le lierre comme paillage naturel et vivant

Ce forum est dédié à tous ceux qui souhaitent jardiner en adoptant une démarche plus respectueuse de l'environnement. Vos idées, vos trucs ou vos questions sont les bienvenus.
Hallu
Bourgeon de bavard
Messages : 234
Inscription : mer. 23 janv. 2019 15:09
Région : Ile de France

Re: le lierre comme paillage naturel et vivant

Message par Hallu » dim. 14 avr. 2019 13:44

Non, c'est des mythes répandus trop souvent ça. Je crois que c'était les feuilles de hêtre qu'on disait qu'il ne fallait pas répandre ? On dit aussi que le paillage de sapin acidifie les sols ce qui est faux. Avant que le paillage soit assimilé par les vers de terre dans le sol, il a été pré digéré par les bactéries et champignons, et ce processus ramène le pH à 7, dégrade les tanins etc... Ça peut prendre plus de temps à être assimilé, car y a plus de boulot à faire, mais ce n'est pas toxique. Sers-toi de ce que tu as à disposition, vaut mieux un paillage pas parfait que pas de paillage du tout.

breizhfrog
Graine de timide
Messages : 51
Inscription : jeu. 25 janv. 2018 10:00
Région : Bretagne
Sexe : Femme

Re: le lierre comme paillage naturel et vivant

Message par breizhfrog » dim. 05 mai 2019 9:07

Moi j'ai une certaine expérience du lierre, car il envahi très naturellement tout mon jardin.
J'avais laissé pousser au début sur barrière et gros cailloux parce que je trouvais ça joli, mais après je me suis rendue compte qu'il colonisait la pelouse, et que ses racines commençaient à me poser problème côté potager.

Au milieu des légumes personellement je ne tenterais pas, car quand il est bien installé il est quand même très vivace et difficile à désherber sans arracher les plantes qu'on souhaite garder - au mileu des framboisiers et des fraisiers par exemple, il me donne du fil à retordre en recouvrant les plants, se glissant dessous etc.

Maintenant Nadia tu ne dis pas dans quel région tu es. Moi je suis en Bretagne où il est vraiment à son aise, peut-être que par chez toi il sera moins vigoureux.
Et puis il y a peut-être quelque chose qui m'échappe sur sa compatibilité.

Pour Nico : par contre je trouve que le lierre fournit fait une biomasse du tonnerre, qui se transforme très vite en magnifique terreau noir : j'ai enlevé du lierre une année sur le toit d'une ruine, le toit était recouvert d'un humus de forêt, qui sentait délicieusement bon : il avait été obtenu rien qu'avec les feuilles de lierre décomposées !
Moi je mets le lierre haché partout dans mon potager comme paillis, et aucun souci.

Je crois qu'effectivement les baies sont toxiques, quoiqu'appréciées des oiseaux (ça peut être bien d'en laisser l'hiver pour les oiseaux, voir ici https://www.zoom-nature.fr/lierre-des-f ... s-oiseaux/
M'enfin on a peu de raison de manger des baies de lierre par erreur je pense.

jp17
Bourgeon de bavard
Messages : 230
Inscription : lun. 07 janv. 2019 11:00
Région : Poitou Charentes
Sexe : Homme
Localisation : proche de Saintes (17)

Re: le lierre comme paillage naturel et vivant

Message par jp17 » dim. 05 mai 2019 9:20

breizhfrog a écrit :
dim. 05 mai 2019 9:07
Pour Nico : par contre je trouve que le lierre fournit fait une biomasse du tonnerre, qui se transforme très vite en magnifique terreau noir : j'ai enlevé du lierre une année sur le toit d'une ruine, le toit était recouvert d'un humus de forêt, qui sentait délicieusement bon : il avait été obtenu rien qu'avec les feuilles de lierre décomposées !
Hors sujet, je serai bref. J'ai enlevé du lierre sur un mur sud et sur le toit d'une maison à l'abandon, en hiver. En plus de l'humus sur les tuiles j'ai trouvé des centaines de coccinelles adultes, parfois il y en avait une dizaine sur grand comme la main. Quel bel abri pour nos mangeuses de pucerons !

Avatar de l’utilisateur
colibri87
Empereur jardinier
Messages : 17289
Inscription : jeu. 22 mai 2008 15:15
Région : Limousin
Sexe : Femme
Localisation : Panazol, banlieue est de Limoges 67ans

Re: le lierre comme paillage naturel et vivant

Message par colibri87 » dim. 05 mai 2019 14:41

C'était des coccinelles autochtones ou des asiatiques ?
Il y a quelque chose de plus fort que la mort: c'est la présence des absents dans la mémoire des vivants
(Jean d'Ormesson)

breizhfrog
Graine de timide
Messages : 51
Inscription : jeu. 25 janv. 2018 10:00
Région : Bretagne
Sexe : Femme

Re: le lierre comme paillage naturel et vivant

Message par breizhfrog » lun. 13 mai 2019 11:53

Oui, le lierre est aussi un très bel abri à insectes et petits animaux utiles en tout genre.

C'est pour ça qu'il est toujours bon d'en laisser un peu dans son jardin dans les endroits où il ne gêne pas.

Avatar de l’utilisateur
colibri87
Empereur jardinier
Messages : 17289
Inscription : jeu. 22 mai 2008 15:15
Région : Limousin
Sexe : Femme
Localisation : Panazol, banlieue est de Limoges 67ans

Re: le lierre comme paillage naturel et vivant

Message par colibri87 » lun. 13 mai 2019 13:08

En limousin, le lierre se plait bien aussi :pastop:

Là ou il s'étale, il étouffe tout :twisted: l'herbe ne pousse plus dans la pelouse colonisée, il n'y a que les ronces qui lui survivent :devil:
Il y a quelque chose de plus fort que la mort: c'est la présence des absents dans la mémoire des vivants
(Jean d'Ormesson)

jp17
Bourgeon de bavard
Messages : 230
Inscription : lun. 07 janv. 2019 11:00
Région : Poitou Charentes
Sexe : Homme
Localisation : proche de Saintes (17)

Re: le lierre comme paillage naturel et vivant

Message par jp17 » lun. 13 mai 2019 22:48

colibri87 a écrit :
dim. 05 mai 2019 14:41
C'était des coccinelles autochtones ou des asiatiques ?
Il y avait de tout, en mélange, des rouges à points noirs, des noires à points rouges, des jaunes à points noirs...

Avatar de l’utilisateur
colibri87
Empereur jardinier
Messages : 17289
Inscription : jeu. 22 mai 2008 15:15
Région : Limousin
Sexe : Femme
Localisation : Panazol, banlieue est de Limoges 67ans

Re: le lierre comme paillage naturel et vivant

Message par colibri87 » mar. 14 mai 2019 8:26

jp17 a écrit :
lun. 13 mai 2019 22:48
colibri87 a écrit :
dim. 05 mai 2019 14:41
C'était des coccinelles autochtones ou des asiatiques ?
Il y avait de tout, en mélange, des rouges à points noirs, des noires à points rouges, des jaunes à points noirs...
Donc, toutes des asiatiques :(
Les autochtones ne se mélangent pas aux étrangères et une invasion de coccinelles asiatiques n'est pas si réjouissant :(
https://www.aujardin.info/fiches/coccin ... atique.php
Il y a quelque chose de plus fort que la mort: c'est la présence des absents dans la mémoire des vivants
(Jean d'Ormesson)

Répondre

Revenir à « Au jardin naturel »