Aide : lutte contre le liseron

Ce forum est dédié à tous ceux qui souhaitent jardiner en adoptant une démarche plus respectueuse de l'environnement. Vos idées, vos trucs ou vos questions sont les bienvenus.
Avatar de l’utilisateur
MarieAnne
Graine de timide
Messages : 48
Inscription : jeu. 26 oct. 2006 10:51
Localisation : DORDOGNE

Message par MarieAnne »

Bonjour Marc
Pardon d'avoir tant tardé à revenir, mon wifi fait des caprices!
Merci de m'encourager pour les arbres de Judée ... et pour les liserons, si tu penses qu'il ne plongent pas tant que ça. L'eau de cuisson des pommes-de-terre, ça marche bien contre le chiendent, alors peut-être pour ça également?
Quant aux accacias ... comment as-tu deviné que j'en avais partout aussi? Je les déracine à la pioche tant qu'ils sont jeunes (avec les racines en surface c'est facile) après avoir emprunté le scaphandre de Tintin (sans les semelles) pour échapper aux épines. Je les chasse moins: on peut cuisiner les fleurs, pas celles des arbres de Judée?
Mais bon, c'est un post à propos des liserons, je ne veux pas être hors sujet! :)
Avatar de l’utilisateur
voltaire
Fruit de la jacasse
Messages : 1435
Inscription : mer. 19 mars 2003 22:41
Localisation : B 6200 châtelet

Message par voltaire »

:oops: peut être essayer de semer du seigle,qui nettoye la terre,ou semer du maïs et lorsque le liseron grimpe ,couper a 10cm du sol et recommencer pour épuiser le liseron,mais je pense que la meilleur solution est le carton épais avec du compost par dessus pour favoriser l'humus de la terre
bien amicalement
voltaire :.
je ne suis pas d'accord avec toi,mais je te laisse faire par respect des différences .
touriste
Graine de timide
Messages : 1
Inscription : ven. 09 mars 2007 21:27

Message par touriste »

Salut, chui tombée par hasard sur votre site ainsi que sur l'article suivant:

http://sci.agr.ca/lethbridge/weedbio/pl ... ulus_f.htm
si le lien ne marche pas, ben: google, liseron, première page, article: lutte biologique contre les mauvaises herbes.

Mis a part le blahblah de la présentation des plantes, c'est clair que comme le dit Graine de tchatche, le roundup (glyphosate) ne sert pas à grand chose, pis même que la couverture de liseron était plus abondante après traitement (hé hé, retrouvez à quelle ligne, faut lire tout maintenant...)

Je vous suggère plutot de skipper l'intro et de passer au chapitre lutte bio. Bien que parfaitement novice, je vous conseille cependant de miser sur les espèces indigènes. On ne connait pas l'impact des insectes étrangers sur la végétation d'ici. après, faut croire que: Lasioptera convolvuli donne les meilleurs résultats, Aceria convolvuli soit autorisée, Longitarsus rubiginosus ça marche aussi, .....
bon bref, g lu un peu en diagonale mais voila, faut croire quil y a le choix. Bonne lecture :lol: Après, faut encore les trouver ces chtites bêtes. :roll:
Avatar de l’utilisateur
mike038
Graine de timide
Messages : 11
Inscription : sam. 18 nov. 2006 6:56
Localisation : Tramolé....(Nord isère), Terres froides !!

Message par mike038 »

Pour info l'année dernière j'ai enlevé la terre qui était dans un vieux bassin (mon grand père l'avait comblé), et a 80 cm j'ai encore trouvé des racines de liseron en pleine forme...

En fait je ne pense pas qu'on puisse se separer de cette plante mais la controler ...

J'utilise également une "grelinette" et c'est bien pratique....

Michaël. :)
Avatar de l’utilisateur
Porfi
Graine de timide
Messages : 91
Inscription : dim. 11 mars 2007 4:48
Localisation : Coteaux d'Aix

Message par Porfi »

Si l'on veut évitr les systémiques, la meilleure solution est celle de merise: il faut bacher au moins deux saisons car les graines peuvent survivre deux ans.


"Avant l’avènement des herbicides, la maîtrise du liseron des champs dépendait principalement de l’intensité des labours et de la rotation des cultures. Deux années de jachère avec des sarclages répétés tous les dix jours, constituaient une méthode courante de lutte dans les zones de culture céréalière. Toutefois, même deux années de défoliation continue ne réussiront pas toujours à épuiser complètement les réserves contenues dans les racines. La culture de plantes compétitives, comme le blé d’hiver ou certaines plantes fourragères vivaces, pendant plusieurs années, aidera à réduire, mais non à éliminer les infestations de liseron des champs. Des herbicides systémiques sont efficaces contre le liseron des champs, surtout si l’on pratique en même temps la rotation des cultures et un sarclage au moment approprié.

La clé du succès dans la lutte contre cette mauvaise herbe réside dans la détermination précise du stade auquel on doit appliquer le traitement herbicide. Pour être efficace, l’herbicide doit circuler du feuillage (où il se dépose) jusqu’au réseau de racines et de rhizomes, et détruire les bourgeons des racines avant que le feuillage ne meure. L’herbicide atteint plus facilement le système racinaire de cette mauvaise herbe du stade début-floraison jusqu’au stade pleine-éclosion des fleurs. Les réserves dans les racines sont alors au plus bas et les nouveaux sucres produits par les feuilles circulent vers les organes de réserve. Un traitement à un stade plus précoce ou plus tardif n’a généralement pour effet que de détruire les feuilles sans atteindre les racines. Il ne faut pas non plus abuser de l’herbicide. Si une quantité trop abondante est utilisée, le feuillage sera détruit avant que l’herbicide n’ait pu se propager dans les racines et les rhizomes."

source: http://www.omafra.gov.on.ca/french/crop ... 01-008.htm

Évidemment, je préfère éviter les systémiques pour les raisons précitées.
Donc, pour rester bio, de la patience ou des bras et du courage.
madilou
Bourgeon de bavard
Messages : 267
Inscription : jeu. 23 avr. 2009 23:01
Région : Rhone Alpes
Localisation : 800 m Alpes du nord

vinaigre blanc : comment appliquer ?

Message par madilou »

Josette a écrit :Comme mon pied de liseron arrosé avec du vinaigre d'alcool n'est pas réapparu depuis un an, j'ai décidé d'appliquer cette méthode au jardin. J'ai mis 3 l de vinaigre d'alcool dans un pulvérisateur et j'ai douché mes pieds de liserons avec. Le lendemain ils étaient complètement grillés. 6 jours plus tard, ils n'ont pas l'air de repartir mais d'autres pieds ressortent un peu plus loin...
En tout cas c'est moins cher, moins toxique et aussi efficace que le Ron...up ... et c'est moins fatigant que de sarcler. :D
Est-ce que quelqu'un a déjà essayé ?

Bjr,
J'ai une grosse surface envahie de liseron. Je voudrais savoit s'il faut couper les plants avant d'appliquer le vinagre ou non.
Et ensuite, est-ce qu'on arrache en ameublissant le sol, ou bien just en arrachant ce qui dépasse ?

Merci d'avance.
madilou
Répondre

Revenir à « Au jardin naturel »