Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

De part leur culture contraignante et difficile, les érables du Japon méritent leur propre forum
opusoculi
Maitre des bosquets
Messages : 5979
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par opusoculi »

Moux a écrit : dim. 27 oct. 2019 16:44 Je vais faire un essais en mettant de la menthe que j'ai dans 1 ou 2 pots avec de la terre du Bi-hoo. Est-ce que je peux mettre un pot chez moi près d'une fenêtre pour que la température soit plus élevée et les éventuels effets plus rapidement observable? La menthe peut pousser à l'intérieur?

Mais ça me fait penser que cette menthe, je l'ai récupéré car elle poussait spontanément à quelques endroits là où on avait mis de la nouvelle terre (pas loin d'où j'ai le Cercis malade dont je parle sur un autre poste...). Elle devait être présente dans le terrain où mon terrassier avait extrait cette terre... Est-ce qu'on peut faire l'amalgame présence de menthe = présence de verticillium où bien cela rend juste le terrain propice à l'infection (je pries pour que la réponse soit "non"...)?
Comme tu peux le voir sur la photo ci-dessous, le gros trou était l'emplacement de mon Bi-hoo. Mon Deshojo devait être mis en valeur en étant placé en évidence dans mon massif avec une belle vue depuis l'intérieur de la maison... J'ai déjà prévu de planter cet hiver un Fujinami Nishiki qu'on voit en pot au fond de l'image à droite, calé avec des pierres. Il se trouvera à 2.5m à l'axe de là où se trouvait le bi-hoo. C'est trop près tu penses? Il y a risque de contamination à cette distance? Il est encore jeune (comme la plupart de ceux que j'ai), peut-être serait il plus prudent de les laisser en pot encore 2 ou 3 ans avant de les mettre en terre? Qu'en penses-tu?

Image
IMG_4885_2.jpg
Ton espace enherbé sous des chênes est bien sympathique.
L'objectif grand angle fausse la perception des distances (je parle de la distance entre le trou et l'Acer en pot à 2,5m). Oui, il me semble que tu peux en mettre un là près du muret ***. Mais avant d'y mettre deshojo réfléchis à la dimension qu'il aura dans 10 ans; ce sera une masse de 4X4 m environ.
Il me semble qu'il serait mieux bien plus loin. Et il me semble qu'au premier plan il te faudrait des sujets bas, un ou deux sujets sur tige qui se développeraient peu. Enfin ce sont des suggestion, à toi de voir.

Les sujets en pots que tu possèdes sont petits, je te conseille des les cultiver en pots incertain temps et de les planter quand les racines seront bien développées.

La question du sol et de la présence du Verticilium.
Tous les sols contiennent quelques germes de cette maladie, avec la menthe tu es certain d'en avoir comme chez-moi sous les Robiniers pseudo acacias je suis certain que la terre en contient et d'autres jardins en ont rien que par la présence du plantain.
Si le sol est compact et retient l'eau, le Verticillium se déclare au cours de l'été, si tu arroses trop également.
Donc il faut planter dans un mélange drainant, d'un volume suffisant et sur une petite butte où l'eau ne restera pas. C'est la seule solution.
***Tu peux utiliser toutes les bosses existantes, les déclivités, les bords du muret sont excellents, ce sont des lieux où l'eau s'égoutte ; j'ajoute une photo gribouillée. Les Acer vus de loin entre les arbres seraient du plus bel effet.

Avec l'incident de 'bi hoo' tu as au fond la chance de découvrir les problèmes avant la plantation d'autres Acer et peut-être de faire mieux que si l'incident ne s'était pas produit.
Liste des arbres et des plantes sensibles au Verticillium + celles qui sont résistantes. C'est utile.
http://depts.washington.edu/hortlib/res ... illium.pdf

Pour la culture de la menthe, je pense qu'il vaut mieux attendre le printemps, qu'il y ait du soleil et que tu puisses faire la culture à une température assez haute autour de 24° constants. A l'intérieur en hiver ça risque ne pas être probant.
Pièces jointes
idées.jpg
Dernière modification par opusoculi le lun. 28 oct. 2019 11:56, modifié 1 fois.
Mes érables , printemps automne 2019. http://jalbum.net/a/1973986
Année 2018. http://jalbum.net/a/1974352
Helfrider
Bourgeon de bavard
Messages : 355
Inscription : lun. 09 mars 2015 21:33
Région : Alsace
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par Helfrider »

Bonjour Opusoculi,
"Tous les sols contiennent quelques germes de cette maladie, avec la menthe tu es certain d'en avoir comme chez-moi sous les Robiniers pseudo acacias je suis certain que la terre en contient "
J'ai un Acacia Frisia entouré d'érables, il fait parti de cette famille ? Il y a un risque de contamination ?
Par ailleurs j'ai un gros Garnet depuis moins de un an, et là en perdant les feuilles, les bourgeons sont presque invisibles, alors que tous mes autres érables ont des beaux bourgeons après la chute des feuilles, je viens de lui faire un traitement à l'aliette , mais c'est inquiétant ...
opusoculi
Maitre des bosquets
Messages : 5979
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par opusoculi »

'frisia' est une variété de Robinier, il n'échappe pas à la vulnérabilité au verticillium. Il y a toujours un risque mais si ton sol ne retient pas trop d'eau, si ton 'frisia' se porte bien , le risque est modéré. Ne pas trop arroser cette zone en été.

Les bourgeons de Garnet se forment très tard, ici les bourgeons terminaux sont à peine perceptibles et au creux des pétioles aucun bourgeon visible.
Si les feuilles n'ont pas grillé brutalement en se recroquevillant en fin d'été ... pas de souci.
Mes érables , printemps automne 2019. http://jalbum.net/a/1973986
Année 2018. http://jalbum.net/a/1974352
Helfrider
Bourgeon de bavard
Messages : 355
Inscription : lun. 09 mars 2015 21:33
Région : Alsace
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par Helfrider »

Merci pour les réponses rassurantes, Garnet pert ses feuilles tranquillement ... (encore en cours)
Bonne semaine !
benji791
Graine de timide
Messages : 61
Inscription : mar. 14 août 2018 18:34
Région : Basse-Normandie
Sexe : Homme

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par benji791 »

Hello,

Bien j'ai mis du temps à prendre mon courage à deux mains pour couper une plus grosse branche de mon deshojo et je pense que cela confirme me diagnostic clairement de la verticiliose :

Image
Image

Je le sais pas si je vais avoir le courage de couper les branches une par une jusqu'à arriver au tronc comme l'a fait Moux sur son Bi-hoo. De toute manière si je fais ça, ai-je vraiment une chance de revoir un jour un beau deshojo ?

A présent je me demande plutôt ce que je vais pouvoir replanter à cet emplacement qui résisterait à la verticiliose. Pas évident de trouver un petit arbre léger et élégant avec des couleurs chaque saison. Je suis limité par l'emplacement c'est une bout de terre en pente avec rocaille. Le deshojo était au milieu de la pente à environ 2m de la maison.

Benji
Avatar de l’utilisateur
CHANIWA
Fleur de pipelette
Messages : 527
Inscription : sam. 05 août 2017 11:40
Région : Rhone Alpes

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par CHANIWA »

Un petit Cornus Kousa.
C’est un régal en automne, ses couleurs n’ont rien à envier aux érables, et en fleurs c’est magique.
Il y a plein de variétés, tu trouveras certainement de quoi te consoler.
opusoculi
Maitre des bosquets
Messages : 5979
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par opusoculi »

La chance que ton deshojo redevienne un bel arbuste sont minces, il vaut mieux choisir autre chose.
Oui, tous les cornus sont résistants à la Verticilliose. Il leur faut mi ombre, un sol acide et un arrosage très régulier en été. Les cornus Kousa ont de belles colorations en automne.
Mes érables , printemps automne 2019. http://jalbum.net/a/1973986
Année 2018. http://jalbum.net/a/1974352
benji791
Graine de timide
Messages : 61
Inscription : mar. 14 août 2018 18:34
Région : Basse-Normandie
Sexe : Homme

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par benji791 »

Bonjour,

Ah oui ca a l'air d'être une bonne idée ca un cornus kousa. Je n'y avais pas pensé du tout. Pour l'exposition on est sur du sud est ca pourrait être pas mal.

Au passage je viens de mettre la main sur un document qui liste les espèces susceptibles ou resistantes à la verticilliose : http://depts.washington.edu/hortlib/res ... illium.pdf
ainsi qu'un article wikipedia qui semble bien documenté :
https://en.wikipedia.org/wiki/Verticill ... _resistant
Moux
Graine de timide
Messages : 55
Inscription : mar. 08 oct. 2019 19:18
Région : Centre
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par Moux »

Bonjour tout le monde,
cCBD a écrit : dim. 27 oct. 2019 17:58 Presque... :oops:
Lorsque tu fais une coupe évite de laisser des chicots de tronc. Il est préférable de le faire juste au dessus du départ d'un noeud, là où ça va rejeter en priorité. Laisse une petite marge de sécurité 1cm/1.5cm avec bi hoo c'est préférable mais pas plus pour concentrer la sêve au niveau du noeud, là où il a déjà naturellement des réserves.
Là les quelques cm de bois en trop ne participent pas à sa résistance et sa reprise au printemps, et dans la logique ds choses ce chicot de tronc est voué à sécher car il ne sera plus alimenté à terme, ce qui empêchera longtemps la femerture du cal de cicatrisation et sera une zone à risque potentielle, donc tu sera obligé de le supprimer de toute façon, autant le faire dès la coupe

Et de toute façon tu peux encore le retailler plus bas parce que le bois du tronc au niveau de la coupe est pas beau ...
Les zones de greffon les plus proches du PG bénéficie d'une résistance supplémentaire que je ne saurais expliquer clairement ( concentration du flux de sêve et sans doute l'influence du PG également) mais je l'observe régulièrement sur diverses jeunes plantes greffées
OK, si j'ai bien compris, le "nœud" dont tu parles c'est la zone d'où part une petite brindille (je suis vraiment débutant en jardinage :oops: ) ? je vais donc couper (encore...) 1.5 cm au dessus du départ de la brindille. Merci pour tes conseils cCBD :top:
Misologue1 a écrit : dim. 27 oct. 2019 18:03 Bonsoir Moux !

Je vais laisser Opusoculi te répondre en ce qui concerne le problème de contamination de ton sol, mais je peux quand même te dire qu'il est fortement déconseillé de planter ton très jeune 'fujinami nishiki'. Ta plante est encore très sensible aux conditions environnementales (pluies excessives, vent, température, sol phytotoxique peut-être…) et je te conseille de la garder en pot au moins pour cet hiver et même pendant quelques années pour quelle se renforce. L'idéal serait que tu la places dans un local, même légèrement éclairé, pour contrôler l'humidité du substrat et lui éviter d'être détrempé continuellement l'hiver. Ou sinon, il serait bon de protéger le pot resté à l'extérieur par un auvent ou toute technique faisant barrage aux pluies excessives. Pour info, j'ai rempoté tous mes jeunes plants et je t'assure que, comme à chaque fois ou presque, j'ai eu des (mauvaises) surprises avec le substrat d'origine ! C'est pourquoi, je te conseille de rempoter avant l'hiver ton érable en suivant les conseils maintes fois donnés ici : faire un mélange de terreau sans tourbe (choisir un terreau "grossier" composé de fibres de coco, de fibres de bois, de compost d'écorces, de compost végétal, etc...) et de véritable terre de bruyère pour l'acidité (pour un total 60%) + pouzzolane 25mn/écorces de pin gros calibre (40%). Si ton érable est dans un pot de 5L, tu en prends un de 15L, c'est suffisant pour 2-3 ans de croissance.
Au début, je souhaitais mettre au plus vite mes érables en pleine terre afin qu'ils profitent plus rapidement. Dans mon esprit, une plante en pot se portait moins bien et grandissait moins vite qu'une plante en pleine terre. Mais après vous avoir lu, je me rends compte que les érables du Japon sont différents et que, pour leur bien, il est préférable de les garder en pots avec un substrat à grosse granulométrie et très drainant pendants leurs premières années de vie. Ça permet d'assurer un renforcements des racines et de garantir une vie future en pleine terre optimale. Je vais donc rempoter tous les érables que j'avais prévu de mettre en pleine terre en novembre.

Pour info, j'ai un "Hime Shojo" en 3L, un "Katsura" en 1.5L, un "Yama Zoe" en 3L, un "Deshojo" en 3L et mon "Fujinami Nishiki" en 3L.
J'ai aussi un "Bloodgood" qui été en pot de 3L que j'ai mis en terre l'automne dernier avec un substrat assez drainant avec un mélange terreau + écorce de pin (50/50) et de la terre de jardin. Il a bien profité cet été et ne semble pas avoir souffert d’excès d'eau... Je verrais ce qu'il donne au printemps et l'été prochain. Je ne pense pas qu'il soit nécessaire de le remettre en pot?
J'ai un "Ryu Sei" planter en même temps que le "Bloodgood" (en 3L lui aussi) qui se porte bien. Il est prêt de mon muret donc ça doit drainer l'excès d'eau (en fin j'espère...).
Pour finir, j'ai aussi un "Sango kaku" qui est un rescapé. Je l'avais mis en pleine terre (juste du terreau, rien de drainant...) il y a 2 ans et j'ai pris la décision de le retirer au printemps 2019 car il était malade (avec le recul je pense à une bactériose). Je l'ai remis en pot avec beaucoup décorce de pin et un peu de terreau et j'ai taillé sévèrement ce qui était noir. Depuis il à l'air de s'en remettre. Dès qu'il aura perdu ses feuilles, je le mettrai dans mon cabanon pour passer l'hiver avec tous les autres et je ressortirais tout ce petit monde en février ou mars une fois les gelées terminées pour qu'ils voient un peu le soleil et repartent!
opusoculi a écrit : lun. 28 oct. 2019 0:57

Image


Ton espace enherbé sous des chênes est bien sympathique.
Merci, c'était un roncier en plein friche complètement impénétrable! Vu le mal que je me suis donné pour le nettoyé, un compliment de la part de quelqu'un qui possède un si beau jardin me va droit au cœur!!! je ne sais pas encore comment va évoluer cette partie du terrain qui me semble un peu "stérile visuellement" mais je crois que je vais me faire plaisir avec quelques autres variétés d'érables et en mettre un peu dessous. Ils seront bien avec l'ombre des chênes l'été et comme ils seront en pot, je pourrais les déplacer facilement si je trouve que leur emplacement n'est pas esthétique!
opusoculi a écrit : lun. 28 oct. 2019 0:57 L'objectif grand angle fausse la perception des distances (je parle de la distance entre le trou et l'Acer en pot à 2,5m). Oui, il me semble que tu peux en mettre un là près du muret ***. Mais avant d'y mettre deshojo réfléchis à la dimension qu'il aura dans 10 ans; ce sera une masse de 4X4 m environ.
Il me semble qu'il serait mieux bien plus loin. Et il me semble qu'au premier plan il te faudrait des sujets bas, un ou deux sujets sur tige qui se développeraient peu. Enfin ce sont des suggestion, à toi de voir.
J'aimerais le tailler "en transparence" et essayer de gérer les branches basses afin d'assurer le passage (je mettrais d'autre photos du jardin afin que tu vois mieux comment c'est implanté). Tu me diras si c'est envisageable ou pas.
opusoculi a écrit : lun. 28 oct. 2019 0:57 Les sujets en pots que tu possèdes sont petits, je te conseille des les cultiver en pots incertain temps et de les planter quand les racines seront bien développées.
J'ai bien compris la leçon, je vais les faire grandir en pots quelques années avant de les mettre en pleine terre :top: .
opusoculi a écrit : lun. 28 oct. 2019 0:57 La question du sol et de la présence du Verticilium.
Tous les sols contiennent quelques germes de cette maladie, avec la menthe tu es certain d'en avoir comme chez-moi sous les Robiniers pseudo acacias je suis certain que la terre en contient et d'autres jardins en ont rien que par la présence du plantain.
J'ai un Robinier "Twist Baby" planté l'hiver dernier avec un "Ryu Sei" planté en même temps à 2/3 mètres... Ça craint? (tu le verras dans les photos que je rajouterais). J'ai aussi du plantain qui pousse un peu partout dans ma pelouse et dans les massifs. Je suis à la campagne et il y a des prés un peu partout autour de chez moi alors ça graines facilement...
opusoculi a écrit : lun. 28 oct. 2019 0:57 Si le sol est compact et retient l'eau, le Verticillium se déclare au cours de l'été, si tu arroses trop également.
Donc il faut planter dans un mélange drainant, d'un volume suffisant et sur une petite butte où l'eau ne restera pas. C'est la seule solution.
Je pense pas qu'un sol puisse être plus compact que le mien :| ... Pour l'arrosage de mes 2 acer qui sont déjà en pleine terre, tu me conseils quoi comme rythme d'arrosage? J'attends que mes acer aient "soif" avec les feuilles qui se ramollissent ou je laisse la pluie faire et n'en rajoute qu'un arrosoir de 14L par semaine lorsque l'été est trop sec? J'ai peur qu'en les laissant "avoir soif", les dégâts sur la plantes soient important...
opusoculi a écrit : lun. 28 oct. 2019 0:57 ***Tu peux utiliser toutes les bosses existantes, les déclivités, les bords du muret sont excellents, ce sont des lieux où l'eau s'égoutte ; j'ajoute une photo gribouillée. Les Acer vus de loin entre les arbres seraient du plus bel effet.
Merci pour ces propositions très intéressantes! Un regard extérieur est toujours bon à prendre. Tu me diras ce que tu ferais quand tu aurras une vue d'ensemble du jardin quand j'aurais mis les photos...
opusoculi a écrit : lun. 28 oct. 2019 0:57 Avec l'incident de 'bi hoo' tu as au fond la chance de découvrir les problèmes avant la plantation d'autres Acer et peut-être de faire mieux que si l'incident ne s'était pas produit.
Liste des arbres et des plantes sensibles au Verticillium + celles qui sont résistantes. C'est utile.
http://depts.washington.edu/hortlib/res ... illium.pdf
C'est ce que je me dis. Mais j'ai surtout de la chance d'avoir trouvé un forum avec des personnes maitrisant à ce point le sujet!
opusoculi a écrit : lun. 28 oct. 2019 0:57 Pour la culture de la menthe, je pense qu'il vaut mieux attendre le printemps, qu'il y ait du soleil et que tu puisses faire la culture à une température assez haute autour de 24° constants. A l'intérieur en hiver ça risque ne pas être probant.
OK je vais faire ça.
opusoculi
Maitre des bosquets
Messages : 5979
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par opusoculi »

Quel plaisir d'être lu en entier et compris !
Pas grand chose à rajouter; juste éloigne ton Acer du Robinier pseudo acacia, c'est un risque. Il suffit de deux grosses pluies orageuses en juillet sur un sol compact pour que le Verticillium se mette sur ses racines. Le Robinier s'en remettra en faisant de nouvelles racines l'année suivante mais un Acer, s'il n'en meurt pas , restera fragilisé. Les chênes sont immunisés, ton Acer sera mieux près des chênes.
A bientôt pour tes photos.
Mes érables , printemps automne 2019. http://jalbum.net/a/1973986
Année 2018. http://jalbum.net/a/1974352
Misologue1
Fleur de pipelette
Messages : 810
Inscription : mer. 18 juil. 2018 8:55
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par Misologue1 »

Bonjour Moux !

Oui, même remarque qu'Opusoculi, tu as tout compris, bravo ! Si ton 'bloodgood' est en terre depuis 1 an et qu'il se plaît là où il est, oui, tu peux le laisser. J'en profite pour dire à mon tour que ton jardin a beaucoup de charme et je t'envie avec tous ces grands arbres qui vont apporter l'ombre nécessaire au feuillage de tes Acer !
cCBD
Bourgeon de bavard
Messages : 330
Inscription : jeu. 04 juil. 2019 11:28
Région : Aquitaine
Sexe : Homme

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par cCBD »

:fete:
Image
Moux
Graine de timide
Messages : 55
Inscription : mar. 08 oct. 2019 19:18
Région : Centre
Sexe : Homme

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par Moux »

Bonjour à tous,
Je ne voulais pas polluer ce sujet alors j'en ai créer un autre pour vous présenter mon jardin et ainsi avoir vos conseils pour le rendre le plus propices à l'implantation d’érables du japon.

C'est ICI
levivaio
Bourgeon de bavard
Messages : 334
Inscription : ven. 26 avr. 2019 23:42
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Homme

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par levivaio »

Bonjour a tous,
J'ai souvent lu ici et ailleurs que l'engrais Osmocote etait conseillé pour les erables.
J'ai trouvé celui la ( voir pièce jointe) en jardinerie.
Avant de me lancer je souhaitais vous demander si c'est bien un engrais qu'affectionnent nos chers erables.
NPK 17-09-11
J'imagine qu'il est préférable de nourrir les erables au printemps, periode debourement ???
En esperant vous lire.
LV.
Pièces jointes
OSMO.jpg
acerarno
Bourgeon de bavard
Messages : 268
Inscription : ven. 12 mai 2017 14:26
Région : Haute Normandie
Sexe : Homme

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par acerarno »

Salut , j'aurai besoin d'un coup de main pour identifier cet arbre .
Les photos datent du mois de Mai.
Image
Image

Il a prit le même genre de couleur cet Automne.
Merci
Répondre

Revenir à « Aux érables du Japon »