Oïdium, Mildiou ... en préventif ? en curatif ?

Ce forum regroupe les échanges transversaux autour du potager autres que les légumes et les aromatiques (bonnes associations, saisons, plans, ...)
mamina
Bourgeon de bavard
Messages : 230
Inscription : jeu. 08 janv. 2009 19:55
Localisation : banlieue Toulousaine

Re: Oïdium, Mildiou ... en préventif ? en curatif ?

Message par mamina » sam. 20 janv. 2018 19:32

:D merci je viens de parcourir le sujet, et c'est fort intéressant, je vois surtout que de traiter en préventif, c'est beaucoup mieux, doit-on le faire de suite après avoir planté dans le jardin ? chez moi c'est surtout les courgettes qui sont atteintes presque chaque année et au niveau des fleurs c'est les pensées d'ailleurs cette année je n’en ai pas mis peut-être que je ferais quelques jardinières au printemps plutôt qu'en automne

jp17
Bourgeon de bavard
Messages : 140
Inscription : lun. 07 janv. 2019 11:00
Région : Poitou Charentes
Sexe : Homme
Localisation : proche de Saintes (17)

Re: Oïdium, Mildiou ... en préventif ? en curatif ?

Message par jp17 » sam. 09 févr. 2019 23:35

Le traitement des courgettes est totalement inutile.
Les maladies n'arrivent qu'en fin de saison. Il suffit de semer 1 ou 2 autres courgettes fin-juillet / début-août pour assurer les récoltes d'arrière saison.

jp17
Bourgeon de bavard
Messages : 140
Inscription : lun. 07 janv. 2019 11:00
Région : Poitou Charentes
Sexe : Homme
Localisation : proche de Saintes (17)

Re: Oïdium, Mildiou ... en préventif ? en curatif ?

Message par jp17 » sam. 09 févr. 2019 23:50

Plusieurs messages présentent des dosages de bouillie bordelaise sans préciser sur quoi elle est appliquée.
Selon la plante à protéger, les dosages varient beaucoup. Traiter tout pareil revient à surdoser, donc à polluer plus que nécessaire.

Pellia
Fleur de pipelette
Messages : 860
Inscription : lun. 28 août 2017 11:30
Région : Rhone Alpes

Re: Oïdium, Mildiou ... en préventif ? en curatif ?

Message par Pellia » jeu. 09 mai 2019 13:58

Bonjour,
Il faut parler de traitements cupriques, ils ne sont que préventif. La bouillie bordelaise est un des produits cupriques. Si vous voulez en fabriquer mais c’est très simple : Mettez 1,5 kg de sulfate de cuivre dans 90 litres d’eau non traitée au chlore et l’on brasse. Dans une autre gamelle vous mélangez 2 kg de chaux vive dans 10 litres d’eau sans chlore. Vous versez lentement cette préparation en brassant gentiment l’ensemble. Vous obtenez de la bouillie bordelaise pour traiter entre 500 et mille mètres carrés de votre pote âgé.
Avec un produit en poudre, la quantité de sulfate de cuivre devrait être de 20 %.
L’oïdium se traite au souffre et non à la bouillie cuprique. Le mildiou et d’autres maladies fongiques se traitent aux bouillies cupriques en respectant les doses suivant les traitements. Il existe d’autres produits qui ne sont pas à base de cuivre, j’oublie volontairement les noms !

Répondre

Revenir à « Au coin du potager »