PLUS BETE QUE MOI TU MEURS (prunier)

Une interrogation, un souci ou un besoin de conseil concernant les arbres et les arbustes fruitiers, ou bien encore les petits fruits, poster votre message dans ce forum.
Avatar de l’utilisateur
marcellini
Grossiste en parlotte
Messages : 3016
Inscription : mer. 14 juin 2017 11:12
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Homme
Localisation : Luberon(vaucluse)

PLUS BETE QUE MOI TU MEURS (prunier)

Message par marcellini » mer. 28 juin 2017 12:45

J'habite ici depuis 1,5 an et qu'est ce que je viens de découvrir ce matin alors que je l'avais sous les yeux,tous les jours depuis le début?????....Un prunier de 5 mètres de haut qui pousse au millieu des broussailles et des autres arbres.
Je joins 2 photos de la cime,je ne peux pas pour l'instant prendre des photos du bas car c'est la jungle et il faudra que j'attaque à la débroussalleuse et tronçonneuse pour y accéder.
En attendant j'ai plein de questions.En premier pouvez vous me dire d'après les photos de quel prunes s'agit il ?
Sur les photos on dirait que les prunes sont grosses mais en vrai elles ont la taille d'un œuf de caille et sont presque mûres,vont elles grossir?
Ensuite bien que cet arbre ait l'air de pousse tout seul sans aucune aide,faut il que je fasse autre chose que le dégager de la végétation qui l'entoure ?
genre :taille ?si oui de quelle façon?arrosage?engrais? ect..
Et d'une façon générale tous les conseils que vous pourrez me donner seront les bienvenus.
Merci à tous
Pièces jointes
P1050070.JPG
P1050069.JPG
La glinection de l'humanité et de notre préhenstat commence par un bon lénisthit des érats inhérents et de soi même . Qu'on se le dise !!

Jardinerobis
Fleur de pipelette
Messages : 746
Inscription : lun. 15 mai 2017 7:38
Région : Europe du Sud

Re: PLUS BETE QUE MOI TU MEURS (prunier)

Message par Jardinerobis » mer. 28 juin 2017 14:16

Pas d'illusions sur la couronne svp
Quand il sera dégagé de toutes les plantes parasites a son pied il sera mieux nourris et abreuvé et va rejeter du pied et des racines
Ne garder que ce qui vous est utile et comptez 2a3 metres de distance pour le rejet que vous voudriez garder
Les fruits pourront etre un peu plus gros et surtout plus nombreux
Le prunier est tres rustique et un terrain propre un peu d'eau si l'ete est vraiment sec et c'est bon .

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 20088
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: PLUS BETE QUE MOI TU MEURS (prunier)

Message par bourru07 » mer. 28 juin 2017 14:39

C'est manifestement un spontané.
La plupart du temps, ça ne vaut pas grand chose.
Mais on n'est jamais à l'abri d'un coup de bol. Avance jusqu'à l'arbre et goûte.
Si les fruits te plaisent, nettoie au pied. Pioche pour arracher les drageons.
Et, roulez vélos...
Sinon, renonce à greffer, ça continuerait à drageonner. Arrache.
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

fouroulou
Fruit de la jacasse
Messages : 1106
Inscription : jeu. 17 févr. 2011 22:47
Région : Ile de France
Sexe : Homme

Re: PLUS BETE QUE MOI TU MEURS (prunier)

Message par fouroulou » mer. 28 juin 2017 17:05

bourru07 a écrit :
mer. 28 juin 2017 14:39
C'est manifestement un spontané.
La plupart du temps, ça ne vaut pas grand chose.
Mais on n'est jamais à l'abri d'un coup de bol. Avance jusqu'à l'arbre et goûte.
Si les fruits te plaisent, nettoie au pied. Pioche pour arracher les drageons.
Et, roulez vélos...
Sinon, renonce à greffer, ça continuerait à drageonner. Arrache.
Bourru, à quoi tu reconnais que c'est un semi spontané ? Peut-être la forme ou la répartition des fruits ? Intéressant de savoir. Je ne sais pas mais les fruits ont l'air succulents et me paraissent plus gros qu'un oeuf de caille, c'est juste un avis. Auquel cas pourquoi ne pas grefferater, il est jeune et en bonne forme ce prunus.

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 20088
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: PLUS BETE QUE MOI TU MEURS (prunier)

Message par bourru07 » mer. 28 juin 2017 17:25

En fait, ce n'est nullement un diagnostic raisonné. Seulement une intuition. :oops:
Il conviendrait d' y regarder de plus près.
Sur la photo, il me semblait être entouré de toute une population de pruniers plus petits.
C'est le plus souvent le signe qu'un prunier ancien a été coupé et que ses racines drageonnent tout autour...
Et l'on évite de greffer un drageon. Parce que d'autres drageons repartiraient du pied,
affaiblissant ou même épuisant la greffe, à mort...
Que marcellini fasse donc comme il a prévu : avancer en débroussaillant et explorer sa trouvaille.
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Avatar de l’utilisateur
marcellini
Grossiste en parlotte
Messages : 3016
Inscription : mer. 14 juin 2017 11:12
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Homme
Localisation : Luberon(vaucluse)

Re: PLUS BETE QUE MOI TU MEURS (prunier)

Message par marcellini » jeu. 29 juin 2017 9:41

merci pour vos avis
La glinection de l'humanité et de notre préhenstat commence par un bon lénisthit des érats inhérents et de soi même . Qu'on se le dise !!

Avatar de l’utilisateur
marcellini
Grossiste en parlotte
Messages : 3016
Inscription : mer. 14 juin 2017 11:12
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Homme
Localisation : Luberon(vaucluse)

Re: PLUS BETE QUE MOI TU MEURS (prunier)

Message par marcellini » jeu. 29 juin 2017 10:12

Il porte de nombreux fruits qui sont presque murs à la cime vu qu'il fait environ 6m de haut et que la cime est au soleil.J'ai gouté les fruits sont légèrement acides car ils manquent encore de mâturité,je pense que dans quelques jours ce sera bien.Les fruits sont très petits(on ne se rends pas compte sur la phto).Les fruits du bas sont nombreux aussi mais encore verts vu qu'il sont entourés de végétation qui empêchent le soleil de passer.
N'importe comment cette année je vais manger des prunes ,j'adore ça et je suis trop content.
A l'automne(je n'aurai pas le temps avant)je ferais un accès avec la débroussailleuse,je le dégagerai bien et je couperai les arbres tout autour qui lui prennent le soleil.
Lorsque ce sera fait je vous demanderai si il faut tailler ect....Et si j'ai trop de prunes l'année prochaine .....il faudra venir m'aider à les manger.
La glinection de l'humanité et de notre préhenstat commence par un bon lénisthit des érats inhérents et de soi même . Qu'on se le dise !!

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 20088
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: PLUS BETE QUE MOI TU MEURS (prunier)

Message par bourru07 » jeu. 29 juin 2017 10:31

marcellini a écrit :
jeu. 29 juin 2017 10:12
Et si j'ai trop de prunes l'année prochaine .....il faudra venir m'aider à les manger.
Tu en remplis un fût, tu bouches, tu laisses macérer, et tu distilles le moût.
Je viendrai t'aider à vider les bouteilles... :D
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Avatar de l’utilisateur
marcellini
Grossiste en parlotte
Messages : 3016
Inscription : mer. 14 juin 2017 11:12
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Homme
Localisation : Luberon(vaucluse)

Re: PLUS BETE QUE MOI TU MEURS (prunier)

Message par marcellini » jeu. 29 juin 2017 10:43

bourru07 a écrit :
jeu. 29 juin 2017 10:31
marcellini a écrit :
jeu. 29 juin 2017 10:12
Et si j'ai trop de prunes l'année prochaine .....il faudra venir m'aider à les manger.
Tu en remplis un fût, tu bouches, tu laisses macérer, et tu distilles le moût.
Je viendrai t'aider à vider les bouteilles... :D
Amène ton alambic bourru
La glinection de l'humanité et de notre préhenstat commence par un bon lénisthit des érats inhérents et de soi même . Qu'on se le dise !!

Répondre

Revenir à « Au jardin fruitier »