Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

De part leur culture contraignante et difficile, les érables du Japon méritent leur propre forum
Emmanuel27220
Bourgeon de bavard
Messages : 175
Inscription : sam. 27 juin 2020 10:37
Région : Haute Normandie
Sexe : Homme
Localisation : Garencières
Contact :

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par Emmanuel27220 »

Bonsoir . Ayant deux sacs de pouzzolane (6/12 et 7/15), je me permet de faire la remarque qu'elle ne sont pas de la même qualité ! L'une étant nettement plus aéré que l'autre donc meilleur pour nos érables , pensez-y :) (la meilleur une 6/12 mm acheté à Bao..b ) .

Je vais aller voir pourquoi pas en magasin de bricolage pour de la grosse pouzzo :veryhappy:
Nous sommes amour . :top:

Emmanuel27220
Bourgeon de bavard
Messages : 175
Inscription : sam. 27 juin 2020 10:37
Région : Haute Normandie
Sexe : Homme
Localisation : Garencières
Contact :

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par Emmanuel27220 »

Bonjour à tous ; aujourd'hui canicule + (vent brulant , presque 37 degrés à l'ombre !) , pensez à sortir vos parasols et autres pour protéger vos précieux acers et déplacer ceux en pots (surtout les plus jeunes) à l'abris du vent et du soleil (100% d'ombre de préférence) , ce soir brumisation pour les miens . Hier j'ai arrosé et j'ai bien fait .
Bon courage et bonne journée à tous .

Edit : certains érables vont souffrir aujourd'hui :(
Nous sommes amour . :top:

Emmanuel27220
Bourgeon de bavard
Messages : 175
Inscription : sam. 27 juin 2020 10:37
Région : Haute Normandie
Sexe : Homme
Localisation : Garencières
Contact :

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par Emmanuel27220 »

J'ai une grande question : es-ce que l'oxygène actif pour piscine pourrait apporter quelque chose pour les érables ? je sais que l'oxygène oui quant on a un substrat "boueux , tassé , mal aéré " mais quant est il pour l'oxygène actif ? (j'ai un esprit d'alchimiste je crois lol)

J'ai rempoté mon 'manyo no sato' mais j'ai laissé le substrat d'origine dans cet état-là (boue compact d'un petit volume ) .
Nous sommes amour . :top:

opusoculi
Maitre des bosquets
Messages : 5673
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par opusoculi »

Avec un produit pour piscine, nous n’avons pas le mode d’emploi et la dosage. Préférer un produit conditionné au litre pour la culture des plantes.
‘oxyboost’ est du peroxyde d’hydrogène (H2O2). Ne pas surdoser. Ne pas appliquer sur un engrais ni mélanger.
C’est de l’eau oxygénée. La libération d’oxygène aide les racines et contribue à assainir le milieu.
Peut servir à nettoyer un récupérateur d’eau où l’eau de pluie aurait pourri.

Rempoter en aout , c’est un peu trop tard. Les pousses que celà pourrait provoquer n’auront pas le temps d’aouter complètement..
Quand on le fait, protéger le pot du temps frais en automne, dans une serre pour prolonger la fin de l’été.
En Aout, il vaut mieux attendre fin octobre pour rempoter.
Mes érables , printemps automne 2019. http://jalbum.net/a/1973986
Année 2018. http://jalbum.net/a/1974352

Emmanuel27220
Bourgeon de bavard
Messages : 175
Inscription : sam. 27 juin 2020 10:37
Région : Haute Normandie
Sexe : Homme
Localisation : Garencières
Contact :

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par Emmanuel27220 »

Merci pour toutes ces précisions Opusoculi , il ne me reste plus qu'à apprendre cette leçon :top: .
Mon érable a en fait était rempoté vers le 01 juillet sans déranger les racines ; mais ok je comprends . Je suis débutant et je fais des erreurs de culture , mais à coup sûr je m'améliorerai . :D

Oui oui tous mes jeunes érables resteront en pot et seront à l'abri dés que le temps se fera trop froid ou trop humide . :mrgreen:
Nous sommes amour . :top:

Emmanuel27220
Bourgeon de bavard
Messages : 175
Inscription : sam. 27 juin 2020 10:37
Région : Haute Normandie
Sexe : Homme
Localisation : Garencières
Contact :

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par Emmanuel27220 »

Tomasan a écrit :
lun. 27 juil. 2020 22:23
Merci pour tes explications, je vais le mettre à l'écart, m’en occuper et voir comment ça évolue mais j’ai peu d’espoir, ça me permettra au moins de me confronter aux maladies une première fois et d’en ressortir moins ignorant!
Bonjour Tomasan , des nouvelles de ton érable ? J'espère que son état est stable .
Tu as bien passé un coup de nordox ou BB sur ton 'kinran' ?
Nous sommes amour . :top:

Tomasan
Graine de timide
Messages : 80
Inscription : lun. 15 juin 2020 8:09
Région : Aquitaine
Sexe : Homme

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par Tomasan »

Salut Emmanuel, merci de prendre de mon petit malade 🤕, pour le moment rien ne bouge, je l’ausculte chaque jour et pas de nouvelles tâches noires, les feuilles vont bien mais pas de nouvelles pousses comme sur mes autres acer, j’ai passé de bb sur la coupe et pulvérisé sur l’ensemble de l’arbre, wait and see, ma femme me dit qu’il va très bien ..... 😒
Sinon j’attends un moonrise de chez Maillot, le premier par correspondance chez un vrai pro !

Je ne m’intéresse aux érables que depuis ce printemps je suis donc relativement ignorant en la matière et il y plusieurs domaines à maîtriser ( culture, maladies, variétés etc) mais je suis de nature curieuse et je me pose quelques questions sur mon cas particulier qui peut faire généralité :
- il est assez vieux je pense, le tronc fait plus de 20 cm de circonférence et il n’a pas de trace de coupe sévère, la tâche est assez grosse pour que l’infection ne soit pas récente, est-il possible qu’elle ait évolué jusqu’à ce stade sans symptôme ?
- L’intérieur de la branche que j’ai coupée est solide , ne devrait-il pas être fibreux s’il s’agissait d’une bacteriose ?
- enfin cette couleur plus foncée n’est elle pas simplement due à un aspect naturel du bois ? J’utilise régulièrement du bois d’érable dans mon métier ( mais je préfère les arbres vivants 🙄) et certaines planches possèdent des colorations foncées suivant les coupes. Les zones de compression, les bases de branches et autres noeuds et excroissances ont parfois tendance à colorer le bois, c’est flagrant pour le bois de compression chez l’épicéa, celui ci devient rouge.

Vous l’aurez compris c’est presque de la mauvaise fois 😅 mais j’essaie de me rassurer comme je peux !
L’avenir nous dira ce qu’il en est et je vous tiendrai au courant !

Emmanuel27220
Bourgeon de bavard
Messages : 175
Inscription : sam. 27 juin 2020 10:37
Région : Haute Normandie
Sexe : Homme
Localisation : Garencières
Contact :

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par Emmanuel27220 »

Bonjour à tous ; bonjour Tomasan . J'avais posée la question car je sais d'expérience que parfois les symptômes peuvent aller très vite avec parfois des évolutions tout les jours (j'ai connu ça sur un 'shaina' une variété sensible aux maladies , atteint de bactériose ) . 'Kinran' est bien plus costaud face aux maladies .

Le tien ('Kinran') se porte assez bien du coup ! "pas de nouvelle tache noir" <== C'est bon signe ; ne perds pas courage pour lui ;-)
"ma femme me dit qu’il va très bien" <== un autre bon signe . Positivons .

"Sinon j’attends un moonrise de chez Maillot, le premier par correspondance chez un vrai pro !" <== cool ! tu nous feras quelques photos j'espère :-D .

"il est assez vieux je pense, le tronc fait plus de 20 cm de circonférence et il n’a pas de trace de coupe sévère, la tâche est assez grosse pour que l’infection ne soit pas récente, est-il possible qu’elle ait évolué jusqu’à ce stade sans symptôme ?" <== Je laisse les amis répondre à ta question , ils sont plus expérimentés que moi . Une bonne chose , son tronc est solide , ton arbre a donc un bon petit paquet d'années et donc ses défense se sont améliorées avec le fil des années . Peux être que le substrat très tourbeux que tu avais en été le responsable ? (trop d'eau retenu trop longtemps , cela n'était pas bon) ; ou bien pendant l'hiver il avait reçu trop d'eau ? ... de même que je sais que la neige peut provoquer des maladies du bois sur nos érables du Japon .

"est-il possible qu’elle ait évolué jusqu’à ce stade sans symptôme ?" <== je pense que oui mais comme pour écrit au dessus : je laisse les amis répondre .
"- L’intérieur de la branche que j’ai coupée est solide , ne devrait-il pas être fibreux s’il s’agissait d’une bacteriose ?" <== aucune idée de ma part je laisse les plus compétents répondre .

"enfin cette couleur plus foncée n’est elle pas simplement due à un aspect naturel du bois ? J’utilise régulièrement du bois d’érable dans mon métier ( mais je préfère les arbres vivants 🙄) et certaines planches possèdent des colorations foncées suivant les coupes. Les zones de compression, les bases de branches et autres noeuds et excroissances ont parfois tendance à colorer le bois, c’est flagrant pour le bois de compression chez l’épicéa, celui ci devient rouge." <== Peux être , je ne sais pas . Mais la branche qui était relié , elle , était bien atteinte apparemment . Je laisse une fois de plus les plus spécialistes du forum répondre ;-)

Tout ce que tu dis sur le travail du bois et de celui d'érable (mais pas du bois de palmatum tu t'en doute bien) est vraiment intéressant :top: .

Tu n'as pas a avoir honte de ton travail , au contraire , le père de Jésus était charpentier ;-) .

Bref , les nouvelles sont plutôt encourageantes :top: .

Excellente journée à toi :D

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

(message réedité 1000 fois , lol)
Nous sommes amour . :top:

opusoculi
Maitre des bosquets
Messages : 5673
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par opusoculi »

Tomasan a écrit :
mer. 05 août 2020 14:35

Je ne m’intéresse aux érables que depuis ce printemps je suis donc relativement ignorant en la matière et il y plusieurs domaines à maîtriser ( culture, maladies, variétés etc) mais je suis de nature curieuse et je me pose quelques questions sur mon cas particulier qui peut faire généralité :
- il est assez vieux je pense, le tronc fait plus de 20 cm de circonférence et il n’a pas de trace de coupe sévère, la tâche est assez grosse pour que l’infection ne soit pas récente, est-il possible qu’elle ait évolué jusqu’à ce stade sans symptôme ?
- L’intérieur de la branche que j’ai coupée est solide , ne devrait-il pas être fibreux s’il s’agissait d’une bacteriose ?
- enfin cette couleur plus foncée n’est elle pas simplement due à un aspect naturel du bois ? J’utilise régulièrement du bois d’érable dans mon métier ( mais je préfère les arbres vivants 🙄) et certaines planches possèdent des colorations foncées suivant les coupes. Les zones de compression, les bases de branches et autres noeuds et excroissances ont parfois tendance à colorer le bois, c’est flagrant pour le bois de compression chez l’épicéa, celui ci devient rouge.

Vous l’aurez compris c’est presque de la mauvaise fois 😅 mais j’essaie de me rassurer comme je peux !
L’avenir nous dira ce qu’il en est et je vous tiendrai au courant !
Tu connais le bois , le bois doeuvre, tes 3 questions sont justifiées mais un jeune Acer de 20 cm de circonférence n’est pas assez vieux pour faire des planches. A son âge, seul le centre tout petit , le coeur , est naturellement coloré. Tout le reste devrait être blanc et vivant.

-La partie colorée au centre a pu se développer sans symptômes extérieurs. On dit développement interne (contamination par greffe possible ou par le porte greffe et même transmise par la graine qui a produit le porte greffe) qui peut à tout moment s’extérioriser ou pas.
Tu remarques que la tache colorée est assez grosse pour que l’infection ne soit pas récente, c’est exact. La couleur ocre régulière montre que que la bactériose est présente depuis le début de la croissance jusqu’à environ il y a 2 ou 3 ans. Et bizarrerie de cette maladie, elle est sortie cette année plus loin sur la branche . Elle aurait pu aussi bien se manifester plus bas . On ne peut le prévoir.
Cette maladie a une issue imprévisible. Donc il est toujours permi d’espérer.

-Le bois était solide, devrait-il être fibreux ? Bonne question. bien pointue !
Le bois contenant ces bactéries n’est pas détruit en tant que bois, les canaux conduisant la sève sont bouchés . Le bois sèche prématurément .
Pour le diagnostic de bactériose à Pseudonomas, la couleur ocre est perceptible quand on coupe une branche encore vivante, couper une branche morte la coloration s’affaiblît , elle n’est plus symptomatique.
Note: Le bout des branches peu lignifié passe du noir au gris par décomposition d’autres bactéries.

Tu me pousses dans mes derniers retranchements, après ces réponses , je crains que ma cartouchière soit vide.

Les érables du Japon ils sont cousins d’autres érables qui sont des espèces entières à plus gros développement avec des zones de compression; il arrive aussi que des maladies laissent des traces colorées .
J’ai travaillé le bois en tant que graveur sur bois, (le bois de buis debout n’existe plus) mon bois préféré était le poirier.
Pièces jointes
PXNmd.jpg
Mes érables , printemps automne 2019. http://jalbum.net/a/1973986
Année 2018. http://jalbum.net/a/1974352

Tomasan
Graine de timide
Messages : 80
Inscription : lun. 15 juin 2020 8:09
Région : Aquitaine
Sexe : Homme

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par Tomasan »

@emmanuel , merci pour tes encouragements, je ferai une photo du moonrise mais c’est un petit de 3l, rien de bien intéressant, par contre j’ai aussi commandé des endomycorhises !! Je ferai le test le moment opportun ...

@opusoculi tu as répondu à mes questions avec brio et anéanti mon optimisme aveugle 😁 , c’est donc une bacteriose et je vais me résoudre à le mettre de côté et voir l’évolution, c’est dommage il devait être le centre d’un massif japonais, je vais être obligé d’en acheter un autre c’est terrible 😆
En tout cas tu m’as appris encore des choses sur l'évolution des bactéries et leurs effets sur le bois , tout paraît logique désormais merci !

Code : Tout sélectionner

il arrive aussi que des maladies laissent des traces colorées .
Ça j’y avais bien pensé 🙄 mais ne dit on pas que l’amour rend aveugle ? Concernant les traces colorées nous utilisons dans mon métier ( je suis luthier) de l'érable coti , rien à voir avec une bacteriose mais là aussi c’est une intervention extérieure ( ici dès vers...) qui colore le bois , après la chute dans ce cas.

Je suis très heureux que tu aies aussi tant de connaissances sur le bois, j’adore travailler le poirier c’est d’une grande finesse !

opusoculi
Maitre des bosquets
Messages : 5673
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par opusoculi »

Erable coti est très recherché: ce n’est pas une espèce d'érable, c’est une sélection de bois choisis pour son caractère esthétique obtenu au cours du séchage et (je ne le savais pas) le concours d'insectes.
Il existe d’autres espèces ‘coti’ , ex: orme coti.

Beau métier Tomasan et qui suppose également d’avoir de l’oreille .
Mes érables , printemps automne 2019. http://jalbum.net/a/1973986
Année 2018. http://jalbum.net/a/1974352

Tomasan
Graine de timide
Messages : 80
Inscription : lun. 15 juin 2020 8:09
Région : Aquitaine
Sexe : Homme

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par Tomasan »

Je ne savais pas qu’il existait de l’orme coti

La gravure sur bois ça doit être passionnant !

Avatar de l’utilisateur
CHANIWA
Bourgeon de bavard
Messages : 479
Inscription : sam. 05 août 2017 11:40
Région : Rhone Alpes

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par CHANIWA »

Luthier !!!! quel métier :love:

Mélomane et audiophile depuis mon adolescence, je suis particulièrement sensible au son de cette famille d'instruments que sont luth, archiluth, théorbe et oud.
Pour les curieux, Wissam Joubran, membre du trio Joubran (avec ses deux autres frères), est également luthier d'exception.
Je vous invite à visiter son site et admirer son travail exceptionnel. Vous pouvez également les écouter.

Tomasan, bravo, c'est une chance qu'il se trouve encore des gens comme toi pour perpétuer un savoir faire, une tradition. Merci :top:

Tomasan
Graine de timide
Messages : 80
Inscription : lun. 15 juin 2020 8:09
Région : Aquitaine
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par Tomasan »

Merci Chaniwa ! Trio Joubran fait partie de ma discothèque, je les écoutais il y a pas longtemps ! Leur musique est très méditative c’est parfait pendant la taille des érables 😆

Gensba
Bourgeon de bavard
Messages : 113
Inscription : dim. 07 oct. 2018 21:11
Région : Basse-Normandie
Sexe : Homme

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par Gensba »

Bonjour à tous !

C'était hier le jour tant redouté, à savoir le retour de vacances, et la découverte de l'état du jardin, confié à un voisin pendant trois semaines de fortes chaleurs.

C'est donc l'occasion de faire un petit point sur mes érables, dont le bloodgood qui avait subi les effets dévastateurs du vent froid au printemps dernier. Toutes les feuilles sont tombées, et il bourgeonne. Je pense donc qu'il survivra cette année. Une nouvelle taille serait-elle idéale pour le soulager ? J'ai pris la décision, quoiqu'il en soit, de l'installer en pleine terre, dans un massif ou il sera cerné de toute part par des buissons persistants. Je le planterai à la mi octobre je pense.

Les deux autres sujets ont un peu moins souffert : le premier (dont je ne me souviens pas du nom, a perdu pas mal de feuilles), grillées par la chaleur. Le second, le palmatum type, a poussé dans tous les sens, comme vous le verrez sur les photos.

Je pense qu'il doit être taillé, mais quand le faire ? Maintenant ou à l'automne ?
Pièces jointes
6F47A0CD-9AFF-4480-B2B5-B3CEB6EB0CA9.jpeg
75140B85-AA23-4A84-BB92-6C9E5F87D517.jpeg
004004EF-8618-41FD-A648-EB5DED05E3EB.jpeg

Répondre

Revenir à « Aux érables du Japon »