Conseils pour nouveau venu chez les erables du Japon

De part leur culture contraignante et difficile, les érables du Japon méritent leur propre forum
reggy
Bourgeon de bavard
Messages : 392
Inscription : ven. 01 nov. 2019 14:25
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Conseils pour nouveau venu chez les erables du Japon

Message par reggy »

:D J'avais pas vu que tu étais de Picardie!
Dis moi le nom de ta commune (en MP si tu préfères) je te dirais ce que tu peux avoir comme sol.

reggy
Bourgeon de bavard
Messages : 392
Inscription : ven. 01 nov. 2019 14:25
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Conseils pour nouveau venu chez les erables du Japon

Message par reggy »

Reviens en page 2 , j'ai donné un lien tu risques de zappé avec le changement de page !

samuel8
Graine de timide
Messages : 65
Inscription : mer. 24 juin 2020 17:54
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Conseils pour nouveau venu chez les erables du Japon

Message par samuel8 »

Merci beaucoup Reggy pour les explications très claires. Le site a l'air très précis, à quelques dizaines ou centaines de mètres, il semble que les infos peuvent radicalement changer.
J'ai pointé exactement sur mon jardin, voilà ce que ça dit : "Sables à débris coquilliers et sables à débris ligniteux ("Sables de Bracheux") (Thanétien supérieur)"
Mon lotissement est assez récent, et la terre du jardin a été importée je crois. Mais si j'ai bien compris, c'est pour connaitre le sol profond.
Dernière modification par samuel8 le ven. 24 juil. 2020 16:54, modifié 2 fois.

samuel8
Graine de timide
Messages : 65
Inscription : mer. 24 juin 2020 17:54
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Conseils pour nouveau venu chez les erables du Japon

Message par samuel8 »

PS : Reggy, je t'ai envoyé un email, il semble que je n'ai pas accès à la fonctionnalité de message privé du fait que je sois nouveau...
Mais tout autour de chez moi sur le site internet c'est : Marnes azoïques ("Marnes de Sinceny"), Marnes sableuses à huitres ("Marnes de Marquéglise"), calcaire laguno-marin ("Calcaires de Mortemer"), sables calcaires ("Calcaires de Clairoix") (faciès "Sparnacien" inférieur) (Yprésien basal)

Je ne sais pas si c'est pertinent mais j'ai fait le test du sol calcaire avec du vinaigre blanc, ma terre n'est pas du tout calcaire, aucune effervescence.

reggy
Bourgeon de bavard
Messages : 392
Inscription : ven. 01 nov. 2019 14:25
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Conseils pour nouveau venu chez les erables du Japon

Message par reggy »

J'ai vu ton mail Samuel. Tu es dans le cas typique où le faciès peut varier rapidement.
Le village semble plutôt établi sur les sables, mais il est dominé par des terrains marneux et argileux. Dans les faits, lors de la pédogenèse, les ruissellements, l'érosion et l'activité naturelle de surface fait que les terrains topographiquement plus bas sont plus ou moins "pollués " par des éléments du haut. les sols se constituent alors en mélanges des différents éléments, bien que l'assise profonde garde ses caractéristiques. c'est déjà un bon point si tu n'as pas d’effervescence. Les terrains sableux sont battants, ils se ferment généralement assez vite si ils sont à nu (sauf si grossiers).

Un terrain sableux peut aussi être compacté, notamment par l'activité anthropique, terrassements et autres.... il faut que tu vérifies ce point. En cas de compactage il faut bien décompacter (mais tout défoncer) et ensuite conserver cet aspect en prenant soin de ton sol. Pas de tassement autour de l'arbre, apports d'amendements organiques (type BRF, mulch), ce qui va mobiliser l'activité du sol, augmenter le taux d'humus et aussi et surtout le présence des vers de terre.

Ensuite tu relis tous les conseils d'Opus & Co. depuis le début (c'est long mais très très instructif!) et tout devrait rouler comme sur des roulettes! :D

reggy
Bourgeon de bavard
Messages : 392
Inscription : ven. 01 nov. 2019 14:25
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Conseils pour nouveau venu chez les erables du Japon

Message par reggy »

Voila le type de données que tu peux trouver sur Infoterre.
Ici c'est sur le forage tout près du village, un peu plus haut sur la pente.
Lui est positionné sur les argiles et il rencontre du sable argileux un peu plus bas. Tu dois être sur les entre-deux..
J'ai ce type de sol, c'est pas le meilleur mais correctement tenu il peux être bon.

Tu peux faire le test du boudin, sur sol mouillé, tu fais un petit boudin entre tes doigts avec de la terre, si il reste compacte et ne se casse pas quand tu le prend par un bout c'est que tu as de l'argile Si il casse de suite c'est que le sable ou le limon domine. Ensuite tu le frottes entre ton index et ton pouce. Si ça racle (ça crisse) un peu tu as du sable dedans, si c'est tout doux c'est du limon et si c'est quasi imperceptible c'est de l'argile. Et ensuite tu as tous les intermédiaires! puisque tu peux avoir des sols Limono-Argilo-Sableux! lol! là ça se complique :D



Image

samuel8
Graine de timide
Messages : 65
Inscription : mer. 24 juin 2020 17:54
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Conseils pour nouveau venu chez les erables du Japon

Message par samuel8 »

Reggy, tu as l'air de très bien connaitre ton affaire en matière de sol, très intéressant. C'est un plaisir d'être sur ce forum avec des personnes passionnées et qui aiment le partage.
Oui j'ai lu une bonne partie des conseils sur le forum et j'ai aussi lu pas mal de choses sur les bonsais, il faudra en relire certains. C'est très intéressant et important mais il y a beaucoup d'informations que je dois intégrer.
Je viens de faire le test : La première fois ça m'a semblé impossible de faire un boudin, la deuxième fois j'ai réussi un boudin de 6cm sur 1 de large, ça tient très difficilement et retombe. Terre/glaise collante, aspect au touché je dirais "soyeux", plutôt lisse mais peut être c'est dans la catégorie imperceptible. Ma terre avec la sécheresse se fissure, fait des petites mottes dures.
On a planté en arrivant pas mal de choses différentes et tout a toujours bien poussé, aucun soucis à ce niveau là.
Je suis en haut du village, le puits très proche de chez moi c'est le BSS000FSGB.
Pour les conseils au niveau du sol, si j'ai bien compris : décompacter la surface de la terre autour des érables de temps en temps et faire un apport d'amendement organique. Peut être pourrais-je mélanger pour mon paillage des écorces de pins comme le disait Opusoculi avec du mulch ?

reggy
Bourgeon de bavard
Messages : 392
Inscription : ven. 01 nov. 2019 14:25
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Conseils pour nouveau venu chez les erables du Japon

Message par reggy »

samuel8 a écrit :
ven. 24 juil. 2020 15:56
Reggy, tu as l'air de très bien connaitre ton affaire en matière de sol, très intéressant. C'est un plaisir d'être sur ce forum avec des personnes passionnées et qui aiment le partage.
Oui j'ai lu une bonne partie des conseils sur le forum et j'ai aussi lu pas mal de choses sur les bonsais, il faudra en relire certains. C'est très intéressant et important mais il y a beaucoup d'informations que je dois intégrer.
Je viens de faire le test : le boudin se casse, terre/glaise collante, aspect au touché je dirais "soyeux", plutôt lisse mais peut être c'est dans la catégorie imperceptible. Ma terre avec la sécheresse se fissure, fait des petites mottes dures.
On a planté en arrivant pas mal de choses différentes et tout a toujours bien poussé, aucun soucis à ce niveau là.
Je suis en haut du village, le puits très proche de chez moi c'est le BSS000FSGB.
Pour les conseils au niveau du sol, si j'ai bien compris : décompacter la surface de la terre autour des érables de temps en temps et faire un apport d'amendement organique. Peut être pourrais-je mélanger pour mon paillage des écorces de pins comme le disait Opusoculi avec du mulch ?
Lol non ma connaissance du sol n'est pas une connaissance "agricole" mais plutôt hydraulique (ça sert aussi néanmoins!). J'ai beaucoup a apprendre des gens plutôt que l'inverse sur ce sujet.
Le Sable Argileux me semble effectivement bien être ton sol. Les fissures sont également un indice. C'est un sol qui peut être nourricier et offrir une bonne réserve utile d'eau.

Tu décompactes juste une fois, ensuite le couvert que tu mettras par dessus et l'activité des lombrics et des racines feront le job tous seuls. Si c'est un ancien sol cultivé (de notre région), malheureusement il peut être complètement tassé à environ 30-50 cm (semelle de labour). Il faut t'en assurer en creusant une fosse d'un mètre et regarder. Si tu sens un niveau induré rapidement c'est qu'il reste des stigmates de l'activité agricole. De plus ton sol sera pauvre notamment en matière organique. Nous avons détruits nos sols depuis longtemps (c'est un autre débat). Il faut retrouver un sol type forestier mais c'est plus simple à dire que de le faire. J'ai fait le test chez moi en appliquant du BRF sur un coin de parcelle. Un an après j'ai rentré un bêche comme dans du beurre.... et c'est le coin du jardin où les végétaux poussent à merveille! Attention je précise j'ai fait ça avant de mettre mes plantations. Il y a un risque de faim d'azote etc. si tu fais ça alors que les végétaux sont implantés. C'est pas dramatique et ça se contrôle mais bon faut se documenter. Ne pas incorporer le BRF, surtout en sol argileux, laisser faire la nature, ça va relativement vite.
Hum je dérive désolé... décompacte juste la surface et suis les conseils d'Opus.
D'ailleurs, au sujet du drainage, tu peux faire une petite tranchée et mettre des petits fagots d'Aulne bien serrés au fond, c'était le drainage ancestral et c'est plus naturel. :top: (c'est également très durable, ça ne pourri pas)

samuel8
Graine de timide
Messages : 65
Inscription : mer. 24 juin 2020 17:54
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Conseils pour nouveau venu chez les erables du Japon

Message par samuel8 »

C'est vrai que les sols de la région ont été bien saturés par l'agriculture.
Mais ce n'est pas le cas pour mon jardin, en tous cas en surface, je sais que de la terre a été amenée pour faire le jardin.
Oui je vais décompacter encore une fois, je vais faire la tranchée en automne dont parlait Opusoculi pour accroitre le drainage autour des érables (ça me semble être un très bon compromis tout en ne dérangeant pas les érables) et j'imagine que mettre un peu de paillage de petites écorces de pin devrait suffire.

opusoculi
Maitre des bosquets
Messages : 5666
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Conseils pour nouveau venu chez les erables du Japon

Message par opusoculi »

Résumé:
La surface est rapportée, c’est de l’argile non calcaire.
Dessous de l’argile avec une bonne proportion de cilice ou silice argileuse qui laisse passer l’excès d’eau.
C’est plutôt pas mal vu que plus profond les débris calcaires absorbent beaucoup.
En fait seule la surface retient l’eau.

La surface du sol argileux se ferme en séchant au soleil. Il suffit de la couvrir avec des écorces de pin ou mulch pour qu’elle s’améliore toute seule.
A l’abri de la lumière et avec une humidité plus constante, les bactéries du sol vont être très actives été comme hiver, l’amélioration sera rapide.
En une année tu verras la terre changer de couleur sur quelques cm.
Mes érables , printemps automne 2019. http://jalbum.net/a/1973986
Année 2018. http://jalbum.net/a/1974352

samuel8
Graine de timide
Messages : 65
Inscription : mer. 24 juin 2020 17:54
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Conseils pour nouveau venu chez les erables du Japon

Message par samuel8 »

Je crois que c'est très bien résumé Opusoculi.
Je viens de retourner la terre sur 5 cm de profondeur. En dessous ça m'a l'air très sain et plutôt aéré avec le mélange.
J'ai déposé des petites écorces de pin mais peu, 2cm max d'épaisseur tout autour. J'ai toujours des petits doutes pour l'évaporation de l'humidité en mauvaise saison, c'est pourquoi j'en ai mis peu.

samuel8
Graine de timide
Messages : 65
Inscription : mer. 24 juin 2020 17:54
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Conseils pour nouveau venu chez les erables du Japon

Message par samuel8 »

Je voulais demander, quelles sont les meilleures variétés d'Acer pour les formes tortueuses et qui pourraient bien résister au soleil ?
Je sais que les dissectum (j'en ai vu des beaux pour le dissectum type) ont l'air d'être les plus intéressants à ce niveau, mais est-ce qu'il y a des variétés qui ont une plus grande propension à évoluer dans ce sens ?
3 photos d'érables magnifiques et poétiques (même si je trouve que la base du tronc est trop raide par rapport à l'ensemble pour le premier) :
ScreenHunter_425 Jul. 25 17.28.jpg
ScreenHunter_426 Jul. 25 17.29.jpg
ScreenHunter_427 Jul. 25 17.31.jpg

opusoculi
Maitre des bosquets
Messages : 5666
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Conseils pour nouveau venu chez les erables du Japon

Message par opusoculi »

Oui ce sont les dissectum qui ont la capacité de développer ces formes de branches qui se recouvrent et s’étendent en bifurquant.

La seconde photo, c’est l’érable ‘culte’ du Washington park arboretum à Portland Oregon . En Amérique du Nord, dans le Devon, à Terre Neuve on peut en voir d’autres. L’arboretum de Portland est riche de centaines d’érables, le milieu est exceptionnellement favorable, sol, hygrométrie, pluviométrie, le couvert végétal tempère, ruisseau, mare, tout est là.
Je ne suis pas sur que les érables âgés de 50 ou 80 ans puissent être des érables greffés. En principe, les plus monumentaux sont des sujets obtenus de graines et sélectionnés. Il faut tous ces facteurs pour obtenir une extension aussi considérable.
A ma connaissance les anglais sélectionnaient ainsi des sujets pour les parks dès les années 50 . On peut penser que les canadiens l’ont fait il y a 70 ans.
Plus près de nous, dans le Gloucestershire South, près deTetbury le Westonbirt National arboretum est ce qu’on peut voir de mieux en Angleterre.
Beaucoup d’arbres greffés , bien que superbes, ne parviennent pas aux extraordinaires dimensions des sujets ‘culte’ glorifiés sur le net.

Acer matsumurae dissectum emerald lace , consulte sa fiche, il pousse très fort, il fait de longs lacets aux courbes retombantes; le conduire en formes tortueuses devrait te plaire si tu es patient.
Obtenir en 20 ans un dissectum Garnet de 4 m de large, c’est déjà très bien.
Les dissectum se colorent à l’automne plutôt tardivement , il n’est pas facile de conserver leurs feuilles en bon état; c’est le milieu qui le permet.
Les dissectum ne sont pas les érables qui produisent le plus de couleurs automnales , peut être que les sujets obtenus de graines en produisent plus.

Peu importe les dimensions atteintes par un érable, de plus petits ont autant de charme. On n'obtient pas tout ce que désirait d’un érable, on compose avec , on fait avec l’existant; les praticiens du bonsaï le savent.

Photo:
Dissectum, probablement ‘viridis’. Il est près du château de la Foltière. Le fait est que le sol lui permet de se développer considérablement , il peut devenir immense; mais ainsi à découvert, il n’est pas sur qu’il se colore à l’automne.
Au parc botanique de Haute Bretagne il y a aussi un petit valon avec un ruisseau , le milieu est protégé, les érables que j'ai vus il y a 4 ans étaient splendides.
Pièces jointes
dissectum viridis .jpg
Mes érables , printemps automne 2019. http://jalbum.net/a/1973986
Année 2018. http://jalbum.net/a/1974352

samuel8
Graine de timide
Messages : 65
Inscription : mer. 24 juin 2020 17:54
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Conseils pour nouveau venu chez les erables du Japon

Message par samuel8 »

Merci pour la générosité des informations Opusoculi.
Le dissectum sur la photo, c'est une vraie montagne de feuilles. C'est assez étrange et suggestif.
Je ne dis pas ça pour toi fin amateur d'arbres mais on parle beaucoup et bien sûr à juste titre du feuillage des érables, leurs couleurs mais un bel érable (en fait un bel arbre tout court) s'apprécie aussi en hiver quand sa structure est totalement apparente. Les amateurs de bonsai apprécient beaucoup cette période révélant la beauté de la structure de ces petits arbres où toute la ramification est enfin exposée. Les arbres offrent une vision dramatique et pour certains, la ramification extrême donne des allures d'arbre fantastique, de conte de fée.
Oui, Emerald lace, je l'avais déjà repéré, je l'aime beaucoup. Je ne suis pas à la recherche d'un futur grand sujet, j'en cherche un tortueux, plutôt petit pour le mettre sur une petite butte, il aura à côté de lui une deuxième plus petite colline je pense. Il faudra le choisir sur photo j'imagine et attendre d'avoir la révélation.
Peut être aussi essayer de trouver un semis de dissectum type. J'espère qu'ils ne sont pas trop sensible au soleil.
Je pense peut être inviter un dernier érable chez moi (je dis ça mais on est vite emporté avec ces fabuleux arbustes). Il serait pour ma petite cour devant. Le problème c'est qu'il prendrait le plein soleil une bonne partie de la journée.
Je voulais te demander si tu avais des variétés en tête qui résisteraient très bien au soleil, robustes avec en prime un beau port ou des petites feuilles pour réaliser des plateaux ? (enlevons Kamagata que j'ai déjà)
Dernière modification par samuel8 le dim. 26 juil. 2020 19:06, modifié 1 fois.

reggy
Bourgeon de bavard
Messages : 392
Inscription : ven. 01 nov. 2019 14:25
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Conseils pour nouveau venu chez les erables du Japon

Message par reggy »

Il y a Shinga et Helfrider qui ont deux Garnet près de bassin, ça rend super bien !

viewtopic.php?t=194512

Répondre

Revenir à « Aux érables du Japon »