Page 41 sur 63

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Publié : lun. 12 nov. 2018 3:21
par opusoculi
C'est la Fête des Erables: 'momijigari' est le nom de cette période au Japon. ' Koyo' c'est le rougissement. Vous pouvez faire 'momiji koyo', c'est visiter les Erables en recherchant les feuilles les plus sublimes.
Sachez que tous les écoliers du Japon doivent entreprendre la visite d'un lieu; ils ne sont pas accompagnés. Ils partent munis de carnets de notes et de dessin, d'appareils photo. Les bus et les trains de campagne sont pris d'assaut. Je n'en suis pas encore complètement remis ...
Ce lien est plus culturel que publicitaire.
https://www.vivrelejapon.com/a-savoir/v ... e-feuilles

Les graines que j'ai ramenées de Kyoto, 8 ans après donnent ceci =>

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Publié : lun. 12 nov. 2018 10:18
par sangokaku
Merci papi japon ! Je dois recevoir mes graines du japon bientôt. Rdv dans 8 ans ?

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Publié : lun. 12 nov. 2018 10:31
par sangokaku
Aller, une photo de qqs uns des érables dont mon amie a fait la collecte au 20 octobre, dans la forêt et en ville. J'ai hate de faire stratifier tout cela. Elle me donnera des enveloppe avec le nom des lieux et des temples. Je crois que j'aurai 5 collectes.


IMG-20181019-WA0003.jpg
IMG-20181019-WA0003.jpg
IMG-20181021-WA0002.jpg
IMG-20181021-WA0003.jpg
IMG-20181016-WA0000.jpg
IMG-20181020-WA0000.jpg

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Publié : lun. 12 nov. 2018 11:21
par acerarno
J'espère avoir d'aussi bons résultats que toi avec mes semis Opus . Ils sont magnifiques.
J'aime beaucoup la couleur de ton deuxième sujet Sangokaku 😉.
Il faut croire que pour la contemplation, on a tous une petite part de japonais.

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Publié : lun. 12 nov. 2018 11:40
par Biloba
opusoculi a écrit :
lun. 12 nov. 2018 3:21
C'est la Fête des Erables: 'momijigari' est le nom de cette période au Japon. ' Koyo' c'est le rougissement. Vous pouvez faire 'momiji koyo', c'est visiter les Erables en recherchant les feuilles les plus sublimes.
Sachez que tous les écoliers du Japon doivent entreprendre la visite d'un lieu; ils ne sont pas accompagnés. Ils partent munis de carnets de notes et de dessin, d'appareils photo. Les bus et les trains de campagne sont pris d'assaut. Je n'en suis pas encore complètement remis ...
Ce lien est plus culturel que publicitaire.
https://www.vivrelejapon.com/a-savoir/v ... e-feuilles

Les graines que j'ai ramenées de Kyoto, 8 ans après donnent ceci =>
Merci pour le diaporama c'est superbe.
Seulement 8 années entre les graines et ces photos, ils sont magnifiques.

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Publié : lun. 12 nov. 2018 21:48
par croquelavie37230
Super merci pour le partage !

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Publié : ven. 23 nov. 2018 11:25
par Misologue1
J'ai déplacé une quinzaine de mes Erables en pot dans mon abris de jardin disposant de fenêtres : j'ai quand même protégé les pots avec du papier bulle, même si je suis quasi certain qu'il n'y gèlera pas…

Ai-je bien fait, peuvent-ils rester dans cette pièce non chauffée et faiblement éclairée tout l'hiver ? Arrosage toutes les 3 semaines ?

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Publié : ven. 23 nov. 2018 14:35
par opusoculi
Oui, ils peuvent y rester cet hiver à condition que ce soit aéré. L'air stagnant favorise les moisissures, il vaut mieux laisser un courant d'air. Ne fermer qu'en temps de gel.

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Publié : ven. 23 nov. 2018 15:19
par CHANIWA
Retour de visite chez le pépiniériste il y a une quinzaine de jours...

J'ai laissé mon Osakazuki dehors, sous le auvent à l'abri des pluies. Le pot est assez petit, les racines bien blanches ne l'envahissent pas.
Le pot est posé dans un gros seau bourré de feuilles mortes pour le protéger du froid (base du tronc dégagée)... au cas ou je ne puisse pas le planter rapidement.
Dimanche peut-être ?

Arakawa est déjà en place lui !
Cornus Kousa aussi.

Il me faut y retourner pour 2, voire 3 osmanthus burkwoodii et un érable.
Un 2/3m de haut maxi, qui sera plein soleil sur une pente. J'avais en tête un Villa Taranto.
Il sera placé devant un petit pin taillé en nuage... réellement en nuage (pas la taille japonaise). Un brin d'humour dans le jardin :mrgreen:
Ne nous prenons pas au sérieux !

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Publié : sam. 24 nov. 2018 9:56
par Misologue1
opusoculi a écrit :
ven. 23 nov. 2018 14:35
Oui, ils peuvent y rester cet hiver à condition que ce soit aéré. L'air stagnant favorise les moisissures, il vaut mieux laisser un courant d'air. Ne fermer qu'en temps de gel.
Oui, je laisse toujours la porte entre-ouverte d'une dizaine de centimètres. Bon, je suis rassuré, j'ai longtemps hésité, mais j'ai compris qu'il fallait protéger les racines de nos pluies souvent très (trop) abondantes en hiver (surtout que j'ai plusieurs sujets cultivé en serre et d'autres qui ont été récemment stressés par le voyage), et des bactérioses dues au froid et à l'humidité : rien de mieux qu'un abris !

Le Seiryu est gigantesque, mais je ne l'ai pas rempoté (pot de 130L)… Dois-je le faire (comme il va rester dehors tout l'hiver) pour assurer un meilleur drainage (dans les grands pots (90-130 L et +), je mets au moins 50% de très grosse pouzzolane et écorces de pin) ?

Merci !

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Publié : sam. 24 nov. 2018 20:48
par opusoculi
Est- ce que tu as l'intention de planter ce grand seyriu en pleine terre ?
Si oui, ce n'est pas la peine de le rempoter (rempoter un 130 l c'est vraiment du boulot ! ) . Laisse le dehors, 3 ou 4 tuiles posées à la surface du substrat (inclinées vers l'extérieur pour que l'eau s'écoule) . Tu empècheras ainsi l'excès d'eau des pluie hivernales.
Si tu veux le garder en pot , il faut envisager une réduction des racines pour le laisser dans le pot de 130 l. Car passer à un pot de volume supérieur , ça devient impossible à bouger !

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Publié : lun. 26 nov. 2018 0:50
par benji791
Bonjour,
J'ai acheté la semaine dernière un petit osakazuki (60cm environ) et je l'ai planté en pleine terre aujourd'hui (légère butte avec un peu de tourbe car terre argileuse). Il vient d'une pépinière qui revend des arbres en provenance de stervinou. J'ai été un peu surpris par l'étiquette il est indiqué hauteur à 10 ans 1,5m. Hors je croyais qu'osakazuki était vigoureux et que je pouvais facilement espérer plus de 4m. Ai-je tout faux ou bien peut-il s'agir d'un porte greffe spécial pour le garder petit ?

Benji

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Publié : lun. 26 nov. 2018 3:41
par opusoculi
Acer amoenum ozakazuki pousse lentement les première année et se lance ensuite. Il peut devenir assez grand, tu peux espérer plus de 4 m mais il faudra être patient .
1,5 m à 10 ans, non . Ces indications du fournisseur, comme la plupart de celles que l'on trouve sur le net ne sont pas fiables.
C'est un Acer amoenum et non un Acer palmatum comme il est faussement dit sur beaucoup de sites. Pour la force du porte greffe je serais très étonné qu'il soit nanisant , ce serait une erreur.
Je te conseille de ne pas le tailler.

Tu as mélangé de la tourbe à l'argile, la tourbe se gorge d'eau, ce n'est pas conseillé.
Comme tu ne l'as planté que depuis une semaine, n'hésite pas a le replanter .
Tu peux mélanger des écorces de pin grosses pour drainer ta terre, c'est le moins cher. Tu peux aussi mélanger de la pouzzolane pour allées et un peu de terreau , de 30 à 50% du volume. Les racines des Acer ont besoin d'air dans la terre.

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Publié : lun. 26 nov. 2018 13:56
par benji791
Bonjour,
opusoculi a écrit :
lun. 26 nov. 2018 3:41
Acer amoenum ozakazuki pousse lentement les première année et se lance ensuite. Il peut devenir assez grand, tu peux espérer plus de 4 m mais il faudra être patient .
1,5 m à 10 ans, non . Ces indications du fournisseur, comme la plupart de celles que l'on trouve sur le net ne sont pas fiables.
C'est un Acer amoenum et non un Acer palmatum comme il est faussement dit sur beaucoup de sites. Pour la force du porte greffe je serais très étonné qu'il soit nanisant , ce serait une erreur.
Je te conseille de ne pas le tailler.
Ouf c'est bien ce qu'il me semblait
opusoculi a écrit :
lun. 26 nov. 2018 3:41
Tu as mélangé de la tourbe à l'argile, la tourbe se gorge d'eau, ce n'est pas conseillé.
Comme tu ne l'as planté que depuis une semaine, n'hésite pas a le replanter .
Tu peux mélanger des écorces de pin grosses pour drainer ta terre, c'est le moins cher. Tu peux aussi mélanger de la pouzzolane pour allées et un peu de terreau , de 30 à 50% du volume. Les racines des Acer ont besoin d'air dans la terre.
ah mince c'est pourtant le conseil que m'a donné un pépiniériste spécialisé dans les érables du japon quand je lui ai dit que ma terre était argilo calcaire.
Je n'avais pas pensé à la rétention d'eau. J'ai planté 2 acer ainsi (l'osakazuki en faisant une butte et un sango kaku il y a 1 mois environ sans butte). J'ai dû mettre un peu moins de 30% mélangé à ma terre. En revanche, j'ai mycorhizé et les mottes j'ai bien paillé avec des feuilles mortes. Est-ce que l'activité des vers de terre ne pourrait pas compenser pour oxygéner le sol ?
Sinon je suis embêté. En dehors du travail supplémentaire, il faudrait que je ramène de la terre d'ailleurs pour remplacer la terre tourbée et je n'en ai pas à disposition directe.

Édit en fait c'est certainement moins de 20% de tourbe que j'ai mis.

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Publié : mar. 27 nov. 2018 1:47
par opusoculi
Ajoute des écorces de pin/pouzzolane à ta terre tourbée. la proportion de tourbe sera diminuée + l'aération, c'est bon. Tu auras un excédent de volume pour planter sur une petite butte.

Le problème de la tourbe, c'est la rétention d'eau. Il suffit qu'il y ait deux gros orages en été pour que la verticiliose se déclare en aout/sept. C'est un risque qu'il ne faut pas prendre.

Par contre la tourbe répandue à la surface du sol en été a un très bon effet sur l'enracinement de surface; les feuilles aussi.