Culture en terre des erables.

De part leur culture contraignante et difficile, les érables du Japon méritent leur propre forum
levivaio
Bourgeon de bavard
Messages : 244
Inscription : ven. 26 avr. 2019 23:42
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Homme

Culture en terre des erables.

Message par levivaio »

Bonjour,
Je suis nouveau ici et novice ds la culture des érables.
J'ai été impressioné par ce forum et votre sens du partage, conseils et sensibilité concernant la magie et aussi les contraintes de la culture des érables.
La lecture de vos differents echanges, votre sincérité et passion palpable dans vos mots m'ont clairement incité a vous rejoindre.
J'ai moi aussi depuis qques années succombé a la poésie des ces petits arbres. j'ai du essuyer des échecs, des pertes : les erreurs du débutants.
Mauvais substrat, trop d'engrais etc..
Je commence a avoir des resultats encourageant. Je vis ds le vaucluse: vent violent et été tres secs mais je m'accroche et reste animé par le desir d'offrir
de bonnes conditions a mes sujets malgré les contraintes.
J'ai une cour au Nord que j'ai plus ou moins aménagé pour qques sujets, ils prennent le vent mais ils encaissent bien, j'ai notamment de tres bon resultat avec un emerald lace qui garde ses feuilles belles jusqu'a l'automne malgre les rafales de mistral, je pense que l'hydrometrie de la cour aide beaucoup.
J'ai du coup (en pot) placé un aconit et un vitifolium ( ils sont a mes yeux des variétés tres robustes) ils vont bien.
J'ai un beau soleil ds cette cour ( matin et un peu en fin d'aprem). J'ai aussi dehojo qui semble s'y sentir bien.

J'ai au sol une terre argileuse ( rouge) qui je pense ( je suis novice) stocke un peu l'eau mais la terre est neutre, j'ai a l'automne dernier decaissé et créée un trou consequent ( plus large que profond) bien drainé le fond ( gros caillou) puis amenagé un substrat fait maison:) : terre recuperé chez un ami qui vit proche du rhône donc une terre limoneuse/sableuse issue des alluvions du rhône, avec un melange de terreau italien professionnel qui contient des micros pierre ponce ( j'ai pensé que ça aiderai l'oxygenation des racines et le drainage) , jai ajouté un peu de vermiculite a la plantation resultat jai eu un debourage completemnt fou/magnifique, un viridis en pleine santé. J'aimerai evidement que ce soit pérenne cest donc pour ça que je suis ici pour vous interroger et si possible avoir des conseils pour bien accompagner cette "mise en terre" un peu téméraire :)
Je souhaite pour ameliorer son devellopement et sa santé refaire un trou a côté et retravailler ma terre pour planter un autre sujet , je me dis que ça ne peut qu'ameliorer la terre environnante et être benefique pour les deux.
Ma question ou mes doutes tourne autour de l'utilisation ou pas d'un geotextile afin de de proteger les erables des parois restantes terre argileuse (
pensais tout de même garder un peu de cette terre argileuse (20%) a mon substrat afin d'acclimater en douceur les erables a cette terre) .
Qu'en pensez vous? est ce que leur santé/devellopement a terme sera engagé quand les racine iront "piquoter" la terre argileuse?
Je pensais aussi rajouter de la pouzzolane ds mon melange et des ecorces de pins.
Enfin voila mes excuses pour ce long message. J'espere qu'il retiendra votre attention. merci a vous tous.

Avatar de l’utilisateur
CHANIWA
Bourgeon de bavard
Messages : 432
Inscription : sam. 05 août 2017 11:40
Région : Rhone Alpes

Re: Culture en terre des erables.

Message par CHANIWA »

Bienvenue parmi les amoureux de ces petites feuilles étoilées.
Je dirais que tu as bien fait concernant ton système pour la plantation.
Pas la peine de mettre de géotextile.
Refais ce que tu as fait un trou plus large que profond. Un tiers de ta terre, un tiers de pouzzolane ou d’écorces de pin, pas trop petites et le dernier tiers en terreau.
Pas sûr de devoir mettre de cailloux au fond, il ne faudrait pas faire une sorte de puisard.
Papy te diras sûrement mieux que moi.
Mes érables sont tous en terre... plutôt argileuse. Tout se passe bien. C’est plutôt le calcaire qui est à craindre.

Bonne continuation... des photos peut-être ?

CBD
Fruit de la jacasse
Messages : 1011
Inscription : lun. 26 août 2013 3:04
Région : Ile de France
Sexe : Femme

Re: Culture en terre des erables.

Message par CBD »

A priori tu peux cultiver des érables en terre très argileuse.
Exemple à gaujacq, il y en a plusieurs qui sont magnifiques, et je t'assure pour y avoir été par temps de pluie que c'est un sol argileux bien lourd.
Image

levivaio
Bourgeon de bavard
Messages : 244
Inscription : ven. 26 avr. 2019 23:42
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Homme

Re: Culture en terre des erables.

Message par levivaio »

Merci beaucoup pour vos réponses, c'est vraiment hyper sympa de prendre le temps. c'est touchant.
je vais suivre tes conseils. je serai ravi de partager des photos, j'osais pas trop mes sujets sont pas tres grands mais en bonne santé.
je vais faire des photos et les envoyer tres vite.
je suis rassuré de lire que la terre argileuse est une contrainte qu'on peut contourner, c'est encourageant.
Encore 10.000 merci

Avatar de l’utilisateur
CHANIWA
Bourgeon de bavard
Messages : 432
Inscription : sam. 05 août 2017 11:40
Région : Rhone Alpes

Re: Culture en terre des erables.

Message par CHANIWA »

Pas de soucis, nous sommes tous passés par là. C’est normal que dans la limite de nos connaissances nous puissions à notre tour lever certaines angoisses :mrgreen:

levivaio
Bourgeon de bavard
Messages : 244
Inscription : ven. 26 avr. 2019 23:42
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Homme

Re: Culture en terre des erables.

Message par levivaio »

Voila je vous presente modestement qques sujets:
Mon Deshojo que j'ai depuis 3 ans en pot. tout va bien jusque ici. exposition au nord soleil du matin et mistral en pleine face il encaisse et tient ses feuilles jusqua l'automne. la photo a été faite aujourdhui, associé a un nandina et un abelia.
DEHOJO copie.jpg
[img][img]

levivaio
Bourgeon de bavard
Messages : 244
Inscription : ven. 26 avr. 2019 23:42
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Homme

Re: Culture en terre des erables.

Message par levivaio »

Mon emerald lace, un de mes premiers sujet. acheté a la bambouseraie a Anduze. solide/robuste et super vigoureux.
même condition , rafale de vent etc...je pense le rempoter l'année prochaine. aucun probleme a ce jour.
EMERALD.jpg

opusoculi
Maitre des bosquets
Messages : 5519
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Culture en terre des erables.

Message par opusoculi »

Bravo, tu te débrouilles bien .
L'argile elle-même n'est pas un problème, Kyoto est sur une argile compacte et acide (ce qui n'est pas courant).
Seulement au Japon il ne pleut pas beaucoup en hiver et il y a des pluies de mousson en été alors que en France l'eau tombe en hiver (les racines des Acer pourrissent dans l'argile détrempée) et notre été est très sec; c'est donc tout le contraire.

Le mélange des matériaux drainants (pouzzolane et/ou écorce de pin) à l'argile permettent aux racines de rester saines en hiver.

A bientôt.
Mes érables , printemps automne 2019. http://jalbum.net/a/1973986
Année 2018. http://jalbum.net/a/1974352

Misologue1
Fleur de pipelette
Messages : 621
Inscription : mer. 18 juil. 2018 8:55
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Culture en terre des erables.

Message par Misologue1 »

Bienvenue à toi Levivaio !

Tu as de très beaux arbres et, même si tu "débutes" (comme nous tous, sauf qu'Opusoculi nous a tout appris !), je trouve aussi que tu es loin d'être un novice dans le soin apporté à la culture des Erables du Japon !

Concernant le substrat, je rebondis sur ce que t'a dit Opus : la terre argileuse, lorsqu'elle est acide, convient bien aux besoins des Acer, mais lorsqu'il pleut beaucoup elle se gorge d'eau et fait pourrir les racines… Si ton substrat, que tu as toi-même préparé, est vraiment très aéré, pourquoi pas, sinon...

Personne ne t'en a encore parlé, mais le résultat est le même avec le terreau : regarde la composition sur les sacs, tu verras que même les plus réputés et les plus chers sont surtout composé de tourbe : c'est vraiment pas bon pour les Erables du Japon, car la tourbe stocke l'eau en hiver ou même lors des fortes pluies de printemps… Je n'utilise pas du tout de tourbe dans mes substrats (y compris dans les pots), je n'en ai pas mis dans la grande fosse où se trouve mon Bloodgood : écorces de pin/pouzzolane pour moitié + terre de bruyère pure très granuleuse et grossière avec très peu de sable (celle de Truffaut et quasi parfaite, c'est celle que j'utilise tout le temps). Attention au sable en trop grosse quantité : il est trop fin, les racines files, et il retient l'eau également, il faut un substrat grossier, très aéré qui laisse passer l'eau très rapidement, l'eau doit traverser très vite. C'est ce qu'il y a de plus important dans la culture des Erables du Japon ! L'arrosage est primordiale, peu mais souvent, avec un bon paillis pour éviter l'évaporation : le système de goutte-à-goutte devient indispensable lorsque le nombre d'Erables dans le jardin devient trop important !

Le paillis est indispensable (pour éviter aussi que le sol soit lessivé par les pluies incessantes l'hiver) et chez moi il est composée de feuilles de chênes/hêtres auquel j'ajoute au printemps (lorsque celles-ci se sont décomposées... ou sinon je le fais moi-même avec la tondeuse), une petites couche de terreau universel "or brun" (celle du père François, composée de compost vert, écorce compostée et fumier de cheval composté + endomycorhizes, mais sans tourbe). C'est d'ailleurs ce substrat extrêmement aéré que j'utilise dans tout le jardin : celui-ci heureusement est relativement petit, car la terre est entièrement renouvelée + paillis très épais de feuilles de chênes/hêtres pour assurer une bonne acidité. Il le faut car mon sol est très calcaire !

Mes Acer en pot reçoivent le même traitement : 50% d'écorces de pin/pouzzolane + 50% d'un mélange de terreau universel "or brun" du père François (ph : 6,9) / véritable terre de bruyère (ph : 5,5). Au moment du rempotage, et même après une pluie soutenue, je constate que le substrat est humide mais jamais gorgée d'eau !

Voilà, tu sais tout.

A bientôt !

Edit :

Ah oui, j'ai failli oublier une chose que je juge très importante : au printemps et jusqu'à ce que le temps devienne chaud (température à l'ombre supérieure à 17/18°), je protège tous mes pots, voire même le sol au-dessous du Bloodgood, des pluies. Je préfère de loin récupérer l'eau de pluie, la stocker et arroser moi-même mes pensionnaires, plutôt que de laisser les pots se gorger d'eau lors des pluies, souvent très abondantes, de printemps. C'est un petit conseil perso, je ne sais pas ce que les autres vont en penser...
Dernière modification par Misologue1 le dim. 28 avr. 2019 11:33, modifié 2 fois.

levivaio
Bourgeon de bavard
Messages : 244
Inscription : ven. 26 avr. 2019 23:42
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Homme

Re: Culture en terre des erables.

Message par levivaio »

merci a vous tous pour vos encouragements et lumieres pour reussir le bon substrat. je n'ai jamais mis de sable ds mes melanges , il m'arrive de recupérer de la terre issue des alluvions du rhône elle est je dirai limoneuse / sableuse legere et filtrante , les qques erables rempotés avec semblent jusque ici apprecier.
Vos conseils sont précieux.
Je vais faire d'autre photo :) j'ai un Seiryu en pleine forme depuis qques années mais je n'arrive pas a obtenir les colorations d'automne.
J'ai aussi un inaba-shidare bref je vais partager tout ça avec vous.
Encore merci de votre attention.

Misologue1
Fleur de pipelette
Messages : 621
Inscription : mer. 18 juil. 2018 8:55
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Culture en terre des erables.

Message par Misologue1 »

J'ai hâte de voir les photos ! :top:

levivaio
Bourgeon de bavard
Messages : 244
Inscription : ven. 26 avr. 2019 23:42
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Homme

Re: Culture en terre des erables.

Message par levivaio »

Voila mon Viridis je l'ai mis en terre a l'automne dernier, je l'avais acheté ds un état pitoyable il etait abandonné ds une pepiniere en plein soleil et plein vent, meme ds ces conditions au mois d'octobre il avait encore beaucoup de feuille ça m'a incité a l'acheter me disant que s'il avait resisté a tout ça c'est que c'etait une souche robuste. j'espere pouvoir accompagner le feuillage jusqu'a l'automne et voir s'activer les colorations. a suivre donc;)
merci.
Pièces jointes
VIRIDIS.jpg

Misologue1
Fleur de pipelette
Messages : 621
Inscription : mer. 18 juil. 2018 8:55
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Culture en terre des erables.

Message par Misologue1 »

Très beau sujet, j'aime beaucoup le vert très lumineux du 'viridis' au débourrement et ses feuilles finement laciniées ! J'en ai un également, je l'ai pris surtout pour les couleurs jaune-oranger à l'automne… J'espère aussi que le mien gardera ses feuilles jusque-là !

levivaio
Bourgeon de bavard
Messages : 244
Inscription : ven. 26 avr. 2019 23:42
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Homme

Re: Culture en terre des erables.

Message par levivaio »

Merci je fais de mon mieux. oui Viridis me semble être une variété robuste, je le trouve "généreux" . oui effectivement j'espere que les vents desséchants ne vont pas moi aussi me priver du feuillage d'automne. a suivre
Ci joint des nouveaux arrivant chez moi.
Un "crippsi" que je viens d'acquérir je viens tout juste de le mettre en pot , j'installe mes erables un peu en bute ds mes pots maintenant, je pense que les racines vont y gagner en "respiration" et l'eau s'ecoule mieux je trouve et ça offre une belle respiration au collet je trouve. ce n'est que mon humble avis.
Je vous joint aussi une photo d'une bute que je viens d'aménager au Nord, ds ma cour ( c'est pas fini) avec un emerald lace, cette bute est un test , une table d'essai je dirai jespere quil va s'y sentir bien. devant ds le pot rouge c'est un japonicum green cascade. petit sujet. donc a suivre;)
Pièces jointes
GREEN.jpg
CRIPPSI.jpg

Misologue1
Fleur de pipelette
Messages : 621
Inscription : mer. 18 juil. 2018 8:55
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Culture en terre des erables.

Message par Misologue1 »

Très intéressant ! J'imagine que les grosses pierres sont là pour retenir la terre et ajouter un côté rocaille à l'endroit… J'ai hâte de voir le résultat achevé avec l'Acer en terre… :top:

Répondre

Revenir à « Aux érables du Japon »