Le climat de 2016 explique-t-il nos différences !

Ce forum regroupe les échanges transversaux autour du potager autres que les légumes et les aromatiques (bonnes associations, saisons, plans, ...)
Avatar de l’utilisateur
Rapa Napa
Bourgeon de bavard
Messages : 110
Inscription : ven. 05 juil. 2013 17:25
Région : Rhone Alpes
Sexe : Homme

Re: Le climat de 2016 explique-t-il nos différences !

Message par Rapa Napa » mer. 12 oct. 2016 13:47

Tonofranc a écrit :Je peut déja dire que ma récolte de Tomates est encore exceptionnelle cette année presque mieux que 2015 vu que la saison n'est pas encore fini , les pieds donnent toujours , le temps estival aidant 30° encore aujourd'hui sur les Vosges et aucun signe de Mildiou pourtant sans aucun traitement ... :top: :D
Votre message est hors-sujet et il n'apporte rien du tout à qui que ce soit. Vous n'avez pas de quoi être fier de ne pas avoir de mildiou, il aurait pu arriver et décimer vos pieds de tomate, vous auriez eu l'air moins malin alors. Vous n'avez aucun contrôle sur ce que vous faites. Vous ne "laissez pas faire la nature" car vos tomates sont le produit de séléctions variétales faites par l'activité humaine. Cultiver des tomates, c'est une *culture* mot qui s'oppose par définition à la notion de nature. Vos remarques sont déplacées et étant donné l'ambiance tendue dans ce fil de discussion et ce groupe en général je vous reproche d'ajouter de l'huile sur le feu et contribuer à faire fuir quelqu'un qui a beaucoup plus fait pour ce forum que vous. Restez ignorant si vous voulez, mais ne mettez pas des batons dans les roues de ceux qui ne se contentent pas d'une telle médiocrité.

CBD
Fruit de la jacasse
Messages : 1011
Inscription : lun. 26 août 2013 3:04
Région : Ile de France
Sexe : Femme

Re: Le climat de 2016 explique-t-il nos différences !

Message par CBD » mer. 12 oct. 2016 17:12

Cultiver des tomates, c'est une *culture* mot qui s'oppose par définition à la notion de nature.
Tu opposes culture et nature? Echelon 0 d'une vision agricole des années 60?
Rapa Napa a écrit : Vous n'avez aucun contrôle sur ce que vous faites.
C'est là où tu est à côté de la plaque...car lorsque l'on décide de cultiver sans traitements (et que l'on veut réussir), il est nécessaire de changer sa manière de voir les choses (accepter la perte pour commencer) se creuser la tête, s'y intéresser et faire des recherches en ce sens afin d'avoir un maximum de contrôle dans la globalité sur un maximum de paramètres pour que quelque soit les conditions et les pertes éventuelles il y est toujours un % de récolte assuré. Le contrôle ne se limite pas à la BB pour caricaturer..au final cultiver de manière plus "naturelle" est plus complexe, ce n'est pas que hasard et petit bonheur la chance. Ensuite le climat rend impossible, difficile, faisable ou simple ce genre de pratique...

Je ne connais pas Tonofranc mais comprend sa réaction entre surprise et fierté et donc l'envie de poster. A lui d'analyser et venir exposer içi les facteurs de réussite qui pourrait peu être lui permettre de réitérer cela chaque année. Mais c'est toujours intéressant d'avoir des retours de jardinier qui pratique le "naturel" car malgré les réactions que peuvent avoir les personnes comme toi, saches que c'est l'avenir.

120kg de tomate cette année (comme chaque année), 30 variétés, sans traitements depuis 2011....et TOUT les potagers des voisins en mode stroumpf alors que ça sert à rien içi!

Avatar de l’utilisateur
Rapa Napa
Bourgeon de bavard
Messages : 110
Inscription : ven. 05 juil. 2013 17:25
Région : Rhone Alpes
Sexe : Homme

Re: Le climat de 2016 explique-t-il nos différences !

Message par Rapa Napa » mer. 12 oct. 2016 21:00

Tonofranc se vante d'en avoir rien à faire des données et du travail de aygues31. Je trouve ses posts dans ce fil de discussion méprisants et déplacés et ils n'apportent strictement rien à la conversation, puisque nul part dans ce fil il s'agit de débattre des traitements ou de la fumure des tomates. Le fait qu'il se vante de ne pas traiter va ensemble avec le fait qu'il se vante de tout faire au pif et "laisser la nature faire", soit un mépris délibéré de l'objectif de ce post.

J'en ai rien à faire des leçons de "cultiver naturellement en acceptant la perte" ou de "faire des recherches" (la bonne blague), merci, au revoir.

Répondre

Revenir à « Au coin du potager »