Lombrics pour le potager ?

Ce forum regroupe les échanges transversaux autour du potager autres que les légumes et les aromatiques (bonnes associations, saisons, plans, ...)
Terreux
Graine de timide
Messages : 9
Inscription : jeu. 01 avr. 2021 7:52
Région : Espagne
Sexe : Homme

Lombrics pour le potager ?

Message par Terreux »

Bonjour,

Jardinier débutant, je voudrais utiliser des lombrics pour fertiliser mes carrés de légumes, mais je me pose deux questions :
J'ai mélangé 1/2 partie de terre avec 1/2 partie de terreau et je voudrais y ajouter du guaneau de mes hirondelles.
1) Y-at'il incompatibilité pour mes futures lombrics ?
2) Puis-je également y ajouter du marc de café, les lombrics vont-ils aimer ou bien il vaut mieux l'éviter ?
Merci d'avance pour vos conseils. :top:
Avatar de l’utilisateur
nénesse 55
Grappe de parlotte
Messages : 1904
Inscription : mer. 26 sept. 2007 21:39
Localisation : en Meeuuhhse

Re: Lombrics pour le potager ?

Message par nénesse 55 »

Saludas,
Terreux a écrit : mer. 13 oct. 2021 17:08 je voudrais y ajouter du guaneau de mes hirondelles.2) Puis-je également y ajouter du marc de café,
Les lombrics ne se nourrissent pas d'excréments mais de matière végétale fraîche ou sèche. Le marc de café sera digéré et transformé.
potagerautonome
Graine de timide
Messages : 6
Inscription : mer. 13 oct. 2021 19:35
Région : Corse
Sexe : Homme
Contact :

Re: Lombrics pour le potager ?

Message par potagerautonome »

Bonjour Terreux,

Comme l’a souligné nénesse55, le marc de café sera probablement décomposé par tes lombrics ( ce qui est plutôt cool pour la fertilité de ton futur potager) :)

En revanche, soit prudente sur le dosage du guano d’hirondelle (ou tout autre oiseau d’ailleurs), car ils sont souvent (trop) riches en azote et phosphore.

Je pense qu’un dosage à 50 g/m² serait un bon compromis pour commencer.

Quoi qu’il en soit, de par ses caractéristiques, le guano d’oiseau est un très bon engrais pour les légumes feuilles (épinard, salades, etc.)

À+
Cultiver un potager, ce n’est pas seulement produire ses légumes, c’est apprendre à s’émerveiller du mystère de la vie - Pierre Rabhi

https://monpotagerautonome.fr/
Terreux
Graine de timide
Messages : 9
Inscription : jeu. 01 avr. 2021 7:52
Région : Espagne
Sexe : Homme

Re: Lombrics pour le potager ?

Message par Terreux »

Merci à tous (excuses de ce retard !!)
pour ces précieux conseils. :top:

Je doserais donc avec parcimonie le guaneau de mes chères hirondelles
qui viennent de quitter leurs nids pour d'autres pays. :mrgreen:
A "Potagerautomne"
Tu me parle de 50g/m2 pour le guaneau, mais : j'ai creusé des bacs dans la
terre qui contenais beaucoup de pierres, puis tamisé et remplis mes creux
avec mon mélange terre tamisée + compost, chaque bac faisant environs
1,28 m2 de surface pour 30cm d'épaisseur.
Par rapport, donc au volume, les 50g de guaneau seront-elles suffisantes ?
Merci pour la précision.

Reste à acheter les lombrics...
Avatar de l’utilisateur
noel1950
Bourgeon de bavard
Messages : 286
Inscription : ven. 25 mai 2007 21:53
Localisation : morbihan

Re: Lombrics pour le potager ?

Message par noel1950 »

Bonjour, attention les vers vendus pour les composteurs ne sont pas ceux pour le jardin! dans le jardin il faut récupérer gratuitement des vers de terre en allant dans des terrains incultes ou sur de l'herbe en piétinant comme le font les goélands. Bon courage! ou bien laisser faire la nature les vers arriveront !
potagerautonome
Graine de timide
Messages : 6
Inscription : mer. 13 oct. 2021 19:35
Région : Corse
Sexe : Homme
Contact :

Re: Lombrics pour le potager ?

Message par potagerautonome »

Bonjour à tous,

A) Concernant le guano

Tu peux mettre 60g pour ta surface.

Les doses seront suffisantes (à mon avis) pour deux raisons :

1) En matière de jardinage, mieux vaut pas assez que trop (surtout avec les engrais, mais aussi avec l'arrosage)

2) Le guano est un engrais de surface ( il ne gagne pas à être incorporé dans les couches profondes du sol).

Ainsi, je te conseille de l'épandre en surface, puis de l'incorporer aux premiers cm du sol avec un léger griffage.

B) Concernant les lombrics.

Je suis assez d'accord avec noel1950.

En apportant régulièrement de la matière organique à ton sol, les décomposeurs naturels ( tel que les lombrics) vont naturellement s'installer dans ton potager.

D'ailleurs, si tu commences maintenant, tu auras déjà une population de lombrics dans ton sol au printemps 2022. Elle sera petite, mais déjà redoutablement efficace. :top:

Si je peux te donner un dernier conseil, une fois ton sol préparer à ta convenance, ne le laisse pas à nu.

En effet, une bonne couche de paillage (au choix) apportera une protection efficace contre la pluie et le froid de l'hiver aux organismes du sol.

J'espère que cela a pu t'aider

N’hésite pas si tu as d'autres questions :P

A+
Cultiver un potager, ce n’est pas seulement produire ses légumes, c’est apprendre à s’émerveiller du mystère de la vie - Pierre Rabhi

https://monpotagerautonome.fr/
Terreux
Graine de timide
Messages : 9
Inscription : jeu. 01 avr. 2021 7:52
Région : Espagne
Sexe : Homme

Re: Lombrics pour le potager ?

Message par Terreux »

Merci pour tous vos conseils,

J'ai tout de même un soucis pour les verres de terre :
Je réside dans une région trés chaude et sèche de l'Espagne.
De plus mon petit jardin est entouré de murs d'un côté et dépendance de l'autre.
J'ai récemment fais quelques essais en plantant les graines bio de quelques légumes
au mois de mai , mais dans une terre trés caillouteuse. Le résultat n'étais pas terrible :
- les carottes petites et rachitiques toutes tordues
- les salades, lechugas et frisées idem
- les poireaux n'ont pas levé
- seul le persil frisé à poussé un peu ainsi que les radis globe.
Après cet échec , j'ai commencé à me confectionner des bacs de 1m x 1,30m et profonds de
30cm dans cette terre caillouteuse que j'ai criblé pour ne conserver que la terre fine sans cailloux.
Et je commence à remplire ces bacs par le mélange terre+terreau à part égale.
J'ai remarqué que dans toute cette terre je n'ai trouvé absolument aucun ver.
C'est pourquoi j'avais pensé m'acheter des lombrics pour essayer de l'engraisser un peu.
Qu'en pensez-vous ?
potagerautonome
Graine de timide
Messages : 6
Inscription : mer. 13 oct. 2021 19:35
Région : Corse
Sexe : Homme
Contact :

Re: Lombrics pour le potager ?

Message par potagerautonome »

Alors, plusieurs choses dans ta question :

1) La réussite de tes cultures

Voici quelques pistes pour améliorer la productivité de ton potager dans ton contexte :

  • Paille abondamment afin de garder ton sol humide plus longtemps
  • Arrose très régulièrement (plus qu'actuellement en tout cas)
  • Chaque année apporte de la matière organique à ton sol pour améliorer sa structure, sa texture (important pour de belles carottes) et au final sa fertilité. Cela permettra aussi d’améliorer la rétention d’eau dans ton sol.
  • Utilise des engrais verts l’hiver tels que la phacélie, la moutarde ou encore le sarrasin (très attractif en plus pour les abeilles)
  • Sélectionne des variétés adaptées à tes contraintes climatiques (peu d’eau et température élevée) ; essaie de voir quelles variétés tes voisins cultivent par exemple :loupe:
  • Démarre les semis plus tôt en intérieur avec une humidité et une température que tu peux contrôler
2) Nos amis les lombrics 8)

Encore une fois, les lombrics viendront naturellement au fur et à mesure que ton sol s’enrichira en matière organique, c'est quasi mathématique :prof: .

Imagine, un restaurant avec uniquement des choux de Bruxelles, pas franchement attirant non ?

Maintenant, imagine un restaurant avec des plats variés, appétissants et délicieux, c’est de suite plus attractif :atable: .

Pour les lombrics c’est la même chose héhé.

Ton sol de départ c'est les choux de Bruxelles, l'apport de matière organique c'est l'ajout des plats délicieux et appétissants.

Dernier conseil, quand tu vas construire tes bacs surélevés, laisse le fond accessible (pas de planche) afin de permettre aux organismes du sol de s’installer dans l'ensemble du bac.

Tu verras, ils viendront tous seuls au fil du temps.

A +
Cultiver un potager, ce n’est pas seulement produire ses légumes, c’est apprendre à s’émerveiller du mystère de la vie - Pierre Rabhi

https://monpotagerautonome.fr/
Terreux
Graine de timide
Messages : 9
Inscription : jeu. 01 avr. 2021 7:52
Région : Espagne
Sexe : Homme

Re: Lombrics pour le potager ?

Message par Terreux »

Merci potagerautonome pour tes conseils,

Je voudrais tout de même te préciser quelques points qui t'ons peut- être échappés :
- J'utilise le terme de "bac", mais ce ne sont pas des bacs en bois !
Ce sont des cavités rectangulaires que j'ai creusées dans la terre.
- J'avais arrosé tous les jours mes graines plantées (avant de creuser mes bacs)
pour le résultat que je te donne au début de mon post.
- Je doute que des vers puissent venir seuls dans cette terre trés sèche du sud de l'Espagne et remplie
de cailloux, je n'ai vu aucun lombric dans cette terre y compris à l'extérieur de mon jardin !...
C'est pourquoi j'avais l'intention d'en importer pour voir s'ils seraient viables ?
Que penses-tu de ce dernier point ?
potagerautonome
Graine de timide
Messages : 6
Inscription : mer. 13 oct. 2021 19:35
Région : Corse
Sexe : Homme
Contact :

Re: Lombrics pour le potager ?

Message par potagerautonome »

Ah d’accord, je n’avais pas compris que c’était des trous.

Tu peux effectivement lancer la machine en incorporant quelques lombrics.

En revanche, est-ce que c’est viable ? Je ne pense pas, vu le contexte pédologique que tu m’as décrit.

Les lombrics sont avant tout des stimulateurs, des boosters de fertilité. Ainsi, ils ont besoin d’un écosystème déjà favorable pour travailler de manière optimale.

Je pense que tu devrais d’abord améliorer ton sol, puis ajouter les lombrics.

Voilà comment je procéderais :

  • Décaissage sur 30 cm
  • Apport massif de matière organique (compost, fumier, feuille morte, etc.). Sache, par exemple, que l’apport de 50 tonnes de fumier bovin par ha peut augmenter de 250 % la quantité de Lumbricus terrestris.
  • Semis d’engrais vert pour décompacter et enrichir ton sol
  • Ensuite, mise en place d’un paillage permanent d’au moins 5 cm d’épaisseur
  • Et enfin ajout des lombrics et autres stimulateurs de fertilité.
3 raisons probable pour lesquelles tu ne vois pas de lombrics :

  • La majorité des lombrics sont des espèces nocturnes
  • Lorsque les conditions climatiques sont défavorables (ce qui semble être le cas dans ta région), ils rentrent dans une forme "d’hibernation" qu’on appelle quiescence.
  • Un autre phénomène, induit génétiquement cette fois, crée un repos similaire. On appelle cette interruption d’activité : la diapause.
Quoi qu’il en soit, tu peux bien évidement tester l’apport de lombrics, au moins tu seras fixé sur la viabilité dans ton contexte.

J'espère que cela a pu t'aider

À bientôt
Cultiver un potager, ce n’est pas seulement produire ses légumes, c’est apprendre à s’émerveiller du mystère de la vie - Pierre Rabhi

https://monpotagerautonome.fr/
thomtom56
Bourgeon de bavard
Messages : 119
Inscription : ven. 08 nov. 2019 8:23
Région : Bretagne
Sexe : Homme

Re: Lombrics pour le potager ?

Message par thomtom56 »

A titre personnel, je n'opérerait pas de la façon décrite précédemment.

D'abord, je ne décaisserai pas sur 30 cm parce que c'est le fruit du travail des lombrics, c'est le CAH (complexe argilo-humique) et l'homme ne créera jamais une meilleure fertilité que celle de la nature. En fait, c'est que la technique décrite précédemment vise à reproduire des milliers d'années de travail des lombrics mais en repartant de zéro.
L'humus sans argiles, peut-être que ça peut marcher mais pour combien de temps? Quel travail de titan de n'avoir un sol qui ne soit qu'uniquement constitué d'humus, que de perte d'énergie et de fertilisants emportés par les eaux et son lessivage.
Les matières carbonées (donc matières organiques) qui se décomposent sans oxydation bah ça fait des hydrocarbures. C'est comme ça que ça fonctionne les méthaniseurs. Ainsi quand vous créez une dépression dans le sol, bah une partie de l'année ça fait une flaque d'eau, alors pourquoi y mettre du carbone? C'est pour renouveler les stock de pétrole?

Voilà, je ne prétend pas détenir la science infuse mais je me questionne sur la pertinence de se priver de ce qui se fait de mieux le CAH, la terre quoi! Elle même le fruit du travail des lombrics (vers anéciques).

Peut-être ces 2 articles pourraient vous faire envisager un autre point de vue?

https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Format ... s_de_terre

https://fr.wikipedia.org/wiki/Complexe_argilo-humique

Par contre j'abonde dans le sens où il faut apporter des matières organique et pailler son sol, là tu créera des conditions favorables à leur apparition.

Bien cordialement, et encore navré si j'ai bousculé des sensibilités.
Dernière modification par thomtom56 le jeu. 28 oct. 2021 14:10, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
sibex
Grossiste en parlotte
Messages : 3941
Inscription : ven. 06 févr. 2004 20:59
Région : Centre
Sexe : Homme
Localisation : beaugency pres de Chambord
Contact :

Re: Lombrics pour le potager ?

Message par sibex »

Bonjour
Importer des lombrics n'apportera rien , les vers viendront dans un sol fertile avec de la MO et ils se reproduiront
Un ouvrage de référence pour les vers de terre

Image
Pièces jointes
livre vers de terre.JPG
http://monpotagerbio.over-blog.com/

L'intelligence c'est la faculté de s'adapter au changement.
Stephen Hawking
potagerautonome
Graine de timide
Messages : 6
Inscription : mer. 13 oct. 2021 19:35
Région : Corse
Sexe : Homme
Contact :

Re: Lombrics pour le potager ?

Message par potagerautonome »

Je pense qu’il y’a méprise sur mes propos, thomtom. :(

En effet, je propose de décaissé sur 30 cm pour aéré un minimum le sol de Terreux, car comme tu le sais déjà, sans oxygène la vie est très limité.

En revanche, je n’ai jamais parlé d’exporter le sol décaissé. Ce qui dans ce cas précis aurait été contre-productif, comme tu l’as justement souligné. :top:

Du coup, je n’ai pas compris ta digression sur la perte du CAH (encore faut-il qu’il soit déjà présent), mais peut être que le terme décaissé n’était pas le plus approprié.

Dernière choses, d’après les descriptions de Terreux, son sol ne semble pas abrité une pédofaune luxuriante. Ainsi, le CAH ne doit pas franchement être au top dans ce sol.

Au vu de ces éléments, on ne risque pas grand-chose à décaisser la couche superficielle du sol. Voilà pourquoi, je l’ai proposé, mais cela ne reste qu’une proposition.

Sur tout le reste on dit la même chose, non ? :)

Les travaux de Marcel Bouché sont effectivement un super point de départ, contrairement à Wikipédia. Certes les travaux de Darwin sont précurseurs, mais un peu vieillot (sans vouloir t’offenser thomtom).

Bonne journée
Cultiver un potager, ce n’est pas seulement produire ses légumes, c’est apprendre à s’émerveiller du mystère de la vie - Pierre Rabhi

https://monpotagerautonome.fr/
thomtom56
Bourgeon de bavard
Messages : 119
Inscription : ven. 08 nov. 2019 8:23
Région : Bretagne
Sexe : Homme

Re: Lombrics pour le potager ?

Message par thomtom56 »

En effet, tu as raison potagerd'automne, alors navré pour ma part quand j'entendais "décaisser" je pensai exportation, ce que tu proposes correspond pour moi à décompaction. On a pas le même vocabulaire, encore navré.

Oui pourquoi ne pas décompacter, ça laissera toujours de la place à la fois pour l'eau et l'air. Sur un potager ça peut se faire à l'aide d'une simple fourche bêche que l'on manierait un peu comme une grelinette.

Ok, je me suis montré maladroit et j'ai mal entendu ta proposition, c'est que j'ai pu voir et lire des techniques assez particulières... Sinon j'abonde, décompacter le sol une fois celui-ci réessuyé vers le printemps puis un bon apport de matières organiques en surface me semble cohérent.
potagerautonome
Graine de timide
Messages : 6
Inscription : mer. 13 oct. 2021 19:35
Région : Corse
Sexe : Homme
Contact :

Re: Lombrics pour le potager ?

Message par potagerautonome »

Il n'y a aucun souci, thomtom :top:

Je me suis rendu compte que le terme de décaissage n'était pas très approprié après coup, dsl.

Effectivement, décompactions aurait été plus juste.

Quoi qu'il en soit, c'est toujours un plaisir d'échanger avec des passionnés, tu n'as pas à être navré d'exprimer tes idées :)

Je te souhaite une bonne soirée et désolé d'avoir été un peu sec sur ma précédente réponse

À bientôt
Lucas
Cultiver un potager, ce n’est pas seulement produire ses légumes, c’est apprendre à s’émerveiller du mystère de la vie - Pierre Rabhi

https://monpotagerautonome.fr/
Répondre

Revenir à « Au coin du potager »