Le cerfeuil tubéreux

Ce forum regroupe les échanges transversaux autour du potager autres que les légumes et les aromatiques (bonnes associations, saisons, plans, ...)
Avatar de l’utilisateur
Damz
Graine de timide
Messages : 25
Inscription : mar. 29 avr. 2014 8:31
Région : Midi-Pyrénées
Sexe : Homme

Le cerfeuil tubéreux

Message par Damz »

Bonjour à tous,

en me baladant au marché ce week-end j'ai découverts cette racine qu'est le cerfeuil tubéreux. Sous les conseils avisés du maraîcher j'en ai pris une bonne poignée pour les gouter. Nous avons tout simplement adoré, une sensation de sucré avec un air de pomme de terre et de châtaigne :veryhappy: .

Du coup j'ai envie d'en faire pousser dans mon potager. Quelqu'un aurait-il une fiche explicative, avec date de semis etc.. et quelques conseils SVP?

Merci d'avance

Avatar de l’utilisateur
INDY27
Prince du jardin
Messages : 9493
Inscription : lun. 04 août 2014 13:03
Région : Haute Normandie
Sexe : Femme
Localisation : à côté des plantules

Re: Le cerfeuil tubéreux

Message par INDY27 »

Bonjour à tous,

Tu as 2 techniques de semis :

- semer en place du 15/11 au 31/12 ; le semis ne lèvera qu'au printemps ;
- mettre les graines l'hiver au frigo dans du sable humide pour les stratifier et les semer en février.

Il faut laisser un espace de 2 cm entre les graines et 30 cm entre les rangs. Il faudra éclaircir plus tard. La récolte se fera en juillet/août.
Marre de la pub commerciale dans les signatures ! :angryfire:

Phytolacca americana, une peste végétale

ASABEPI

Avatar de l’utilisateur
Damz
Graine de timide
Messages : 25
Inscription : mar. 29 avr. 2014 8:31
Région : Midi-Pyrénées
Sexe : Homme

Re: Le cerfeuil tubéreux

Message par Damz »

Merci Indy,

est-ce assez simple à cultiver?

Avatar de l’utilisateur
INDY27
Prince du jardin
Messages : 9493
Inscription : lun. 04 août 2014 13:03
Région : Haute Normandie
Sexe : Femme
Localisation : à côté des plantules

Re: Le cerfeuil tubéreux

Message par INDY27 »

Damz, personnellement je n'ai pas encore essayé mais vu que sa culture remonte à l'antiquité dans l'est de l'Europe, ça doit être faisable. Il peut atteindre 1,50 m de haut. Il n'aime pas trop la fumure fraîche et préfère un sol aéré, riche en humus. Dans les maladies et parasites, on cite la fonte des semis, la pourriture des racines (sol trop humide), l'araignée rouge et le puceron des racines.

Les feuilles sont très toxiques.

Tu vas bien avoir un avis de quelqu'un qui a essayé. :welcome: Et puis, si les racines te plaisent, il y a aussi le persil à grosses racines qui a un goût de persil et de panais et là, tu peux manger les feuilles. :)
Marre de la pub commerciale dans les signatures ! :angryfire:

Phytolacca americana, une peste végétale

ASABEPI

Avatar de l’utilisateur
arios
Pépinière à blabla
Messages : 2523
Inscription : jeu. 12 avr. 2012 22:58
Région : Centre
Sexe : Homme
Localisation : vendôme (41)

Re: Le cerfeuil tubéreux

Message par arios »

C'est en effet réalisable. Les plants n'atteignent plus d'1m que si on les laisse en place 2 ans pour les laisser monter à graines. Sinon, ils restent plutôt petit. Le plus difficile, c'est de conserver le semis propre, car il n'apprécie guère la concurrence. Je vais effectuer le semis ce week-end. Le plus simple étant de semer sur une couche de compost vert pour limiter l'apparition d'adventices au printemps.

Avatar de l’utilisateur
le cerbere
Grossiste en parlotte
Messages : 4388
Inscription : jeu. 26 juin 2008 12:54
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : St Hilaire de Brethmas
Contact :

Re: Le cerfeuil tubéreux

Message par le cerbere »

je cultive le cerfeuil tubéreux pratiquement tous les ans. je le sème généralement début novembre (le semi de cette année est déjà en place). si je n'ai pu le faire en fin d'automne, ce n'est pas dramatique car mes semence étant congelées, cela vaut stratification. je pourrais donc les semer en fin d'hiver tout en sachant que la culture sera moins autonome et un peu moins précoce.
j'ai coutume de dire à mes stagiaires que cette culture est classée parmi les 10 plus difficile
et quelle sélectionne les meilleurs jardiniers, si on la pratique dans le respect de son cycle (semis d'automne).
comme souligné par arios plus haut, le principale chalenge est la durée de culture, de 8 à 11mois, et donc la tenue de la surface de culture.
selon ces propre méthodes de cultures, on auras recourt à diverses méthodes pour garder la surface "propre".
dans les grandes lignes:
en travail du sol: recourt au faux semis puis sarclage avant et après levée. repérage visuel de la ligne de semis très important.
en non travail du sol: l'idéal est un paillis brf après semis et une culture intercalaire avec récolte de printemps (j'ai mis des poireaux de printemps). autre possibilité, un engrais vert gélif qui ne passera donc pas l'hiver et fera office de paillis après sa mort. on le complète au printemps.

les besoins sont similaires à ceux de la carotte.
on garde 3 - 4 pieds en place pour la production de semence et, au bout de 2ans, la rotation est en place (pour les semences).
ce légume, à l’instar de la patate douce ou de variété de courge, gagne à être consommer plus tard après la récolte. ceci à fin d’accroitre ces qualités organoleptique.
c'est un de mes légumes racines préférer.
Image
mon semis de cette année avec les jeune poireaux au milieux de la planche de culture.

Avatar de l’utilisateur
arios
Pépinière à blabla
Messages : 2523
Inscription : jeu. 12 avr. 2012 22:58
Région : Centre
Sexe : Homme
Localisation : vendôme (41)

Re: Le cerfeuil tubéreux

Message par arios »

Je profite de ton expérience pour te demander comment les conserver après récolte. En cave, dans la tourbe, j'ai tendance à en perdre pas mal qui vont pourrir.

Avatar de l’utilisateur
le cerbere
Grossiste en parlotte
Messages : 4388
Inscription : jeu. 26 juin 2008 12:54
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : St Hilaire de Brethmas
Contact :

Re: Le cerfeuil tubéreux

Message par le cerbere »

c'est le même problème qu'avec beaucoup d'autre légume racine. si l'on n'a pas un local adapté, la conservation ne sera pas optimal. beaucoup pense qu'une cave ou un grenier suffit à cela mais faut il encore que ces locaux correspondent aux besoins de conservation exigés. température, taux d'humidité, ventilation, variation thermique, etc... il y a aussi la présence dans l'air de vapeur de solvant ou d'hydrocarbure.
au final, tu comprend vite que peu de personne dispose d'un tel eldorado... et moi non plus!
il faut donc optimiser le stockage en préparant bien la racine. bien enlever la terre mais sans la lavée, écarter celles abimées, les passer dans la cendre fraiche, éviter les contact entre eux, etc...
il y a aussi un autre paramètre peu connu des nouveaux jardiniers: la méthode de culture de ces légumes. un sol non adapté, trop d'eau, le manque d'humus du sol ou un compost trop jeune incorporer au sol, etc... vont impacter de façon plus ou moins importante la future conservation des légumes.

pour finir, il ne faut pas espérer conservé des racines plus longtemps qu'elles ne le peuvent. pour le cerfeuil tubéreux, je suis content de pouvoir en manger en janvier/février. je sais que ces déjà une limite haute pour eux par chez moi au vu de mon local de stockage.

Avatar de l’utilisateur
Damz
Graine de timide
Messages : 25
Inscription : mar. 29 avr. 2014 8:31
Région : Midi-Pyrénées
Sexe : Homme

Re: Le cerfeuil tubéreux

Message par Damz »

Merci pour ces réponses. Au vu de mes qualités de jardinier je vais peut-être m'abstenir pour le moment. Je vais plutôt monter crescendo avec d'autres légumes.

Merci à tous

Répondre

Revenir à « Au coin du potager »