traitements sans chimie ???

Ce forum regroupe les échanges sur tous les légumes (anciens, exotiques ou nouveaux) non traités dans les forums précédents
Répondre
Stered
Graine de timide
Messages : 12
Inscription : mer. 06 mai 2009 21:41

traitements sans chimie ???

Message par Stered » mer. 06 mai 2009 21:51

Bonjour, c'est la deuxième année que nous faisons un jardin mais nous ne voulons pas utilisé de produits chimiques. L'année dernière, j'avais mis 12 pied de brocolis, et je n'ai rien récolté :cry: , et cette année, j'ai mis 12 brocolis et 12 choux fleurs et ils ont tous des point blancs : que dois-je faire :roll: ??

Avatar de l’utilisateur
petit-pimousse
Grappe de parlotte
Messages : 1543
Inscription : dim. 01 mars 2009 11:39
Région : Poitou Charentes
Sexe : Femme
Localisation : Près de Saintes (17)

Re: traitements sans chimie ???

Message par petit-pimousse » mer. 06 mai 2009 22:56

:welcome: Tes points blancs sont comment ?
S'il s'agit d'un feutrage blanc, c'est de l'oïdium, champignon qui se développe en condition humide (application de soufre).
Affaire à suivre.
Et mon petit bout de jardin "le coin de petit pimousse"

Stered
Graine de timide
Messages : 12
Inscription : mer. 06 mai 2009 21:41

Re: traitements sans chimie ???

Message par Stered » jeu. 07 mai 2009 8:55

Merci de me répondre. :lol:

Cela fait comme des points de coccinelle, mais en blancs, sur les feuilles du bas, se sont des plants que j'ai mis il y a environ deux semaines. Je n'y connais absolument rien en potager, mon jardin avant c'était le marché :wink: Mais le terrain que l'on a, n'a jamais reçu de traitement ou du moins pas depuis plus d'une quinzaine d'année, sinon plus. Il est très riche en verre de terre, et on nous a dit que cela est signe d'une terre fertile. Mais on a malheureusement aussi une taupe qui détruit tout sur son passage :x .

Bonne journée

Cordialement

davidpassion
Bourgeon de bavard
Messages : 146
Inscription : sam. 02 mai 2009 10:10
Région : Rhone Alpes
Localisation : Bernex ,haute savoie

Re: traitements sans chimie ???

Message par davidpassion » jeu. 07 mai 2009 9:50

donc oui je pense a de l'oidium, traitement au souffre et peut etre couper les feuilles atteinte de la maladie si ce n'est pas trop tard.


en faites pour eviter cela il ne faut pas arroser le feuillage .

Stered
Graine de timide
Messages : 12
Inscription : mer. 06 mai 2009 21:41

Re: traitements sans chimie ???

Message par Stered » jeu. 07 mai 2009 9:55

Mais le souffre n'est pas toxique pour la terre ? Je veux dire, que sa reste bio ? Et je le trouve où ? Vous me faites peur en me disant que c'est peut-être déjà trop tard !!

davidpassion
Bourgeon de bavard
Messages : 146
Inscription : sam. 02 mai 2009 10:10
Région : Rhone Alpes
Localisation : Bernex ,haute savoie

Re: traitements sans chimie ???

Message par davidpassion » jeu. 07 mai 2009 10:14

voici un peu de lecture sinon moins chimique que le souffre du purin d'orties mais il est trop tard car il faut plus de 15 jours pour le faire mais celui du marché fera pareil




Responsable: Un champignon dont le nom varie selon les plantes attaquées (Sphaerotheca pannosa pour le rosier et Podosphaera leucotricha pour le pommier par exemple)

Dégâts apparents: feutrage blanc sur le feuillage, le pied ou les fruitsPériode des dégâts: en été et en automnePlantes les plus sensibles: un grand nombre comme le rosier, le pommier, l'hortensia, le phlox, le cognassier, le rhododendron, la balsamine …

Conditions favorables: une humidité autour du feuillage et un sol sec. Les étés chauds aux rosées abondantes apportent facilement l'oïdium.Traitement préventif: éviter d'éclabousser le feuillage lors de l'arrosage et paillez le sol afin de maintenir une humidité au sol.Traitement biologique: Purin d'ortie ou de prêle à utiliser de manière préventive en vaporisation sur le sol deux ou trois fois pendant l'automne ou l'hiver.

Traitement chimique: utilisation d'un fongicide à base de myclobutanil de triforine ou de soufre.L'oïdium est une maladie fongique très facilement identifiable par le feutrage blanchâtre qui se développe sur ou sous les feuilles des plantes atteintes ainsi que sur les tiges. Chez le rosier les boutons floraux atteints ne se développent pas.

De manière plus générale les feuilles se déforment, jaunissent, se dessèchent et finissent par tomber prématurément. Lorsque les feuilles tombent au sol évitez des les laisser à terre mais ramassez-les et brûlez-les.

Stered
Graine de timide
Messages : 12
Inscription : mer. 06 mai 2009 21:41

Re: traitements sans chimie ???

Message par Stered » jeu. 07 mai 2009 10:43

Je vous remercie pour ces renseignements. Je vais faire mon purin d'ortie et voir pour en acheter dans l'urgence.

Avatar de l’utilisateur
Kaay
Fleur de pipelette
Messages : 774
Inscription : mer. 25 mars 2009 13:41
Région : Pays de la Loire
Localisation : Nort sur Erdre (Loire Atlantique)

Re: traitements sans chimie ???

Message par Kaay » jeu. 07 mai 2009 10:47

On m'a également parlé d'une solution de lait diluée à 10% à pulvériser sur les feuilles atteintes.
Aidez nos amis les animaux: http://www.clicanimaux.com/

Avatar de l’utilisateur
lamarmottedu69
Bourgeon de bavard
Messages : 127
Inscription : mer. 28 juin 2006 15:14
Localisation : Dombes, parc aux zozios (AIN)
Contact :

Re: traitements sans chimie ???

Message par lamarmottedu69 » jeu. 07 mai 2009 11:57

Kaay a écrit :On m'a également parlé d'une solution de lait diluée à 10% à pulvériser sur les feuilles atteintes.
+1 mais je crois que c'est utilisé en prévention
If you are the big tree,
We are the small axe
Sharpened to cut you down,
Ready to cut you down.

Stered
Graine de timide
Messages : 12
Inscription : mer. 06 mai 2009 21:41

Re: traitements sans chimie ???

Message par Stered » jeu. 07 mai 2009 14:15

lamarmottedu69 a écrit :
Kaay a écrit :On m'a également parlé d'une solution de lait diluée à 10% à pulvériser sur les feuilles atteintes.
+1 mais je crois que c'est utilisé en prévention

Mais si j'enlève les feuilles malades et que je met se remède, vous pensez que se serait bon en attendant le purin d'ortie
?

Avatar de l’utilisateur
Kaay
Fleur de pipelette
Messages : 774
Inscription : mer. 25 mars 2009 13:41
Région : Pays de la Loire
Localisation : Nort sur Erdre (Loire Atlantique)

Re: traitements sans chimie ???

Message par Kaay » jeu. 07 mai 2009 14:31

Moyens de lutte

Traitement à l'eau de javel

Action préventive ou curative. En pulvérisation en début d'hiver pour prévenir. 25 ml d'eau de javel pour deux litres d'eau, même dilution en curatif mais éviter le soleil. Le résultat est garanti même avec une forte infection. Avantages : le coût, le peu d'impact environnemental — le chlore se détruit très rapidement —, pas de taches et désinfection du sol en prime. C'est un moyen radical de soin pour les rosiers sensibles à ce champignon.

En solution plus concentrée, ce procédé est également particulièrement efficace pour l'« encre des arbres » des noyers notamment. La guérison et la cicatrisation interviennent rapidement même chez les très vieux spécimens.

L'oïdium est hydrophobe... ainsi, il suffit d'asperger d'eau pour éviter son développement. Cependant, l'utilisation de plusieurs infusions de soufre en serre reste très efficace pour lutter contre les oïdium.

Action préventive

* Espacement suffisant des plants.
* Nettoyages réguliers autour des plantations (dégager le centre des rosiers pour ne pas favoriser le maintien d'humidité).
* Suppression rapide des parties ou sujets atteints afin d'éviter ou de freiner la propagation.
* Ne pas arroser les feuillages lorsqu'il fait chaud.
* Traiter préventivement les sujets sensibles.

Traitement au lait

Une vaporisation régulière du feuillage avec un mélange d'eau et de lait (9 pour 1 ou 2) permet d'éradiquer l'oïdium[1]. De plus, cette vaporisation renforcerait les défenses immunitaires de la plante. Utiliser de préférence un lait écrémé ou demi-écrémé pour éviter les odeurs de décomposition des graisses du lait. Ne pas surdoser le lait sinon d'autres types de champignons se développeraient. L'action du lait sur l'oïdium s'expliquerait par ses propriétés anti-fongiques naturelles.

Action curative

* Suppression lorsque cela est possible des feuilles et rameaux atteints (et les brûler).
* Sous réserve de traiter dès le tout début de l'apparition des premiers symptômes: Traitement (pulvérisation ou poudrage) de produits fongicides type myclobutanil (triazole)

Traitement au bicarbonate de soude

La pulvérisation de bicarbonate de soude est assez efficace. Son pH basique empêche les spores de champignon de germer. Dissoudre 5 g (1 cuillère à café) de bicarbonate de soude par litre d’eau et ajouter 1 cuillère à café de savon de Marseille liquide ou de lait afin que la solution s'accroche aux feuilles.

Pulvériser cette solution sous et sur les feuilles et renouveler après toute grosse pluie.

Traitement au permanganate de potassium


Diluer 1,5 g de permanganate de potassium (disponible en pharmacie) dans 1 litre d’eau. Pulvériser l’arbre ou badigeonner avec un pinceau. Renouveler sous 15 jours. On pourra monter la dose à 15 g/l dans les cas difficiles en veillant à protéger la motte avant usage.il est cependant conseillé de compléter ce traitement 48 heures plus tard avec un soufre sublimé ou mouillable.

Traitement au soufre


Le soufre, produit de base, employé depuis très longtemps contre l'oïdium (vers 1850 sur la vigne), donne toujours de bons résultats en lutte préventive (fin d'automne et début du printemps) ou semi-curative. Il est autorisé en agriculture biologique et peut être employé très près de la récolte car il est totalement biodégradable. Ses actions secondaires sont aussi intéressantes sur un certain nombre d'autres champignons et d'insectes ou d'acariens.

Il agit par vapeur (on dit qu'il se sublime). En revanche, il peut être agressif par temps calme et chaud, sur les plantes, s'il a été mal réparti ou trop concentré. Il est conseillé de l’appliquer par des températures comprises entre 10 et 20°C et de préférence hors soleil (comme tout traitement à pulvériser sur les feuilles), le soir par exemple, pour éviter les brûlures du feuillage. Généralement appliqué en pulvérisation, il forme un dépôt blanc sur les feuilles. Pour un arbre en pot, on peut mettre un petit récipient avec une solution de soufre au pied de l'arbre et les vapeurs de soufre empêchent le développement de l'oïdium.

Le soufre s'achète sous forme de « poudre à mouiller » que l'on dilue donc dans l'eau selon les doses indiquées sur l'emballage ; les augmenter n'améliore pas l'efficacité du traitement. Néanmoins ce "soufre à l'eau" est beaucoup moins efficace que le soufre en poudre.

En l'absence de traitement préventif, lorsque la maladie se déclare, il convient de traiter dès l'apparition des premiers symptômes. L'efficacité baisse très fortement au-delà de 10 à 15 % de surface atteinte.

À savoir que chaque traitement affecte plus ou moins l'environnement proche (sol, insectes, oiseaux...) il est nécessaire de respecter strictement les dosages. Un début d'épidémie peut être ralenti ou stoppé grâce à la bouillie bordelaise, nettement moins toxique que le souffre à grande dose.

Traitement à la bouillie bordelaise

La bouillie bordelaise, puissant fongicide peut aussi être utilisé. La bouillie bordelaise pourrait ne pas être efficace contre l'oïdium.

En provenance du Wiki : http://fr.wikipedia.org/wiki/O%C3%AFdium
Aidez nos amis les animaux: http://www.clicanimaux.com/

Stered
Graine de timide
Messages : 12
Inscription : mer. 06 mai 2009 21:41

Re: traitements sans chimie ???

Message par Stered » sam. 09 mai 2009 21:11

J'ai retiré les feuilles atteintes et j'ai pulvérisé tous les choux au lait. Mais avec quel fréquence je dois les pulvériser avec du lait ? Régulièrement c'est quoi : tous les jours, une fois par semaine, une fois par moi ....

Avatar de l’utilisateur
Tibelge
Pépinière à blabla
Messages : 2783
Inscription : jeu. 05 janv. 2006 0:39
Localisation : Bornival (Brabant wallon, Belgique)
Contact :

Re: traitements sans chimie ???

Message par Tibelge » sam. 09 mai 2009 22:28

De l'oïdium en mai? Je demande à voir!, et je n'y crois guère...

Anonyme1
Maitre des bosquets
Messages : 5284
Inscription : dim. 18 mars 2007 23:38
Région : Midi-Pyrénées

Re: traitements sans chimie ???

Message par Anonyme1 » sam. 09 mai 2009 22:50

Tibelge a écrit :De l'oïdium en mai? Je demande à voir!, et je n'y crois guère...
Hello Tibelge :wink:

Par chez nous, l'oïdium ne touche les rosiers qu'aux pluie de printemps, et donc principalement en mai.
Quelques-uns traitent, principalement à la bouillie bordelaise, mais je ne traite pas et l'oïdium disparaît de lui même, avec le soleil 8)

Répondre

Revenir à « A tous les autres légumes »