Récolte des pommes et risque gel

Une interrogation, un souci ou un besoin de conseil concernant les arbres et les arbustes fruitiers, ou bien encore les petits fruits, poster votre message dans ce forum.
Avatar de l’utilisateur
Asterix
Bourgeon de bavard
Messages : 484
Inscription : jeu. 06 juin 2013 10:06
Région : Bretagne

Re: Récolte des pommes et risque gel

Message par Asterix » mer. 14 oct. 2015 9:14

Pour le carton, j'ai mis un lien avec pas mal de détails dans l'un des deux topics que j'ai indiqués plus haut.

Pour la tavelure, personnellement j'ai adopté une solution radicale : je ne garde que des variétés résistantes :mrgreen: au point d'avoir surgreffé les variétés sensibles que j'ai eu la bêtise d'acheter (Granny smith, Belchard et même Belle de Boskoop) avec des variétés résistantes ;)

La tavelure est la maladie la plus invalidante en pommier dans le Nord de la France. Les producteurs professionnels en sont réduits à traiter abondamment, parfois plus de 10 fois l'an quand les conditions sont humides, sur variétés sensibles.
C'est embêtant à la fois en termes de pollution potentielle voire d'intoxication des gens, et aussi parce que ça nécessite de disposer d'un atomiseur, seul type de pulvérisateur permettant de répandre le produit uniformément sur les feuilles des arbres (dessus, dessous, en bas, en haut).

En bio, à ma connaissance, hormis choisir des variétés résistantes et brûler ou enfouir les feuilles en automne (pour casser le cycle de la maladie), je ne suis pas sûr qu'il y ait des alternatives.

Avatar de l’utilisateur
domezon
Fleur de pipelette
Messages : 608
Inscription : dim. 30 sept. 2012 12:18
Région : Lorraine
Sexe : Femme
Localisation : Corcieux

Re: Récolte des pommes et risque gel

Message par domezon » mer. 14 oct. 2015 18:40

Pas mal les cartons ondulés.
Je suppose qu'il faut mettre la face ondulée sur l'écorce.
Le problème est d'en trouver surtout s'il faut les changer tous les 15 jours.

jean1717
Graine de timide
Messages : 6
Inscription : dim. 15 juil. 2018 18:08
Région : Poitou Charentes

Re: Récolte des pommes et risque gel

Message par jean1717 » jeu. 06 déc. 2018 15:00

Bonjour,
Pour revenir au sujet, quelle température négative des pommes peuvent-elles supporter sur l'arbre ?

Bonne après-midi

Voisine
Grappe de parlotte
Messages : 1570
Inscription : ven. 03 mars 2017 13:56
Région : Aquitaine
Sexe : Femme

Re: Récolte des pommes et risque gel

Message par Voisine » jeu. 06 déc. 2018 19:41

Bonsoir,

Sans trop savoir, j'allais répondre que ça dépend de plusieurs paramètres :
variété ( % à sa teneur en eau),la durée pendant laquelle la température est négative, etc
et puis je lis qu'il existe des cidres à part

La conception de ce cidre est à base de pommes gelées sur l'arbre, desséchées par le froid, le soleil et le vent. :
Les pommes cueillies à un t° entre -8 et -15° (pour une cryoextraction)
Des pommes de neige pour un  cidre de glace !?!

https://fr.wikipedia.org/wiki/Cidre_de_glace
Le " gratuit" n'existe pas puisqu'il y a moins cher que gratuit.

gabii75
Graine de timide
Messages : 79
Inscription : mar. 11 juil. 2017 23:15
Région : Lorraine
Sexe : Homme

Re: Récolte des pommes et risque gel

Message par gabii75 » lun. 10 déc. 2018 17:02

Bonjour,

Chez moi dans la Meuse, le voisin a un pommier qui fait des fruits très tardivement, à tel point qu'il ne les cueille jamais car les ayant goutté en novembre il trouve la pomme dure et mauvaise et ne va plus dans son jardin ensuite... en fait, elle n'est juste pas mure! Alors nous allons les ramasser et les cueillir...

Je ne connais pas la variété, mais la pomme est verte/jaune avec quelques petites taches marrons qui enflent avec le temps.
Cette année, elles commencent à être consommables depuis une petite semaine, et nous cueillons les dernières mi janvier.

Il n'a pas encore gelé en Meuse cette année (sauf un petit -1° début novembre pendant quelques heures à peine) mais il arrive que nous les récoltions en janvier après du gel sévère, j'ai déjà vu ces pommes supporter des températures de -6°, ce qui est une température qui tend à devenir exceptionnelle en décembre. En plus de leurs caractéristiques tardives, elles se conservent assez longtemps, au moins 2 mois voir plus, ce qui permet de manger des pommes jusqu'au printemps en mars.

Répondre

Revenir à « Au jardin fruitier »