Erables du Japon - Tailler... ou pas ?

De part leur culture contraignante et difficile, les érables du Japon méritent leur propre forum
opusoculi
Maitre des bosquets
Messages : 5587
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Erables du Japon - Tailler... ou pas ?

Message par opusoculi »

J'apprécie vos encouragements.
chinawa, je comprends ton choix . Les précautions que tu énonces sont suffisantes pour former tes arbres. Les feuilles exposées au soleil et au vent supporteront-elles ton climat ? Ici en Aquitaine, pour que les Erables du Japon hauts sur tige conservent leurs feuilles jusqu'à l'automne il faut un très très bon sol, ce n'est pas le cas de mon jardin; j'adopte un profil bas.
J'adore la retombée sur le mur de la première photo.
Mes érables , printemps automne 2019. http://jalbum.net/a/1973986
Année 2018. http://jalbum.net/a/1974352

opusoculi
Maitre des bosquets
Messages : 5587
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Erables du Japon - Tailler... ou pas ?

Message par opusoculi »

Continuons en reprenant avec la photo 3 de ma dernière explication.
Sur ce jeune palmatum type les bourgeons du haut sont faibles, ceux du bas des tiges sont gros. Quand je taille à 2 ou 3 paires de bourgeons les pousses sont fortes. Les palmatum non greffés sont poussants, même taillés plusieurs années de suite, ils poussent toujours autant. Donc on peut les tailler et les orienter sans diminuer la longueur de leurs nouveaux prolongements .

IL N'EN EST PAS DE MÊME DES AMOENUM ET DES SHIRAWASANUM.
Observés de près (avec "l'intention de voir", c'est mon expression favorite) les prolongements de l'année présentent au bout un gros double bourgeon . En descendant le long de la tige, vous trouverez des paires de bourgeons de plus en plus petits.
Vérifiez tout de suite en allant observer vos petit arbres , pas besoin de lunettes, l'intention de regarder suffit; maintenant que vous le savez, ça va vous sauter aux yeux !
-J'ai fait l'expérience de tailler sur les petits bourgeons du bas d'un prolongement de l'année=> résultat: la branche est très diminuée en force et même une taille courte provoque l'abandon de la branche taillée.
-J'ai fait l'expérience de tailler tous les bourgeons terminaux d'un amoenum osakazuki => son développement est interrompu.
Les pousses de l'année font 1cm, + abandon de plusieurs branches .
-J'ai fait l'expérience de tailler une tige d'amoenum en laissant 4 paires de bourgeons,=> il n'y a pas d'abandon de branches, les bourgeons ont fait des prolongements de force réduite mais pas trop.

J'en ai déduit que les Acer amoenum et shirawasanum ont besoin de leurs gros bourgeons tire-sève pour pousser.
Quand ils sont en pleine terre, il vaut mieux ne pas les tailler.
Quand ils sont cultivés en pot et qu'il faut leur conserver une dimension acceptable, une taille légère suffit à les calmer.

Je ne connais pas toutes les espèces d'Erables , je suppose qu'il y en a d'autres comme eux.
Observer la grosseur de leurs bourgeons et comment ils se répartissent sur une tige sera une indication sur leur façon de pousser.
Soit les bourgeons sont de plus en plus petits en montant et on peut faire une taille de formation en taillant court.
Soit le double bourgeon terminal est gros, les autres sont de plus en plus petits en descendant, dans ce cas ne pas les contrarier en les taillant trop court.

Illustration photo. 1 en octobre, 1 en novembre.
J'ai depuis 4 ans un Acer trompenburg rouge , à feuilles gaufrées recourbées vers le dos. On sait que le développement de cette sélection de palmatum est assez important.
Avant de le tailler (il est en pot) j'ai observé ses prolongements, les plus gros bourgeons étaient à la base des tiges de l'année.
Donc j'ai taillé les prolongements à 3 ou 4 yeux (comme le palmatum type montré hier) . trompenburg a très bien poussé. J'ai continué à le tailler ainsi pendant 4 ans , ce qui m'a permis d'obtenir une arbre aux ramifications bien divisées partant d'assez bas.
Tout en bas j'ai conservé les branches latérales horizontales, elles poussent plus lentement. A mi-hauteur j'ai enlevé les brindilles pour aérer de façon à ce que les branches basses reçoivent assez de lumière; j'espère ainsi qu'elles dureront longtemps.
L'ensemble est plus large que haut.
Pièces jointes
palm.tompenburg rouge-1.JPG
A.p.trompenburg red-2.JPG
Mes érables , printemps automne 2019. http://jalbum.net/a/1973986
Année 2018. http://jalbum.net/a/1974352

Helfrider
Bourgeon de bavard
Messages : 299
Inscription : lun. 09 mars 2015 22:33
Région : Alsace
Sexe : Homme

Re: Erables du Japon - Tailler... ou pas ?

Message par Helfrider »

Peut-être que l'idéal est plutôt "de pincer" au printemps, au lieu de laisser pousser fort et couper l'année d'après ... ça demande juste du temps et de l'observation au printemps

Misologue1
Fleur de pipelette
Messages : 655
Inscription : mer. 18 juil. 2018 8:55
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Erables du Japon - Tailler... ou pas ?

Message par Misologue1 »

Bonjour à tous !

Petit répit professionnel aujourd'hui, j'en profite pour vous rejoindre et vous lire, toujours avec grand intérêt !

Merci cher Opus pour ce nouveau moment de partage de tes connaissances, rares et précieuses, et surtout de ton expérience ! Tout ce que tu écris est passionnant !

En matière de taille, je suis un peu comme Chaniwa, j'aime les Erables avec un beau tronc, un départ sur 2-3 belles charpentières sans branches basses et une partie érigée ou plus évasée…

J'ai l'intention de procéder à ce type de taille sur plusieurs des miens et en particulier sur le Deshojo, si cela est possible (forme touffe)...

Avatar de l’utilisateur
CHANIWA
Bourgeon de bavard
Messages : 461
Inscription : sam. 05 août 2017 11:40
Région : Rhone Alpes

Re: Erables du Japon - Tailler... ou pas ?

Message par CHANIWA »

Que ce sujet soit le point de rencontre des tailleurs d'érables "en herbe", sous l'œil avisé de notre vénérable Opus (afin de nous éviter quelques déconvenues :mrgreen: ).

En ce qui concerne la taille par rapport aux bourgeons on peut se dire pour faire simple, et ne pas se tromper :

On taille toujours AU DESSUS du plus gros bourgeon (selon la longueur choisie).
S'il n'y a rien (car il est tout en haut)... on ne taille pas !

J'aime bien les petits trucs mnémotechniques, ça évite parfois de grosses erreurs... surtout quand on a une mémoire de poule ! :wink:

opusoculi
Maitre des bosquets
Messages : 5587
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Erables du Japon - Tailler... ou pas ?

Message par opusoculi »

Ton truc mnémotechnique marche pour toi, je ne suis pas sur qu'il marche pour quelqu'un d'autre.

Je parlais de taille de formation .
Pour distinguer entre palmatum et amoenum/shirawasanum, mon résumé est :
Soit les bourgeons sont de plus en plus petits en montant et on peut faire une taille de formation en taillant court.
Soit le double bourgeon terminal est gros, les autres sont de plus en plus petits en descendant, dans ce cas ne pas les contrarier en les taillant trop court.

Pour former un arbre, y a une règle plus importante encore et qui s'applique à toutes les espèces.
Pour former un tronc haut ou pour former plusieurs charpentières, il nous faut des pousses fortes dont la base soit épaisse.
Plus une tige est longue plus le diamètre de sa base s'élargit.
Si la croissance de cette tige est interrompue au cours de pousse, la base sera moins grosse.
Voilà pourquoi on ne pince pas un tronc en cours de formation. (c'est pour répondre à Helfrider).

Pincer est utile pour obtenir des branches divisées, mais plus tard, pas en cours de formation d'un tronc ou de charpentières.

Une autre différence entre les palmatum et les amoenum/shirawasanum:
Les palmatum et les sélections qui en ont été obtenues rebourgeonnent aisément sur le tronc et les branches.
Les amoénum et shirawasamum rebourgeonnent plus difficilement.

Le prochain épisode du feuilleton parlera des Erables du Japon qui ne se taillent pas.

Edit : pour les illustrations.
1- ameonum double . Semi de 8 ans. Volontairement conduits lentement. Grand pré-bonsaï, hauteur 90 cm.
2- palmatum type de graine 8 ans. Les hasards de l'hybridation font qu'il pousse verticalement, je l'accompagne sans le contrarier.
Noter la couleur du tronc vert sans aucun défaut; cela aussi est probablement génétique.
3- palmatun phoenix. Les charpentières divisées obtenues par la taille.
Noter que quelques années après la taille les branches s'écartent, leur angle se modifie en s'ouvrant.
4- Hybride d'Acer rubrum. Assez répandu il se naturalise en se reproduisant de graine. La photo est nommée 2.4.8 . 1° taille de la tige initiale produit 2 branches. La 2° taille produit 4 branches. La 3° en produit 8. C'est le cas le plus classique de taille de formation.
Pièces jointes
amoenum 90cm-1.JPG
palmatum semi 8 ans-4.JPG
palm phoenix formation-3.JPG
2.4.8-2.JPG
Dernière modification par opusoculi le sam. 24 nov. 2018 21:29, modifié 7 fois.
Mes érables , printemps automne 2019. http://jalbum.net/a/1973986
Année 2018. http://jalbum.net/a/1974352

Misologue1
Fleur de pipelette
Messages : 655
Inscription : mer. 18 juil. 2018 8:55
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Erables du Japon - Tailler... ou pas ?

Message par Misologue1 »

Oui, je comprends très bien le principe, c'est bon à savoir pour la taille de printemps !

J'attends avec impatience ton article concernant les cas où la taille est interdite...

Helfrider
Bourgeon de bavard
Messages : 299
Inscription : lun. 09 mars 2015 22:33
Région : Alsace
Sexe : Homme

Re: Erables du Japon - Tailler... ou pas ?

Message par Helfrider »

Merci Opusoculi pour cette précision sur les charpentières et tronc, je ne savais pas.

opusoculi
Maitre des bosquets
Messages : 5587
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Erables du Japon - Tailler... ou pas ?

Message par opusoculi »

J'ai ajouté 4 photos pour illustrer mon propos de samedi.

Les Erables du Japon atteignant des grandes dimensions ne sont pas greffés.
Les sélections et cultivars obtenus à partir des Erables palmatum, ammoneum et matsumurae qui poussent naturellement au Japon,sélectionné depuis quelques centaines d'années pour les particularités de leurs formes, de leurs feuilles et de leurs couleurs sont multipliés par la greffe.
Les Erables greffés ne deviennent pas immenses. Ce sont des petits arbres aux formes étonnantes qu'il vaut mieux conduire un peu; avec les années ils peuvent surprendre. Si votre goût vous porte vers l'allure romantique d'un jeune palmatum échevelé , ne vous privez pas.



Parmi eux il y en a des nains véritables qui ne nécessitent pas de taille du tout; à peine un peu d'entretien quand le croisement des brindilles tourne à la confusion. Il y en a des échevelés, des couvre sol et aussi des 'qui' se donnent une forme tout seuls comme "hupps dwarf", que c'est un vrai miracle ; (nain=>dwarf en anglais).

Les dissectum verts et rouges ont un port retombant. Les branches jeunes recouvrent les anciennes, donc la hauteur évolue mais très très lentement, par contre ils s'élargissent horizontalement et retombent jusqu'au sol en formant des dômes et mêmes des cascades.
Il n'y a pas de taille à faire, on se contentera d'enlever les bois secs à la fin de l'hiver car au bout de quelques années les branches de dessous recouvertes par les plus jeunes sont abandonnées naturellement.
seyriu est un cas particulier de dissectum , la pousse est verticale et la dimension assez importante.

Avec ces deux styles de plantes vous pouvez ranger votre sécateur.

Sur les étiquettes des magasins et sur les sites de vente par correspondance le nom dissectum est en général bien indiqué.
Par contre pour les nains véritables, c'est vague, confus et souvent érroné. Ne croyez pas que le vendeur de la jardinerie peut vous donner cette précision. Il vaut mieux s'informer auprès de fournisseurs de confiance comme Esveld, Maillot, Val de jargeau. Je donne 8 noms mais il y en a d'autres.
-hupps dwarf
-beni hoshi
-sharp's pigmy (petites feuilles)
-koto no ito
-hogyoku
-koto hime (ressemble à shishigashira en miniature)
- mikawa yatsubusa qui pousse très lentement avec des entre-noeuds très courts.
- kamagata (ici, 1,5m en 15 ans et 2,5m de large) Photo du 23 nov.

Pour les dissectum ils peuvent être greffés bas ou sur une tige de 1M.
-garnet et inhaba shidare sont violacés, ils se ressemblent
-baldsmith
-tous les crimson + un nom
-tamuke yama
-orangeola
-ornatum
-red dragon
-red filigree lace
-hana matoÏ
Pièces jointes
palmatum kamagata-5.JPG
Mes érables , printemps automne 2019. http://jalbum.net/a/1973986
Année 2018. http://jalbum.net/a/1974352

acerarno
Bourgeon de bavard
Messages : 250
Inscription : ven. 12 mai 2017 14:26
Région : Haute Normandie
Sexe : Homme

Re: Erables du Japon - Tailler... ou pas ?

Message par acerarno »

Merci pour toutes ces infos Opus . Il va falloir que je me fasse un dossier avec tous ces points importants.
J'ai chez moi un Jerre Schwartz qui est annoncé comme variété naine. On verra comment il se comporte.
Ta dernière photo est juste sublime 😱😱

Avatar de l’utilisateur
christelle68
Fruit de la jacasse
Messages : 1313
Inscription : dim. 19 mars 2017 13:37
Région : Rhone Alpes
Sexe : Femme
Localisation : village en Nord Ardèche

Re: Erables du Japon - Tailler... ou pas ?

Message par christelle68 »

mes deux Erables sont donnés comme nain, le Palmatum skeeter's Broom et mon Palmatum Wilson Pink Dawarf ..... donc quasi pas de taille si j'ai bien compris ....
merci pour toutes ces informations !

opusoculi
Maitre des bosquets
Messages : 5587
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Erables du Japon - Tailler... ou pas ?

Message par opusoculi »

Les sites abusent du mot nain. Il y a d'autres mots , compact, buissonnant , le port érigé , port tabulaire autant d'indications.
Port tabulaire, comme mon kamagata de 15 ans qui fait des touffes au bout des branches horizontales que les japonais appellent nuages.

Jerre Schwartz : a un port érigé , sans être grand il montera.
Dans ce lien, Gomero (qui vit près de Toulouse) dit que c'est un 1/2 nain.
Faire défiler jusqu'à la dernière photo du post, cliquer sur le nom de la photo.
On a là un giclée de pousses verticales qui vont nécessiter une taille.
https://forums.botanicalgarden.ubc.ca/t ... rtz.13152/
On apprend aussi qui est le créateur de ce cultivar et qu'il lui a donné le prénom de sa grand-mère Jerre.
Entre parenthèses un peu de nomenclature, les noms de personnes et de lieux prennent des majuscules alors que les mots latins sont des adjectifs et n'en prennent pas. Acer est une espèce A. Par contre palmatum amoenum sont des adjectifs donc p et a .

@Cristelle. Acer palmatum skeeter's broom a un port érigé , il pousse verticalement, sa croissance est plutôt lente. 1,50 en moyenne.
Le tien a été formé très haut. La taille d'entretien consistera à limiter sa hauteur et à l'encourager à s'élargir un peu.

Wilson pink dwarf a des pousses érigées quand il est jeune. Il se forme tout seul. Puis il devient tabulaire un peu comme mon kamagata.

Ce sont des caractéristiques mais les arbres ne sont pas des produits standardisés et les différentes variations qu'ils produisent
font partie de leur charme.
Mes érables , printemps automne 2019. http://jalbum.net/a/1973986
Année 2018. http://jalbum.net/a/1974352

acerarno
Bourgeon de bavard
Messages : 250
Inscription : ven. 12 mai 2017 14:26
Région : Haute Normandie
Sexe : Homme

Re: Erables du Japon - Tailler... ou pas ?

Message par acerarno »

opusoculi a écrit :
dim. 25 nov. 2018 18:57


Jerre Schwartz : a un port érigé , sans être grand il montera.
Dans ce lien, Gomero (qui vit près de Toulouse) dit que c'est un 1/2 nain.
Faire défiler jusqu'à la dernière photo du post, cliquer sur le nom de la photo.
On a là un giclée de pousses verticales qui vont nécessiter une taille.
https://forums.botanicalgarden.ubc.ca/t ... rtz.13152/
Le mien est plus jeune mais a de très grands prolongements ( 1m environ ) assez robustes malgré leur taille . Je pensais que c'était son port naturel étant donné qu'il était vendu comme une variété naine buissonnante .
Cela va me faire mal au coeur si je dois raccourcir tout ça à deux paires de bourgeons .

opusoculi
Maitre des bosquets
Messages : 5587
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Erables du Japon - Tailler... ou pas ?

Message par opusoculi »

Tu peux te contenter de diminuer les prolongements de 1/3 (fin février). Tu auras très vite une touffe.

Je taille à 2/3 yeux des palmatum puissants qui feraient des arbres hauts. Ainsi les branches sont divisées en bas.
Mais une variété au port buissonant, je me contente de l'orienter.
Mes érables , printemps automne 2019. http://jalbum.net/a/1973986
Année 2018. http://jalbum.net/a/1974352

acerarno
Bourgeon de bavard
Messages : 250
Inscription : ven. 12 mai 2017 14:26
Région : Haute Normandie
Sexe : Homme

Re: Erables du Japon - Tailler... ou pas ?

Message par acerarno »

Je vais suivre ton conseil 😉

Répondre

Revenir à « Aux érables du Japon »