Humidité malgré aération

Ce forum est destiné à vos questions concernant les cultures hâtives, sur couche, sous cloches ou en serre.
Avatar de l’utilisateur
Daniel d'Aillon
Grossiste en parlotte
Messages : 3581
Inscription : mar. 22 avr. 2003 11:43
Région : Bourgogne
Sexe : Homme

Re: Humidité malgré aération

Message par Daniel d'Aillon »

Bonjour,

Il est admis en logement et bureau qu'une hygrométrie inférieure à 40 % sera contre indiquée...
pour observer un confort idéal. 40 à 60 %

On appelait l'appareil que l'on voyait souvent dans les années 70 sur le bureau du directeur, l'euphorimetre...
Norme 55-2013 ASHRAE qui tient compte de la température du thermomètre mouillé, etc.
Nos campagnes de mesures étaient amusantes.

En 2003, les ordinateurs de la météo se sont mis en panne car ils étaient programmés dans une hypothèse où moins de 10 % d'hygrometrie en métropole était tout simplement impossible.
Nous ne sommes pas morts pour autant.

1999 avait mis en place un scénario qui avait dépassé le risque 7 des intempéries. Vents, marées inondations, etc.
2003, la sécheresse.
2020, le Coronavirus...
Il faudra bien s'adapter.

Revenons à la serre

On peut le vérifier sur le net, la croissance des cryptogammes est pour beaucoup d'entre eux, favorisée par les écarts de température entre le jour et la nuit.

Cet écart est aussi obtenu par des chauffages intempestifs...

Les serres qui sont débarquées de Mars ou du super marché, sont en général mal adaptées...

Érable du Japon je crois que leur pays natal est souvent dans le brouillard... Ce n'est pas 100 % d'humidité qui doit les gêner tant que ça en hiver..

Ma contribution.
"L'art aujourd'hui engendre plus de perplexité qu'il n'apporte de réponses; à moins qu'il n'y ait un sens souterrain mais celui-ci, réservé aux seuls abonnés?"
POPMACKENZY
Bourgeon de bavard
Messages : 173
Inscription : ven. 12 juin 2020 20:56
Région : Centre
Sexe : Homme

Re: Humidité malgré aération

Message par POPMACKENZY »

Daniel d'Aillon a écrit : sam. 12 déc. 2020 14:42 Bonjour,

Il est admis en logement et bureau qu'une hygrométrie inférieure à 40 % sera contre indiquée...
pour observer un confort idéal. 40 à 60 %

On appelait l'appareil que l'on voyait souvent dans les années 70 sur le bureau du directeur, l'euphorimetre...
Norme 55-2013 ASHRAE qui tient compte de la température du thermomètre mouillé, etc.
Nos campagnes de mesures étaient amusantes.

En 2003, les ordinateurs de la météo se sont mis en panne car ils étaient programmés dans une hypothèse où moins de 10 % d'hygrometrie en métropole était tout simplement impossible.
Nous ne sommes pas morts pour autant.

1999 avait mis en place un scénario qui avait dépassé le risque 7 des intempéries. Vents, marées inondations, etc.
2003, la sécheresse.
2020, le Coronavirus...
Il faudra bien s'adapter.

Revenons à la serre

On peut le vérifier sur le net, la croissance des cryptogammes est pour beaucoup d'entre eux, favorisée par les écarts de température entre le jour et la nuit.

Cet écart est aussi obtenu par des chauffages intempestifs...

Les serres qui sont débarquées de Mars ou du super marché, sont en général mal adaptées...

Érable du Japon je crois que leur pays natal est souvent dans le brouillard... Ce n'est pas 100 % d'humidité qui doit les gêner tant que ça en hiver..

Ma contribution.
Merci pour cette réponse forte intéressante.
En effet ces arbres sont de part leur origine normalement habitué à ces situations très humides.

Cependant, ils sont comme beaucoup de plante très sensible au maladies cryptogammes, c'est paradoxale.

En effet je ne souhaite pas chauffer la serre, elle est orienté nord ouest derrière un garage qui l'abrite du soleil ou ce dernier apparait vers 16h30 en été, mais aucune importance car a cette époque la serre est vide, et en hiver très peu de soleil qui n'arrive qu'en fin de journée quand il est là (pas souvent surtout ces derniers temps).

J'ai placé 2 hygromètres afin de mesurer au plus juste, et j'ai aussi fait l'acquisition d'une station météo digne de ce nom pour mesurer l'ensemble des paramètres à l'extérieur.

Et grosse surprise, l'humidité dans la serre est souvent dans les clous de l'humidité extérieure.

Pour faciliter l'aération j'ai fait ceci :

- Blocage de l'ouverture lucarne sur 5cm pour laisser filer l'air par le haut
- Grillage au maillage fin qui fait 20% de la surface de la porte coulissante, la porte est donc fermé en décalé et l'air passe par ce grillage. Cela évite les visiteurs nocturnes (chats hérissons etc).
- un double ventilateur 12v avec batterie et panneau solaire qui tourne quand il y a assez de soleil pour charger (panneau solaire 100w orienté sud 90°)

J'ai fait au mieux, ma crainte n'est effectivement pas au niveau racinaire en serre mais bien les problèmes sur les maladies "aériennes".
L'objectif de protéger les arbres en serre c'est contre les pluies hivernales, le vent, la neige, le givre et gagner 1 ou 2°.
DENIwood
Graine de timide
Messages : 1
Inscription : mar. 14 sept. 2021 12:43
Région : Centre
Sexe : Homme

Re: Humidité malgré aération

Message par DENIwood »

Le fait est que pendant le coronavirus, tout le monde a commencé à s'asseoir à la maison, et le problème de l'air dans la pièce a considérablement augmenté. Si vous vous souvenez, alors vous n'avez pas non plus été autorisé à sortir. Cela pourrait donc être un gros problème.
Ce message a été modéré par Esox10, motif: Publicité
Répondre

Revenir à « Dans la serre »