Oïdium, Mildiou ... en préventif ? en curatif ?

Ce forum regroupe les échanges transversaux autour du potager autres que les légumes et les aromatiques (bonnes associations, saisons, plans, ...)
Avatar de l’utilisateur
appius
Seigneur des paquerettes
Messages : 8581
Inscription : lun. 02 août 2004 9:12
Localisation : Loiret

Re: Oïdium, Mildiou ... en préventif ? en curatif ?

Message par appius » mar. 28 juil. 2009 13:37

qu'est ce que vous appelez un anti-acide? vous avez en tête des phénomènes d'acidité dans l'œsophage que le lait corrigerait par exemple?
Enfin, bon.. si le lait est d'un PH acide, il serait plutot donc correcteur d'alcalinité.

Quant aux mélanges, il faut les tester. Leur effets se résume en un mot : synergie, c'est à dire "un phénomène par lequel plusieurs facteurs ou influences agissant ensemble créent un effet plus grand que la somme des effets attendus s'ils avaient opéré indépendamment, ou créent un effet que chacun d'entre eux n'aurait pas créé isolément." (def wiki)

Concrètement, c'est ce qui fait par exemple que, sur le mildiou de la vigne en alsace, par exemple, le mélange tisane de prêle + 1 dose de BB donne un résultat équivalent à 4 doses de BB seule, et que la prèle seule ne marche pas ou presque pas. (ca marche aussi avec le pissenlit) (tests OPABA) .

Evidemment, on peut avoir des mélanges foireux (ou des synergies à l'envers! :wink: ) . C'est le cas par exemple de la BB et du savon noir, mais aussi de l'argile, un autre mouillant qui ne doit pas être associé au cuivre ... (ne me demandez pas pourquoi, je le lis tel que)

pour le lait et le bicarbonate, je l'ai fait au moins une fois, ça ne m'a pété au nez :wink:

Alain REDON
Liseron du clavier
Messages : 2277
Inscription : sam. 06 août 2005 19:55
Région : Centre
Sexe : Homme

Re: Oïdium, Mildiou ... en préventif ? en curatif ?

Message par Alain REDON » mar. 28 juil. 2009 16:09

appius a écrit : Enfin, bon.. si le lait est d'un PH acide, il serait plutot donc correcteur d'alcalinité.
Donc il viendrait amoindrir l'action du bicarbonate ?

Et le couple Bicarbonate / Savon noir , tous deux des alcalins notoires , se renforceraient mutuellement ??

Et si , comme le disait Tatine , le champignon ( du mildiou ou de l'oïdium ) a besoin d'acidité pour prospérer , ce serait ( au conditionnel ) pour cela qu'un mélange tres alcalin éliminerait les champignons en créant un milieu qui leur est défavorable ??

Tout ce qui précède ne sont que des hypothèse de travail ..Donc à débattre ...
Rien de bien sans passion

Avatar de l’utilisateur
appius
Seigneur des paquerettes
Messages : 8581
Inscription : lun. 02 août 2004 9:12
Localisation : Loiret

Re: Oïdium, Mildiou ... en préventif ? en curatif ?

Message par appius » mar. 28 juil. 2009 16:46

je ne crois pas que ce soit l'alcalinité du bicarbonate qui soit responsable de son effet fongicide, je n'ai jamais rien lu indiquant qu'un milieu alcalin était particulièrement défavorable à un champignon, ni que le mildiou aimait les milieux acide, que ce soit chez Tatine ou chez quelqu'un d'autre... :?:

Avatar de l’utilisateur
el binchou
Fleur de pipelette
Messages : 987
Inscription : ven. 20 avr. 2007 21:41
Région : Belgique
Sexe : Homme
Localisation : Lobbes (entre Sambre et Meuse)

Re: Oïdium, Mildiou ... en préventif ? en curatif ?

Message par el binchou » mar. 28 juil. 2009 18:27

appius a écrit :je ne crois pas que ce soit l'alcalinité du bicarbonate qui soit responsable de son effet fongicide, je n'ai jamais rien lu indiquant qu'un milieu alcalin était particulièrement défavorable à un champignon, ni que le mildiou aimait les milieux acide,
Ben chez moi,(pas dans le jardin) les champignons ne pousse que dans un milieu acide :?:

Sous les sapins :!: :!: :?: :?:

Avatar de l’utilisateur
appius
Seigneur des paquerettes
Messages : 8581
Inscription : lun. 02 août 2004 9:12
Localisation : Loiret

Re: Oïdium, Mildiou ... en préventif ? en curatif ?

Message par appius » mar. 28 juil. 2009 18:50

... et d'autres champignons affectionnent les milieux alcalins, comme ceux qu'on fait pousser dans les champignonnières en tuffeau.
d'autre part, ceux qui chaulent leur terre n'ont pas moins de maladies cryptogamiques me semble-t-il.

Avatar de l’utilisateur
el binchou
Fleur de pipelette
Messages : 987
Inscription : ven. 20 avr. 2007 21:41
Région : Belgique
Sexe : Homme
Localisation : Lobbes (entre Sambre et Meuse)

Re: Oïdium, Mildiou ... en préventif ? en curatif ?

Message par el binchou » mar. 28 juil. 2009 19:32

appius a écrit :... et d'autres champignons affectionnent les milieux alcalins, comme ceux qu'on fait pousser dans les champignonnières en tuffeau.
d'autre part, ceux qui chaulent leur terre n'ont pas moins de maladies cryptogamiques me semble-t-il.

ok appius, mais ont parle de l'acidité ou niveau de la surface de la feuille :!:

Est tu sur que le mildiou ce développe en milieu alcalin :?:

Alain REDON
Liseron du clavier
Messages : 2277
Inscription : sam. 06 août 2005 19:55
Région : Centre
Sexe : Homme

Re: Oïdium, Mildiou ... en préventif ? en curatif ?

Message par Alain REDON » mar. 28 juil. 2009 19:39

appius a écrit :je ne crois pas que ce soit l'alcalinité du bicarbonate qui soit responsable de son effet fongicide, je n'ai jamais rien lu indiquant qu'un milieu alcalin était particulièrement défavorable à un champignon, ni que le mildiou aimait les milieux acide, que ce soit chez Tatine ou chez quelqu'un d'autre... :?:
Est il besoin que ce soit ecrit dans les livres ... ??? Et meme si ça l'etait ?? il faudrait etre sûr de les avoir tous lus pour affirmer ça ..
Et puis , on peut ecrire tout et le contraire de tout dans les livres , L'auteur ne sera que rarement contredit . L'information ne passe que dans un seul sens ...

Par contre , Si on raisonne en termes simples :

1 - Les champignons poussent dans la foret ( en grande majorité .. ne pas ergoter SVP !!)
2- ils poussent sur un substrat composé de terreau acide : PH = 5 pour les feuillus , Ph=4 pour les conifères
3 - s'ils poussent dans un terreau acide , c'est que l'environnement alcalin ne leur convient pas
4 - Si on leur balance une solution alcaline , ils ne vont pas aimer et ne pousseront plus
5 - asperger de bicarbonate et de savon noir un environnement favorable au mildiou et a l'oïdium empechera ces derniers de se developper et fera régresser ceux déja établis .

CQFD

:veryhappy: :veryhappy: :veryhappy: :veryhappy:
Rien de bien sans passion

Avatar de l’utilisateur
appius
Seigneur des paquerettes
Messages : 8581
Inscription : lun. 02 août 2004 9:12
Localisation : Loiret

Re: Oïdium, Mildiou ... en préventif ? en curatif ?

Message par appius » mar. 28 juil. 2009 22:47

je suis désolé, mais cette jolie hypothèse (parce que ça n'est qu'une hypothèse) me laisse un peu songeur...
Il y a plein de petits exemples qui viennent contrarier la contrarier, Alain.
par exemple, si les champignons était si "alcalinophobes" ou acidophiles, comment expliquer que le savon, pourtant alcalin, ne marche pas, seul, sur aucune maladie fongique?
Comment expliquer que le bicarbonate ne marche pas sur l'oidium?
comment expliquer que ce soit un produit plutot acide, le lait, qui lui fasse la peau?
D'autre part, l'exemple des champignons de la forêt n'est pas très a propos parce que tout ces champignons sont d'abord des mangeurs de lignine ou de cellulose morte, pas des parasites de plantes vivantes dont le PH n'est pas toujours acide, et même parfois basique...

Surtout, vous pensez bien que si tout tournait autour d'un simple rapport acide/alcalin, les fabricants de produits phyto aurait déjà trouvé depuis longtemps le produit miracle. :wink:

vin

Re: Oïdium, Mildiou ... en préventif ? en curatif ?

Message par vin » mar. 28 juil. 2009 22:57

Pas si vite, Aygues n'arrive plus à suivre !
aygues31 a écrit :
Mildiou (surtout sur tomates, pommes de terre, vigne, aubergines, parfois poivrons ...)
:top: favorisé par humidité (pluie, bruine, arrosage) et froid < 25°
:pastop: Inhibé par temps sec et chaud > 30° ... traitements inutiles


Inhibé ou tué ?
le champi, en deça de 30° redevient-il menaçant ou est-il définitivement tué sur la feuille atteinte après passage à > 30°C ?

aygues31 a écrit :
:arrow: oïdium, en préventif : soufre* en poudrage ou pulvérisation.
* traiter le soir pour éviter brulures avec soleil et chaleur
:arrow: mildiou, en préventif : Bouillie bordelaise* (sulfate de cuivre) en pulvérisation.
la BB est inefficace sur oïdium déclaré.

Sur oïdium ou sur mildiou ?

aygues31 a écrit :
Commentaires bienvenus, surtout si vous n'êtes pas OK avec ce résumé.
à+
[/color]
:veryhappy:

Avatar de l’utilisateur
aygues31
Prince du jardin
Messages : 9553
Inscription : mar. 30 janv. 2007 12:57
Région : Midi-Pyrénées
Sexe : Homme
Localisation : Région Toulousaine

Re: Oïdium, Mildiou ... en préventif ? en curatif ?

Message par aygues31 » mar. 28 juil. 2009 23:14

Bonjour,
Pour la question du pH favorable à la germination des spores de champignons dits "inférieurs" :sleep: :?: , la comparaison aux substrats sur lesquels poussent les champignons dits "supérieurs" ne peut pas nous apporter un secours pour comprendre.
Les bolets and Co poussent autant en terrain siliceux et schisteux (acides) qu'en terrains calcaires (avec le Bolet Satan) ...
... C'est la présence de sucres (leur aliment essentiel et non NPK, dans ce cas :lol: ouf) qui les fait se développer avec la décomposition des lignines et celluloses des forêts.

Et puis, en cherchant bien on va trouver que les différentes "espèces" d'oïdium ... Uncinula, Blumeria, Podosphaera (oïdium du concombre) et autre Erysiphe sur la vigne, qui attaquent nos légumes (et y sont propres, c'est pas les mêmes) ne réagiront pas aussi bien au même traitement.

Bref, peu importe (à mon sens) l'explication de l'effet du traitement, l'important, c'est que ça marche dans telles et telles conditions et pour la bonne concentration.
Car, je lis ici :
http://www.consommerdurable.com/2009/05 ... mestiques/
... des concentrations à plus de 5g./l. de bicarbonate de soude occasionneront des brulures sur le feuillage ...
à méditer donc ...
à+
la bonne excuse des mauvais jardiniers ? ... la lune! :lol:

Une enquête sur la qualité des TERREAUX :top:
Viens participer, on a besoin de toi

Avatar de l’utilisateur
appius
Seigneur des paquerettes
Messages : 8581
Inscription : lun. 02 août 2004 9:12
Localisation : Loiret

Re: Oïdium, Mildiou ... en préventif ? en curatif ?

Message par appius » mar. 28 juil. 2009 23:27

merci pour ces précisions utiles sur les champignons...
quant aux concentrations de bicarbonate, je n'ai pas encore grillé de feuilles de tomate avec du 10 g par litre.
mais d'une façon générale, je pense qu'il vaut mieux deux pulvérisations diluée qu'une grosse chargée. :wink:

Avatar de l’utilisateur
aygues31
Prince du jardin
Messages : 9553
Inscription : mar. 30 janv. 2007 12:57
Région : Midi-Pyrénées
Sexe : Homme
Localisation : Région Toulousaine

Re: Oïdium, Mildiou ... en préventif ? en curatif ?

Message par aygues31 » mar. 28 juil. 2009 23:44

vin a écrit : Pas si vite, Aygues n'arrive plus à suivre !
Si, si, je tiens la barre et suis heureux de voir que certains font une re-lecture très efficace.
J'ai donc immédiatement corrigé ma "boulette" sur l'inefficacité de la BB sur oïdium :roll: :lol: encore que ce soit vrai. :love:
Je vois d'ailleurs certains voisins qui traitent avec le pulvé plein de BB ... tout y passe, les laurines, les géraniums, les salades, les rosiers, bien sûr les tomates et toutes les courges.
C'est un peu comme certains agnostiques qui se laissent faire (sinon que dirait la famille) pour quelques sacrements envers leurs enfants << si ça leur fait pas du bien, de tte manière, ça peut pas leur faire de mal :lol: >>

Pour la mort ou la résistance des spores du mildiou aux hautes t° ... je ne sais pas. :roll:
J'ai d'ailleurs corrigé "aussi cela" dans ce sens.

Si les corrections te vont ... c'est bien, merci pour les autres :top: :lol:
Et toi, fidèle intervenant, tu ne nous as pas dit ce que tu faisais.
Au plaisir pour moi :devil: :devil: :devil: de t'accrocher au palmarès :lol:
à+
la bonne excuse des mauvais jardiniers ? ... la lune! :lol:

Une enquête sur la qualité des TERREAUX :top:
Viens participer, on a besoin de toi

Avatar de l’utilisateur
appius
Seigneur des paquerettes
Messages : 8581
Inscription : lun. 02 août 2004 9:12
Localisation : Loiret

Re: Oïdium, Mildiou ... en préventif ? en curatif ?

Message par appius » mar. 28 juil. 2009 23:46

vin a écrit : Inhibé ou tué ?
le champi, en deça de 30° redevient-il menaçant ou est-il définitivement tué sur la feuille atteinte après passage à > 30°C ?
il est tué je crois, mais comme il a pris soin de laisser derrière lui des millions de sporanges prêts à se développer si les conditions optimums réapparaissent, c'est comme s'il avait sommeillé.
En revanche lorsque l'hiver approche, il développe des oospores qui hibernent sur les débris végétaux laissés sur place et qui libèrent au printemps des zoospores, sortes de petits microorganismes à flagelles, capabls de nager dans un film d'eau pour aller contaminer une feuille à la première éclaboussure. C'est l'infection primaire. La secondaire, c'est donc celle qui a lieu ensuite à partir des sporanges issus de la première infection, et qui sont cette fois véhiculés par le vent.
Autrement dit, si l'on peut prévenir l'infection primaire en nettoyant le sol, voire en le stérilisant (Rémy :top:), ou en mettant des paillages anti éclaboussure, ou tout simplement en faisant une rotation des cultures, il est beaucoup plus difficile d'empêcher les vents de déposer les sporanges du voisinage sur les feuilles. Tout ce qu'on peut alors faire, c'est les empêcher de se développer (produits inhibants, couverture anti pluies) et renforcer les défenses naturelles de la plante (tisanes de prêle, sélection des semences ...)

lalalilou
Fleur de pipelette
Messages : 876
Inscription : mer. 13 mai 2009 12:32
Région : France zone Océan Indien

Re: Oïdium, Mildiou ... en préventif ? en curatif ?

Message par lalalilou » mer. 29 juil. 2009 6:54

j'ai trouvé un site qui pourrait compléter tout cela
"Plusieurs théories ont été proposées pour expliquer l’efficacité antifongique du
bicarbonate, comme par exemple l’inhibition d’un enzyme qui permet au champignon
d’utiliser l’énergie (blocage de la phosphorylation oxydative).
Le Dr. Kenneth Horst de l’Université de Cornell indique que le bicarbonate semble
causer des dommages aux parois cellulaires des spores d’oïdium, ce qui conduit à la
déshydratation et la mort des cellules. Le pH du bicarbonate qui se situe à 8,2
(comparativement à la neutralité 7,0) joue également un rôle."
http://www.agrireseau.qc.ca/horticultur ... bonate.pdf

Avatar de l’utilisateur
appius
Seigneur des paquerettes
Messages : 8581
Inscription : lun. 02 août 2004 9:12
Localisation : Loiret

Re: Oïdium, Mildiou ... en préventif ? en curatif ?

Message par appius » mer. 29 juil. 2009 7:22

très intéressant, merci. :wink:
on y apprend que ca marche aussi sur l'oidium, contrairement à ce que je disais plus haut. :?
et il y a quelques dosages et fréquences de pulvérisation donnés: 0,5%, répété 3 à 4 fois tous les 5 à 7 jours.
mais ça concerne surtout de la tache noire ou l'oidium du rosier

Répondre

Revenir à « Au coin du potager »