Photos de vos érables

De part leur culture contraignante et difficile, les érables du Japon méritent leur propre forum
Tomasan
Bourgeon de bavard
Messages : 118
Inscription : lun. 15 juin 2020 8:09
Région : Aquitaine
Sexe : Homme

Re: Photos de vos érables

Message par Tomasan »

J’aime beaucoup moi aussi le décor, notamment le pot au premier plan ! Le mariage des végétaux est très réussi et prometteur, c’est un liquidambar dans le fond ?
reggy
Bourgeon de bavard
Messages : 465
Inscription : ven. 01 nov. 2019 13:25
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Photos de vos érables

Message par reggy »

Merci, disons que ça commence doucement à ressembler à quelques chose :)


@Tomasan, oui c'est un Liquidambar, une valeur sure, ca pousse pas si lentement que ça et c'est magnifique et sans problème comme arbre.

@Pop', je suis d'accord avec toi (surtout que tu en as une paire à équiper!), mais tu peux trouver de bonnes affaires. Le pot marron je l'ai trouvé pour 23 € pour un 35L j'en ai prix 2 plus un petit ce jour là. Je trouve qu'ils se marient bien avec les érables et le côté "un peu" japonais (je pense à le repeindre en plus foncé et vernissé). Celui plus en hauteur c'est des soldes de chez Jard...and, ici ils ont toujours un endroit où ils mettent des pots en promos qui ne se vendent pas. j'en avait pris deux également, ils étaient à moins de 20€ si mes souvenirs sont bons. C'est pas facile d'en trouver des beaux et pas chers....faut toujours fouiner et ne pas rater les occas'.
samuel8
Graine de timide
Messages : 93
Inscription : mer. 24 juin 2020 17:54
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Photos de vos érables

Message par samuel8 »

Bravo pour vos érables et jardins, c'est inspirant. Quel bonheur d'avoir un espace de contemplation et de poésie.
Je suis en plein travaux d’aménagement pour refaire une petite partie de mon jardin, le temps pour que tout se dessine, que les plantes colonisent, poussent vraiment, ça sera assez long. C'est pas facile mais il faut vraiment être patient quand on commence ce travail...Toujours l'apprentissage et savoir s'adapter...
Mes érables sont nouveaux, ils ont bien grillés mais qu'en partie, il leur reste pas mal de feuilles donc c'est un bon point, ils peuvent continuer la photosynthèse, emmagasiner des réserves.
J'avais une question : J'ai placé un bloc de calcaire (environ 40cm de large pour 25 de haut) en haut d'une toute petite butte de terre. Je vais placer à environ 1m50 / 2M prochainement un semis de dissectum, je voulais savoir si ce bloc de calcaire pouvait poser problème, il est très friable, l'eau peut s'écouler avec la petite pente et donc charrier du calcaire. Comme je sais que les érables n'aiment pas du tout le calcaire, je me demandais si ça pouvait être problématique ou si les quantités dont on parle sont trop faibles et avec l'éloignement ça ne pose pas de soucis ?
reggy
Bourgeon de bavard
Messages : 465
Inscription : ven. 01 nov. 2019 13:25
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Photos de vos érables

Message par reggy »

Salut Samuel,

Je ne pense pas qu'il faille t'inquiéter, ce n'est pas un gros cailloux (parce que c'est ce que c'est) qui va modifier tout un sol à des mètres à la ronde.
Même si il est friable il ne va pas fondre comme du beurre, même en plusieurs années.
La plupart des érables sont tout de même tolérant à une certaine dose de calcaire actif. Tu n'es pas dans les sols de la champagne crayeuse, blanchâtres et qui ruissellent blanc quand il pleut. Tout est affaire d'excès.
Certains Japonicum il me semble sont plus sensibles mais tout est relatif.

Trouve un joli grès si ca peut te rassurer, les agriculteurs en ont pas mal qui mettent de côté, ils ont des formes très jolie et c'est plus durable.
samuel8
Graine de timide
Messages : 93
Inscription : mer. 24 juin 2020 17:54
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Photos de vos érables

Message par samuel8 »

Merci Reggy pour ta réponse. En effet, j'en ai ramassé un hier de gros grès en bordure de champ, 80kg facile.
J'étais intéressé par ce bloc de calcaire avec sa couleur blanche, ça change et peut évoquer un sommet enneigé.
Si vous êtes sûr qu'il n'y a pas de soucis, je préfèrerais le garder mais si il y a un soupçon de petite difficulté, je préfère l'enlever. Le petit semis de dissectum enflamme mes espoirs d'un très bel arbre à venir.
Dernière modification par samuel8 le mer. 23 sept. 2020 16:13, modifié 1 fois.
reggy
Bourgeon de bavard
Messages : 465
Inscription : ven. 01 nov. 2019 13:25
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Photos de vos érables

Message par reggy »

samuel8 a écrit : mer. 23 sept. 2020 14:31 Merci Reggy pour ta réponse. En effet, j'en ai ramassé un hier de gros grès en bordure de champ, 80kg facile.
J'étais intéressé par ce bloc de calcaire avec ça couleur blanche, ça change et peut évoquer un sommet enneigé.
Si vous êtes sûr qu'il n'y a pas de soucis, je préfèrerais le garder mais si il y a un soupçon de petite difficulté, je préfère l'enlever. Le petit semis de dissectum enflamme mes espoirs d'un très bel arbre à venir.
Si tu veux attendre encore quelques années je te donnerais un retour :mrgreen: , sur la photo j'ai plusieurs érables en terre, dont un petit Bloodgood entouré de blocs calcaires (c'est avec ça que j'ai monté les petits murets et fait des délimitation).
Il a très très bien poussé cette année.
opusoculi
Maitre des bosquets
Messages : 5826
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Photos de vos érables

Message par opusoculi »

Pas de problème particulier avec une roche calcaire qui est un agglomérat , ni même avec un bloc de marbre.
Les concrétions maritimes du quaternaire , celles qui ont des fossiles , leur calcaire n’est pas actif ; on voit en Cornouaille de nombreux Acer, les racines s’en accomodent pas trop mal et plutôt bien.
Par contre, les argiles blanches et à veines bleues contiennent du calcaire actif soluble, ce calcaire-là brule les racines; les Acer dépérissent dans les argiles blanches.
Mes érables , printemps automne 2019. http://jalbum.net/a/1973986
Année 2018. http://jalbum.net/a/1974352
samuel8
Graine de timide
Messages : 93
Inscription : mer. 24 juin 2020 17:54
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Photos de vos érables

Message par samuel8 »

Merci pour vos précisions Reggy et Opusoculi.
Je ne m'y connait pas vraiment en roche, j'envoie une photo du bloc dont je parlais. Je sais qu'il est effervescent dans le vinaigre blanc et très friable.
Après je ne sais pas si il existe un risque ou pas, le bloc est à environ 1M50 sur une petite butte à côté de la future place de l'érable.
bloc.jpg
reggy
Bourgeon de bavard
Messages : 465
Inscription : ven. 01 nov. 2019 13:25
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Photos de vos érables

Message par reggy »

très beau bloc! c'est vrai qu'on dirait un bloc de neige.... :wink:
y0y0
Graine de timide
Messages : 59
Inscription : dim. 07 juin 2020 11:54
Région : Ile de France
Sexe : Homme

Re: Photos de vos érables

Message par y0y0 »

Sympa ce bloc en effet. J'aime beaucoup les bambous noirs en arrière plan.
opusoculi
Maitre des bosquets
Messages : 5826
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Photos de vos érables

Message par opusoculi »

Les roches sédimentaires même si elles réagissent au vinaigre + sel ne contiennent pas de calcaire actif (= la chaux), pas de danger pour les racines des érables.
Les roches sédimentaires ne sont pas présentes dans un jardin japonais classique, elles se dissolvent avec l’eau de pluie et le gel les effrite, peu à peu la forme perçue change. Nous ne nous formaliseront pas pour si peu; pour les travaux pratiques de première année , il faut expérimenter.
Pour la deuxième année, papiprof conseillera la sortie de Brive direction Clermont Ferrant par voie rapide (réalisée à l’explosif), monter sans aller loin, charger le coffre du véhicule de granit rosé très dur, capable de résister assez longtemps aux intempéries.
Le bloc de Samuel est assez important, il sera à l’échelle , c’est pas mal !

Les japonais ne mettent que des roches dures dans les jardins secs, des roches très dures comme le basalte, des roches mixtes au nom compliqué; elles restent comme elles ont été posées, leur arêtes ne s’amolissent pas, les détails restent les mêmes, autant dire, le socle présent dès le début des temps, ils sont l’image de ce qui ne change pas. Voir images du Ryoan ji, 16°siècle.
Le monde qui change est représenté par la végétation, l’opposition ou contraste ou contraire, c’est autour des rochers la mousse difficile à maintenir verte (les moines l’arrosent la nuit, ils effacent leurs pas en se retirant, ni vu ni connu, le rainurage du gravier blanc est fait avec un rateau cranté tiré en marche arrière, en effaçant leurs traces). C’est le rituel par lequel l’homme-moine s’absente de la relation socle pérenne et ce qui plus fragile change avec le temps qui passe ; sur cela il médite en priant.
Ne pas oublier que c’est une oeuvre conçue dans un contexte religieux, c’est un monastère. L’agencement de ce jardin utilise pour la première fois des abstractions et en les employant les religieux s’approchent de Dieu .

Petite histoire révélatrice:
Le plus connu des jardins secs, le Ryoan ji a été étudié sur le plan de la nature des roches utilisées, le lieu où elles existent au Japon a été trouvé, elles proviennent de loin, 150 ou 200 km (de mémoire); choisies pour leur pérennité remarquable d’abord puis pour leur forme. Le jardin sec du Ryoan ji a été abandonné pendant 2 ou trois siècles, quand il a été reconstitué les blocs étaient là, enfouis, il suffisait de les découvrir. Ces blocs ont étés très difficiles à déplacer; le plus petit des rochers que l’on voit au Ryoan ji est la partie visible qui émerge d’un très gros bloc enterré; ce qui nous dit combien l’intention est manifestée avec force et rigueur.
J’ai visité le Ryoan ji deux fois à 23 ans d’intervalle, le mur d’enceinte à lui seul est une merveille (du mortier de terre à l’huile de colza) donc (j’ai voulu voir le dos) derrière il y a un énorme bloc qu’un camion 12 tonnes transporterait peut-être ou peut être pas; ce bloc a été emmené là lors de la création mais il n’a pas été utilisé , donc il reste sous les arbres. C’est là que deux fois, sans être moine, je me suis surpris à méditer sur les hommes qui ont fait une chose pareille pour évoquer et méditer sur notre condition; en cela c'est une oeuvre culturelle, difficile, sèche mais elle manifeste une façon de penser le Monde et une façon d'y vivre.
papisérieusementprof... ajoute que l'interprétation ordinaire qui dit ce que c'est , "des iles volcaniques comme est le Japon dérivant dans l'océan" est une analogie facile qui ne satisfait que ceux qui ont besoin d'une réponse imagée rapide à l'éternelle question "qu'est-ce que c'est ?".
Je préfère dire, ce sont des abstractions inhabituellement déplacées dans un jardin, où ce n'est pas ordinairement le lieu d'en mettre.
Je préfère ne pas réduire les arrangement des jardins japonais à des symboles religieux devenus commerciaux.

Complément:
Je ne suis pas géologue. J’ai accompagné (avec et pour des étudiants) Paul Armand Gette dans ses collectes de matériaux rocheux. Je n’ai de connaissances géologiques que celles qui m’ont été transmises à ces occasions, par ailleurs mémorables et délicieuses.
Il existe un inventaire des carrières en France, la plupart sont abandonnées, justement c’est mieux pour prélever.

Illustrations. Nov 2009 par temps gris.
-Affleurement, à droite le petit bloc plat dont la masse est enfouie.
-Suggestions. à gauche du basalte
-Le mur d’enceinte est d'’origine , c'est le le prototype de l’esthétique japonaise ‘wabi - sabi’, (la beauté imparfaite, la patine du temps). Le toit qui recouvre le mur a été ajouté pour le préserver. L'arbre aux branche blanches est un cerisier pleureur, il a été enlevé récemment pour ne pas dégrader le mur.
-Le bloc abandonné derrière le mur d’enceinte, en fait il y en a deux.
-et autres blocs à proximité. Les restes du chantier ne correspondent pas à la géologie de Kyoto.
Les formes de colonnes tronquées sont du basalte issu d’irruptions sous-marines.
Pièces jointes
affleurements.jpg
sugestions.jpg
mur d'enceinte.jpg
Ryoan ji.nov 2009.jpg
bloc inutilisé.jpg
autres restes.jpg
Mes érables , printemps automne 2019. http://jalbum.net/a/1973986
Année 2018. http://jalbum.net/a/1974352
levivaio
Bourgeon de bavard
Messages : 317
Inscription : ven. 26 avr. 2019 23:42
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Homme

Re: Photos de vos érables

Message par levivaio »

reggy a écrit : mar. 22 sept. 2020 21:37 Voici un exemple de pots dans des pots pour Pop'

PS: Notez la vigne vierge qui commence à coloniser ce satané mur moche ! :D

Image
Salut Reggy,
Wow!!!! ton jardin commence a changer de visage cest top bravo.
J'ai moi aussi planté un liquidambar mais la version naine " gumball" effectivement ca pousse assez bien et sans aucun problemes apparent
une valeur sure, j'attends de voir ses colorations d'automne qui a ce qu'il parait sont fantastiques.
encore bravo
a bientot.
reggy
Bourgeon de bavard
Messages : 465
Inscription : ven. 01 nov. 2019 13:25
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Photos de vos érables

Message par reggy »

@ Levivaio: Merci, ca a été plutôt vite en fait.... j'ai terrassé le tout en hiver 2018-2019. premières plantations début 2019.
Je suis aussi surpris que le tout se soit rapidement développé. On ne voit pas bien sur ma photo un peu moisie mais le Palmatum Type sur la droite à littéralement explosé!

Reste le mur... faut que j'attende que la vigne le colonise. Quand j'ai vu les photos de la palissade en bambou d'Helfrider je me suis dit que ca pourrait aussi le faire... mais j'imagine que question budget ça doit piquer un peu (si tu lis ces quelques lignes Helfrider, un petit retour d'exp. sur le sujet serait sympa ).
Et j'ai aussi le toit de la cave vouté en pierre qui est recouverte de terre et sur laquelle très peu de chose arrive à pousser (en arrière plan sur la photo)... faute aux sécheresses à répétition depuis quelques années. Là je vais tester des Euphorbes et Yuccas...on verra.

@Opusoculi: Merci pour ce retour sur ce jardin, mais quels sont ces immenses arbres dont on ne voit que le tronc très droit???
perso j'ai fait l'impasse sur les graviers.... je me vois mal méditer calmement en retirant les crottes de chats de mes voisins :D
opusoculi
Maitre des bosquets
Messages : 5826
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Photos de vos érables

Message par opusoculi »

reggy a écrit : jeu. 24 sept. 2020 12:39
@Opusoculi: Merci pour ce retour sur ce jardin, mais quels sont ces immenses arbres dont on ne voit que le tronc très droit???
Cryptomérias probables.
viewtopic.php?f=118&t=201373&p=3074075& ... a#p3074075
Mes érables , printemps automne 2019. http://jalbum.net/a/1973986
Année 2018. http://jalbum.net/a/1974352
samuel8
Graine de timide
Messages : 93
Inscription : mer. 24 juin 2020 17:54
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Photos de vos érables

Message par samuel8 »

Merci pour vos retours.
Merci pour la confirmation sur le bloc Opusoculi, je vais donc le garder comme il n'y a pas de danger. J'ai beaucoup apprécié ton partage sur les karesansui et le fabuleux Ryoan ji.
Ce bloc va s'éroder avec le temps et je le changerai quand il sera trop déformé, le contraste qu'il apporte avec sa couleur pouvant évoquer un sommet enneigé est intéressant. Mon petit jardin ne se veut pas un jardin Japonais classique, je m'en inspire seulement avec d'autres éléments. J'essaye (et c'est un défi) de construire une sorte de micro panorama en m’inspirant de paysages d'estampes et en utilisant certains éléments du jardin sec.
Mais je suis fasciné par le jardin sec Japonais, son pouvoir d'abstraction et d’évocation est puissant, c'est une sublime invention esthétique.
Tu as tout à fait raison de dire : "Je préfère dire, ce sont des abstractions inhabituellement déplacées dans un jardin, où ce n'est pas ordinairement le lieu d'en mettre.
Je préfère ne pas réduire les arrangement des jardins japonais à des symboles religieux devenus commerciaux."
C'est une mise en scène stylisé de la nature comme seul les Japonais peuvent en créer. Leur profond savoir des lignes, du vide , du plein et des contrastes se manifeste radicalement dans ces jardins.
Un élément important qui renforce le pouvoir d'abstraction, c'est qu'ils l'inscrivent dans un grand rectangle , grande page blanche, un pur espace de fiction et de projection qui permet aux quelques formes qui le compose de rythmer l'espace dans une composition minimale confinant à l'abstraction. Du pur génie.
Ce n'est pas la même chose mais il y a un héritage commun, nous pouvons penser aux peintures du mont Fuji en gros plan et bien sûr aux estampes d' Hokusai du mont Fuji en gros plan, c'est une même force d’abstraction et d'évocation qui les guide, fascinant héritage culturel et esthétique que nous offre le Japon.
Pour continuer la balade, une autre style de jardin, une photo du jardin Suizen-ji Joju à Kumamoto. La nuit arrivait et la lune s'est invitée dans le paysage. Le plan d'eau figure le lac Biwa et la colline le mont Fuji ( Fujisan et non pas Fujiyama, erreur de lecture qui a perduré des occidentaux pour le Kanji de "montagne").
kumamoto.jpg
Dernière modification par samuel8 le jeu. 24 sept. 2020 22:36, modifié 4 fois.
Répondre

Revenir à « Aux érables du Japon »