Champignons sur un saule

Déposez ici une photo de la plante atteinte, nous essayerons de vous aider à identifier le problème pour mieux le combattre.
Répondre
jmc908
Graine de timide
Messages : 2
Inscription : mar. 11 janv. 2011 16:44
Région : Franche Comté
Sexe : Homme

Champignons sur un saule

Message par jmc908 » mar. 11 janv. 2011 17:01

Bonjour
Ci-joint des photos de mon saule sur lequel poussent de nombreux champignons.Pouvez- les identifier et me dire ce qu'il faut faire pour les éliminer?
Merci pour votre aide
IMG_0913-1Red.jpg
IMG_0914-1Red.jpg
IMG_0915-1Red.jpg

Nicole37n
Seigneur des paquerettes
Messages : 7671
Inscription : ven. 13 avr. 2007 22:59
Région : Poitou Charentes
Localisation : Deux-sèvres

Re: Champignons sur un saule

Message par Nicole37n » mar. 11 janv. 2011 18:18

Bonjour et bienvenu,

Je crois que ton saule a un avenir plus ou moins bref.... ces champignons sont lignivores et donc sur du bois mort, ce qui veut dire qu'une partie du tronc est mort pour le moins.
L'espèce ? polypore ? stérée ? tramète versicolor probablement?
Les soins, aucune idée.

Au mieux s'il ne gèle pas, faire dans un mois au plus tard (avant le débourrement des bourgeons) une bouture d'une grosse branche sciée et plantée dans la terre et elle devrait reprendre comme si de rien n'était.
Nicole

jmc908
Graine de timide
Messages : 2
Inscription : mar. 11 janv. 2011 16:44
Région : Franche Comté
Sexe : Homme

Re: Champignons sur un saule

Message par jmc908 » sam. 15 janv. 2011 0:44

Bonsoir
Merci à Nicole pour sa réponse rapide.
Je vais enlever les champignons avec une brosse métallique et voir dans une jardinerie s'il y a un produit pour stopper la pousse!

Alexandredesbois
Graine de timide
Messages : 1
Inscription : jeu. 31 janv. 2019 19:57
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Homme

Re: Champignons sur un saule

Message par Alexandredesbois » jeu. 31 janv. 2019 20:00

Je suis pas très bon à tout ça... mais ne s'agirait-il pas d'une grifola frondosa ?

Avatar de l’utilisateur
Andre59
Fruit de la jacasse
Messages : 1058
Inscription : lun. 14 janv. 2013 20:54
Région : Nord Pas-de-Calais
Sexe : Homme
Localisation : Proche de la ville du clair de lune (Maubeuge)

Re: Champignons sur un saule

Message par Andre59 » jeu. 31 janv. 2019 23:05

Bonsoir
Faudrait observer les conseils pour présenter des champis à identifier, au moins montrer le dessous...
Ni polypore, tramète versicolor ou encore grifola frondosa.
Malgré le manque de vue de l'hyménium on peut dire très probable Chondrostereum purpureum, la stérée pourpre.
Provoque la maladie du plomb des arbres fruitiers (très "contagieux pour les autres arbres feuillus).
Photos de 2011 ...
André

Avatar de l’utilisateur
Andre59
Fruit de la jacasse
Messages : 1058
Inscription : lun. 14 janv. 2013 20:54
Région : Nord Pas-de-Calais
Sexe : Homme
Localisation : Proche de la ville du clair de lune (Maubeuge)

Re: Champignons sur un saule

Message par Andre59 » ven. 01 févr. 2019 12:25

Si ces champis sont encore là, nous en présenter un ou deux vus DE DESSOUS Merci.
André

opusoculi
Grossiste en parlotte
Messages : 4797
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Champignons sur un saule

Message par opusoculi » sam. 02 févr. 2019 4:24

Quelle que soit la variété et l'espèce, les champignons lignicoles développent leurs filaments à l'intérieur du bois, rien ne peut les atteindre.
Le fleurissement de surface est à retirer (avec délicatesse) pour ne pas disséminer les spores.
Une pulvérisation au cuivre faite avec abondance limitera les surcontaminations.
Rien d'autre ne peut être fait.

J'ai les mêmes sur le bas du tronc d'un très vieux cognassier. Il se peut que cette espèce ne se développe que sur du bois mort mais cela n'a rien de rassurant sulrl'état de décomposition avancé du tronc.

chuferlu
Grossiste en parlotte
Messages : 3630
Inscription : dim. 27 déc. 2015 11:15
Région : Belgique
Sexe : Homme
Localisation : Asturias-Espagne

Re: Champignons sur un saule

Message par chuferlu » sam. 02 févr. 2019 10:50

opusoculi a écrit :
sam. 02 févr. 2019 4:24
Quelle que soit la variété et l'espèce, les champignons lignicoles développent leurs filaments à l'intérieur du bois, rien ne peut les atteindre.
Le fleurissement de surface est à retirer (avec délicatesse) pour ne pas disséminer les spores.
Une pulvérisation au cuivre faite avec abondance limitera les surcontaminations.
Rien d'autre ne peut être fait.

J'ai les mêmes sur le bas du tronc d'un très vieux cognassier. Il se peut que cette espèce ne se développe que sur du bois mort mais cela n'a rien de rassurant sulrl'état de décomposition avancé du tronc.
Oui mais non Opuscoli.
Je regrette souvent les arbres creux, troués d'antan.
Surtout les francs, je ne me souviens pas d'un seul arbre sain au sens d'aujourd'hui derrière chez moi.
C'était une grande pature avec des francs disséminés
J'ai fumé ma première clope avec le voisin a l'intérieur d'un frêne tetard.
Idem pour les saules sur lesquel on parvenait a faire des cabanes entre les maitresses.
A part un très grand poirier, tout était troué
La chouette dans un poirier-pomme (une poire en forme de petite pomme inmangeable tellement elle était dure, destinée au cidre)
Les prises pour grimper a tous les francs.
Et sans aucune pulvérisation il y'en avait pour tout le monde, pour tous les goûts et en toutes saisons,le fermier, les gosses et le bétail.
les champ sont la première défense du vivant dont ils dépendent, ça a été oublié et c'est a contre courant de la pensée actuelle, pourtant....
Analyse, bon sens, jugeote et réflexion sont les quatre mamelles de la réussite J. Labby.

chuferlu
Grossiste en parlotte
Messages : 3630
Inscription : dim. 27 déc. 2015 11:15
Région : Belgique
Sexe : Homme
Localisation : Asturias-Espagne

Re: Champignons sur un saule

Message par chuferlu » sam. 02 févr. 2019 11:47

chuferlu a écrit :
sam. 02 févr. 2019 10:50
opusoculi a écrit :
sam. 02 févr. 2019 4:24
Quelle que soit la variété et l'espèce, les champignons lignicoles développent leurs filaments à l'intérieur du bois, rien ne peut les atteindre.
Le fleurissement de surface est à retirer (avec délicatesse) pour ne pas disséminer les spores.
Une pulvérisation au cuivre faite avec abondance limitera les surcontaminations.
Rien d'autre ne peut être fait.

J'ai les mêmes sur le bas du tronc d'un très vieux cognassier. Il se peut que cette espèce ne se développe que sur du bois mort mais cela n'a rien de rassurant sulrl'état de décomposition avancé du tronc.
Oui mais non Opuscoli.
Je regrette souvent les arbres creux, troués d'antan.
Surtout les francs, je ne me souviens pas d'un seul arbre sain au sens actuel derrière chez moi.
C'était une grande pature avec des francs disséminés
J'ai fumé ma première clope avec le voisin a l'intérieur d'un frêne tetard.
Idem pour les saules sur lesquel on parvenait a faire des cabanes entre les maitresses., a même le tronc
Tout était troué, sauf les nouveaux.
La chouette dans un poirier-pomme (une poire en forme de petite pomme inmangeable tellement elle était dure, destinée au cidre)
Les prises pour grimper a tous les francs.
Et sans aucune pulvérisation il y'en avait pour tout le monde, pour tous les goûts et en toutes saisons,le fermier, les gosses et le bétail.
Y'avait même une pomme dite "tiesse de bedot", (tête de mouton), pour sa forme et qu'on récoltait en novembre-décembre pour les pourchats(aussi), dommage ça ne doit même plus étre répertorié...là que j'y repense j'aimerais bien en retrouver tiens!
les mycéliums, bactéries, levures, sont la première défense du vivant dont ils dépendent, ça a été oublié et c'est a contre courant de la pensée actuelle qui lutte contre eux aussi.

Un peu comme les "cicatrisants" d'antan
On mélangeait de la glaise et de la bouse, je me souviens d'un jeune agronome fraichement diplomé narquois, en voyant cette pratique sur une greffe:
-mais vous n' avez jamais observé la bouse au microscope? la faune qui'l y'a !, C'est un non sens! C'est de la folie!
-Tout a fait, bien observé! Très agressive en plus! Rien n'arrivera au bois je vous l'assure, et comme le bois n'intéresse pas du tout cette faune, au prix que ça coute. (en patois, exprès)
-Il a arrêté de sourire et est devenu pensif!
Moi aussi! J'étais gamin, en "science", plus proche de la pensée de l'agronome que de "mes vieux" dont je respectais pourtant les résultats.
Analyse, bon sens, jugeote et réflexion sont les quatre mamelles de la réussite J. Labby.

Avatar de l’utilisateur
Andre59
Fruit de la jacasse
Messages : 1058
Inscription : lun. 14 janv. 2013 20:54
Région : Nord Pas-de-Calais
Sexe : Homme
Localisation : Proche de la ville du clair de lune (Maubeuge)

Re: Champignons sur un saule

Message par Andre59 » sam. 02 févr. 2019 12:04

opusoculi "Il se peut que cette espèce ne se développe que sur du bois mort".

La stérée pourpre (Chondrostereum purpureum) possède l'un ou l'autre des statuts trophiques :
- Parasite : vit aux dépens d'un organisme vivant en lui portant préjudice.
ou, et
- Saprophyte : s'alimente des matières organiques en décomposition.
André

opusoculi
Grossiste en parlotte
Messages : 4797
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Champignons sur un saule

Message par opusoculi » sam. 02 févr. 2019 13:22

OK Andre . :top:

Avatar de l’utilisateur
Andre59
Fruit de la jacasse
Messages : 1058
Inscription : lun. 14 janv. 2013 20:54
Région : Nord Pas-de-Calais
Sexe : Homme
Localisation : Proche de la ville du clair de lune (Maubeuge)

Re: Champignons sur un saule

Message par Andre59 » sam. 02 févr. 2019 13:47

Les définitions de ces groupes fonctionnels ne sont pas de moi mais de Régis Courtecuisse dont j'ai l'honneur d'être l'ami de longue durée.
André

Répondre

Revenir à « Identification d'une maladie ou d'un parasite »