Guide pour un jardin plus naturel [en cours]

Ce forum est dédié à tous ceux qui souhaitent jardiner en adoptant une démarche plus respectueuse de l'environnement. Vos idées, vos trucs ou vos questions sont les bienvenus.
Avatar de l’utilisateur
Ayn
Pépinière à blabla
Messages : 2575
Inscription : lun. 31 août 2009 22:24
Région : Pays de la Loire

Re: Guide pour un jardin plus naturel [en cours]

Message par Ayn » ven. 02 nov. 2012 13:36

En attendant, tout ce que je sais, c'est que mon père n'apportait rien d'autre que ce fumier bovin dans le potager. Il il n'a jamais acheté de potasse sous aucune forme ni aucun autre engrais, et n'a jamais eu besoin de traiter ses tomates (que ce soit à la BB, ou à autre chose). Elles étaient belles et saines.

Je pense qu'il forçait sur la dose de fumier, car il y allait à la grosse pelle de maçon, mais seulement localement. Si on utilisait les calculs d'Aygues, il dirait sans doute que mon père mettait 10 fois la dose prescrite à l'hectare. Mais il n'ajoutait rien d'autre, et son potager ne recevait que ça tous les ans. Ce qui fait que c'était peut-être trop concentré au pieds des tomates et trop pauvre à coté, mais j'imagine que les vers de terre se faisaient un plaisir de tout équilibrer par le suite.

Avatar de l’utilisateur
aygues31
Prince du jardin
Messages : 9553
Inscription : mar. 30 janv. 2007 12:57
Région : Midi-Pyrénées
Sexe : Homme
Localisation : Région Toulousaine

Re: Guide pour un jardin plus naturel [en cours]

Message par aygues31 » ven. 02 nov. 2012 14:18

Ayn a écrit : Si on utilisait les calculs d'Aygues, il dirait sans doute que mon père mettait 10 fois la dose prescrite à l'hectare.
Non, pas du tout.
Une grosse pelle fumier dans chaque trou ne doit faire que 1.5 à 2 litres de fumier (0.0015 m³) ... j'arrive autour de 35 t./Ha.
Certes, c'est concentré autour des pieds mais il remuait sans doute terre et fumier dans le trou, avant d'y planter chaque pied de tomate, moi cela me semble excellent.

Je ne te ferai pas le calcul NPK :love: mais c'est pas mal sauf, un manque de potasse pour aller mieux encore ... on va pas chipoter.
Non, non, c'était "presque" parfait d'autant que le fumier était peut-être très pailleux :?:
Et de toute manière seule la moitié de l'azote était ainsi disponible la première année ...
à+
la bonne excuse des mauvais jardiniers ? ... la lune! :lol:

Une enquête sur la qualité des TERREAUX :top:
Viens participer, on a besoin de toi

Avatar de l’utilisateur
alain
Administrateur
Messages : 10253
Inscription : ven. 14 févr. 2003 20:10
Région : Ile de France
Sexe : Homme
Localisation : au palier
Contact :

Re: Guide pour un jardin plus naturel [en cours]

Message par alain » sam. 03 nov. 2012 12:55

OK donc peut-on synthiser cet échange intéressant avec ces précisions ?
Et si on plongeait ?
Tous les champignons sont comestibles au moins une fois...

Avatar de l’utilisateur
Ayn
Pépinière à blabla
Messages : 2575
Inscription : lun. 31 août 2009 22:24
Région : Pays de la Loire

Re: Guide pour un jardin plus naturel [en cours]

Message par Ayn » sam. 03 nov. 2012 13:05

Tu peux essayer d'en tirer une synthèse, effectivement, ça va pas être facile, car c'est parti un peu dans tous les sens, mais l'échange était constructif pour une fois !

Avatar de l’utilisateur
alain
Administrateur
Messages : 10253
Inscription : ven. 14 févr. 2003 20:10
Région : Ile de France
Sexe : Homme
Localisation : au palier
Contact :

Re: Guide pour un jardin plus naturel [en cours]

Message par alain » sam. 03 nov. 2012 13:24

Oui :top:
Et si on plongeait ?
Tous les champignons sont comestibles au moins une fois...

Salamandar

Re: Guide pour un jardin plus naturel [en cours]

Message par Salamandar » sam. 03 nov. 2012 22:00

Et oui, en tirer une synthèse est intéressant, mais elle peut-être vraie, approximatif où fausse! et va falloir contenir l'échange constructif! si il y a échange!?
Dans le préambule du sujet! buttes, carré mais pas de culture en "lasagnes", je pense que cela serrait un petit plus!

Avatar de l’utilisateur
Ayn
Pépinière à blabla
Messages : 2575
Inscription : lun. 31 août 2009 22:24
Région : Pays de la Loire

Re: Guide pour un jardin plus naturel [en cours]

Message par Ayn » lun. 05 nov. 2012 20:15

>> et aussi de simples planches de culture "à plat".

Et puis j'aimerais que Dam nous fasse part de ses méthodes d'apports fractionnées et de sa propre vision des besoins individualisés de chaque plante, puisqu'il avait réagi à ce propos. Je pense qu'il a une expérience très intéressante à partager et apporter, car il importe peu de matériaux "fertilisants", mais utilise beaucoup tout ce qu'il a à disposition d'une part, et il sait décrypter les époques d'apport et le type d'apport à faire pour des résultats bluffants d'autre part. Tu es partant pour un petit topo, Dam ?

Avatar de l’utilisateur
Dam79
Liseron du clavier
Messages : 2450
Inscription : mer. 04 nov. 2009 12:17
Région : Bretagne
Localisation : Toujours plus à l'ouest

Re: Guide pour un jardin plus naturel [en cours]

Message par Dam79 » dim. 11 nov. 2012 20:00

J'agis en temps réel sur mes potagères, peu en amont (comme la pelle de fumier dans le trou pour la saison, grrrrr), elle est là la clé de la réussite :). La prise en compte des spontannées est essentiel pour connaître son sol et donc adopter derrière des techniques...

Disons, que je te voyais partir sur un descriptif gourmande, moins gourmande et peu gourmande, le descriptif assez classique où d'ailleurs l'on base ses rotations sur ces données, puisque justement le jardinier fait un apport plutôt conséquent, et en une fois, pour des gourmandes et ensuite il cale sa rotation... un conseil Clause en somme. C'est sûr, c'est simple, ça marche en "climat idéal". Quand la météo n'est pas au rendez vous, boujour les dégâts!

Je ne travaille pas du tout comme cela. Mais en temps quasi-réel pour éviter du "surplus" sur la saison (pollution, maladie, argent par les fenêtres). J'ai alors beaucoup plus de latitude pour placer mes potagères et pour gérer ma fertilité et puis ça pousse mieux ainsi avec un faible risque de maladie et de pollution.
J'active (engrais vert fauché jeune, paillage vert, compost mi-mûr, travail du sol, arrosage), je ralentis (mise en place de l'engrais vert, engrais vert fauché tard, brf, paillage important, ombre, compost mûr, pas touche au sol).

Ayn, pour discuter avec toi de manière plus intime, tu sais que faire un topo détaillé ici ne m'enchante pas particulièrement, c'est la foire à la pub, au "clic" messages, à l'audience...

Après, la connaissance des potagères vient s'y ajouter, là, c'est sur les parties "legumes" qu'il faille en parler.
Le Thrace ESOPE, Rats des champs

Avatar de l’utilisateur
Ayn
Pépinière à blabla
Messages : 2575
Inscription : lun. 31 août 2009 22:24
Région : Pays de la Loire

Re: Guide pour un jardin plus naturel [en cours]

Message par Ayn » dim. 11 nov. 2012 20:33

Dam je sais que cette foire d'empoigne d'ici ne t'enchante pas mais moi je pense à un tas de jardiniers sympas qui n'ont pas d'autre endroit où trouver des infos, et justement, si on veut aider un max de monde à avoir une autre approche du jardinage que celle du guide clause, ben il faut leur proposer autre chose. Après, c'est mon coté philanthropique qui parle, et tout le monde ne l'est pas autant, je te l'accorde !

Quand tu apportes du compost semi-mûr, tu le fais donc en saison, et non pas à l'automne ?

Moi je ne peux pas me le permettre car mon compost contient la litière du chat qui doit être convenablement compostée et suffisamment longtemps pour ne pas avoir de soucis sanitaire (et j'ai pas la place pour un 2ème composteur à part). Donc le semi-mûr ne peut être apporté qu'à l'automne pour qu'il se passe presque 6 mois avec travail des vers, bactéries et autres bestioles avant contact avec les légumes. Ou alors en saison j'apporte du compost extra-mûr suffisamment vieux pour ne plus présenter de risques. Mais à ce stade c'est devenu quelque chose plus proche du terreau que du compost.

Par contre, je ne laisse jamais mon compost semi-mûr seul sur la terre d'automne pour qu'il stimule le sol inutilement et que les éléments soient lessivés, mais je l'apporte toujours en association avec un BRF et un engrais vert. Je pense qu'il y a bonne complémentarité dans l'apport C/N entre le compost et le BRF, et l'engrais vert tire parti du compost pour permettre de restituer au printemps sous forme fraîche ce qui a été prélevé à l'automne.

Avatar de l’utilisateur
Dam79
Liseron du clavier
Messages : 2450
Inscription : mer. 04 nov. 2009 12:17
Région : Bretagne
Localisation : Toujours plus à l'ouest

Re: Guide pour un jardin plus naturel [en cours]

Message par Dam79 » lun. 12 nov. 2012 0:06

Ayn a écrit :Quand tu apportes du compost semi-mûr, tu le fais donc en saison, et non pas à l'automne ?
Oui, au printemps, l'été, pas à l'automne... cela dit si tu mets du brf et que tu mets des engrais vert derrière, c'est bien. Mais je ne fais pas du tout comme cela c'est vrai :). M'enfin, j'aurais l'occasion de t'en parler, pas ici.

Je ne doute pas de ton coté philanthrope, les querelles, je m'en fiche un peu..., non c'est le coté pub - clic - audience :wink:, et puis franchement je ne suis pas vugarisateur, j'ai trop de mal...
Le Thrace ESOPE, Rats des champs

Avatar de l’utilisateur
alain
Administrateur
Messages : 10253
Inscription : ven. 14 févr. 2003 20:10
Région : Ile de France
Sexe : Homme
Localisation : au palier
Contact :

Re: Guide pour un jardin plus naturel [en cours]

Message par alain » mer. 28 nov. 2012 14:49

Juste pour vous dire que j'oublie pas mais je jongle un peu entre les priorités :?
Et si on plongeait ?
Tous les champignons sont comestibles au moins une fois...

ppkk
Graine de timide
Messages : 78
Inscription : mer. 18 nov. 2009 13:18
Région : Territoires d'Outre-Mer
Localisation : chez ppkk

Re: Guide pour un jardin plus naturel [en cours]

Message par ppkk » mar. 11 nov. 2014 21:30

alain a écrit :Juste pour vous dire que j'oublie pas mais je jongle un peu entre les priorités :?
Bientôt deux ans, on garde espoir !
:mrgreen:
Un quart de ce qu'on mange nous maintient en vie.
Les autres trois quarts maintiennent en vie les médecins .

vieumachin
Pépinière à blabla
Messages : 2782
Inscription : jeu. 16 mars 2006 14:57
Région : Bretagne
Localisation : Bretagne

Re: Guide pour un jardin plus naturel [en cours]

Message par vieumachin » mer. 24 août 2016 9:47

Une toute petite contribution à ce sujet fort intéressant, qui se situe dans ces périodes de fortes chaleurs, et de pénurie ou restrictions d'eau dans certaines contrées : depuis toujours j'ai "domestiqué" mes plantations à aller puiser leurs besoins hydriques en profondeur.
A la plantation je commence par installer un drain à côté de la plante, tube qui descend sous les racines de la plante mise en place. Pendant les 2 premières années j'arrose en faisant couler l'eau dans ce tube : ainsi, au lieu de remonter chercher l'eau en surface, les racines descendent vers la base de ce drain.
Au fil du temps la plante prend l'habitude d'aller chercher sa fraicheur en profondeur ... et pas de corvées d'arrosages quasi inutiles en plein cagnard, avec séchage et croutage du sol, et évaporation de la moitié de la flotte avant que la plante en ait profité.
Effet kisscool : les racines étant mieux installées en profondeur, les gels hivernaux ne les concernent plus : ça résiste au chaud en été et au froid en hiver.
Si on bricolait plus souvent, on aurait moins la tête aux bêtises.
Je parle pas aux cons ça les instruit.
Audiard

idefix84
Graine de timide
Messages : 4
Inscription : dim. 12 nov. 2017 18:40
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Homme

Re: Guide pour un jardin plus naturel [en cours]

Message par idefix84 » dim. 12 nov. 2017 19:56

Entre l'hiver et l'attente de cette publication, je m'en vais préparer la saison prochaine et lire le traité d'agroécologie qu'il me faut terminer! : :)

dufable
Graine de timide
Messages : 7
Inscription : jeu. 01 mars 2018 10:49
Région : Lorraine
Sexe : Homme

Re: Guide pour un jardin plus naturel [en cours]

Message par dufable » jeu. 29 mars 2018 14:21

Bonjour,

Merci pour l'initiative, encore une idée qui promet beaucoup sur la protection de l'environnement.
Un pas fait, un acte de bienfait.

Cordialement

Répondre

Revenir à « Au jardin naturel »