Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

De part leur culture contraignante et difficile, les érables du Japon méritent leur propre forum
opusoculi
Maitre des bosquets
Messages : 5118
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par opusoculi » sam. 07 déc. 2019 13:45

1- Tu n’as rien coupé, OK. Ton Acer a plus de chance de se développer à partir du rejet bas le plus long et de former un nouvel arbre plus sain et vigoureux que l’ancien tronc affaibli par ses nécroses. Tu vas voir au cours du printemps prochain si ton arbre le confirme. Dans ce cas, en mai, tu pourras supprimer le tronc ancien pour favoriser le nouveau jeune tronc plus vigoureux et qui aura des bois bien colorés de orange.
(Il est toujours difficile de tout voir et comprendre du volume d’un arbre sur photo).

2- En hiver, au rempotage, un arrosage modéré (3 l environ) suffit.

3- Le risque de verticiliose en pleine terre existe mais la maladie ne se développe pas partout systématiquement. PAS DE PANIQUE.
.................. A- Connaître l’histoire des cultures précédentes est très utile (si on le peut).
.................. B- Ne pas planter trop d’Erables en une seule fois; un ou deux, sans négliger les matériaux drainant , planter sur butte et observer 1 à 2 ans.
.................. C- Arroser toujours modérément en surface, C'EST CAPITAL. Le Verticillium ne se déclare qu'avec excès d’eau sur terrain chaud pas drainant.

Rappel d’expérience: J’ai planté l’an dernier 1 Acer dans une parcelle de Robiniers (pseudo-acacacias) sol argileux pas du tout drainant. Arrosage + gros orage début juillet => 1° attaque de verticiliose fin aout et septembre. Cette année, je ne l’ai pas du tout arrosé , régime sec => Cet Acer a poussé avec quelques signes de verticiliose peu importants. J’espère le maintenir comme ça .

Les Acer campestris et de Montpellier (Monspessulanum) sont beaucoup moins vulnérables au Verticillium, ils ne l’ont quasiment jamais. On les plante sans précaution particulière (expérience sur 20 ans).

Misologue1
Bourgeon de bavard
Messages : 420
Inscription : mer. 18 juil. 2018 8:55
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par Misologue1 » dim. 08 déc. 2019 11:24

" Autant dire que mettre un Acer en pleine terre est super risqué... Avec toute la terre végétale que j'ai ramené sur mon terrain, il y a fort à parier qu'il y ai eu de la terre de potager dedans... Je ne pourrais donc jamais mettre mes Acer en pleine terre sans risquer la contamination :cry: …"

@Reggy : Oui ! :cry:

levivaio
Bourgeon de bavard
Messages : 148
Inscription : ven. 26 avr. 2019 23:42
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Homme

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par levivaio » lun. 09 déc. 2019 18:29

Bonsoir a tous,
Je viens de commander une quinzaine de plants de Palmatum Type, ( merci Reggy) , les plants sont deja bien developpés le pepinieriste m'a envoyé des photos. Ils vont m'être expedié en racines nues, donc je m'en remets a vous pour avoir des infos concernant les soins a apporter afin de reussir mes rempotages et aussi plantations en pleine terre. En esperant vous lire.

opusoculi
Maitre des bosquets
Messages : 5118
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par opusoculi » lun. 09 déc. 2019 20:51

A réception des plants (nommés scions), les mettre dans l’eau 10 mn pour les hydrater. Ne pas les laisser à la lumière (toxique pour les racines).
Si le pivot est taillé, mettre une goutte de BB ou Nordox sur la coupe.
Puis les planter assez vite en pots individuels pas trop grands, ou en pleine terre.
Substrat drainant: avec 50% écorce de pin fine (acidité) ou pouzzolane (neutre) + 50% de terreau.
Faire glisser le substrat entre les racines avec une baguette.
Tailler la tige 2cm au dessus de 2 bourgeons pour diviser les branches futures à la hauteur désirée.
Si projet de greffe ne pas tailler, le scion sera coupé au moment de la greffe.
Arroser modérément pour tasser. => pots à l’ombre et à l’abri du vent et des pluies pendant 3 à 4 semaines sans arroser sauf si le dessus sèche.

levivaio
Bourgeon de bavard
Messages : 148
Inscription : ven. 26 avr. 2019 23:42
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Homme

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par levivaio » lun. 09 déc. 2019 22:39

Merci Opus, c'est bien noté.
Bonne soirée.

AlainK
Graine de timide
Messages : 12
Inscription : sam. 09 nov. 2019 14:29
Région : Centre

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par AlainK » jeu. 12 déc. 2019 20:50

Bonsoir,

Si ça peut vous intéresser, voici un lien vers un message que j'ai posté sur un forum de bonsaï. Je n'ailme pas copier-coller un message sur différents forums, et les liens pour les images seraient à refaire, je n'ai pas envie de prendre le temps. Mais je pense que vous pouvez voir les photos :

http://www.espritsdegoshin.fr/forum-bon ... l?id=14938

Alain K.

opusoculi
Maitre des bosquets
Messages : 5118
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par opusoculi » ven. 13 déc. 2019 3:43

Oui, ça nous intéresse beaucoup, les cas sont assez fréquents.
Les bactéries à pseudonomas , parfois xanthonomas sont responsables de taches noires.

Plus on détecte la première tache tôt, plus la chance de gagner la partie est grande ! Tu as agi très vite et en creusant le bois suspect.
C’est intéressant de montrer un cas de creusement volontaire pour enlever les tissus malades, comme tu le fais.

J’utilise le Nordox (oxyde cuivreux) qui est la préparation au cuivre la plus forte vendue en Europe. Le Nordox est utilisé par les arboriculteurs pour résoudre les chancres et les plaies de grêle. Appliqué au pinceau (1 vol d’eau + 9 vol de poudre) c’est efficace.
Cependant il y a des cas de contamination interne que l’on ne peut pas résoudre.

Pour un des deux bonsaï tu signales avoir coupé une racine sous la tache, du même côté. Quelques canaux du bois n’étant plus alimentés, cela peut avoir provoqué un brunissement local qui n’était peut-être pas une bactériose (ce n’est qu’une hypothèse).
J’ai un jour taillé fin février deux branches d’un ’shishigashira’ trop fourni. Le diamètre des coupes était de 15 mm. Surprise fin mars, je remarque dessous la coupe que la couleur du bois est devenue brun-roux . J’ai surveillé, cette couleur n’est pas devenue noire, au contraire au fur et à mesure des semaines et des mois suivants la tache est progressivement redevenue verte.

Une perturbation du circuit de la sève peut provoquer un changement de couleur , ce n’est pas une maladie.
Je distingue une tache brun roux qui indique des circuits de sève qui ne sont plus alimentés en sève, d’un noir bien noir qui indique une bactériose à pseudonomas syringae.

Rhumandroll
Graine de timide
Messages : 2
Inscription : mar. 24 déc. 2019 12:31
Région : Alsace
Sexe : Homme

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par Rhumandroll » mar. 24 déc. 2019 13:21

Bonjour

Ayant un sang kaku depuis de nombreuse années ,j’ai remarqué de légère tache gris ainsi qu’une petite fissure sur le bas de l’arbre et une cicatrisation mal fermé je pense merci de vos diagnostique et solution
Bonne fête de fin d’année
374A0CC2-3539-42D6-B0AD-1BF4A111B35F.jpeg
D1FCADE1-EA61-43AB-B232-8AE713ABB23B.jpeg
E4C2CC5D-27A9-47DA-B515-38445488D249.jpeg
A43E6F4B-A8AA-4267-87E4-02C6B7F3277A.jpeg
552708DC-5B0E-43A1-A831-DEA828B739D9.jpeg
1FE3D8E5-058C-4D69-B569-E2404AA67483.jpeg

opusoculi
Maitre des bosquets
Messages : 5118
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par opusoculi » mar. 24 déc. 2019 16:51

Bonjour . Soit le bienvenu sur le forum.

Je ne vois rien de grave. En vieillissant l’écorce change de couleur , c’est habituel.
Image 4, la longue cicatrice pourrait être le souvenir d’un incident cryptogamique ou aussi vraissemblable, la trace de la larve d’un petit insecte xylophage ; ce n’est pas préoccupant.
Image 5, dans le rectangle noir, une branche taillée, le tronc grossit lentement et finira par l’absorber.

Les branches maitresses de ton Erable sont très bien réparties.
On ne voit pas le haut . Si tu veux poster une vue entière dans le post dédié à sango kaku, elle sera appréciée => viewtopic.php?f=118&t=194792&p=3032364#p3032364
La couleur corail particulière des branches de sango kaku ne s’exprime bien que sur les branches jeunes. Au bout d’un certain temps, le recours à la taille des terminaisons provoque la pousse de prolongements nouveaux qui seront plus vifs l’hiver suivant .

Rhumandroll
Graine de timide
Messages : 2
Inscription : mar. 24 déc. 2019 12:31
Région : Alsace
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par Rhumandroll » dim. 29 déc. 2019 13:34

Bonjour

Merci de tes réponses très claire, me voilà rassuré. Une taille te semble nécessaire avec traitement à base de bouille bordelaise ?
Bonne journée

opusoculi
Maitre des bosquets
Messages : 5118
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par opusoculi » lun. 30 déc. 2019 14:02

Sur tes photos, je ne vois pas la longueur des prolongements de cette année; dans le cas de pousses devenues de plus en plus courtes , on taille un peu plus bas fin février à début mars pour solliciter des pousses moins nombreuses et plus fortes.

levivaio
Bourgeon de bavard
Messages : 148
Inscription : ven. 26 avr. 2019 23:42
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Homme

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par levivaio » mar. 07 janv. 2020 20:49

Bonsoir a tous,
Je me permets de vous demander a quelle cadences vous arrosez vos erables l'hiver?
Je tends a les arroser tres peu, je dirai 1fois par mois, il pleut assez peu dans ma region.
Est ce suffisant ?
En esperant vous lire.
Merci a vous tous et Meilleurs voeux
LV.
Dernière modification par levivaio le mar. 07 janv. 2020 23:53, modifié 1 fois.

acerarno
Bourgeon de bavard
Messages : 241
Inscription : ven. 12 mai 2017 14:26
Région : Haute Normandie
Sexe : Homme

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par acerarno » mar. 07 janv. 2020 21:56

Je laisse ceux de pleine terre se debrouiller ( car il pleut assez chez moi ) .
Ceux de la serre sont arrosés quand la surface me parait sèche . Un petit coup toutes les 2,voire 3 semaines . Tout dépend de la taille des pots et du substrat . Malgré le fait que je mette pas mal de drainage , ça ne sèche pas vite .
Tous mes voeux à vous aussi :top:

opusoculi
Maitre des bosquets
Messages : 5118
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par opusoculi » mer. 08 janv. 2020 19:37

D’accord avec acerano.
En Décembre et janvier, il est rare que le sol sèche en surface, par contre en février l’évaporation est plus importante; c’est en février qu’il faut faire attention.
Bonne année à toutes et tous.

Avatar de l’utilisateur
christelle68
Fleur de pipelette
Messages : 755
Inscription : dim. 19 mars 2017 13:37
Région : Rhone Alpes
Sexe : Femme
Localisation : village en Nord Ardèche

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par christelle68 » jeu. 09 janv. 2020 9:09

Après Levivaio habite en Provence Alpes cotes d'azur, peut être pas beaucoup de pluie ou d'humidité avec en prime un vent asséchant....

Donc en règle général à cette période on dit tous les 20 jours à peu près mais à vérifier quand même entre temps !
Ici par ex on a pas eu de pluie depuis le 22 décembre (8 mm), par contre on a beaucoup d'humidité la nuit ....

MEILLEURS VOEUX POUR 2020 !
Dernière modification par christelle68 le jeu. 09 janv. 2020 10:03, modifié 1 fois.

Répondre

Revenir à « Aux érables du Japon »