Jardins partagés bio

Ce forum est dédié à tous ceux qui souhaitent jardiner en adoptant une démarche plus respectueuse de l'environnement. Vos idées, vos trucs ou vos questions sont les bienvenus.
Avatar de l’utilisateur
Carottine
Pépinière à blabla
Messages : 2646
Inscription : mer. 27 août 2008 18:08
Région : Lorraine

Re: Jardins partagés bio

Message par Carottine »

appius a écrit :c'est très sympathique ces jardins partagés. On dirait un monde idéal...
il n'y en a pas qui appelle ça des "kol***oze"... je :lol: mais quand on en garde que les bons côtés, c'est super :top:
Je prends soin de la terre de mes petits-enfants

Avatar de l’utilisateur
appius
Seigneur des paquerettes
Messages : 8581
Inscription : lun. 02 août 2004 9:12
Localisation : Loiret

Re: Jardins partagés bio

Message par appius »

un kolkhoze, c'etait une coopérative, la production est partagée. je ne crois pas que ce soit le cas ici.
et puis ce n'est pas un gros mot, pas la peine de lui mettre des astérisques !

Avatar de l’utilisateur
Oncle Fritz
Liseron du clavier
Messages : 2474
Inscription : mer. 22 nov. 2006 19:29
Localisation : Loire-Atlantique

Re: Jardins partagés bio

Message par Oncle Fritz »

appius a écrit :c'est très sympathique ces jardins partagés. On dirait un monde idéal...
Non, on n'a pas encore de tireuse à bière...
Sinon, je crois que l'on va en chier la première année avec le désherbage.
:roll:
Oncle Fritz

Avatar de l’utilisateur
Carottine
Pépinière à blabla
Messages : 2646
Inscription : mer. 27 août 2008 18:08
Région : Lorraine

Re: Jardins partagés bio

Message par Carottine »

appius a écrit :un kolkhoze, c'etait une coopérative, la production est partagée. je ne crois pas que ce soit le cas ici.
et puis ce n'est pas un gros mot, pas la peine de lui mettre des astérisques !
Je suis d'accord avec toi, je plaisantais, mais pour ne pas heurter j'ai mis des astériques pour la raison que ça a un peu dérapé
"Les kolkhozes furent en effet massivement mis en place par Joseph Staline dans le cadre de la politique de collectivisation avec la suppression des exploitations agricoles privées en 1929. À partir de 1929, la participation à un kolkhoze ou à un sovkhoze fut rendue obligatoire par les autorités soviétiques. Les membres du kolkhoze ne conservaient pas le droit de sortir librement de celui-ci. Et ceux qui sortaient tout de même du kolkhoze, ne pouvait prétendre à une indemnisation pour la perte de leur terre."
...
:wink:
Je prends soin de la terre de mes petits-enfants

ro-zanna
Grossiste en parlotte
Messages : 3967
Inscription : ven. 28 août 2009 13:58
Région : Provence Alpes Côte d'Azur

Re: Jardins partagés bio

Message par ro-zanna »

Oncle Fritz a écrit : Non, on n'a pas encore de tireuse à bière...
:lol: Dans ce cas, effectivement, ça va être dur de gérer les mauvaises herbes :lol:
De la même façon qu’un pays traite ses sols, il traite ses citoyens. Masanobu FUKUOKA

Avatar de l’utilisateur
Oncle Fritz
Liseron du clavier
Messages : 2474
Inscription : mer. 22 nov. 2006 19:29
Localisation : Loire-Atlantique

Re: Jardins partagés bio

Message par Oncle Fritz »

appius a écrit :un kolkhoze, c'etait une coopérative, la production est partagée. je ne crois pas que ce soit le cas ici.
Sauf pour certaines productions (PDT par exemple; le verger est entièrement collectif). En fait, ce sont les zones ne faisant pas encore l'objet d'une attribution personnelle ou partagée qui sont gérées en collectif.
:)
Oncle Fritz

ro-zanna
Grossiste en parlotte
Messages : 3967
Inscription : ven. 28 août 2009 13:58
Région : Provence Alpes Côte d'Azur

Re: Jardins partagés bio

Message par ro-zanna »

As-tu de vrais vrais néophytes au fait ? Et si oui, ça se passe comment pour eux ? :)
De la même façon qu’un pays traite ses sols, il traite ses citoyens. Masanobu FUKUOKA

Avatar de l’utilisateur
Oncle Fritz
Liseron du clavier
Messages : 2474
Inscription : mer. 22 nov. 2006 19:29
Localisation : Loire-Atlantique

Re: Jardins partagés bio

Message par Oncle Fritz »

Oui, il y a des néophytes aux jardins. L'absence de clôture fait qu'ils ont "accès" aisément aux autres jardiniers et qu'ils voient ceux-ci travailler de visu. Hier, c'était une journée "portes ouvertes" et un jeune couple sympathique qui se lance dans le potager dans leur jardin cette année est passé: séduits par l'échange, l'ambiance et le lieu, ils ont pris rendez-vous pour l'automne pour prendre une butte. Leur objectif est clair: venir apprendre et partager.
Nous sommes 18 jardiniers à présent. Il est probable que nous approchions des 25 à 30 jardiniers l'an prochain.
Un jardinier d'une commune voisine d'une cinquantaine de km, à l'initiative d'un projet de jardins familiaux dans son coin est venu aux renseignements. Au départ, il était parti pour une structure classique (parcelles closes avec cabanon individuel...), mais notre démarche lui a plu: elle lui permettait de résoudre le problème de la surface allouée par la mairie. En effet, il tablait sur une surface de 150 à 200 m2 par jardinier, ce qui conduisait vite à une surface totale non négligeable pour une vingtaine de jardiniers (sa commune est très touristique - Pornichet, pour ceux qui connaissent) guère compatible avec la pression sur le foncier. Or, tout jardinier ne désire pas forcément 200m2. Chez nous, des jardiniers sont très heureux avec deux ou trois buttes de 15m2; d'autres -souvent à la retraite- veulent plus par contre: ils prennent une parcelle de 60m2, deux ou trois buttes et une participation, s'ils le désirent, à des buttes partagées ou des cultures collectives. Cette souplesse permet de satisfaire un plus grand nombre de jardiniers pour une surface totale donnée, tout en limitant considérablement les frais de mise en oeuvre, argument essentiel pour les mairies: nous avons bien compris que la mairie pouvait volontiers nous concéder un terrain voire l'aide, efficace, des services technique, mais que c'est plus compliqué pour elle de donner de l'argent (toutes les mairies sont étranglées, l'Etat abandonnant de plus en plus ses missions sur les épaules des communes, creusant les inégalités à l'échelle du territoire...).
A l'occasion de ces "portes ouvertes" a eu lieu l'inauguration officielle des jardins en présence des élus, visiblement enchantés du résultat. Signature de la convention qui alloue le terrain à l'asso pour 9 ans.
:)
Oncle Fritz

ro-zanna
Grossiste en parlotte
Messages : 3967
Inscription : ven. 28 août 2009 13:58
Région : Provence Alpes Côte d'Azur

Re: Jardins partagés bio

Message par ro-zanna »

Ça a démarré tellement fort que tu m'étonnes qu'ils soient ravis ! :lol: :wink:
Je suis réellement très admirative pour le temps donné à cette entreprise, car même si la mairie a facilité les choses, il a quand même fallu les convaincre, il a fallu quand même cogiter (et suer!) à la mise en place et au fonctionnement, le gérer maintenant (de permanence tous les samedi ? Plus les coups de tel, plus les achats groupés, plus... :wink: ).
Bien sur, ce doit être sur-motivant d'avoir un tel engouement si rapidement; Ça répond à un vrai besoin: la preuve en est :wink:
mais chapeau bas, Mister Oncle! :top:
Ça me donne envie de déménager, tiens! :lol:
De la même façon qu’un pays traite ses sols, il traite ses citoyens. Masanobu FUKUOKA

Avatar de l’utilisateur
Oncle Fritz
Liseron du clavier
Messages : 2474
Inscription : mer. 22 nov. 2006 19:29
Localisation : Loire-Atlantique

Re: Jardins partagés bio

Message par Oncle Fritz »

ro-zanna a écrit :Ça me donne envie de déménager, tiens! :lol:
Tu serais la bienvenue, mais côté climat, cela te changerait drôlement!
Par contre, il n'a jamais fallu convaincre la mairie: ce sont eux qui sont à l'origine du projet et qui sont venus nous chercher (en quelque sorte...) pour que puisse se bâtir le cadre associatif indispensable.
Ce qui est intéressant, c'est qu'il soit possible de définir des projets rassurants, en termes financiers, pour les communes: du foncier à metter à disposition, certes, mais pas ou peu de sortie d'argent, tout cela pour un retour et un bénéfice politiques évidents...
:)

ro-zanna
Grossiste en parlotte
Messages : 3967
Inscription : ven. 28 août 2009 13:58
Région : Provence Alpes Côte d'Azur

Re: Jardins partagés bio

Message par ro-zanna »

Oh tu sais! le climat... j'ai refusé le Doubs comme Aurillac comme la RP, mais tout le reste (ou presque... :lol: ) m'irait :lol:
Vous ne demandez donc aucune subvention, mais vous profitez du terrain et du matériel des collectivités ( pour la mare, par ex); c'est bien cela?
Et vous êtes montés en assoc' 1901, ou bien?
(je crois t'avoir vu dans le BO des assoc', mais comme tu parles de convention...)
De la même façon qu’un pays traite ses sols, il traite ses citoyens. Masanobu FUKUOKA

Avatar de l’utilisateur
Oncle Fritz
Liseron du clavier
Messages : 2474
Inscription : mer. 22 nov. 2006 19:29
Localisation : Loire-Atlantique

Re: Jardins partagés bio

Message par Oncle Fritz »

ro-zanna a écrit :Vous ne demandez donc aucune subvention, mais vous profitez du terrain et du matériel des collectivités ( pour la mare, par ex); c'est bien cela? Et vous êtes montés en assoc' 1901, ou bien?
Côté subvention, l'association a profité d'un appel à projet émanant du Conseil Général sur le thème de la solidarité (cela a d'ailleurs été le déclencheur): 2600€ qui vont nous permettre d'acheter une serre tunnel, de construire notre abri collectif...
Nous sommes bien montés en assoc', d'où la nécessité d'une convention entre la mairie et l'association.
Si nous avons d'autres travaux d'importance (par exemple, une préparation du sol préalablement à la construction de l'abri collectif...), nous savons que nous pouvons compter sur la mairie. Celle-ci nous a également signifié que si elle ne nous dotait pas d'une subvention fixe, nous pouvions demander une subvention exceptionnelle liée à un projet précis. Il n'est pas certain que cela soit nécessaire.
:)
Oncle Fritz

ro-zanna
Grossiste en parlotte
Messages : 3967
Inscription : ven. 28 août 2009 13:58
Région : Provence Alpes Côte d'Azur

Re: Jardins partagés bio

Message par ro-zanna »

Ah OK :)
La participation de la mairie est énoorme. :top:
Mais vue l'entreprise et le succés flagrant, ne crache pas sur les subventions exceptionnelles : ce ne sera de toute façon pas de l'argent gaspillé :wink: (ni de la mairie, ni du CG d'ailleurs! qui en font aussi, quand il faut...)
question du mari à côté de moi, assez au fait du sujet : ils sont du même bord? :lol: )
De la même façon qu’un pays traite ses sols, il traite ses citoyens. Masanobu FUKUOKA

Avatar de l’utilisateur
Oncle Fritz
Liseron du clavier
Messages : 2474
Inscription : mer. 22 nov. 2006 19:29
Localisation : Loire-Atlantique

Re: Jardins partagés bio

Message par Oncle Fritz »

Oui, du même bord. L'ancien maire de la commune est d'ailleurs élu au Conseil Général. Tous deux étaient présents lors de la signature de la convention.
Il faut préciser que la création de jardins familiaux faisait partie du programme de l'équipe du maire lors des dernières élections.
:)
Oncle Fritz

ro-zanna
Grossiste en parlotte
Messages : 3967
Inscription : ven. 28 août 2009 13:58
Région : Provence Alpes Côte d'Azur

Re: Jardins partagés bio

Message par ro-zanna »

:wink: Ça n'enlève rien au coût (en terme d'investissement personnel) dont tu/vous faîtes preuve, mais quand tout concorde ainsi, ça aide, forcément.
Et c'est donc bien parti pour durer. C'est vraiment génial pour les "butteurs" actuels et futurs! :top:
De la même façon qu’un pays traite ses sols, il traite ses citoyens. Masanobu FUKUOKA

Répondre

Revenir à « Au jardin naturel »