plantation acer palmatum terrain argileux et maladies

De part leur culture contraignante et difficile, les érables du Japon méritent leur propre forum
Répondre
Helfrider
Bourgeon de bavard
Messages : 219
Inscription : lun. 09 mars 2015 22:33
Région : Alsace
Sexe : Homme

plantation acer palmatum terrain argileux et maladies

Message par Helfrider » mar. 10 mars 2015 13:46

Bonjour
je suis tombé totalement amoureux de ces arbres. Je viens de craquer pour plusieurs beaux sujets que je viens de planter.
Mais je crois qu'en voulant bien faire (sable et billes d'argile) j'ai peut être créé un puisard vu vos explications. Mon terrain est argileux , j ai fais un trou de 3x la larg et 2x la profondeur. Mélange de terreau de plantation, véritable tdb, terre de jardin et de pins.
J'ai également peur que le Winter flame soit malade et le japanese sunrise avec un début de bacteriose. Même si le pépiniériste se veut rassurant et me conseil de ne rien faire, je pense raccourcir les extrémités de 10 cm et traiter à l'aliette.
Dernière question : J'habite en Alsace. Par ce temps là, suite à une plantation, faut il arroser 10 l /arbre toutes les semaines ?
Ci-joint quelques photos.

Merci !

orange_dream.jpg
Orange dream
katsura.jpg
Katsura
deshojo.jpg
Deshojo (mon plus beau sujet)
fireglow.jpg
Fireglow dans bac en bois 120x60x60
japanese_sunrise.jpg
Japanese sunrise
winter_flame_detail.jpg
detail winter flame
winter_flame1.jpg
winter flame
trou.jpg
trou avec billes d'argile sur lit de sable
Pièces jointes
shirawasum.jpg
Shirawasum

opusoculi
Grossiste en parlotte
Messages : 4705
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: plantation acer palmatum terrain argileux et maladies

Message par opusoculi » mar. 10 mars 2015 22:05

Magnifiques achats , bravo. Pour deshojo je suis jaloux... Les plantes sont en bon état général, pas de doute; elles méritent d'être plantées correctement.

Pour les billes d'argile, on les utilise au fond des pots pour attirer l'eau en excès , elle s'échappe par les trous du fond qui ne sera jamais bouché grâce à ces billes.
Pour planter en pleine terre on peut utiliser ces mêmes billes mais pas de la même façon;
Il faut les mélanger à la terre de plantation dans une proportion de 1/3 à toute celle du volume qui doit être homogène.
Je crains que l'ami Helfrider ait du boulot sur la planche. Mais c'est pour la bonne cause et même à refaire, ce travail sera de toutes façon un plaisir, celui de mieux faire dans la bonne humeur car ce n'est pas tous les jours que l'on se fait le cadeau de beaux arbres.
Dernière modification par opusoculi le mer. 11 mars 2015 1:47, modifié 1 fois.

Helfrider
Bourgeon de bavard
Messages : 219
Inscription : lun. 09 mars 2015 22:33
Région : Alsace
Sexe : Homme

Re: plantation acer palmatum terrain argileux et maladies

Message par Helfrider » mar. 10 mars 2015 22:41

Merci pour votre compliment et pour les bons conseils.
Je vais prendre congés vendredi pour refaire ça dans les règles, je ne
veux pas prendre le risque de les perdre.
Par contre il me vient 2 questions encore:
-j'ai mis 4 poignées de sang séché /corne broyée au fond de chaque trou,
si je mélange le tout et que cet engrais touche les racines, cela ne fait rien ??
-faut il griffer les racines que se sont enroulées autour de la motte ( quitte à les couper) ?

Merci !! Et bon ap!;)

opusoculi
Grossiste en parlotte
Messages : 4705
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: plantation acer palmatum terrain argileux et maladies

Message par opusoculi » mer. 11 mars 2015 2:01

La corne torréfiée et le sang séché sont à mélanger au volume du substrat, ils ne brulent pas les racines.
Pour les racines des mottes en conteneur:
Quand elles font un disque épais au fond il faut le trancher au cutter et l'enlever.
ex/ maladies-des-acer-diagnostique-soins-cu ... l#p2704996
P2 message du 5 mars.
Si les parois extérieures de la motte sont entièrement tapissées de radicelles qui tournent autour, on fait 6 coups de cutter verticaux à espaces régulier, la griffe enlève la surface plus aisément sans déranger trop l'intérieur (inutile de pénétrer); on finit au ciseau en recoupant les racines blessées.
Si les racines ne tapissent pas totalement la paroi extérieure ne rien faire .

Pendant les travaux je replacerais les arbres dans leurs conteneurs à l'ombre ou à l'abri de la lumière, les racines ne doivent pas être exposées au soleil ni ne doivent sécher; humidifier légèrement si nécessaire.

Pour l’arrosage : celui que l’on fait à la plantation est fait pour tasser le substrat autour des racines, ensuite on n’arrose pas pendant 15 jours et parfois 3 semaines si les pluies entretiennent l’humidité de surface. C’est dans un sol égoutté que de nouvelles racines se forment ; si on arrose trop il ne se forme pas de racines. Puis arroser modérément une fois par semaine jusqu’au 15 mai. Dés que les températures montent on augmente et on passe à une fréquence de 5 jours. (Dans les conteneurs en plein été on arrose tous les 3 jours - de 3 à 5 litres suivant son volume- et de façon que l’eau ne sorte pas du fond).
On peut résumer ainsi, les Acers en été doivent être arrosés plus souvent que les autres plantes du jardin mais en veillant à ce que les quantités soient moindres.
Pour les plantations en pleine terre on arrose largement le sol autour, on met plus d'eau que pour les pots et conteneurs.

Concernant les suspicions de maladies:
Ce que je vois sur winter flame est mineur, supprimer les pointes 10 cm plus bas.
Pareil sur japanese sunrise.

L'aliette ne fait rien sur les bactérioses pour lesquelles il vaut mieux pulvériser du cuivre en décembre et janvier , même s'il ne pleut pas en hiver car la neige est un vecteur de contamination important.
L'Aliette est sensée combattre la Verticilose , une maladie des racines quand elles baignent dans l'eau au printemps et en été. Mais elle ne détruit pas les spores... Donc je préfère l'assurance d'un substrat bien drainé et un arrosage controlé.
L'Aliette a des bonnes propriétés anti-mildiou, (d'ailleurs les viticulteurs en font peut-être un trop grand usage lors des plantations des vignobles) certains Acers peuvent être atteints par le mildiou (phoenix et katsura par exemple) mais ce n'est pas fréquent.

Plutôt, je serais partisan de simplifier légèrement les brindilles du bas des grands sujets (et quelques branches qui se croisent), d’une part ils vont en perdre mais aussi pour réduire l’évaporation (la consommation d’eau que font les arbres en été se fait au préjudice du développement des racines). Mais chaque chose en son temps, rien ne presse plus que la replantation.
A bientôt de tes bonnes nouvelles.

Helfrider
Bourgeon de bavard
Messages : 219
Inscription : lun. 09 mars 2015 22:33
Région : Alsace
Sexe : Homme

Re: plantation acer palmatum terrain argileux et maladies

Message par Helfrider » mer. 11 mars 2015 9:55

Merci d'avoir pris le temps de répondre à toutes mes questions, et de tout détailler ainsi !
C'est très agréable de se sentir épaulé ! J'espère que mon expérience servira aux autres.
Je posterais des photos quand il y aura des feuilles ;)

Avatar de l’utilisateur
Kalinda
Prince du jardin
Messages : 9284
Inscription : ven. 18 mars 2011 20:24
Région : Bretagne
Sexe : Femme
Localisation : région rennaise

Re: plantation acer palmatum terrain argileux et maladies

Message par Kalinda » mer. 11 mars 2015 10:01

Bonjour Helfrider,

Je te souhaite une belle reprise de tes acer... et de jolies photos à nous partager ;)
Mes échanges.

mes jardins

Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas,
c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles.

Sénèque

Helfrider
Bourgeon de bavard
Messages : 219
Inscription : lun. 09 mars 2015 22:33
Région : Alsace
Sexe : Homme

Re: plantation acer palmatum terrain argileux et maladies

Message par Helfrider » jeu. 12 mars 2015 15:13

Merci Kalinda.
J'ai encore 2-3 interrogations ...
J'ai lu dans le forum qu'il faut appliquer du cuivre sur les coupes, où trouve-t-on se cuivre ?
C'est de la bouillie bordelaise en poudre que l'on mélange dans un peu d'eau ?
Je peux couper les branches basses en cette période ? Je croyais que le printemps favorisait la bactériose et qu'il fallait plutôt attendre Juin...je m'y perds un peu.
Demain, je vais replanter les arbres suivants vos conseils, mais vu que j'ai arrosé abondamment vendredi dernier lors de la plantation, demain lorsque je referme tout ça, j'arrose à nouveau ? (au vu de votre conseil de ne pas arroser pendant 15 jours après la plantation)
Merci !

opusoculi
Grossiste en parlotte
Messages : 4705
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: plantation acer palmatum terrain argileux et maladies

Message par opusoculi » ven. 13 mars 2015 20:23

-"J'ai lu dans le forum qu'il faut appliquer du cuivre sur les coupes"
Oui sur les grosses coupes c'est préférable, sur les petites terminaisons on peut s'en passer.

-"C'est de la bouillie bordelaise en poudre que l'on mélange dans un peu d'eau ?"
Oui appliquée au pinceau, c'est un peu plus concentré qu'une pulvérisation mais ne brule pas.
On trouve d'autres formes de cuivre en jardinerie, l'oxychlorure de cuivre a ma préférence, il est moins dosé en cuivre tout en étant plus efficace et il dure plus longtemps. Il est vendu pour la Cloque du Pêcher traitement d'hiver , (ne pas le pulvériser sur les feuilles).
Il y a aussi l'hydroxyde de cuivre, c'est cette forme de cuivre qui est recommandée pour une pulvérisation sur les feuilles (midiou) , cette nécessité est peu probable.

-"Je peux couper les branches basses en cette période ? "
Certainement, mars est une bonne période pour tailler les Acers, de mars à juin dernier délais. Ne pas tailler à l'automne ni en hiver.
-"Je croyais que le printemps favorisait la bactériose et qu'il fallait plutôt attendre Juin...je m'y perds un peu."
Les bactérioses se développent en hiver par temps froid et humide. Les contaminations commencent en décembre et parfois plus tôt pour aconitifolium, elles sont fortes en janvier et peuvent se poursuivre en février et parfois mars si le temps s'y prête. Cette année l'ensoleillement et les températures en mars ne sont pas favorables aux bactérioses.
Cette maladie hivernale ne démarre pas au printemps et en été; généralement cette maladie ne progresse pas par temps sec lumineux et chaud. Ce n'est que sur des sujets profondément infectés et en mauvais état que l'on peut voir les dégâts continuer .

-" je vais replanter, vu que j'ai arrosé abondamment vendredi dernier lors de la plantation, demain lorsque je referme tout ça, j'arrose à nouveau ? (au vu de votre conseil de ne pas arroser pendant 15 jours après la plantation)"
Oui il faut arroser à nouveau pour tasser la terre et qu'elle soit appliquée aux racines.

Bonne journée.

Helfrider
Bourgeon de bavard
Messages : 219
Inscription : lun. 09 mars 2015 22:33
Région : Alsace
Sexe : Homme

Re: plantation acer palmatum terrain argileux et maladies

Message par Helfrider » ven. 13 mars 2015 21:43

Merci une nouvelle fois Opusoculi, pour votre patience, de prendre le temps de répondre à toutes les questions et de détailler ainsi, c'est vraiment sympa, ça respire la passion !

C'est fait, j'ai demandé l'aide d'un ami, et à deux, c'était super rapide de tout ressortir et mélanger, avec une bonne bâche à coté, c'était plutôt facile ! Faut dire que l'ami en question est efficace !
Ok je prends note pour le cuivre, et je vais couper rapidement.
A bientôt !
melange.jpg
Substrat cette fois ci mélangé ;)

opusoculi
Grossiste en parlotte
Messages : 4705
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: plantation acer palmatum terrain argileux et maladies

Message par opusoculi » sam. 14 mars 2015 3:39

Bravo !
Patience et passion ou enthousiasme et continuité;
il y a un autre mot que j'aime bien, sapience (mot démodé utilisé par Michel Serres).
On peut faire son jardin et lire de la philosophie.

Pour la taille, voilà le nettoyage que je viens de faire sur katsura.(le choix des branches principales a été fait il y a deux ans).
-pas de branche qui se croisent ou risqueraient se toucher, ce qui évitera de faire de grosses tailles dans quelques années.
-diminution des brindilles quand elles sont en trop grand nombre, (pour limiter l'évaporation en été) =>les feuilles grilleront un peu moins.
-épointer le dernier bourgeon des branches hautes pour qu'elles se divisent. Je réduis les trop longues qui dépassent car elles sont promises à perdre leurs feuilles lors des grandes chaleurs.

C'est selon mon expérience une bonne façon de conserver longtemps un Acer en pot.
Rien n'empêche de faire, pour les Erables plantés en pleine terre, la même chose les deux premières années
Je sais que ce n'est pas l'opinion de tout le monde; le gout actuel pour les petit Acers les préfère échevelés, nature et un tantinet romantiques. Mon intention est de les admirer devenus vieux avec toutes leurs formes couleurs complètes et achevées.
Pièces jointes
katsura-4.JPG

Helfrider
Bourgeon de bavard
Messages : 219
Inscription : lun. 09 mars 2015 22:33
Région : Alsace
Sexe : Homme

Re: plantation acer palmatum terrain argileux et maladies

Message par Helfrider » mer. 18 mars 2015 22:00

Encore besoin de votre avis cher Opusoculi
J'ai toujours un doute sur l'état de santé du winter flame,j'ai remarqué une tache noire (voir photo jointe), est-ce une maladie ?
Certains bourgeons se dévelopent pas trop et sont presque noirs.
Je crois que j'ai également des pucerons (surtout entre la base des bourgeons et les branches), j'ai fait un 1er traitement au purin d'orties.
Déjà quand je l'ai eu, certaines feuilles sont restées accrochées, c'est normal ?
Les autres ont perdu toutes leurs feuilles.
Merci pour votre analyse.

Désolé pour la qualité des photos (fait avec un téléphone et la mise au point n'est pas sur ce que je voulais ...)
Pièces jointes
IMG_0516_light.jpg
tache_winter_flame.jpg

opusoculi
Grossiste en parlotte
Messages : 4705
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: plantation acer palmatum terrain argileux et maladies

Message par opusoculi » jeu. 19 mars 2015 3:38

La tache noire ne me parait pas une maladie, j'ai vu des winter flame qui en ont et cela n'évolue pas. Il semble que ce soit une particularité de cette variété d'avoir quelques colorations noires sur les bois , des bourgeons noirs quand ils sont fermés et même des anneaux noirs sous les bourgeons .
L'hiver a été assez froid, l'éclosion des bourgeons n'est pas en avance; j'ai beau trépigner d'impatience , les Pruniers japonais sont juste en fleurs, pour les Erables il faut encore attendre ...
Les feuilles qui restent accrochées : c'est un phénomène qui se produit de temps en temps ; la cause est dans la façon s'est passée la fin de l'automne, ce n'est pas grave.

Pour les Pucerons j'en ai trouvé des colonies en serre sur aeonium, mais dehors c'est trop tôt il me semble. Je n'ai pas l'expérience des décoctions, j'utilise l'huile hydrosoluble en pulvérisation , dilution 10 à 20 ml pour un litre d'eau.

Une observation attentive est ce qu'il y a de mieux pour intervenir tôt et éviter les dégâts;
en particulier pour les variétés à bois rouge qui sont les plus fragiles.
winter flame (découvert en Nouvelle Zélande est un peu moins susceptible aux pathogènes de tout poil qui s'attaquent aux branches ) que le très estimé sango kaku , mais il vaut mieux veiller.
Savoir que ce sont des variétés superbes en l'état juvénile , souvent à 15 ans commence le déclin mais ils repoussent au pied . Plus le climat régional est froid plus les dégâts sur les bois risquent être importants, dans les climats plus doux ces pathogènes évoluent moins vite.
Savoir bien apprécier leur beauté au moment ou elle se présente.

J'aimerais bien voir ton shirawasanum en habits de feuilles.

Helfrider
Bourgeon de bavard
Messages : 219
Inscription : lun. 09 mars 2015 22:33
Région : Alsace
Sexe : Homme

Re: plantation acer palmatum terrain argileux et maladies

Message par Helfrider » jeu. 19 mars 2015 8:16

Merci pour ces nouvelles rassurantes.
Des que tout cela est en feuilles, je ne manquerai pas
de mettre les photos (y compris le shira)

Helfrider
Bourgeon de bavard
Messages : 219
Inscription : lun. 09 mars 2015 22:33
Région : Alsace
Sexe : Homme

Re: plantation acer palmatum terrain argileux et maladies

Message par Helfrider » ven. 10 avr. 2015 22:10

les bourgeons débourrent en Alsace, Katsura a déjà ses feuilles depuis 2 semaines.
Vous pouvez voir les photos ici :
http://passionerablesjaponais.unblog.fr ... emps-2015/

j'ai toujours un gros doute sur l'état de santé du winter flame, bactériose ?
Opusoculi, si vous passez par là ...

opusoculi
Grossiste en parlotte
Messages : 4705
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: plantation acer palmatum terrain argileux et maladies

Message par opusoculi » sam. 11 avr. 2015 1:28

Cette fois c'est visible; winter flame en a un peu.
Tailler 10 cm dessous la tache noire la plus basse et désinfecter le sécateur avec un tampon d'alcool ou de bétadine, celle de nos pharmacies.

Cette taille ne ralentira pas la pousse, au contraire ces rameaux minces auront moins de bourgeons à nourrir et pousseront d'autant mieux.
De toutes façons ces longs rameaux fins portent des feuilles qui se dessèchent en été, après quoi le-dit rameau est nu tout seul face au soleil et devient gris...Ils vaut mieux réduire leur longueur maintenant. Je le ferais sur le shirawazanum.

Katsura est une variété précoce, quel jaune lumineux !
Quand les Acers palmatum poussent beaucoup (plus de 25cm en tous sens) je pince les terminaisons les plus longues courant mai (pincer en vert le bourgeon terminal entre deux ongles); la première année il vaut mieux que la nourriture et l'eau se concentrent sur un nombre raisonnable de feuilles , si non elles grillent en été.
Ces 'grillures' sont une grave offense faite à l'esthétique des Erables japonais...
Pièces jointes
katsura-30.JPG
img_0928-300x200 copie.jpg
img_0927_light-300x200 copie.jpg

Répondre

Revenir à « Aux érables du Japon »