1er sujets planté en terre a Anduze sur le site de la Bambouseraie ont effectivement été acheté en Italie. Voila pour mon 1 er rapport d'enquête:))) . A bientôt.

Misologue1
Bourgeon de bavard
Messages : 245
Inscription : mer. 18 juil. 2018 8:55
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par Misologue1 » mar. 11 juin 2019 5:45

Merci pour toutes ces infos, j'aime bien connaître l'origine et l'historique des plantes dont je m'occupe !

Oui, je comprends que la culture des Erables du Japon dans ta région soit difficile, entre le vent et la chaleur les conditions ne sont pas favorables… Tu as du mérites !

levivaio
Graine de timide
Messages : 89
Inscription : ven. 26 avr. 2019 23:42
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Homme

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par levivaio » mar. 11 juin 2019 10:49

Salut Misologue,
Oui moi aussi j'aime bien connaitre tous ces détails, ça fait aussi partie de cette passion qui nous anime.
Merci pour tes encouragements, pour les personnes qui nous lisent et qui vivent dans ma région : j'ai pour l'instant de bon résultats avec Seiryu, Emerald lace ( d'une robustesse incroyable face aux vents et chaleur), les japonicums en général ( vitifolium et aconit) me semblent plutôt robustes et bien adaptés a ma région, Deshojo s'adapte pas trop mal, Viridis , je suis entrain de tester un palmatum type, un bloodgood;) et un shishigashira .... on verra bien a l'automne :)
J'ai un gros sujet inaba-shidare et j'ai du mal:(
Je vais aussi tester les circinatums ça m'a l'air pas mal et costaud.
J'évite les feuillages clairs et panachés.
A tres bientot.

opusoculi
Grossiste en parlotte
Messages : 4697
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par opusoculi » mar. 11 juin 2019 20:32

Tu pourrais ouvrir une fiche pour emerald lace . Il manque à notre liste.

levivaio
Graine de timide
Messages : 89
Inscription : ven. 26 avr. 2019 23:42
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Homme

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par levivaio » mar. 11 juin 2019 21:05

opusoculi a écrit :
mar. 11 juin 2019 20:32
Tu pourrais ouvrir une fiche pour emerald lace . Il manque à notre liste.
Bonsoir Opusoculi,
Oui avec plaisir, j'ai une ou deux photos sympa je crois, et je pourrai alimenter la fiche au fur et a mesure. C'est une variété facile et généreuse.
J'ai du mal a me fixer sur son groupe? palmatum ou dissectum? Vertrees le classe ds palmatum mais ses feuilles sont proches d'un dissectum:)
Jargeau le place dans les deux .
J'attends tes commentaires avant d'avancer.

Avatar de l’utilisateur
CHANIWA
Bourgeon de bavard
Messages : 221
Inscription : sam. 05 août 2017 11:40
Région : Rhone Alpes

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par CHANIWA » mar. 11 juin 2019 21:59

Même constat que toi sur Seiryu, résistant aux vents forts et desséchants, pourtant ses feuilles découpées me faisaient craindre le pire.
Il est en plein soleil et exposé à tous les vents (je trouve le bois plus souple que les autres). Et en plus il est jeune !

Toujours au soleil et en plein vent Atro, Fireglow, Arakawa et Garnet sans aucun souci.

Les pointes des feuilles de Red Wine (ombre légère) Sango et Palmatum Type (soleil) sont légèrement grillées, mais rien de grave.

Katsura n'est pas beau, les feuilles du dessus sont cramées ou jaune citron, celles de dessous son bien vertes. Avec les pluies de ces jours c'est un peu mieux. J'aurais pas cru, je le voyais plus résistant. Et dans le même état Osakazuki, même s'il reprend du poil de la bête.

Cet automne je pense remettre un Seiryu, je suis vraiment emballé, il a tout pour plaire.
Suivra ensuite un Mikawa Yatsubusa (à l'ombre), un villa Taranto pour tenir compagnie au nouveau Seiryu (soleil).
Printemps prochain un Jordan en remplacement d'un vieux Forsythia (pour amener un peu de lumière sous le cerisier), puis un Bloodgood à côté du figuier.
Cela fera une quinzaine d'érables, je pense ce sera le moment d'arrêter :smoke:

opusoculi
Grossiste en parlotte
Messages : 4697
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par opusoculi » mer. 12 juin 2019 3:38

Merci pour vos compte-rendus sur les plus résistants chez-vous dans des conditions difficiles.

@levivaio. Acer matsumurae dissectum emerald lace . C'est le nom sur le site Maillot , il respecte la nomenclature.
Ailleurs on le voit nommé palmatum, var dissectum=lacinié.
Commercialement, tous les Erables du Japon sont souvent nommés palmatum.

CBD
Fruit de la jacasse
Messages : 1011
Inscription : lun. 26 août 2013 3:04
Région : Ile de France
Sexe : Femme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par CBD » mer. 12 juin 2019 13:34

levivaio a écrit :
dim. 09 juin 2019 13:50
Ils m'ont aussi précisé que le reste de leur production est cultivée a Pau en partenariat avec un pépiniériste du coin
Pépinière Gaurrat à coup sûr. Tout est cultivé en pleine terre, si vous trouvez de la terre noire de type marne dans vos mottes ça vient de là bas.

levivaio
Graine de timide
Messages : 89
Inscription : ven. 26 avr. 2019 23:42
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par levivaio » mer. 12 juin 2019 19:41

CBD a écrit :
mer. 12 juin 2019 13:34
levivaio a écrit :
dim. 09 juin 2019 13:50
Ils m'ont aussi précisé que le reste de leur production est cultivée a Pau en partenariat avec un pépiniériste du coin
Pépinière Gaurrat à coup sûr. Tout est cultivé en pleine terre, si vous trouvez de la terre noire de type marne dans vos mottes ça vient de là bas.
Salut,
Effectivement ils m'avaient précisé que tous les erables etaient cultivés a Pau en pleine terre;).
Dernière modification par levivaio le mer. 12 juin 2019 22:23, modifié 1 fois.

levivaio
Graine de timide
Messages : 89
Inscription : ven. 26 avr. 2019 23:42
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par levivaio » mer. 12 juin 2019 19:50

CHANIWA a écrit :
mar. 11 juin 2019 21:59
Même constat que toi sur Seiryu, résistant aux vents forts et desséchants, pourtant ses feuilles découpées me faisaient craindre le pire.
Il est en plein soleil et exposé à tous les vents (je trouve le bois plus souple que les autres). Et en plus il est jeune !

Toujours au soleil et en plein vent Atro, Fireglow, Arakawa et Garnet sans aucun souci.

Les pointes des feuilles de Red Wine (ombre légère) Sango et Palmatum Type (soleil) sont légèrement grillées, mais rien de grave.

Katsura n'est pas beau, les feuilles du dessus sont cramées ou jaune citron, celles de dessous son bien vertes. Avec les pluies de ces jours c'est un peu mieux. J'aurais pas cru, je le voyais plus résistant. Et dans le même état Osakazuki, même s'il reprend du poil de la bête.

Cet automne je pense remettre un Seiryu, je suis vraiment emballé, il a tout pour plaire.
Suivra ensuite un Mikawa Yatsubusa (à l'ombre), un villa Taranto pour tenir compagnie au nouveau Seiryu (soleil).
Printemps prochain un Jordan en remplacement d'un vieux Forsythia (pour amener un peu de lumière sous le cerisier), puis un Bloodgood à côté du figuier.
Cela fera une quinzaine d'érables, je pense ce sera le moment d'arrêter :smoke:
Salut Chaniwa, je pensais pas que Atro pouvait resister au vent, ses feuilles sont si fines, ça me donne envie d'essayer;) Arakawa est sur ma liste;)
Bon apres le vent a Avignon est completemnt fou, on a eu recemment des rafales a 140 km, mon emerald lace l'encaisse sans secher, c'est fou.
Je ne connais pas tes contraintes climatiques même si tu sembles habiter ds la vallée du rhone, une zone tres venteuse.
Le soleil chez moi est tres agressif, et l'atmosphere est tres seche l'été. Qques sujets supportent le vent mais j'ai quand même pris soin de bien les placer au nord, en evitant le soleil brulant. Sans toutes ces précautions je n'aurais aucuns resultats encourageant. Mon Seiryu est au Sud mais sur ma terrasse , protégé du soleil et du vent, c'est un gros sujet ( issus de semis), je n'ai aucunes feuilles qui sechent jusqu'a l'automne mais les couleurs sont pas dingues. Disons que c'est un parti pris, je profite de son beau feuillage d'avril jusqu'a novembre;)
S'arrêter??? pourquoi ? :)
A bientôt.
Dernière modification par levivaio le mer. 12 juin 2019 22:24, modifié 3 fois.

acerarno
Bourgeon de bavard
Messages : 208
Inscription : ven. 12 mai 2017 14:26
Région : Haute Normandie
Sexe : Homme

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par acerarno » mer. 12 juin 2019 20:39

Seiryu semble être l'érable parfait (s'il en existe un) pour bien débuter .
Je ne peux qu'être d'accord avec sur ses capacités à résister aux intempéries .
Le mien est en pleine terre et commence à être de belle taille . Il accepte sans broncher le gel , le plein soleil et les tempêtes ( enfin celle de ce week-end m'a fait très peur pour lui ) .
De plus , il est beau en toute saison . A posséder absolument ;)

Avatar de l’utilisateur
CHANIWA
Bourgeon de bavard
Messages : 221
Inscription : sam. 05 août 2017 11:40
Région : Rhone Alpes

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par CHANIWA » mer. 12 juin 2019 22:50

Pourquoi s’arrêter ?

Y aura plus de place ! :mrgreen:
Le jardin n’est pas très grand.

Pas loin de Vienne, dans la campagne, dans le couloir du Rhône, du vent quasiment tout le temps. Quelquefois des vents violents qui couchent les vieux platanes, ou les tilleuls, ou comme l’année dernière la cheminée.
Les étés sont très secs. Ça gel souvent en hiver, on a eu du -15. Mais beaucoup moins de neige qu’avant.

Atro est un survivant, je raconterais son histoire plus tard.

levivaio
Graine de timide
Messages : 89
Inscription : ven. 26 avr. 2019 23:42
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Homme

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par levivaio » mer. 19 juin 2019 8:17

Bonjour, j'ai un viridis qui produit beaucoup de branches, proches les unes des autres, j'ai l'impression que c'est inhérent a la variété.
C'est un sujet que j'ai envie de former en douceur. Jme dis aussi que pour la santé de l'arbre il vaut mieux supprimer une branche afin d'eviter qu'elles ne se touchent en grandissant ce qui pourrait creer des zones propices a infections/attaques.
Qu'en pensez vous? Merci et a bientôt.
Pièces jointes
unnamed-2.jpg
unnamed-4.jpg

opusoculi
Grossiste en parlotte
Messages : 4697
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par opusoculi » mer. 19 juin 2019 12:21

Ton viridis a tendance à monter. Tu peux choisir de supprimer ce qui se développe en haut , c'est une option pour le conserver en pot.
Si le haut se développe, il recouvrira le bas , en le privant de lumière des branches du bas dépériront.
Il faut essayer le lire le développement futur, c'est ainsi que tu peux choisir une option.

Avec les années, les branches principales auront tendance à s'écarter, à s'évaser (tout arbre fait ça). Il faut en tenir compte et même les y pousser ou les y contraindre. Un moyen de le faire: le bord du pot est recourbé, tu le perces avec une perceuse , puis tu attaches chaque branche principale en l'inclinant doucement vers l'extérieur. Un petit fil de fer vert ne se voit pas ou presque pas. Incliner un peu plus dans 3 mois.


Tu vas composer une sculpture en matériau qui répondra et tu l'accompagneras .

levivaio
Graine de timide
Messages : 89
Inscription : ven. 26 avr. 2019 23:42
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Homme

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par levivaio » mer. 19 juin 2019 13:04

Opus,
Merci de me proposer une lecture que je n'avais pas.
Je pensais supprimer la grosse branche marquée par une tache de bouillie, elle est grosse mais jme dis que c'est un mal pour un bien; Qu'en penses tu?
Le tronc se presente deja en zig zag donc je pensais suivre cette logique et eliminer les branches trop proches les unes des autres. J'aimerai le structurer un peu plus "minimaliste" : garder une structure de grosses branches et eviter la surcharge de feuilles et autres, pour garder une silhouette a la fois genereuse mais flottante et aérée.... je dirai presque "éthérée"
La technique que tu proposes avec le rebord du pot est ingenieuse;)

Répondre

Revenir à « Aux érables du Japon »