Orientation de son érable

De part leur culture contraignante et difficile, les érables du Japon méritent leur propre forum
Avatar de l’utilisateur
christelle68
Fleur de pipelette
Messages : 809
Inscription : dim. 19 mars 2017 13:37
Région : Rhone Alpes
Sexe : Femme
Localisation : village en Nord Ardèche

Orientation de son érable

Message par christelle68 »

Souvent opusoculi nous dit qu'il faut faire une marque sur le pot pour que l'érable soit toujours orienté de la même façon si on le déplace.
Quand on en achète un est-ce que c'est possible de voir comment était orienté l'arbre selon la disposition de ses branches par ex .... ou d'autres signes ....
Si on le change d'orientation souvent quelles en sont les conséquences ?

Misologue1
Bourgeon de bavard
Messages : 422
Inscription : mer. 18 juil. 2018 8:55
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Orientation de son érable

Message par Misologue1 »

Salut Christelle !

En fonction de son orientation, le bois ne recevra pas la même quantité de lumière et donc l'écorce va se colorer davantage du côté exposé au soleil, parfois au point qu'elle va devenir grise, signe que cette écorce externe a souffert. Lorsque certaines branches restent trop longtemps exposées au soleil (à cause d'un trou dans le feuillage par exemple), la couche externe ou périderme s'abime, elle est brûlée, et l'activité du phelloderme cortical (souvent très mince) peut être perturbée et sa capacité à stocker de l’amidon afin de pratiquer la photosynthèse est ralentie. Cette couleur grise est souvent présente sur les vieux sujets. Mais, le plus souvent, l'écorce exposée raisonnablement au soleil présente une couleur rougeâtre très caractéristique. Si le bois est protégé par le feuillage d'une lumière trop vive, la couleur typique de l'écorce d'une variété peut être identifiée (verte par exemple). Les Acer renouvellent ainsi en permanence leurs cellules à partir du cambium cortical sous-jacent sous l'effet de la lumière. Ils forment tout au long de leur vie une couche isolante à l'air et à l'eau (trop de soleil est donc nocif pour la bonne santé de l'arbre, ou une exposition à l'eau et au froid pour les variétés au bois très mince, comme 'bi-hoo' par exemple). C'est pourquoi, il est recommandé de respecter l'orientation des branches face à la lumière pour ne pas exposer les côtés de l'écorce jusque-là dans l'ombre (le côté le moins exposé au soleil a tendance à se dégarnir), mais surtout pour respecter le port de l'arbre (sa croissance et sa direction dépendent de l'orientation de l'éclairement) et offrir au feuillage nouveau la luminosité dont il a besoin pour se développer correctement (lui permettant ainsi de continuer à protéger son bois) et offrir ses couleurs.

opusoculi
Maitre des bosquets
Messages : 5139
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Orientation de son érable

Message par opusoculi »

J'ai conseillé de conserver la même orientation d'un pot au cours de l'année, surtout quand les feuilles sont devenues dures en été et ont du mal à modifier leur orientation par rapport à la lumière (le pétiole a perdu sa souplesse); changer l'orientation peut provoquer des 'grillures' ou même la chute des feuilles.
Quand on achète et déplace un Erable en feuille pour le mettre dans un milieu différent, je recommande d'essayer de ne pas le désorienter ce qui augmenterait son stress.
Un jeune Erable acheté en hiver n'aura pas de difficulté au printemps à pousser dans une nouvelle orientation.

Pour un arbre déjà bien développé, les marques grises que font les brulures de soleil sur les bois (décrites par Misologue) sont à prendre en compte quand on en observe; cela concerne assez fréquemment les dissectum à port retombant.

Misologue1
Bourgeon de bavard
Messages : 422
Inscription : mer. 18 juil. 2018 8:55
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Orientation de son érable

Message par Misologue1 »

Oui, Opusoculi a raison de distinguer l'orientation d'un jeune Acer, dont il est possible bien sûr de modifier le port, en jouant avec la lumière, de celle, plus délicate, d'un sujet âgé, à la ramure établie et aux branches cassantes comme du verre !

Répondre

Revenir à « Aux érables du Japon »