Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

De part leur culture contraignante et difficile, les érables du Japon méritent leur propre forum
levivaio
Bourgeon de bavard
Messages : 243
Inscription : ven. 26 avr. 2019 23:42
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Homme

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par levivaio »

Bonsoir a tous,
J'ai besoin d'un conseil, j'ai un tres beau Vitifolium mais j'ai 2 branches avec les extremités " necrosées" , 4 gros bourgeons s'appretent a debourrer
mais je me demande s'il ne vaut pas mieux t'ailler l'extremité "necrosée" et repartir sur une base "saine" ou laisser tel quel.
Voir photo.
Merci de vos conseils.
Bonne soirée.
LV
Pièces jointes
VITIFOLIUM.jpg

opusoculi
Maitre des bosquets
Messages : 5502
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par opusoculi »

Je n’ai pas vitifolium, mais je peux dire que c’est la même chose pour aconitifolium.

Ce petit problème des bourgeons mal fermés qui deviennent gris au cours de l’hiver est fréquent sur Acer japonicum aconitifolium. Ce n’est pas inquiétant.
Il vaut mieux tailler. Les deux bourgeons qui sont dessous se développeront normalement.
D’autre part aconitifolium a une bonne capacité à refaire des bourgeons sur des branches qui perdent parfois beaucoup de bourgeons; et je pense que c’est la même chose pour vitifolium.
Mes érables , printemps automne 2019. http://jalbum.net/a/1973986
Année 2018. http://jalbum.net/a/1974352

levivaio
Bourgeon de bavard
Messages : 243
Inscription : ven. 26 avr. 2019 23:42
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Homme

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par levivaio »

Merci opus,
Oui j'ai le même probleme avec mes aconitifoliums effectivement.
Ca me semble benin.
Je vais tailler, ca me semblait beaucoup trop 4 gros bourgeons pour une seule extrémité de branche etc...
Sur Vitifolium les branches ont gardé tous leurs bourgeons, je note que vitifolium semble encore plus robuste et puissant que Aconitifolium.
Il est en pot depuis 2 ans et son systeme racinaire a deja envahi tout le pot, je m'interroge presque a le rempoter, je me demande si par sa puissance ce n'est pas une variété a rempoter plus souvent afin de lui donner de l'espace pour un devellepoment plus serein
Merci beaucoup.
LV

opusoculi
Maitre des bosquets
Messages : 5502
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par opusoculi »

Vitifolium devient grand, il perd naturellement ses branches basses. Avec un tronc de 2m environ et des branches à 3 et 4 m, il ne me semble pas capable de supporter longtemps la culture en pot; enfin j’en ai jamais vu un grand en conteneur.
Mes érables , printemps automne 2019. http://jalbum.net/a/1973986
Année 2018. http://jalbum.net/a/1974352

Helfrider
Bourgeon de bavard
Messages : 295
Inscription : lun. 09 mars 2015 22:33
Région : Alsace
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par Helfrider »

La question de levivaio tombe bien, je voulais demander si pour booster la pousse d'un érable, peut-on rempoter tous les ans (pour finir en pleine terre dans quelques années), ou il vaut mieux laisser les racines tranquilles au moins une année sur deux ? Merci ! (comme levivaio, certains occupent tout l'espace en 2 ans seulement)

levivaio
Bourgeon de bavard
Messages : 243
Inscription : ven. 26 avr. 2019 23:42
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par levivaio »

Helfrider a écrit :
ven. 21 févr. 2020 12:45
La question de levivaio tombe bien, je voulais demander si pour booster la pousse d'un érable, peut-on rempoter tous les ans (pour finir en pleine terre dans quelques années), ou il vaut mieux laisser les racines tranquilles au moins une année sur deux ? Merci ! (comme levivaio, certains occupent tout l'espace en 2 ans seulement)
A mon humble avis ( a prendre avec des pincettes) j'ai a ce jour le sentiment que les Japonicums ont une plus grosse puissance racinaire.
Je me dis que vitifolium et aconitifoliums pourraient effectivement être rempotés tous les deux ans.
Mon vitifolium ira en terre de toute façon, il a deja l'air un peu malheureux dans son pot.
Pour les autres variétés je sais pas trop;)
Bonne journée.
LV.

opusoculi
Maitre des bosquets
Messages : 5502
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par opusoculi »

La tendance des japonicum est d’être plus puissants que les palmatum en général; pour le rempotage on ne fera pas de règle à appliquer les yeux fermés.
On dépote pour voir comment sont les racines et si elles occupent tout le substrat (surtout les côtés le long des parois du pot), on agrandit le volume.
Il y a des cas où on trouve beaucoup de racines qui se sont développées en bas dans les matériaux de drainage (elles tournent en rond) et juste quelques unes affleurent sur les parois latérales; dans ce cas on peut couper les racines du bas et les enlever puis remettre la motte en place pour 1 an de plus.

Bien comprendre que enlever fin FEVRIER/début MARS des racines jeunes mais trop longues ne nuira pas au petit arbre; de nouvelles racines se formeront très vite, étant plus courtes elles seront plus efficaces . (On ne peut pas enlever de racines si on rempote en cours de saison, mai ou juillet).

Un Acer qui se développe régulièrement autant en branches qu’en racines peut être rempoté tous les ans; au bout de 3 ans la motte est conséquente , elle pourra être plantée.
Mes érables , printemps automne 2019. http://jalbum.net/a/1973986
Année 2018. http://jalbum.net/a/1974352

Helfrider
Bourgeon de bavard
Messages : 295
Inscription : lun. 09 mars 2015 22:33
Région : Alsace
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par Helfrider »

merci pour la réponse Opusoculi

reggy
Bourgeon de bavard
Messages : 258
Inscription : ven. 01 nov. 2019 14:25
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par reggy »

Bonjour j'ai voulu tailler seiryu aujourd'hui et il a pas mal pleuré....du coup je n'y suis pas allé très fort.
Pourtant ses bourgeons n'ont pas encore grossis....

Est-ce trop tard du coup ?

Avatar de l’utilisateur
CHANIWA
Bourgeon de bavard
Messages : 428
Inscription : sam. 05 août 2017 11:40
Région : Rhone Alpes

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par CHANIWA »

Bonjour à tous, comme Reggy, séance de taille hier. Fin février en principe c’est bon, on a encore des petites gelées matinales...
j’en ai taillé une dizaine, plaies badigeonnées d’hydro au pinceau.
Petite visite matinale ce matin, ça pleure !!!!
J’espère ne pas avoir taillé trop tard du coup.
Pourtant aucune feuille dehors.
Question : ils vont couler combien de temps ?
Y a t’il un risque de contamination des plaies avec le gel ? Je repasse du cuivre au pinceau quand la sève a tout enlevé.
La plus grosse coupe 10mm, sur « type » pas de souci il est grand. Les autres entre 5-6 mm voire moins, mais sur des plus petits ou plus sensibles.

opusoculi
Maitre des bosquets
Messages : 5502
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par opusoculi »

A la fin de l’hiver, ça pleure, ça coule .
Si vous taillez votre vigne en février , que le sol est bien humide et que la température diurne est au dessus de 10° voire 15°/18°, la sève coule.
Ce sera la même chose si vous taillez un noyer, ça coule beaucoup (d’autant plus que le sol est mouillé).
Même chose si vous taillez un actinidia = kiwi, ça coule (d’autant plus que les températures sont élevées ou que vous taillez tard).
La sève coule abondamment des tailles d’un peuplier mais ne coule pas de celles d’un chêne. Si vous taillez un pommier en février/mars, la sève ne coule pas.
Les espèces n’ont pas la même composition de sève et ne l’utilisent pas de la même façon.
La sève n’est pas aussi liquide (aqueuse) tout au long de l’année. Taillez un Acer en mai, la sève ne coulera pas.

Pour les Acer, plus le sol est humide, plus ils sont exposés à la lumière et aux rayons du soleil, plus de sève coulera d’une coupe.
Si les nuits sont fraiches et le ciel nuageux en journée, la fuite de sève durera moins longtemps que s’il y a du soleil.
Mais s’il se met à pleuvoir avec 15/20° l’après-midi, ça peut couler quelques jours encore.
Pas de panique, cela n’a rien de grave.

L’essentiel est que les grosses coupes soient faites proprement avec des outils bien tranchants (sans cassure ni arrachements).
Quand ça coule le cuivre ne tient pas, attendre que les cellules se réparent, dès que ça ne coule plus passer un coup de pinceau sur les plus grosses tailles.
Dernière modification par opusoculi le dim. 23 févr. 2020 14:41, modifié 1 fois.
Mes érables , printemps automne 2019. http://jalbum.net/a/1973986
Année 2018. http://jalbum.net/a/1974352

Avatar de l’utilisateur
CHANIWA
Bourgeon de bavard
Messages : 428
Inscription : sam. 05 août 2017 11:40
Région : Rhone Alpes

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par CHANIWA »

Ok merci Opus.

Je reste sur tes conseils de tailler fin février.
Si le climat se réchauffe du coup... peut-être avancer à mi-février ?

Semaine prochaine pluie et temps plus froid.
Donc ça ira.

reggy
Bourgeon de bavard
Messages : 258
Inscription : ven. 01 nov. 2019 14:25
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par reggy »

Oui merci pour ces propos rassurants.

Ce qui est étonnant c'est que j'ai taillé le même jour Sangokaku qui débourre à fond. Rien n'a coulé.
Le pot est à 2 m de Seiryu mais en situation plus abrité notamment de la pluie. Potentiellement moins d'humidité dans le pot...

opusoculi
Maitre des bosquets
Messages : 5502
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par opusoculi »

CHANIWA a écrit :
dim. 23 févr. 2020 14:38

Je reste sur tes conseils de tailler fin février.
Si le climat se réchauffe du coup... peut-être avancer à mi-février ?

Semaine prochaine pluie et temps plus froid.
Donc ça ira.
Réchauffement oui, mais irrégulier , les offensives tardives du froid sont d’autant plus périlleuses pour la végétation.
Il faut se dire: La taille des rameaux est pour les arbres un signal qu’il faut pousser. Mieux vaut tailler tard pour ne pas ajouter d’incitation supplémentaire.
L’exemple le plus probant est celui des pêchers, les tailler les pousse à fleurir, mieux vaut attendre le plus tard possible voire fin mars .
Et pour les Acer si la semaine prochaine s’annonce plus fraiche avec ciel couvert, il est mieux de tailler la semaine prochaine que l’avoir fait la semaine dernière.

Oui reggy, moins d’eau dans le substrat et la sève ne coule pas .
Mes érables , printemps automne 2019. http://jalbum.net/a/1973986
Année 2018. http://jalbum.net/a/1974352

Gensba
Graine de timide
Messages : 99
Inscription : dim. 07 oct. 2018 21:11
Région : Basse-Normandie
Sexe : Homme

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par Gensba »

Bonjour,

Des nouvelles de mon petit acer. Aucune branche n’a séchée depuis que j’ai supprimé tout ce qui était mort. Pour rappel je l’avais déterré et remis en pot.

Je l’ai déplacé au sud ce week-end pour lui offrir un peu de chaleur, même s’il sera moins abrité du vent.
0A96D4C9-70B9-4BF1-A0A8-ECFE587A67D3.jpeg

Répondre

Revenir à « Aux érables du Japon »